L'INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c'est - Bourse Ensemble

L’INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c’est

L'INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c'est

Quel est le Monsieur et son indicateur technique à qui je dois (presque) tout?

Comment détecter facilement les actions au meilleur potentiel?

Comment identifier un calme plat avant une tempête?

[Note: Cet article constitue ma contribution à l’événement inter-blog: « Les INDICATEURS techniques ou financiers les plus PUISSANTS » que j’ai le plaisir d’organiser. Le Guide des Experts de la Bourse condensant tous les articles des participants est disponible en s’inscrivant ci-dessous ;-)]

En analyse fondamentale, les fondamentalistes ont les ratios financiers tels que le PER, le ROE, les bénéfices nets par action, etc. avec des acronymes qui proviennent souvent de l’anglais. Ces éléments se basent sur des informations économiques (bénéfices, marges, ventes, chiffres d’affaire, etc.) d’une entreprise, d’un pays, d’un secteur industriel. Leur but est de comprendre l’état de santé d’une entreprise pour ainsi le comparer à son comportement futur qui sera basé sur des prévisions économiques. Les fondamentalistes pourront aussi comparer ces informations économiques avec d’autres entreprises pour détecter les entreprises qui ont un véritable avantage par rapport à leurs paires.

En analyse technique, les techniciens ont les indicateurs techniques, la véritable boite à outils dont il est difficile de se passer. Ces indicateurs comme le RSI, le MACD, les moyennes mobiles, etc. peuvent s’utiliser sur de nombreux éléments ou produits en bourse comme des marchés, des actions, des secteurs entiers, des indices, etc. Ils se basent sur 3 données basiques qui sont: les cours, les volumes et le temps. Leur but est d’étudier les comportements passés pour prédire le future en anticipant des niveaux de cours, la direction générale d’une tendance ou des phénomènes qui se répètent régulièrement.

Puisque n’importe qui peut créer son propre indicateur technique avec des connaissances en programmation informatique, il existe une quasi infinité d’indicateurs techniques. Pour mon trading au quotidien, j’en utilise plusieurs que j’ai personnellement développés et que j’aborde dans ma formation gratuite intitulée “Les Essentiels pour Gagner en Bourse Simplement”.

Comme un bon informaticien est quelqu’un de paresseux qui n’aime pas réinventer la roue, mes indicateurs techniques maisons reposent sur d’autres indicateurs beaucoup plus connus. Et l’indicateur technique responsable de ma réussite c’est…

Les bandes de Bollinger

Ces fameuses bandes de Bollinger tirent leur nom d’un célèbre analyste technique américain qui s’appelle John Bollinger. J’ai d’ailleurs eu le plaisir de le rencontrer lors du World MoneyShow à Londres. Il a plaisanté d’ailleurs sur le fait que beaucoup de personnes le croient mort… il était bien en chair et en os quand il a prononcé ces propos!

Alors ces bandes portent un tel nom car elles constituent une enveloppe autour des cours. En fait pour être plus exact, l’enveloppe se construit autour d’une moyenne mobile basée sur les cours moyens. Ensuite une courbe haute est identifiée en ajoutant un certain écart-type et une courbe basse est identifiée en soustrayant le même écart-type.

Voici rapidement comment ces bandes sont calculées:

  1. On calcule d’abord le cours moyen: CM = (Plus haut + Plus bas + Clôture) / 3
  2. Puis on calcule l’écart type à x jours de ce cours moyen (en général à 20 jours, ce qui est le paramètre le plus standard et que j’utilise le plus fréquemment aussi)
  3. Ensuite on calcule la moyenne mobile à x jours (de nouveau 20 jours) de ce cours moyen
  4. Et enfin, on a l’enveloppe haute ou la bande supérieure avec: MM(CM) + 2ET
  5. Et on a l’enveloppe basse ou la bande inférieure avec: MM(CM) – 2ET

Les bandes peuvent ensuite être tracées facilement dans une plateforme graphique comme ci-dessous:

Les bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger

Comment analyser les bandes de Bollinger?

Les bandes de Bollinger ont la particularité suivante:

Les cours se retrouvent à 95% du temps à l’intérieur de ces bandes ou de cette enveloppe.

Quand les cours dépassent les bandes c’est que quelque chose se passe et qu’un fort mouvement vient d’avoir lieu. Les cours reviendront d’ailleurs rapidement à l’intérieur de l’enveloppe, un peu à la manière d’un ressort qui petit à petit reprend sa position stable d’origine. Ou bien c’est l’inverse, et l’enveloppe rattrapera vite les cours pour les envelopper de nouveau, peu importe.

Et à contrario, quand l’enveloppe se resserre, c’est que rien ne se passe sur les cours… Dans ce cas, vous êtes face à ce que j’appelle un “calme plat“. C’est un phénomène particulièrement intéressant pour ensuite rechercher une “tempête” qui démontre un intérêt soudain, à la hausse ou à la baisse d’ailleurs.

Alors tout ça c’est bien, mais ça reste très visuel. C’est bien pour notre oeil mais comment parcourir des milliers d’actions par exemple pour détecter un tel phénomène de manière automatique?

Le “Bollinger Band Width”

Il existe un autre indicateur qui se base lui sur les bandes de Bollinger et peut vous aider dans ce sens. Cet indicateur s’appelle le “Bollinger Band Width” en anglais et peut être traduit en français par la “largeur des bandes de Bollinger”.

Pour les plus matheux d’entre vous, voici comment ce nouvel indicateur est calculé:

  • Bollinger Band Width = (Bande supérieure – Bande inférieure) / MM(CM)
  • Bollinger Band Width = ((MM(CM) + 2ET) – (MM(CM) – 2ET)) / MM(CM)
  • Bollinger Band Width = (MM(CM) + 2ET – MM(CM) + 2ET) / MM(CM)
  • Bollinger Band Width = 4ET / MM(CM)

L’indicateur est donc borné par le bas avec 0 comme valeur minimum. Mais l’indicateur n’est pas borné par le haut et peut donc être théoriquement infini.

De nouveau, le Bollinger Band Width peut ensuite être tracé facilement dans une plateforme graphique comme ci-dessous:

L'indicateur "Bollinger Band Width"

L’indicateur “Bollinger Band Width”

J’ai rajouté le “Bollinger Band Width” entre la courbe des cours en haut et les volumes en bas. Quand les bandes se resserrent l’indicateur “Bollinger Band Width” diminue. Quand les bandes s’élargissent l’indicateur “Bollinger Band Width” augmente.

Comment utiliser les bandes de Bollinger?

Les bandes de Bollinger permettent donc entre autres de détecter la volatilité d’un produit, c’est-à-dire l’activité en terme d’achats et de ventes, ou encore l’intérêt ou le désintérêt autour d’un produit en question.

  • Plus les bandes sont larges, plus l’indicateur Bollinger Band Width est élevé donc plus il y a une forte volatilité des cours et un gros intérêt
  • Plus les bandes sont étroites, plus l’indicateur Bollinger Band Width est faible donc plus il y a une faible volatilité des cours et un gros désintérêt
Calmes plats & Tempêtes

Calmes plats & Tempêtes

L’action Immunogen ci-dessus est une action que j’ai présentée récemment lors d’un Suivi Hebdo pour les membres de ma formation. Vous pouvez très facilement observer deux tempêtes qui interviennent suite à des calmes plats. Cette tempête, est souvent (mais pas tout le temps!) la locomotive qui déclenche un long et solide mouvement dans un sens ou dans l’autre.

Évidemment à l’achat, vous chercherez des tempêtes haussières suite à un calme plat, c’est-à-dire un fort élargissement des bandes de Bollinger suite à un long resserrement. Et pour la vente à découvert, vous chercherez des tempêtes baissières puissantes de nouveau suite à un calme plat.

Pour conclure

Les bandes de Bollinger peuvent aussi être utilisées pour anticiper un retournement de tendance, détecter des extrêmes sur les cours, des retours à la normale… elles peuvent même être appliquées à des volumes et pas seulement sur des cours comme c’est le cas sur le graphe ci-dessous, tout en bas:

Les bandes de Bollinger sur volumes

Les bandes de Bollinger sur volumes

Cet indicateur technique est donc un outil extrêmement PUISSANT et dispose d’utilisations très variées, notamment pour détecter des calmes plats et des tempêtes

Pour finir, je vous rappelle que cet article fait partie de l’événement inter-blog « Les INDICATEURS techniques ou financiers les plus PUISSANTS ». Allez donc vite voir les autres indicateurs techniques présentés par les autres participants:

C’EST À VOUS: Dites-moi dans les commentaires ci-dessous comment vous utilisez les bandes de Bollinger. Dites-moi aussi quels sont les autres indicateurs techniques que vous utilisez pour réussir en bourse! Ensuite allez lire les autres articles de l’événement 😉

Crédits photo: © Regormark – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

28 réponses

  1. Ouh ! J’avais raison en prédisant que ce serait les bandes de Bollinger.

    C’était trop simple !

    Bon, je ne ne peux qu’approuver ce choix.
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…19 très bonnes raisons d’utiliser les bandes de BollingerMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Très bonne prédiction Michel! On a tapé tous les deux sur un indicateur très connu et ULTRA puissant qui peut être utilisé à de très nombreuses sauces. C’est pourquoi c’est mon indicateur préféré et qui m’aide au quotidien à détecter mes meilleures positions 😉

      Encore merci de participer à cet événement inter-blog!

      Ben

  2. Salut Ben,
    Si je comprends bien, tu achètes l’action dès qu’elle sort des bandes ? Je reste quand même septique car pour moi, un cours de bourse n’augmente pas sans raison, c’est souvent dû à des annonces : Résultats trimestriels, OPA, etc..
    Nicolas
    Nicolas @ Objectif10% a récemment posté…Price Earning Ratio : Tout ce que vous devez savoir avant d’investirMy Profile

    • C’est ça le truc, Nicolas. Il faut une annonce, de forts volumes et une sortie de la bulle.
      Ah ! J’oubliai : il faut que la période précédent la bulle soit calme : le calme plat. Ou qu’il y ait un resserrement des bulles (squeeze). Mais si le squeeze a lieu après une baisse rapide, c’est moins bon.
      Il faut aussi que certains patterns de chartisme soient respectés.
      Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Comment acheter des actions à très fort potentielMy Profile

      • Ben de Bourse Ensemble dit :

        Bonne analyse Michel! Une fois de plus néanmoins, je ne recherche pas nécessairement une sortie de bulle. Les squeezes permettent de visualiser d’une autre manière certaines figures chartistes de consolidation comme un triangle, un range, etc. Les bandes de Bollinger ont l’avantage de pouvoir matérialiser et quantifier, donc détecter de telles figures qui sont très visuelles mais difficilement identifiables automatiquement…

        Ben

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Pas exactement Nicolas… mais je recherche les bulles après les squeezes, donc les tempêtes après les calmes plats. Je ne cherche pas nécessairement un franchissement des bandes car ce signal précis n’est pas assez fiable et pas obligatoire pour le début d’une formation d’une bulle.

      Ben

  3. Prédire le futur ! Ooooh, tu me surprends d’écrire ça Ben ! Perso j’aurais plutôt formulé : “L’analyse technique est une façon de représenter graphiquement l’agrégation des sentiments humains de tous les intervenants et qui ont mené à la formation des cours.”
    Etant donné que les réactions humaines à certains stimuli sont toujours les mêmes, ça permet de mettre en évidence les configurations qui vont, à long terme et en moyenne, aboutir à une réaction donnée.
    Bon je te taquine hein, je sais que tu sais 😉
    Seb Say [Secrets-Boursiers] a récemment posté…« Indicateurs de trading : mon outil technique le plus indispensable »My Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Seb,

      “Prédire”, “anticiper”, same difference comme disent les rosbifs 😉 Je suis tout à fait d’accord avec ta définition un peu plus élaborée pour l’analyse technique. Mais qu’on le veuille ou non, que ce soit en analyse technique ou fondamentale, le but est bien d’anticiper une évolution des cours dans un sens ou dans l’autre. Un fondamentaliste n’achèterait pas une action décotée s’il n’anticipait pas une hausse de la valorisation de l’entreprise, et donc de ses cours.

      L’analyse technique et l’analyse graphique vont chercher des patterns ou des comportements du passé qui ont une forte propension à se répéter. Dès que les signes avant-coureurs sont les mêmes ou similaires, le but est d’anticiper la suite des patterns. Un suivi de tendance, un retournement de tendance, un momentum, une news… le but ultime est le même: anticiper un comportement des cours qui a de forte chance de se répéter… parce que les comportements humains derrière vont se répéter eux aussi.

  4. Sovanna Sek dit :

    Bonsoir Ben,

    Merci pour ce carnaval boursier ! Je n’ai pas pu participer car je suis actuellement en vacances en Haute-Savoie.

    En lisant ton article sur les Bandes de Bollinger, j’ai eu mal à la tête. Étant en mode apprentissage sur l’analyse technique, c’est un indicateur technique qui ne correspond à ma philosophie et stratégie d’investissement. Pour ma part, j’ai un faible pour l’Ichimoku qui m’apprend à être discipliné.

    Cordialement.
    Sovanna Sek a récemment posté…La structure de la Bourse de ParisMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Sovanna,

      Qu’est-ce qui t’a donné mal à tête avec mon article sur les bandes de Bollinger? Les constructions mathématiques?…

      La vidéo de Sam sur Ichimoku a du te plaire!

      On espère te voir au prochain carnaval d’articles. Et d’ici là, bonne vacances en Haute-Savoir alors, une région que j’apprécie beaucoup et connais bien 😉

      Ben

    • L’AT, cela viendra avec l’expérience. Au début j’étais intéressé par l’AF. J’ai même failli être analyste financier. Heureusement, j’ai vu la lumière.

      Par contre rien n’interdit d’avoir de la jugeotte financière. Par exemple, quand on voit l’innovation qu’il y a dans les chaussures de sport et le graphique historique de Nike, on se dit qu’il faut acheter du Nike.
      Michel de Trading-Attitude a récemment posté…La bande à bollinger à encore frappé en avril ! Le casse de l’annéeMy Profile

  5. Christian dit :

    Bonsoir, je suis un débutant dans le trading et je viens de lire ton article car j’ai entendu parlé des bandes de Bollinger et je dois avouer que je suis un novice dans l’analyse de ces bandes qui pourtant paraissent être d’un grand service.

    Sincères Salutations
    Christian

  6. Bonjour, je suis un adepte des bandes de Bollinger, je que je préfère c’est attendre que les bande convergent puis de trader l’écartement des bandes. On profite ainsi de l’accélération
    mathieu de je-serai-trader-pro.fr a récemment posté…Les chandeliers japonais, pour éclairer ton tradingMy Profile

  7. Christian dit :

    OUI mais d quelle manière à la hausse ou à la baisse ? Tu fais ton choix comment si tu veux bien
    le donner ? Je commence dans le monde de la bourse et peut être qu’il y à des choses qui ne se disent pas .

    Sincères Salutations
    Christian

  1. 23/07/2015

    […] Ben de Bourse Ensemble: L’INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c’est […]

  2. 23/07/2015

    […] Ben de Bourse Ensemble: L’INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c’est […]

  3. 23/07/2015

    […] Ben de Bourse Ensemble: L’INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c’est […]

  4. 13/09/2015

    […] Ben de Bourse Ensemble: L’INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c’est […]

  5. 09/01/2018

    […] Ben de Bourse Ensemble: L'INDICATEUR technique responsable de ma RÉUSSITE c'est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge