Sur quelle entreprise investir en bourse ? (investissement malin)

Sur quelle entreprise investir en bourse ? (investissement malin)

Apprendre le trading boursier est primordial pour faire fructifier son argent efficacement soi-même. Pour cela, il est tout aussi important de savoir sur quelle entreprise investir en bourse.

Les secteurs les plus prometteurs en bourse sont bien souvent les mêmes ces dernières années. Vous y retrouverez :

  • les nouvelles technologies ;
  • les technologies de l’information ;
  • l’intelligence artificielle ;
  • la robotique ;
  • les crypto-monnaies ;
  • mais également des placements plus traditionnels comme l’immobilier.

Nous allons voir dans cet article, comment investir en bourse intelligemment. Vous découvrirez également sur quelles entreprises et dans quelles actions investir.

Sommaire

Les erreurs classiques à éviter lorsque vous souhaitez investir en bourse

En vous lançant sur les marchés boursiers, vous remarquerez que beaucoup d’événements sont considérés comme de bonnes opportunités. Dans les faits, ce n’est pas toujours le cas. Ils amènent bien souvent les débutants à prendre de mauvaises décisions.

Investir dans un IPO

Diminutif de “initial public offering”, un IPO n’est rien de moins que l’introduction en bourse d’une nouvelle entreprise. Cette introduction va engendrer une forte spéculation qui pousse à essayer :

  • d’acquérir des actions pour un prix espéré très faible ;
  • et espérer voir leur prix monter fortement par la suite.
Investir dans un IPO est ainsi très dangereux car cela repose beaucoup trop sur l’espoir. Vous avez peu d’informations et surtout aucun historique vis-à-vis de la société dans laquelle vous investissez.

De plus, vous n’avez aucune idée de sa fiabilité et de sa solidité dans la durée.

Il est également possible que cette société très prometteuse fasse faillite dans les mois ou les années à venir comme avec Enron. D’autres sociétés à la croissance fulgurante comme Theranos ou Wework ont failli être cotées pour terminer avec un gros désastre.

Si une telle situation se présentait, la totalité de votre investissement disparaîtrait avec l’entreprise.

Il faut aussi savoir qu’en tant que particulier, vous aurez du mal à avoir accès à ces nouvelles actions. Et si vous y arrivez avec votre courtier, ce sera généralement à un cours plus élevé que d’autres intervenants. En effet, les “gros bras” :

  • ont priorité sur vous pour être servi lors d’un IPO ;
  • et ont pu profiter d’un cours plus faible.

Les “gros bras”, aussi appelés les “zinzins”, sont de gros investisseurs institutionnels comme les énormes fonds de placement qui ont beaucoup d’influence sur les marchés boursiers. Ils ont généralement donc accès aux actions avant vous, à des prix inférieurs aux vôtres.

Ainsi, le potentiel de croissance des nouveaux titres sur les marchés boursiers a déjà été bien entamé. Et ce, bien avant que vous ne mettiez la main dessus. Vous l’aurez compris, cela limite significativement vos gains potentiels.

Vous croyez arriver dès le début, et en fait vous arrivez après tous les intervenants majeurs.

Remarques

Cela ne veut pas dire que tous les IPO sont une mauvaise idée. Cependant, il faut faire très attention. Ils sont souvent présentés comme une façon miracle et quasiment systématique de générer des revenus. C’est rarement le cas.

Si vous n’êtes pas assez prudent, il est possible qu’un tel investissement vous fasse perdre énormément d’argent. Il est donc important avant d’investir au travers d’un IPO de :

  • bien se renseigner sur la société en question au travers des documents officiels publiés obligatoirement avant l’introduction ;
  • et de limiter votre position à une toute petite partie de votre capital total en bourse.
Vous devez absolument avoir des connaissances approfondies en analyse fondamentale pour analyser les bilans et comptes de résultats de l’entreprise. Ces informations vous permettront entre autres de vérifier :

  • son historique financier ;
  • ses perspectives de croissance ;
  • et sa position dominante ou non sur le marché.

Il faut noter également que l’investissement dans des IPO constitue une stratégie d’investissement à elle seule. Cela veut dire que vous vous frottez à des professionnels (comme les “zinzins”) :

  • spécialisés dans la finance, l’analyse fondamentale et le monde de la bourse ;
  • mais également spécialisés dans les IPO.

Vous devez donc :

  • redoubler de vigilance ;
  • et rester attentif aux opérations de ces investisseurs avisés.

Mettre tout son argent sur une seule entreprise

Un investisseur qui met tout son argent sur une seule entreprise

C’est une des règles de base de l’investissement boursier. Vous ne devez jamais mettre tous vos œufs dans le même panier. En d’autres termes, interdisez-vous d’investir la totalité de votre capital dans une seule et même entreprise.

En effet, vous perdrez énormément d’argent :

  • si cette dernière chute en bourse ;
  • ou pire si elle fait faillite.

Cela peut paraître un peu extrême comme situation, mais dites-vous que cela arrive très souvent.

Je vous invite à appliquer ce que j’appelle la règle des 1 %. Elle implique que vous ne devez pas risquer plus de 1 % de votre capital sur une seule position.

Cette façon de faire vous force à diversifier facilement votre capital. Vous serez ainsi à l’abri des grosses chutes et des retournements de marché. En effet, un faible pourcentage de votre capital uniquement sera impacté.

Il y a une seconde règle que je vous invite à appliquer, c’est celle des 10 %. Cette dernière se combine très bien avec la règle des 1 %. En effet, elle consiste à éviter de risquer plus de 10 % de son capital total avec toutes ses positions ouvertes en même temps.

Si les marchés boursiers venaient à chuter soudainement, vous ne pourrez pas perdre plus de 10 % de votre capital total théoriquement.

Exemple

Admettons que vous ayez 10 000 € de capital total à investir en Bourse.

Avec la règle des 1 %, chacune de vos positions ne doit pas pouvoir vous faire perdre plus que 100 €. Par exemple, si l’action ABC cote 50€ et que vous en achetez pour 500 € en tout, alors la règle des 1 %, vous ne perdrez pas plus de 100 €.

Attention de ne pas confondre “risquer 100 €” et “investir 100 €”. Ce n’est pas la même chose !

Dans notre exemple, vous avez investi 500 €, mais vous risquez de perdre seulement 100 € maximum.

Maintenant avec la règle des 10 %, vous ne pourrez pas prendre plus de 10 positions en parallèle. Si chaque position risque 100 € maximum de vos 10 000 € de capital total, alors avec 10 positions en parallèle, vous risquez 1 000 €, soit 10 % de vos 10 000 €.

Dans la pratique, vous serez peut-être même limité avant les 10 positions par manque de cash.

Ces 10 positions sont valables théoriquement si chacune des positions vous coute 1 000 €. Mais dans la pratique, comme avec notre exemple ABC, certaines positions vous couteront 500 €, d’autres moins, et d’autres beaucoup plus.

Ces deux règles vous permettent de vous protéger contre :

  • une perte trop importante sur une seule position avec la règle des 1 % ;
  • des pertes cumulées trop importantes sur plusieurs positions avec la règle des 10 %.

Même avec un retournement majeur des marchés boursiers, avec ces deux règles vous restez bien protégé.

Dans mon guide investissement en trading, j’ai donné d’autres recommandations pour vous aider à investir efficacement. Je vous invite à le lire.

Vendre régulièrement ses actions au point le plus bas et acheter au point le plus haut

Si vous recherchez sur internet : “comment gagner de l’argent en bourse ?”, vous tomberez forcément sur cette réponse : “il faut acheter des actions à un prix bas et les revendre à un prix élevé”.

C’est en soi plutôt juste. Un tel choix permet de gagner de l’argent en réalisant une plus value. Cependant, c’est une théorie qui est plus difficile à appliquer que ce qu’il ne parait.

Les marchés boursiers sont souvent incertains. Il est très rare d’arriver à acheter au plus bas pour revendre au plus haut.

Dans la pratique, beaucoup de débutants font même l’inverse sans le vouloir en se faisant fortement influencés par leurs émotions. Ils finissent par acheter au plus haut et revendre au plus bas.

Si vous aspirez à l’indépendance financière, informez-vous suffisamment sur les bonnes pratiques. À cet effet, je vous recommande l’article gagner beaucoup d’argent.

Vous devez donc éviter d’acheter une action en vous focalisant uniquement sur le cours de celle-ci. Elle peut très bien :

  • avoir un cours très élevé et continuer de grimper encore beaucoup ;
  • ou avoir un cours très faible et continuer de chuter encore plus.

Pour éviter ce genre d’erreur, il faut :

  • vous couper totalement des news économiques et des “conseils” autour de vous ;
  • et avoir une vraie stratégie efficace qui vous permet d’opérer de manière rationnelle et pas émotionnelle.

Je vous explique comment procéder, dans mon guide méthode de trading simple et efficace.

Remarques

Même si le cours d’une position sur laquelle vous avez investi commence à descendre, vous devez rester solide et vous en tenir à votre plan de trading.

Vous ne devez surtout pas vendre et fermer votre position sur un coup de tête. Grâce à votre stratégie et votre plan de trading, avant même d’ouvrir votre position, vous avez déjà défini le seuil où vendre avec votre stop loss si le scénario se passe mal.

Tant que ce seuil à la baisse n’est pas atteint, vous ne devez pas changer votre plan de trading et vendre à la moindre baisse.

En effet, le cours de l’action finira par remonter pour vous fournir un bénéfice :

  • si votre stratégie et votre plan de trading sont justes et efficaces ;
  • et si vous les appliquez avec rigueur et discipline.

Il ne faut surtout pas paniquer lorsque la volatilité des cours vous fait perdre un petit peu d’argent. En effet, cela peut être expliqué par beaucoup de facteurs. Ces derniers n’ont bien souvent pas ou peu de rapports avec votre stratégie ou les raisons qui vous ont fait acheter cette action au départ.

La théorie de l’achat lorsque le cours est faible et de la vente lorsqu’il est élevé est une théorie qui fonctionne sur papier. La logique voudrait même de toujours acheter au plus bas et de toujours revendre au plus haut.

Dans la réalité, les choses sont cependant un petit peu plus compliquées. Vous n’arriverez quasiment jamais à un tel cas de figure parfait.

De ce fait, votre but doit être de :

  • acheter des actions à un certains cours et de revendre à un cours plus élevé ;
  • en comprenant bien qu’il est impossible d’acheter systématiquement au plus bas et de revendre au plus haut.

Dans tous les cas, votre stratégie d’investissement la plus sûre est de suivre la tendance générale des cours de marché pour prendre le moins de risque possible.

L’article stratégie bourse pourrait vous intéresser, si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les stratégies d’investissement.

Croire que vous comprenez l’activité de l’entreprise cotée avant d’acheter vos actions

Sur quelle entreprise investir en bourse : un investisseur qui essaye de comprendre l'activité de l'entreprise qu'il a choisie

C’est une grosse erreur de croire que parce que vous connaissez bien un secteur industriel alors vous allez faire de bons investissements dans ce secteur.

Voici quelques points très importants à garder à l’esprit concernant les mécanismes boursiers :

  • une entreprise peut avoir son cours qui chute dans un secteur en hausse ;
  • les cours sont souvent décorrelés du comportement du secteur pendant de longues périodes.

Ces points importants sont également valables pour le choix des entreprises dans lesquelles vous allez investir en bourse.

Ce n’est pas parce que vous êtes passionnés par les produits et services d’Apple par exemple que ça fera de vous un trader expérimenté sur l’action Apple !

Ces connaissances générales, de l’extérieur, ne suffisent absolument pas à prendre des décisions saines et avisées pour investir votre argent.

Beaucoup pensent qu’en comprenant l’activité des entreprises dans lesquelles ils investissent, cela fait d’eux des investisseurs chevronnés. Je ne suis pas d’accord avec ce point de vue.

Vous pouvez faire de grosses erreurs de jugement avec simplement une vue d’ensemble sur :

  • sa vie et son activité ;
  • ainsi que le secteur dans lequel elle évolue.

De telles informations ne suffisent absolument pas à prévoir les fluctuations de cours et dénicher une belle entreprise sur laquelle investir en bourse.

Pour bien comprendre l’activité de l’entreprise, vous devez :

  • maitriser l’analyse fondamentale ;
  • et savoir déterminer si l’entreprise ou le secteur sont décotés pour présenter une belle opportunité.

Si en simple consommateur ou amateur d’un secteur, vous suivez les news pour baser vos dédisions d’investissement sur une entreprise, voici les scénarios qui peuvent facilement se produire :

  • les cours baissent après une bonne nouvelle car les spécialistes du secteur ont déjà anticipé la bonne nouvelle et vendent maintenant leurs positions ;
  • les cours montent après une mauvaise nouvelle car les spécialistes du secteur ont déjà anticipé la mauvaise nouvelle et achètent maintenant des positions.

Ce sera différent si vous savez analyser les fondamentaux de l’entreprise et de son secteur. Ou encore mieux, si vous suivez simplement le comportement des spécialistes du secteur et les investisseurs institutionnels au travers de l’analyse technique et de l’analyse graphique. Vous pourrez ainsi prendre vos décisions basées sur des données solides.

Il y a aussi un second avantage avec cette solution. Vous éviterez de commettre l’erreur précédente, c’est-à-dire d’acheter au plus haut et de revendre au plus bas régulièrement.

En effet, en basant vos décisions d’investissement sur des entreprises de telle manière, alors vous aurez :

  • une bien meilleure vue sur les comportements réels des cours ;
  • et par conséquent bien moins de risques de faire des erreurs.

Apprenez-donc à identifier le meilleur moment pour vendre vos actions. Le guide comment vendre ses actions (quand et pourquoi) ? y est consacré.

En investissant en bourse, sachez que tout bon événement n’est pas forcément une bonne opportunité. La majorité des débutants ont tendance à le penser et font ainsi de mauvais choix d’investissement.

Par ailleurs, vous devez également éviter :

  • d’investir dans un IPO ;
  • de mettre tout votre argent dans une même entreprise ;
  • de vendre systématiquement vos actions au point le plus bas et d’acheter au point le plus haut ;
  • et croire que vous comprenez l’activité de l’entreprise cotée avant d’acheter vos actions.

Outre les erreurs ci-dessus énoncées, j’ai abordé les plus impardonnables à éviter absolument et comment procéder, dans mon guide erreurs en bourse.

Les outils pour sélectionner les entreprises les plus prometteuses

Un exemple d'outil pour trouver les meilleures entreprises

Après avoir identifié les erreurs classiques à éviter lorsque vous souhaitez investir en bourse, il vous faut identifier des entreprises prometteuses. Ces dernières ont généralement un fort potentiel de croissance.

Pour cela, vous pouvez utiliser différents outils pour vous aider dans votre prise de décision. Ils vous aident aussi à être opérationnel sur n’importe quelle plateforme de trading. Mais attention, pas tous les outils sont bons à prendre.

Le calendrier économique

Le calendrier économique est un document qui rassemble toutes les annonces et publications sur la vie économique d’une société.

C’est l’un des tout premiers outils d’analyse fondamentale à utiliser lorsque vous souhaitez trader efficacement. En effet, il vous permet de prévoir à l’avance les fluctuations de cours de l’action.

Chaque annonce sera de nature différente et donc d’importance différente. L’impact de ces annonces est difficilement prévisible. Toutefois, il est toujours intéressant d’avoir accès à ces informations le plus tôt possible.

La direction du cours de l’action reste tout de même difficile à prévoir. Vous pouvez cependant être sûr qu’une forte volatilité se fera sentir lors de la sortie de l’annonce.

L’actualité des marchés financiers

Consulter l’actualité des marchés financiers peut être utile pour garder une vision globale du monde de la bourse et de la finance. Ces informations sont principalement utilisées avec l’analyse fondamentale.

Je vous invite cependant à ne pas trop vous y fier, et ce, pour deux raisons.

La première raison concerne la fraîcheur de l’actualité en question. Généralement, l’information a tendance à dater au moment où vous la lisez.

En effet, les nouvelles des sites d’actualités comme BFM bourse et autres :

  • sont souvent périmées depuis un moment ;
  • et sont visionnées par des millions de personnes simultanément.
S’y fier pour établir votre stratégie d’investissement revient donc à se jeter volontairement dans le camp des retardataires.

En effet, tous les gains possibles ont déjà été pris par les initiés et les experts du marché. Vous arriverez très probablement au pire moment, c’est-à-dire celui avant le retournement.

C’est un piège dans lequel de nombreux débutants tombent. Ces derniers se fient beaucoup trop aux sites d’actualités mettant en avant des opportunités exceptionnelles.

Ces actualités étaient peut-être exceptionnelles il y a quelques heures ou quelques jours, mais maintenant, ce n’est plus le cas.

La seconde raison est liée à la première. Au moment où vous avez cette information, dites-vous bien que des millions de personnes l’ont également. Avec de telles informations, vous allez :

  • avoir aucun avantage sur les autres intervenants du grand public pour détecter de bonnes entreprises ;
  • et être systématiquement en retard pour prendre les bonnes décisions, au risque même d’arriver trop tard au moment d’un climax run, c’est-à-dire un retournement majeur de tendance.

Je vous conseille donc :

  • de rester un maximum éloigné des sites d’actualités financières ;
  • et de vous concentrer plutôt sur les autres outils plus puissants mentionnés ici.

Si vous êtes néanmoins confronté à des actualités des marchés financiers, je vous invite à garder un œil extrêmement critique sur les informations que vous y trouverez.

Les indicateurs techniques

Un graphique obtenu à partir d'indicateurs techniques

Les indicateurs techniques sont des formules mathématiques prenant en compte un certain nombre d’informations comme :

  • les volumes de transaction sur une action par exemple ;
  • ou le cours des actions.

Ils aident à analyser le comportement passé pour déterminer les tendances futures.

Bien utiliser ces indicateurs peut être extrêmement rentable. Il faut cependant faire attention, car ils sont souvent dépendants de l’interprétation de l’utilisateur.

En effet, les résultats interprétés peuvent dépendre :

  • du contexte ;
  • de l’expérience ;
  • et des compétences de l’analyste.

Un indicateur technique très connu que vous connaissez probablement est celui de la moyenne mobile. Cette dernière indique la moyenne des cours de bourse pendant une période définie.

Ces moyennes sont généralement représentées sur un graphique en utilisant une courbe.

Il est possible de tracer des moyennes mobiles en utilisant différentes périodes, par exemple :

  • 50 jours ;
  • 100 jours ;
  • ou 200 jours.

Parmi ces outils techniques, vous retrouverez également les bandes de Bollinger. Elles ont été mises au point par John Bollinger.

Ce dernier est un célèbre analyste financier américain. Il a contribué à développer le domaine de l’analyse technique.

Ces bandes de Bollinger sont deux courbes placées à une distance fixe d’une moyenne mobile :

  • une en dessus ;
  • et une en dessous.

Elles permettent de déterminer les futures fluctuations de cours avec une excellente réactivité. Il faut tout de même faire attention, car comme beaucoup d’indicateurs techniques, elles se suffisent rarement à elles-seules pour prendre des décisions fiables d’investissement.

Il sera préférable souvent de les combiner à d’autres indicateurs techniques pour obtenir une meilleure vision.

Pour aller plus loin, je vous suggère de consulter la page bollinger bandwidth. J’y expose tous les détails essentiels concernant l’indicateur technique responsable de ma réussite.

Les représentations graphiques

Les représentations graphiques sont probablement les outils les plus connus. Elles sont utilisées par tous les traders allant du débutant au vétéran.

Une représentation graphique permet :

  • de montrer l’évolution d’un cours ou de volumes par exemple sur une période donnée ;
  • et d’avoir une vision globale ou plus précise de l’historique durant cette période.

C’est un outil qui est très clair et très intuitif puisqu’il est très visuel. La plupart des traders affichent l’évolution du cours sur un graphique en utilisant des chandeliers japonais.

Pour rappel, les chandeliers japonais permettent visuellement de rapidement déterminer :

  • le prix d’ouverture et de fermeture de l’action sur une période ;
  • le cours maximal atteint sur cette même période ;
  • le prix le plus bas dans atteint ;
  • et le fait que le cours soit haussier ou baissier.

Généralement et arbitrairement (cela peut être personnalisé), si le chandelier est vert, cela veut dire que le cours a augmenté durant cette période. Dans le cas où il serait rouge, cela veut dire que le cours a baissé.

Les scanners de marché (screeners)

Un trader utilisant un scanner de marché

Un scanner de marché, aussi appelé screener, est un programme informatique permettant de rechercher un événement précis sur les marchés boursiers. Cet événement doit respecter les caractéristiques que vous avez sélectionnées et entrées dans le programme.

Ainsi, vous n’avez pas besoin d’inspecter manuellement chaque graphique de cours de bourse pour y détecter un événement particulier. Vous pouvez le faire automatiquement, ce qui vous permet ainsi :

  • d’économiser un temps considérable ;
  • et de vous focaliser davantage sur l’application de votre stratégie.

Bien évidemment, il faut rentrer des caractéristiques correctes dès le début. Cela empêchera l’application de vous fournir de fausses au mauvaises opportunités.

Si vous êtes un parfait débutant, je vous déconseille d’essayer de créer vos propres scanners de marché. En effet, cette tâche des compétences avancées en informatiques et en programmation.

Qui plus est, vous aurez besoin d’avoir énormément de connaissances et d’expérience sur les marchés boursiers pour déterminer des critères pertinents pour déceler de bonnes opportunités.

La moindre erreur sur les caractéristiques ou sur la programmation pourrait être catastrophique sur la longue durée. Dans ce genre de situation, le programme pourrait vous fournir uniquement des opportunités désavantageuses pour vous.

Les indicateurs de volume

L’indicateur de volume est également un des outils les plus utilisés sur les marchés boursiers. Il permet de connaître le nombre d’actions échangées sur une certaine période de temps donnée.

Ces volumes comprennent bien entendu aussi bien les achats que les ventes puisque c’est deux évènements représentent les côtés d’une même pièce.

Il faut savoir que :

  • plus les volumes sont hauts et plus la volatilité est considérée comme importante.
  • et au contraire, plus les volumes sont bas et plus la volatilité est considérée comme faible.
Il faut noter également qu’un fort volume est bien souvent synonyme de fortes intentions. Cela peut entraîner des mouvements importants qui matérialisent :

  • une peur collective ;
  • ou à une avidité collective.

Quelques outils pratiques pour sélectionner les entreprises les plus prometteuses

  • Calendrier économique

  • Actualité des marchés financiers

  • Indicateurs techniques

  • Représentations graphiques

  • Scanners de marché

  • Indicateurs de volume

La sélection des entreprises prometteuses peut être difficile sans l’utilisation de certains outils.

Ces derniers sont essentiels dans votre prise de décision ainsi que pour choisir l’entreprise adéquate.

Il est donc impossible de trader sans maîtriser quelques-uns d’entre eux.

Si vous ne les maîtrisez pas encore, je vous suggère d’utiliser le guide outil analyse bourse.

Les critères pour sélectionner les entreprises les plus prometteuses

Vous connaissez maintenant la plupart des outils pour obtenir des informations pertinentes. Vous devez ensuite identifier certains critères spécifiques pour déterminer :

  • les entreprises les plus prometteuses ;
  • et celles qu’il vaut mieux éviter.

Les recommandations de la presse spécialisée

Un trader lisant un journal specialisé

Ce point recoupe celui du précédent concernant l’actualité des marchés financiers. Je vous recommande personnellement de n’utiliser la presse spécialisée qu’à de rares occasions.

Il est intéressant par exemple, de savoir quand une annonce de résultats va tomber sur une entreprise pour anticiper la forte volatilité qui va suivre.

Mais comme je l’ai déjà expliqué, à part cela, il y a très peu d’informations pouvant vraiment être utiles. En effet, l’information et les recommandations fournies dans cette presse sont :

  • très souvent périmées ;
  • et fournie à un très grand nombre de personnes en même temps sans fournir d’avantage.

Cela génère très souvent des mouvements moutonniers tardifs. Cette situation n’est pas optimale pour investir sans prendre trop de risques. Il peut arriver de trouver des recommandations dans la presse spécialisée vous promettant :

  • des opportunités exceptionnelles ;
  • ou des entreprises intéressantes dans lesquelles investir.

Je suis toujours méfiant vis-à-vis de ce genre d’information, car elles sont très souvent non fondées, biaisées ou en retard. Restez-en éloigné le plus possible.

Utilisez ces sites spécialisés pour obtenir les dates d’annonces de résultats ou s’il y a un fractionnement d’action par exemple.

Une capitalisation boursière à dividendes

Également appelée société de rendement, investir dans ces sociétés permet de faire des bénéfices en percevant les dividendes d’une entreprise après avoir acheté de ses actions. Cette stratégie ne repose pas sur le fait de faire des plus-values en achetant et en revendant des actions.

Une capitalisation boursière à dividendes fait partie des sociétés de rendement. Ces entreprises sont généralement :

  • fiables et solides ;
  • implantées dans un secteur depuis de nombreuses années ;
  • et versent des dividendes conséquents régulièrement.

Elles ont donc très peu de risques de faire faillite du jour au lendemain.

Ces sociétés sont connues pour verser des dividendes depuis très longtemps. Cela vous permet de toucher de l’argent tous les trimestres ou tous les ans de manière fiable et régulière.

Le versement n’est pas fiable à 100 %, car rien n’est jamais certain en bourse. Vous pourriez bien :

  • investir dans une société de rendement ;
  • et ne pas toucher de dividendes l’année suivante.

Même si cela arrive très rarement, c’est une possibilité qui reste tout de même envisageable. Il s’agit d’une méthode d’investissement qui est plutôt réservée :

  • au long terme ;
  • et à ceux possédant un capital conséquent.
En effet, vous n’aurez pas la possibilité de faire fructifier efficacement votre capital s’il est trop faible. Vous devrez vous contenter de quelques pourcents par an seulement de rendement.

Cependant, les sociétés de rendement ont l’avantage d’être des investissements très sécurisés. Leurs risques sont minimes, car comme je vous le disais, ces entreprises :

  • sont très solides dans leur secteur ;
  • et ont un excellent historique.

De plus, la tendance générale de ces grandes entreprises est à la hausse. Une hausse certes assez lente, mais qui en reste une tout de même.

La volatilité de leur cours est très faible. Vous serez donc plutôt serein par rapport au futur de votre investissement long terme.

Le taux de croissance

Un graphique du taux de croissance d'une entreprise

Il est important de se renseigner sur le taux de croissance d’une entreprise lorsque vous utilisez l’analyse fondamentale dans une approche dans la croissance.

En effet, c’est un indice nécessaire pour déterminer si votre opportunité est fiable ou non.

Une entreprise avec un fort taux de croissance, des bilans et des comptes de résultats sains sera donc considérée comme une bonne opportunité avec une telle approche. Le bénéfice par action est un autre élément à prendre en considération dans un tel contexte.

Une entreprise avec un faible taux de croissance ou pire un taux négatif, est à éviter.

Les capitaux détenus par l’entreprise

Les capitaux détenus par une entreprise, souvent connus sous le nom de cash-flow :

  • représentent le flux de trésorerie dont elle dispose ;
  • et déterminent sa solidité et sa pérennité.

Au travers de l’analyse fondamentale, il est possible de se pencher sur le cash-flow pour déterminer si l’entreprise peut verser des dividendes ou non. En effet, un faible cash-flow ne permettra pas à une société de rémunérer ses investisseurs avec une partie de ses bénéfices.

La marge nette

Voici un autre critère venu de l’analyse fondamentale qui a toute son importance dans une approche dans la valeur ou la croissance.

Sachez qu’une entreprise en bonne santé est censée dégager une marge nette supérieure à 5 %. Bien évidemment, ce chiffre n’est pas vrai dans toutes les situations.

En effet, de nombreuses entreprises investissent dans leur propre développement. Cela peut engendrer une marge inférieure. Cependant, c’est une règle qui marche dans la plupart des cas.

Une marge inférieure à 5 % est généralement un mauvais signe. En effet, cela veut dire que l’entreprise démontre un bénéfice par action particulièrement faible. Elle aura donc peu de chances :

  • de verser de dividendes maintenant ;
  • mais aussi pendant probablement plusieurs années.

Les critères pour sélectionner les entreprises les plus prometteuses

  • Les recommandations de la presse spécialisée

  • Une capitalisation boursière à dividendes

  • Le taux de croissance

  • Les capitaux détenus par l’entreprise

  • La marge nette

Les premiers critères de choix sont les capitaux détenus par l’entreprise ainsi que le fait qu’elle verse des dividendes régulièrement ou non.

Il faudra ensuite faire attention à son taux de croissance et à sa marge nette.

Vous avez là les critères les plus importants pour choisir l’entreprise dans laquelle investir en utilisant l’analyse fondamentale dans une approche dans la valeur, la croissance ou le rendement.

Quels sont les secteurs prometteurs pour investir en bourse ?

Si vous n’avez pas d’outils puissants comme les screeners pour déceler des opportunités bien spécifiques, une bonne alternative et plus simple est d’orienter vos recherches vers des secteurs industriels prometteurs sur le long terme.

Par ailleurs, si vous envisagez d’opter pour ces outils, je vous recommande d’abord de lire le guide outil de trading.

Vous devez savoir qu’il existe plusieurs secteurs dans lesquels vous pouvez investir. Nous allons voir dans cette section, ceux qui sont les plus prometteurs.

Les technologies de l’information

Un trader utilisant les technologies de l'information

Les technologies de l’information font référence entre autres comme vous pouvez l’imaginer :

  • aux réseaux sociaux ;
  • à internet ;
  • aux logiciels ;
  • et à l’informatique.

Vous retrouverez aussi les outils et matériels informatiques comme les :

  • téléphones ;
  • tablettes ;
  • ordinateurs ;
  • mais également les logiciels et les systèmes de gestion de données et d’entreposage de ces derniers.

Certaines entreprises spécialisées dans la technologie de l’information sont parmi les entreprises les plus puissantes au monde. Vous y retrouverez Facebook ou Twitter par exemple.

Ces technologies sont donc toujours dans une tendance haussière depuis maintenant de nombreuses années. De plus, aucun signe ne ferait penser que cette tendance pourrait se retourner.

Ce secteur peut alors être un bon choix d’investissement sur le long terme. Vous devez pour cela choisir des entreprises fiables et solides.

Il peut également être le terrain idéal pour investir sur du court terme. Vous pouvez le faire en profitant des nouvelles technologies mises au point très régulièrement.

Rendez-vous sur la page trading court terme pour en savoir davantage. Vous obtiendrez également des informations utiles dans l’article acheter et vendre des actions le même jour.

La santé

Le domaine de la santé est en plein essor. Il est généralement moins risqué que les autres secteurs de cette liste, sauf pour les pharmaceutiques et biotechnologies. En effet, il profite d’une hausse importante grâce :

  • aux technologies liées au vieillissement ;
  • et à l’agrandissement des classes moyennes des pays émergents.

Il s’agit d’un secteur extrêmement diversifié. Il va de la médicalisation à la biotechnologie en passant par les robots chirurgicaux. C’est donc un secteur très vaste dans lequel vous retrouverez énormément de choses différentes.

Les activités de santé sont également peu sensibles au cycle économique. Quelle que soit la tendance des marchés financiers, les gens auront toujours besoin de se soigner. Ce secteur sera donc toujours en hausse constante dans le temps.

La consommation de base

La consommation de base regroupe tous les biens de consommation disponibles sur le marché. Cela va de l’automobile à l’agroalimentaire en passant par les produits ménagers.

Ce secteur extrêmement vaste et qui a tendance à augmenter petit à petit dans le temps est influencé principalement :

  • par le pouvoir d’achat ;
  • et par le cours des produits et matières premières.

Tant que le pouvoir d’achat d’un point de vue mondial augmentera, ce secteur n’est pas près de s’écrouler. Il peut donc être une très bonne opportunité d’investissement sur du moyen ou long terme.

Les services de communication

Des collaborateurs d'une entreprise de communication en réunion

Les services de communication sont un secteur qui peut recouper le secteur des technologies de l’information.

C’est un secteur qui ne cesse de croître année après année. En effet, le nombre d’utilisateurs est de plus en plus élevé, ce qui permet à cette industrie de se développer tranquillement.

L’essor de la classe moyenne dans les pays en cours de développement y joue également un rôle. En effet, cette situation permet d’augmenter la tendance haussière des services de communication.

C’est donc un secteur à garder à l’œil si vous souhaitez investir sur la durée.

Les énergies renouvelables

L’énergie verte peut être une bonne option à étudier si vous souhaitez investir votre capital. En effet, ces énergies sont en plein essor, principalement à cause de la crise climatique dans laquelle nous nous trouvons.

De plus, les financements alloués à cette technologie ne cessent d’augmenter. Énormément de nouvelles entreprises se créent dans ce secteur pour y développer leurs activités.

Les énergies renouvelables sont donc un secteur particulièrement dynamique. Leur croissance sur le marché a augmenté de 84 % entre 1990 et 2019.

C’est cependant un secteur très souvent délaissé par les investisseurs. Sachez tout de même qu’il reste un excellent moyen de diversifier votre portefeuille.

La finance

La finance reste un secteur privilégié pour investir son capital. C’est le cas depuis de nombreuses années et elle le restera encore bien longtemps. Dans le secteur de la finance, vous retrouverez donc :

  • des établissements bancaires ;
  • les assurances ;
  • des services financiers divers ;
  • les entreprises autour des crypto-monnaies ;
  • ou de l’immobilier.

Ce secteur affiche une bonne progression à long terme, mais il reste difficile d’y trader à court terme. En effet, la volatilité y est plus élevée que sur les autres marchés. De plus, la santé des marchés boursiers a tendance à faire fluctuer le cours de l’action.

Le secteur de la finance ne reste pas moins un excellent secteur pour investir une petite ou une grande partie de votre capital.

Les secteurs prometteurs pour investir en bourse

  • Les technologies de l’information

  • La santé

  • La consommation de base

  • Les services de communication

  • Les énergies renouvelables

  • La finance

Les nouvelles technologies sont l’un des meilleurs secteurs pour investir en bourse avec une des plus fortes croissances.

Cependant, vous pouvez également le faire dans des secteurs tout comme celui des énergies renouvelables ou de la consommation.

Le domaine de la santé et de la finance sont aussi de bonnes options.

Quelles sont les meilleures actions à acquérir en bourse ?

Vous pouvez trouver plusieurs types d’actions à acquérir sur les marchés boursiers pour le long terme. Sachez cependant qu’elles ne sont pas adaptées à toutes les situations. Avec la crise sanitaire due au covid 19, la situation est encore plus compliquée.

Il faut donc choisir les actions les plus appropriées à vos besoins. Vous avez le choix entre trois principaux types d’actions. Découvrons-les sans plus attendre.

Les actions de croissance

Un graphique d'une action de croissance

Les actions de croissance sont des actions que vous achetez en espérant :

  • voir leur prix grimper pour réaliser une plus-value à la revente ;
  • et non pour toucher des dividendes.

Elles sont également appelées des actions cycliques. Vous les trouverez dans des entreprises :

  • qui sont en bonne santé ;
  • et qui génèrent un bénéfice par action conséquent à court terme.

Ces bénéfices sont généralement réinvestis dans la société pour permettre son développement. Cela a donc un impact positif sur le prix de l’action.

Cependant, il est très rare que ces entreprises versent des dividendes. En effet, elles demeurent toujours des sociétés qui sont en plein développement.

Il est donc normal qu’elles ne puissent pas se permettre de rémunérer leurs investisseurs.

Vous devez donc acheter des actions dans ce genre de société lorsque vous souhaitez :

  • faire de l’achat/revente ;
  • et non pour toucher des dividendes.

Les actions à dividendes

Vous trouverez des actions à dividendes dans la grande famille des sociétés de rendement. Ces dernières sont connues pour verser des dividendes conséquents. Elles font d’ailleurs parties des plus grosses entreprises sur le marché.

Ces entreprises sont généralement fiables, solides et possèdent un historique fourni. Cela leur permet d’assurer une certaine stabilité dans le temps.

Le montant et le versement des dividendes sont décidés par le Conseil général. Toutefois, il est adopté ou non par le conseil des actionnaires.

Sachez qu’il est possible qu’une entreprise ne verse pas de dividendes pour X ou Y raison. Toutefois, celles considérées comme société de rendement ont généralement tendance à verser très régulièrement des dividendes.

L’avantage de ces actions est que vous pouvez placer votre argent avec cet investissement pour du très long terme.

Il est possible de quasiment ou totalement ignorer la volatilité des cours à court terme. En effet, cela ne vous concerne pas.

Ce type d’investissement demande un capital assez conséquent. Comme vous pouvez l’imaginer, si le vôtre est réduit, alors vous ne pourrez toucher que de faibles dividendes. Ils seront donc insuffisants pour générer un revenu confortable.

Si vous recherchez des sociétés de rendement en France, vous pouvez vous tourner vers des entreprises comme :

  • TOTAL énergie ;
  • Renault ;
  • Orange ;
  • ou encore AXA.

Il en existe évidemment de nombreuses autres, notamment sur les marchés européens et américains.

Avant de vous lancer sur les marchés américains, je vous conseille de prendre le temps de lire le guide acheter des actions américaines.

Les actions défensives

Graphique d'une action défensive

Les actions défensives sont des actions qui ne baissent pas lorsque les marchés sont en tendance baissière. Elles sont également appelées :

  • des actions refuges ;
  • ou des actions non cycliques.
Ces actions ont tendance à vous rapporter des revenus stables, et ce, quel que soit l’état du marché. Vous pouvez même y trouver des dividendes élevés chez certaines sociétés.

Faites cependant attention, car qui dit stabilité et dividendes élevés dit également prix élevé. Vous devez donc vous attendre à payer vos actions au prix fort pour pouvoir profiter des dividendes.

Je vous conseille trois types d’actions principales pour investir en bourse sur du long terme. Elles ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Vous pourrez choisir entre :

  • les actions de croissance ;
  • les actions à dividendes ;
  • ou les actions défensives.

Conseils pour avoir les meilleures actions en bourse

Si vous souhaitez profiter des meilleures actions en bourse, il faut respecter certaines règles. Ces dernières vous permettront :

  • de maximiser vos gains en les laissant courir ;
  • et de limiter vos pertes au maximum.

À noter que vous ne réussirez pas vos placements à tous les coups. Mais même en cas de retournement de marché important, avec les éléments que nous allons voir, vous resterez toujours bien protégé.

Penser au risque avant de penser au rendement

La plupart des débutants sur les marchés boursiers se focalisent sur le rendement d’une action. C’est évidemment un comportement compréhensible, puisque c’est ce rendement qui va déterminer vos revenus potentiels.

Cependant, il vous faut tout d’abord vous pencher sur le risque pris lors de votre investissement. Très souvent, plus le rendement est élevé et plus le risque pris l’est également.

Si vous voulez profiter d’un rendement privilégié, vous devez être prêt à prendre davantage de risques.

Toutefois, évitez les risques trop élevés par rapport à la stratégie que vous souhaitez appliquer. Vous devez ainsi écarter les actions ou les stratégies avec des risques trop élevés, et ce, même si le rendement qu’elles promettent est important.

C’est une règle de base à toujours garder en tête lorsque vous commencez à investir.

Si vous ignorez comment procéder, vous pouvez vous référer au guide meilleure stratégie de trading.

Diversifier votre portefeuille d’actions

Vous connaissez sans doute la célèbre Maxime « ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier ». Cette règle existant depuis des dizaines d’années est toujours valable aujourd’hui.

Plus vous souhaitez diminuer le risque et plus vous devez diversifier votre portefeuille. Ainsi, vous résisterez bien plus facilement aux aléas du marché. Vous devez aussi respecter deux règles de base du trading.

Je vous invite à consulter la page option bourse, pour découvrir des options pour diversifier votre portefeuille.

Investir en bourse sur le long terme

Il est souvent conseillé de trader sur le long terme lorsque vous avez un gros capital. Toutefois, sachez qu’il est également possible de le faire avec un faible capital.

Même si vous tradez sur du court terme, pensez aussi au long terme. Je vous donne de bonnes raisons de le faire dans l’article conseil boursier court terme.

Je vous invite à placer une certaine somme sur les investissements de long terme. Et ceci, même si vous êtes un trader actif. Ainsi, vous pourrez :

  • diversifier votre portefeuille ;
  • et sécuriser vos gains court terme avec des investissements plus solides et fiables.

C’est également un bon début lorsque vous vous lancez sur les marchés financiers. Voici ce que je vous recommande de faire en fonction de votre capital disponible :

  • avec moins de 2 000 €, investissez uniquement sur le long terme avec la Gestion Passive pour constituer un capital plus important ;
  • entre 2 000 € et 50 000 €, investissez uniquement sur le court / moyen terme avec la Gestion Active pour maximiser vos gains ;
  • au-delà de 50 000 €, investissez une partie sur le court / moyen terme avec la Gestion Active et une partie sur le long terme avec la Gestion Passive pour profiter des deux.

En parallèle, je vous conseille fortement d’épargner tous les mois environ 10 % de vos revenus que vous rajoutez à vos investissements pour faire boule de neige encore plus vite.

Savoir détecter les meilleures opportunités

Vous devez maîtriser un certain nombre d’outils afin de :

  • détecter rapidement les meilleures opportunités ;
  • et pouvoir profiter de gains importants et sécurisés.

Ces outils vous permettront :

  • de vous aiguiller dans votre prise de décision ;
  • et de limiter vos erreurs afin de faire fructifier sereinement votre capital.

Ils demandent un peu de temps pour être pris en main et en tirer le maximum. Toutefois, cela en vaut le coup. Pensez également à vous former si vous pensez ne pas savoir utiliser tel ou tel outil.

Il faut garder à l’esprit que les outils représentent vos yeux sur les marchés boursiers. Si vous ne savez pas les utiliser, vous serez quasiment aveugle. Vous aurez du mal à :

  • détecter les opportunités ;
  • et savoir si elles sont réellement exploitables ou non.

Vous pouvez toujours tester votre stratégie avec un portefeuille virtuel :

  • si vous débutez en bourse ;
  • ou si vous débutez avec cette stratégie.

De cette façon, vous ne prendrez aucun risque. Vous pourrez même tester votre niveau de maîtrise sans risquer de perdre de l’argent. De plus, vous gagnerez en expériences et en compétences, ce qui vous rendra plus performant.

Si vous êtes débutants, sachez que vous pouvez apprendre à maximiser vos gains en consultant mon guide stratégie de trading gagnante.

Comprendre les attentes du marché

Analyser et comprendre les attentes du marché

Il existe une règle de base essentielle à respecter lorsque vous investissez en bourse. Vous ne devez jamais aller à l’encontre de la tendance globale du marché.

Si elle est baissière, vous devez investir à la baisse avec la vente à découvert par exemple. Au contraire, vous devez investir à la hausse si la tendance globale du marché est haussière.

La plupart du temps, une baisse globale du marché entraînera la très grande majorité des actions vers le bas. Au contraire, une hausse entraînera également la majorité des actions vers le haut.

Vous devez donc garder un œil sur la santé du marché pour déterminer sa tendance générale. Vous pouvez utiliser les outils d’analyse graphique et technique pour y arriver.

Être patient

La patience en investissement boursier représentée par un sablier

La règle d’or en bourse et peut-être même au-dessus de toutes les autres est la patience. Comprenez bien que les résultats ne viendront pas du jour au lendemain. Cette règle est d’autant plus vraie si vous êtes débutant.

Vous devez prendre le temps :

  • de vous former ;
  • d’accumuler de l’expérience et des compétences ;
  • et de faire fructifier tranquillement votre capital.
Si vous êtes trop pressé, vous allez faire des erreurs de jugement et donc mettre en péril votre investissement.

C’est d’ailleurs pour cette raison que vous devez vous fixer des objectifs raisonnables.

Vous pourrez ainsi les atteindre dans les délais que vous vous êtes fixés.

Des attentes et des objectifs trop élevés vous poussent à prendre trop de risques. C’est rarement une bonne chose quand vous êtes débutant sur les marchés financiers. La patience est donc votre meilleur allié.

Quel que soit votre montant de départ, elle vous permettra de :

  • penser à protéger votre capital avant de penser aux gains ;
  • et d’être extrêmement rentable avec un capital important dans la durée.

Si vous avez du mal définir votre profil et surtout combien investir pour commencer, vous obtiendrez des réponses sur la page combien investir en bourse.

Quelques conseils pour avoir les meilleures actions en bourse

  • Penser au risque avant de penser au rendement

  • Diversifier votre portefeuille d’actions

  • Investir en bourse sur le long terme

  • Savoir détecter les meilleures opportunités

  • Comprendre les attentes du marché

  • Être patient

La patience est indispensable pour trouver les meilleures actions en bourse. Lorsque vous débutez, pensez d’abord au risque avant le rendement.

C’est une erreur que beaucoup de débutants font et ils finissent par perdre leur capital. Il faut également chercher à comprendre le marché.

Quelques exemples d’entreprises sur lesquelles investir en bourse en 2022

Voici une petite liste d’entreprises sur lesquelles vous pouvez compter si vous souhaitez investir cette année et sur le long terme. Vous y retrouverez bien évidemment de grands noms et de grandes entreprises pour une bonne solidité d’investissement.

Par ailleurs, si vous cherchez d’autres méthodes d’investissement, vous pouvez vous rendre sur ma page entrepreneuriat immobilier.

Apple

Un trader utilisant un produit de chez Apple

Apple n’est plus à présenter aujourd’hui. C’est une des actions phares des marchés boursiers. Apple constitue donc un investissement sûr et fiable sur le long terme.

C’est l’une des sociétés les plus rentables au monde avec un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars.

À titre d’exemple, l’action Apple a fait un bond de plus de 240 % depuis 2019. Elle est aujourd’hui évaluée à 151 dollars par action.

Amazon

Là encore, il est inutile de présenter cette entreprise. Amazon, détenue par le milliardaire Jeff Bezos est spécialisé dans le commerce en ligne. C’est une entreprise :

  • extrêmement solide ;
  • et fiable depuis de nombreuses années.

Elle profite également d’un taux de rendement extrêmement élevé et régulier dans le temps.

L’action Amazon est assez chère aujourd’hui puisqu’elle est au-dessus des 3 300 dollars. À noter qu’au début de l’année 2020, le prix de ce titre était aux alentours des 2 000 dollars.

Google

Nous continuons bien évidemment notre petite liste des entreprises les plus solides au monde avec Google. L’entreprise créée en 1998 n’a cessé de se développer et de croître sur les marchés boursiers.

Aujourd’hui, la société est un véritable mastodonte avec un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars. Il est donc très peu probable qu’elle fasse faillite dans les années voire des dizaines d’années à venir.

Google est depuis de nombreuses années une valeur sûre pour investir en bourse. Je pense qu’elle le restera encore pendant très longtemps.

Le prix des actions Google est légèrement inférieur à 3 000 dollars.

Netflix

Netflix est une assez vieille entreprise puisqu’elle a été créée avant Google en 1997. Toutefois, elle a fait parler d’elle plutôt récemment, au cours de ces dernières années. En effet, Netflix est devenu le leader mondial en termes de streaming vidéo.

Le prix de ses actions a bondi de près de 40 % durant le confinement. Il atteint aujourd’hui près de 700 dollars.

Elle fait partie des meilleures entreprises avec un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars.

Tesla

Tesla a longtemps été une entreprise qui ne générait pas de bénéfice net. Elle a même été en perte d’argent pendant un moment.

Avec le milliardaire Elon Musk à sa tête, la société a réussi à tirer son épingle du jeu. Elle fait maintenant partie des meilleures entreprises du marché avec un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars.

Il peut donc être très intéressant d’y investir une partie de son capital. En effet, elle promet de se développer encore davantage à l’avenir.

C’est l’avantage des entreprises se situant dans le secteur des nouvelles technologies. Le prix de l’action Tesla monte régulièrement et atteint aujourd’hui les 1200 dollars.

Facebook

Illustration de l'interface de Facebook Mobile

Avec ces 2,9 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde. Pas besoin de le présenter, puisqu’il est l’un des acteurs principaux du secteur de la communication. Il a aussi un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars.

Le prix de l’action Facebook est de 330 dollars. Il ne cesse de croître depuis son introduction en bourse en 2012.

Orange

Parlons un petit peu des sociétés françaises après toutes ces entreprises américaines. La première d’entre elles sera Orange. Il s’agit d’un fournisseur de téléphonie mobile, fixe et internet très connu.

Elle a l’avantage d’avoir une action très accessible puisqu’elle est disponible à moins de 10 €. C’est une entreprise stable et extrêmement bien implantée dans son secteur.

Elle a donc peu de chances de disparaître au cours des prochaines années. En effet, elle a un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars.

EDF

EDF est une entreprise qui peut facilement être comparée à Orange de par :

  • sa taille ;
  • et son ancienneté.
Elle a également un cours assez faible puisqu’elle est aux alentours de 12 €. Il est donc très facile de commencer à investir dans cette société en débutant en bourse.

BNP Paribas

BNP Paribas est un établissement bancaire très connu des français depuis de nombreuses années. Il est resté très stable dans le temps avec une légère hausse.

Le prix de l’action BNP se situe aux alentours de 60 €.

LVMH

LVMH possède le prix de l’action le plus élevé dans cette sélection française. Ce n’est pas très surprenant pour une entreprise dans le luxe.

Il se situe aux alentours de 700 €.

Il possède également une excellente progression de plus de 300 % sur les 5 dernières années.

LVMH est une excellente entreprise si vous souhaitez investir sur le long terme.

Quelques entreprises sur lesquelles investir en cette année 2021

  • Apple

  • Amazon

  • Google

  • Netflix

  • Tesla

  • Facebook

  • Orange

  • EDF

  • BNP Paribas

  • LVMH

Amazon, Apple, Google, Tesla et Netflix offrent les meilleures actions en bourse. Les actions de Facebook, le géant de la communication sont également intéressantes.

Si votre capital est réduit, alors vous pouvez également opter pour des entreprises comme Orange ou EDF dont les actions sont très abordables.

Foire aux questions

Quel investissement faire en 2022 ?

Investir en 2022 peut être difficile, car il existe plein de secteurs dans lesquels vous trouverez d’excellentes opportunités. Il faut cependant penser à privilégier ceux les plus innovants comme :

  • le Big Data ;
  • la robotique ;
  • l’intelligence artificielle ;
  • ou les cryptomonnaies.

Entre autres, tout ce qui a attrait aux nouvelles technologies.

N’hésitez pas à lire le guide quelle action acheter pour en savoir plus. L’article faut-il acheter de l’or en 2022 pourrait également vous intéresser.

Comment investir en bourse via une société ?

Pour investir sur les marchés financiers par le biais d’une société, il faut que celle-ci ait le droit d’investir en bourse. Cela va dépendre du statut juridique qui a été choisi par les fondateurs. Si lors de sa création, elle n’en a pas le statut adéquat, alors impossible de passer par celle-ci pour investir.

Comment se lancer dans la bourse ?

Se lancer dans la bourse est très simple. Il suffit de s’inscrire chez un intermédiaire financier comme un courtier. Il faudra ensuite ouvrir un compte titre ou un PEA (plan d’épargne en actions) pour acheter et revendre ses actifs boursiers. Une fois cela effectué, il faudra alimenter le compte en argent.

Vous pourrez ensuite l’investir sur les marchés boursiers au travers de la plateforme de trading de votre courtier.

Vous obtiendrez plus de détails sur la procédure à suivre en consultant le guide comment bien trader.

Références

https://dailypik.com/best-us-stocks/

https://finance.yahoo.com/news/15-best-stocks-invest-now-081849199.html

https://www.winvesta.in/blog/10-common-mistakes-to-avoid-when-investing-in-global-stock-markets/

https://www.investopedia.com/articles/stocks/07/beat_the_mistakes.asp

https://www.fool.com/retirement/beginner-investor-mistakes-how-to-avoid.aspx

https://groww.in/blog/top-5-technical-analysis-tools-for-stock-market/

https://www.moneycrashers.com/online-tools-stock-market-investors/

https://www.cnbc.com/2019/09/29/heres-how-to-best-invest-in-your-employers-stock.html

https://smartasset.com/investing/how-do-stock-options-work

https://money.usnews.com/investing/investing-101/slideshows/how-to-pick-stocks-things-all-beginner-investors-should-know

https://hbr.org/2021/08/everything-you-need-to-know-about-stock-options-and-rsus

https://financhill.com/blog/investing/best-french-stocks-to-buy

https://www.thebalance.com/a-guide-to-investing-in-france-1979022

https://www.hl.co.uk/news/articles/3-french-share-ideas-why-investors-should-care-about-the-next-olympic-host

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.