Comment réussir en bourse sans perdre d’argent ?

Comment réussir en bourse sans perdre d'argent ?

Réussir en bourse nécessite la mise en place d’une bonne stratégie, choisie selon vos besoins et votre profil d’investisseur. Beaucoup de personnes considèrent l’investissement en bourse comme étant difficile et périlleux. Cependant, en vous formant suffisamment et efficacement, vous pouvez vous lancer sans crainte.

Vous pouvez généralement apprendre à trader de deux façons principales à savoir :

  • en expérimentant par vous-même pour ainsi gagner en expérience ;
  • ou en investissant dans une formation.

Si vous êtes débutant dans le domaine, je vous invite fortement à opter pour la formation. En effet, acquérir des compétences par soi-même peut prendre des années et veut dire faire des erreurs.

En bourse, cela se traduit le plus souvent par une perte de capital. Il vaut mieux donc investir dans une formation, ce qui vous reviendra beaucoup moins cher et vous fera gagner un temps précieux.

Certaines personnes comparent les investissements en bourse au fait de parier son argent au casino. Bien évidemment, il s’agit là de deux choses très différentes.

Au casino, vos chances de gain sont fixées à l’avance et ne sont jamais en votre faveur. Par contre en bourse, vos chances de réussite dépendent entièrement :

  • de vous ;
  • de votre prise de décision ;
  • et de votre stratégie.

En investissant en bourse, vous ne jouez pas et vous ne pariez pas non plus. Sans plus attendre, nous allons voir les quelques règles importantes à respecter pour réussir en bourse. Il s’agit des trois éléments clés essentiels pour tout investisseur boursier.

Les 3 M, trois éléments clés pour réussir en bourse

Il existe quelques compétences indispensables pour performer et générer un revenu avec les marchés boursiers. Parmi elles, vous retrouverez ce que j’appelle les 3 M c’est-à-dire :

  • la méthodologie que vous allez appliquer ;
  • le money management ;
  • ainsi que le mental.

Ces trois piliers représentent la base même de votre activité boursière. Vous prenez le risque de voir tout s’effondrer :

  • si un ou plusieurs d’entre eux est totalement ignoré ;
  • ou si l’un d’entre eux manque de solidité.

Mettre en place ces trois piliers et assurer leur solidité sont donc essentiels pour réussir en bourse.

Que vous aspirez à faire du trading une source de revenu primaire ou secondaire, renseignez-vous d’abord sur les compétences à avoir avant de vous lancer. N’hésitez donc pas à lire l’article gagner sa vie en bourse qui en parle de long en large.

La méthodologie appliquée

La méthodologie ou la stratégie appliquée en investissant est la pierre angulaire de votre réussite. Vous devez donc la choisir et la développer avant même de vous lancer. Vous éviterez ainsi de courir tout droit à la catastrophe.

Trouvez la meilleure stratégie en appliquant les recommandations faites dans l’article méthode de trading simple et efficace.

Les horizons de placement

Il est nécessaire de sélectionner sa méthodologie avec soin et de surtout la respecter. Il y a des milliers de stratégies d’investissement différentes. Certaines sont très globales et vous les connaissez probablement, car elles dépendent de différents horizons de placement.

Vous avez le choix entre :

  • le court terme ;
  • le moyen terme ;
  • et le long terme.
Connaitre votre horizon de placement est déjà un bon début de stratégie. Son choix dépend évidemment de vos besoins et de votre situation. Il est donc propre à chaque investisseur.

Sachez cependant que les horizons de placement ne constituent pas à eux seuls une stratégie efficace. Il vous faudra prendre en compte d’autres caractéristiques pour établir une stratégie rentable sur le long terme.

Une stratégie pour débutant

Un trader qui explique la conception d'une stratégie de trading

Lorsque vous débutez en bourse, évitez de créer votre stratégie vous-même de zéro. Il est important de s’inspirer de ce que font les autres, en particulier les meilleurs.

Cela ne veut pas dire de copier avec exactitude et sans comprendre leurs choix sur les marchés financiers. Vous devez plutôt :

  • comprendre et vous inspirer de leur façon de faire ;
  • et l’adapter à votre propre situation.

Si vous êtes débutant, il peut être difficile de mettre en place votre propre stratégie. En effet :

  • vous manquez encore de compétences et d’expériences dans le domaine ;
  • et vous n’avez donc que peu de chances de créer une stratégie très rentable du premier coup.
Il est donc important de tester sa stratégie d’abord pour déterminer son efficacité.

Vous avez deux façons principales de tester votre stratégie :

  • la première est d’allouer une très faible partie de votre capital au test de votre nouvelle stratégie ;
  • et la seconde est de vous munir d’un portefeuille virtuel et de passer des ordres virtuels.

Avec la deuxième façon, si ces ordres sont mauvais, vous ne perdrez pas d’argent. Dans le cas où ils auraient pu vous faire gagner quelque chose, vous n’aurez rien non plus.

Sachez juste que vous ne perdez vraiment rien, car vous êtes toujours en phase de test. Si votre stratégie est aussi bonne que cela, vous aurez tout le loisir de l’appliquer plus tard avec votre vrai capital.

Dans mon article sur la stratégie de trading, je vous fais part de quelques méthodes pour développer une bonne stratégie. N’hésitez pas à les appliquer suivant vos objectifs.

Remarque :

Je tiens tout de même à vous mettre en garde. Lors de vos phases de test, il est indispensable de respecter à la lettre votre méthode. Dans le cas contraire, vos résultats ne seront pas représentatifs.

Si je devais résumer le choix de la méthode en deux mots, je choisirais :

  • efficacité ;
  • et affinité.

En clair, vous aurez besoin d’une méthode qui est efficace sur le long terme c’est-à-dire :

  • qui sera rentable ;
  • et qui fera fructifier votre capital.

Mais également faire en sorte d’apprécier cette méthode.

Avec une stratégie appliquée à contrecœur, vous risquez :

  • de faire des erreurs ;
  • et d’être moins rigoureux et motivé sur la durée.

Cela impactera négativement vos résultats.

Le money management

Un trader qui débute l'apprentissage du money management

Le money management signifie la gestion du capital en français. Cet aspect est essentiel à respecter si vous voulez réussir en bourse.

Une autre notion primordiale souvent associée au money management est la gestion du risque.

Ces deux notions sont très souvent négligées ou oubliées. Pourtant, elles représentent la base même de l’investissement boursier. Avant de penser générer de l’argent en bourse, pensez déjà à ne pas en perdre.

90 % des particuliers investissant en bourse perdent de l’argent. La principale raison à cela est la mauvaise gestion de leur capital et du risque associé.

Gardez à l’esprit qu’il est possible de gagner très facilement sa vie en bourse en multipliant de bonnes opérations.

Vous voulez accroître votre capital et générer du bénéfice sur le long terme ? Alors, il est bien plus cohérent de gagner régulièrement beaucoup de petites sommes plutôt que de gagner quelques fois de grosses sommes.

C’est une question de gestion du risque. En effet, prendre le risque de gagner gros revient à prendre le risque de perdre gros.

En tant que débutant en bourse, vous allez généralement perdre de l’argent si vous n’êtes pas suffisamment préparé et protégé. C’est justement pour cela qu’il faut :

  • avoir une bonne méthodologie pour maitriser votre risque à tout moment ;
  • et garder à l’esprit que vous ne gagnerez jamais tous vos trades.

Vous aurez des trades perdants et des trades gagnants. L’important est que les trades gagnants compensent largement les trades perdants.

Il faut donc :

  • mettre votre égo de côté ;
  • et accepter le fait de perdre de temps en temps une toute petite partie de votre capital.

Encore une fois, le money management n’est rien d’autre qu’une gestion du risque.

Vous pouvez gérer votre capital très efficacement en respectant quelques règles très simples. Découvrez-les dans le guide comment bien trader.

La diversification

Comment réussir en bourse : un portefeuille boursier diversifié

Il est très souvent déconseillé de mettre tous ses œufs dans le même panier. C’est aussi valable en bourse.

Vous devez éviter d’investir dans un seul secteur ou encore pire dans une seule action. En agissant ainsi, vous aurez un risque de perte extrêmement élevé si le cours venait à chuter.

Il est donc important de diversifier son portefeuille. Vous pourrez ainsi réduire votre risque de perte du capital en une seule fois.

En gros, plus vous diversifier votre portefeuille, plus vous diminuez le risque, mais plus vous bridez votre performance aussi potentiellement.

Il faut donc trouver un juste milieu entre risque et et performance qui corresponde à vos attentes.

Éviter de prendre trop de risque avec votre capital sur une seule position

Généralement, les traders professionnels risquent entre 0,5 % et 5 % de leurs capitaux par position avec leurs investissements en bourse. Un niveau de 5 % est très agressif.

Vous pouvez certes gagner beaucoup, mais vos pertes seront aussi conséquentes après de mauvaises décisions.

Cela signifie qu’une seule et même position ne peut pas vous faire perdre plus que 0,5% à 2 % de votre capital total.

Par exemple, si vous avez un capital de 10 000 €, alors une seule et même position ne doit pas vous perdre plus de 50 € (0,5 % de vos 10 000 €) à 500€ (5 % de vos 10 000 €).

Personnellement, je vous recommande un placement sur une position risquant entre 1 et 2 % de votre capital total et pas plus. De cette façon, il vous faudrait énormément d’échecs successifs (entre 50 et 100 !) pour très lentement dilapider l’ensemble de votre capital. Ce serait donc quasiment impossible.

Cette règle permet de définir le montant que vous êtes prêt à perdre sur chaque investissement.

Lorsque vous placez ce montant et que vous investissez, vous devez considérer que cet argent est perdu. Ainsi, si cet investissement ne vous revient jamais, alors :

  • vous n’aurez aucun problème financier avec votre capital boursier ;
  • et vous pourrez vous en relever sans problème.

Si vous exagérez sur le pourcentage de risque par rapport à votre capital total, vous risquez de le perdre beaucoup plus rapidement.

Admettons que vous choisissiez de risquer 10 % de votre capital sur chaque position. Il suffira de 5 erreurs successives pour perdre la moitié de votre capital.

En risquant juste 1 ou 2 % de votre capital total par position, vous auriez perdu entre 5 et 10 % maximum avec 5 positions perdantes consécutives. Cela fera toujours mal, mais restera plus raisonnable.

Et avec les autres aspects vu dans cet article, ce cas de figure ne devrait presque jamais se présenter de toute façon.

Il y a justement une citation que j’aime beaucoup de l’investisseur milliardaire Warren Buffett.

Il dit : « la première règle en bourse est de protéger son capital et la seconde est de relire la première règle ».

Rappelons que Warren Buffett est l’un des meilleurs investisseurs de tous les temps. Le fait qu’il insiste autant sur la gestion du risque et la protection de son capital devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Le mental

Un trader avec une bonne force mentale

Le mental est un sujet que j’évoque assez régulièrement. Je le considère comme l’un des trois points les plus essentiels :

  • pour générer des revenus en bourse ;
  • et performer sur les marchés financiers.
Le mental est probablement le point qui fait le plus défaut aux investisseurs dans le monde, débutants ou expérimentés.

Certaines personnes perdent une énorme partie de leur capital, car elles ont investi :

  • sur un coup de tête ;
  • ou sur une intuition.

L’avidité ou l’appât du gain est l’une des pires émotions pour tout trader. En effet, celles-ci vous amèneront :

  • à faire de grosses erreurs de jugement ;
  • et à prendre de mauvaises décisions sans suivre votre stratégie.

Beaucoup de traders peu préparés à cet aspect sont soumis à la cupidité ou à la peur, leur faisant prendre de mauvaises décisions. En effet, il est souvent tentant d’essayer de gagner énormément d’argent très rapidement. Toutefois, cela rime également avec une prise de risque accrue.

L’importance de gérer son mental et ses émotions

Il est indispensable de maîtriser son mental et ses émotions. C’est d’ailleurs quelque chose que vous allez améliorer au fil du temps.

Toutefois, nous ne sommes pas des machines ou des robots. Même quelqu’un de très entraîné :

  • sera quand même parfois soumis à ses émotions ;
  • et peut faire des écarts et des erreurs de temps en temps.
Pour limiter l’impact des émotions sur ses choix, il faut éviter les prises de décision à chaud.

En effet, le marché connait énormément de “bruits”, c’est-à-dire :

  • des bonnes nouvelles ;
  • des mauvaises nouvelles ;
  • des rumeurs ;
  • ou des manipulations.

La tentation est constante sur les marchés et ne vous lâchera jamais. C’est pourquoi il faut faire un vrai travail de distanciation. Cela vous évitera :

  • de prendre de mauvaises décisions ;
  • et ainsi de mettre en péril votre capital.

Une bonne maîtrise de soi et de ses émotions aide à s’en sortir au mieux sur les marchés financiers. En effet, ces derniers sont rarement régis par la raison et la logique.

Il est fréquent de voir des cours basculer rapidement et violemment dans un sens ou dans l’autre de façon tout à fait irrationnelle.

Les différents intervenants impliqués dans ces fortes variations de cours sont eux aussi soumis aux émotions (comme la peur ou l’avidité).

Le cas des investisseurs qui rejoignent une hausse un peu trop tard

Un investisseur retardataire qui a perdu son capital

Vous avez là l’exemple idéal pour illustrer l’importance des émotions. Ces investisseurs achètent des actions, car ils voient tous les autres encaisser beaucoup d’argent et faire des bénéfices rapides.

Le problème est que la plupart du temps, ils rentrent en position trop tard et juste avant la chute.

Contrairement à ceux qui sont rentrés plus tôt, leur risque de perte d’argent est beaucoup plus élevé. Et s’ils n’ont pas respecté les autres aspects essentiels vus dans cet article, alors ils y ont mis une bonne partie de leur capital et ils en perdront une grande partie aussi.

Pour ne pas commettre la même erreur, je vous suggère de lire soigneusement mon article qui explique comment acheter des actions.

Ma solution miracle

Pour limiter ma prise de décisions à chaud, je m’arrange pour prendre une grande partie de mes décisions quand les marchés financiers sont fermés.

C’est ce qui s’appelle faire du swing trading et passer ses ordres de bourse uniquement quand les marchés sont fermés et pas dans le feu de l’action quand ils sont ouverts.

En choisissant d’ouvrir une position à l’achat sur une action, je choisis aussi simultanément deux niveaux de vente.

Au lieu de passer un seul ordre, j’en passe en réalité trois :

  • mon ordre d’achat pour ouvrir ma position ;
  • mon ordre de vente défensive pour fermer ma position automatiquement en cas de mauvais comportement;
  • et mon ordre de vente offensive pour fermer ma position automatiquement en cas de bon comportement.

De cette façon, je n’ai pas de problème de sortie de position. Si le cours est haussier, l’ordre de vente offensive vend mes actions si tout se passe bien. Je peux ainsi récupérer aisément mes gains.

Dans le cas où le cours serait baissier, mon ordre de vente défensif va vendre mes actions si tout se passe mal. Cela m’évitera de perdre une trop grande partie de mon capital. De cette façon, je reste toujours bien protégé, aux commandes de mon risque et je ne suis pas influencé émotionnellement dans la prise de décision.

Je vous dévoile d’autres techniques pour maximiser vos gains dans mon guide comment vendre ses actions (quand et pourquoi) ?

Évitez absolument de baisser vos ordres de vente défensif par la suite pensant vous refaire après une certaine baisse. C’est très rarement une bonne idée et cela vous donne au contraire de très mauvaises habitudes pour retrouver face à une perte gigantesque encore plus difficile à gérer plus tard.

Bon à savoir

Ne vous en faites pas, je ne suis pas infaillible non plus. Il arrive quelques fois :

  • que je subisse mes émotions de plein fouet ;
  • et que je fasse quelques erreurs.

Cela arrive évidemment de moins en moins. C’est bien plus rare que lorsque je me suis lancé en bourse. Et surtout, je ne commets plus de grosse erreur qui dilapiderait tout mon capital.

Lorsque vous pliez sous le poids des émotions et avez pris une mauvaise décision, il faut réagir au plus vite.

Il peut être tentant de garder sa position ouverte en se disant que le cours va remonter. Toutefois, sachez qu’il peut baisser encore énormément.

Vous devez donc sans attendre :

  • vendre vos actions ;
  • et accepter d’avoir commis une erreur et perdu cette fois-ci.

Si vous ne vendez pas très rapidement, vous prenez le risque de voir votre position chuter. Au final, vous risquez d’accuser d’une perte colossale et de mettre des années à revenir au point mort.

Informez-vous donc suffisamment sur les techniques de vente d’action. Mon guide quand vendre en bourse y est entièrement dédié.

Le mental est donc un point clé à ne surtout pas sous-estimer lorsque vous investissez en bourse.

Pour réussir en bourse, trois éléments clés sont essentiels à tout trader débutant ou non. Il faut avoir une bonne méthodologie, savoir gérer son argent et un mental à toute épreuve.

Comment réussir en bourse : les 10 règles d’or ?

Réussir en bourse facilement : les 10 règles d'or

En plus des 3 M, nous allons également voir dix règles d’or très importantes pour investir en bourse. Elles vous permettront de maximiser vos gains et de minimiser vos pertes.

Les dix règles d’or pour réussir en bourse sur le long terme

  • Trouver une bonne source d’information

  • Investir de l’argent qu’on peut se permettre de perdre

  • Diversifier ses placements

  • Être capable de prendre du recul

  • Définir des objectifs raisonnables

  • Choisir des stratégies d’investissement vous correspondant

  • Ne pas se laisser influencer

  • Gérer son capital au travers d'un intermédiaire financier adapté

  • Ne jamais prédire l’évolution des marchés financiers

  • Continuer à s'instruire

Point numéro 1 : trouver une bonne source d’information

La bourse est régi par l’information. Les nouvelles, qu’elles soient de bonnes ou mauvaises, vont faire fluctuer les cours de bourse.

La nature des informations peut être extrêmement diverse. Vous pouvez avoir par exemple :

  • des annonces de procès (qui font souvent baisser les cours boursiers) ;
  • ou des annonces de sortie de nouveaux produits financiers (qui au contraire peuvent faire monter les cours boursiers).
Il faut tout de même faire très attention aux informations. Même une information positive ne fera pas forcément augmenter les cours.

L’information prédit généralement un mouvement du cours, mais ne prédit pas dans quel sens il va bouger.

En effet, il n’est pas rare :

  • de voir surgir de très bonnes informations en rapport avec une société ou un chiffre d’affaire généré ;
  • puis de constater une forte baisse le jour suivant.

Il peut donc paraitre important de trouver une bonne source d’informations, fiable et de qualité. Malheureusement c’est rarement le cas et il est dangereux de faire reposer sa stratégie sur ces informations.

Comprenez que celles-ci sont généralement périmées lorsqu’elles sont publiées au grand public. Ainsi, vous prenez donc le risque :

  • de faire partie des retardataires ;
  • et de subir les retournements de cours de plein fouet.
Personnellement, je vous invite à utiliser uniquement les données techniques comme les cours et les volumes comme source d’information.

Je vous déconseille de prendre des décisions basées sur les informations de marché (news économiques, etc.).

Dites-vous bien qu’une opportunité boursière présentée sur BFM est vue par tout le monde et arrivera bien trop tardivement.

Je vous invite donc à vous couper complètement de ce genre de source d’information. Évitez de vous jeter sur des prétendues opportunités. Et concentrez vous plutôt sur ce qui se passe réellement sur les marchés avec l’analyse technique et l’analyse graphique. Il existe des solutions simples et efficaces pour y parvenir. J’en ai parlé dans un article qui porte sur l’outil de trading.

Point numéro 2 : investir de l’argent que l’on peut se permettre de perdre

De l'argent qui se désintègre progressivement

Lorsque j’ouvre une position et que j’investis une certaine somme d’argent, je la considère comme potentiellement perdue.

  • Si je perds cet argent, cela ne me pose pas de problème puisque je m’y étais préparé.
  • Au contraire, si je fais un bénéfice avec ma position, alors je savoure cette réussite d’autant plus.

Investir en bourse, c’est être prêt à perdre chaque centime que vous y mettez. Si perdre une toute petite partie de votre capital total n’est pas une option pour vous, alors évitez d’investir en bourse.

Posez-vous cette question pour savoir si vous pouvez vous permettre de perdre une certaine somme d’argent : est-ce que si demain cet argent disparaissait de mon compte en banque, serait-ce un problème ?

  • Si la réponse est positive, alors vous ne pouvez pas investir cet argent.
  • Dans le cas contraire, placez vos investissements en bourse car vous pouvez vous permettre de perdre cet argent.
La pire situation possible serait de vendre vos titres pour éponger un déficit financier personnel.

Cela ruinerait vos efforts passés ainsi que vos chances de revenus à l’avenir.

Il est important de garder cette règle en tête. Vous ne devez investir que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre et pas un centime de plus.

Point numéro 3 : diversifier ses placements

Il est très important de diversifier ses placements pour optimiser la gestion de son capital. En effet, placer l’entièreté de son capital dans un seul secteur est un mauvais choix. S’il plonge du jour au lendemain, alors votre capital plongera également.

Plus vous dispersez ce capital et plus vous serez plus à l’abri. Même si l’un d’eux subit une grande perte, vous n’aurez qu’une faible partie de votre capital qui sera impacté.

Même si cette perte est toujours douloureuse, c’est préférable à une perte touchant l’entièreté de votre capitale.

Selon la stratégie que vous mettez en place, vous diversifierez plus ou moins vos positions. Sur du court terme, vous vous diversifierez moins et surveillerez plus vos positions. Sur du long terme, vous vous diversifierez plus et surveillerez moins vos positions.

Point numéro 4 : être capable de prendre du recul

Ce point est intimement lié :

  • à la question des émotions ;
  • et à leur gestion.

Il s’agit d’une règle importante à suivre. Vous devez vous efforcer de rester calme en toute situation :

  • qu’elle soit particulièrement positive avec d’énormes gains ;
  • ou qu’elle soit négative avec de fortes pertes.

En effet, perdre son calme est la meilleure façon d’enchaîner les erreurs. Évitez de faire du trading en bourse si :

  • vous vous sentez incapable d’assumer le poids de vos émotions ;
  • et que vous arrivez difficilement à prendre du recul face aux situations plus difficiles.

Il faut bien comprendre que vous allez faire des erreurs. C’est quelque chose d’inévitable. Personne ne sort gagnant de l’intégralité de ses opérations.

Le plus important est :

  • d’apprendre de ses erreurs ;
  • mettre des techniques en place pour limiter son risque ;
  • et de mettre son ego de côté pour ne pas les réitérer.

De plus, il est également important de mécaniser un maximum sa prise de décision. Vous pourrez ainsi remplacer les décisions prises émotionnellement par des décisions prises rationnellement.

Point numéro 5 : définir des objectifs raisonnables

Un trader qui réfléchit à un objectif de trading raisonnable

Se définir des objectifs est un excellent moyen de se motiver et donc de générer du revenu. Cependant, il faut que cet objectif soit raisonnable et atteignable dans votre situation.

Imaginons que :

  • nous nous lancions en bourse avec un capital de 10 000 € ;
  • et que nous avions pour projet de faire fructifier ce capital jusqu’à 1 000 000 € lors des 6 prochains mois.

Cet objectif est loin d’être raisonnable et atteignable en cherchant du fois 100 en 6 mois.

Pour rester raisonnable dans vos prévisions, je vous recommande de lire l’article combien peut-on gagner par mois avant de définir vos objectifs.

Se fixer un objectif déraisonnable a souvent pour impact d’augmenter la prise de risque. Nous le faisons pour essayer de maximiser nos bénéfices.

Toutefois, c’est une grave erreur. Trop se précipiter en bourse aura pour effet de vous faire multiplier les mauvaises décisions.

Vous devez garder à l’esprit, que faire fructifier votre argent prend du temps. C’est encore plus le cas lorsque :

  • vous êtes débutant ;
  • et que votre capital est restreint.

Il est également important de garder en tête le pourquoi de votre investissement boursier. Pourquoi est-ce que vous avez envie de gagner de l’argent en bourse ?

Il peut y avoir des dizaines de réponses différentes à cette question. Cela peut être :

  • de se générer un revenu secondaire ;
  • ou d’utiliser l’argent pour s’acheter une maison.

Gardez en tête que cet objectif :

  • vous permettra de rester motivé sur la durée ;
  • et vous empêchera également de ne pas perdre de vue le pourquoi de vos actions.

Point numéro 6 : choisir des stratégies d’investissement vous correspondant

C’est un point considéré par peu de personnes, mais que je trouve essentiel. Je vous invite ainsi à appliquer des méthodologies et des stratégies qui vous plaisent personnellement et vous correspondent.

Avoir une stratégie générant un excellent rendement est formidable. Cependant, si vous ne prenez aucun plaisir à l’appliquer, alors vous aurez du mal à rester motivé. Et ce, même si cela vous rapporte beaucoup d’argent.

Au contraire, une stratégie que vous appréciez et dans laquelle vous croyez, vous sera d’une grande aide. Elle vous permettra également de rester focalisé plus longtemps.

Évidemment, lorsque vous débutez, vous ne connaissez pas beaucoup de stratégies différentes. C’est pourquoi il est important de se former et de s’instruire sur le sujet.

Vous pourrez ainsi découvrir de nouvelles choses.

Il n’est d’ailleurs pas interdit de :

  • modifier sa stratégie en cours de route ;
  • ou d’adopter une nouvelle stratégie.

Comme je dis toujours, il y a deux facteurs principaux à respecter lorsque vous choisissez une stratégie :

  • la première est sa rentabilité ;
  • et la deuxième est le plaisir que vous éprouvez à la mettre en place.

Lorsque vous aurez regroupé ces deux facteurs, vous pourrez sans problème générer de bons revenus.

Point numéro 7 : ne pas se laisser influencer

L'influence qui sort d'un mégaphone

Ce point regroupe également celui de la prise d’information. Comme je l’ai dit, il est utile de s’informer de ce qui se passe réellement sur les marchés financiers. Toutefois, il est également important de ne pas trop se laisser influencer dans sa prise de décision.

Vous entendrez sans arrêt des avis ou des opportunités via :

  • les médias ;
  • des discussions de couloir ;
  • ou de prétendus experts.

Essayez de vous coupez au maximum de ces informations. Elles sont généralement mauvaises ou trop en retard.

Opérez de manière rationnelle et non pas de manière émotionnelle.

Point numéro 8 : gérer son capital au travers d’un intermédiaire financier adapté

Pour opérer en bourse vous-même, vous devez passer par des intermédiaires financiers vous permettant d’agir sur les marchés financiers. Vous devez cependant vous assurer que celui choisi soit fiable et corresponde à vos attentes.

Avant de sélectionner votre intermédiaire, je vous invite :

  • à faire votre recherche ;
  • et à comparer les différentes offres et services.

Evitez les sites de comparaison toute faite car généralement :

  • ils sont affiliés à certains intermédiaires ;
  • et profitent de retours financiers.

Ces sites sont donc rarement objectifs dans leurs analyses. Vous en saurez davantage en lisant mon article sur le plan de trading.

Point numéro 9 : ne jamais prédire l’évolution des marchés financiers

Il faut garder en tête que les marchés boursiers sont imprévisibles. Vous ne pouvez pas prévoir l’évolution des marchés avec votre instinct ou votre intuition.

La seule chose possible est de vous baser sur un certain nombre d’informations et outils d’analyse. L’article outils analyse bourse vous sera d’une grande utilité pour maîtriser leurs modes de fonctionnement.

Cela vous permet de :

  • déterminer certains événements qui ont une tendance élevée à se reproduire ;
  • et de maximiser vos chances de générer de l’argent.
Même une excellente analyse d’une action sur laquelle vous souhaitez investir ne vous garantit pas de sortir gagnant.

Beaucoup de personnes ont essayé ce genre de choses avec certitude avant vous. Toutefois, aucune d’entre elles ne figure parmi les meilleurs traders de l’histoire.

Bien au contraire, les meilleurs traders au monde ont tous adopté un certain nombre de stratégies strictes sans essayer de prédire l’avenir dans une boule de cristal. Je vous invite donc :

  • à abandonner l’idée de prédire quoi que ce soit ;
  • et à vous focaliser sur votre stratégie.

Point numéro 10 : continuer à s’instruire

Un trader toujours curieux d'apprendre

Personnellement, j’ai plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans le monde de la bourse. Toutefois, cela ne m’empêche pas de continuer d’apprendre des choses régulièrement.

Continuer à s’instruire au quotidien est la meilleure façon :

  • d’optimiser vos stratégies déjà rentables ;
  • mais également de découvrir de nouvelles stratégies potentiellement rentables.

Avant d’investir, vous devez prendre le temps d’étudier correctement :

  • les mécanismes de l’analyse technique et graphique ;
  • et les différents produits bourse comme les actions, les obligations, les devises, etc.

Cela vous permettra de garder une vision globale du marché et ce sur quoi vous orienter.

Vous pouvez même vous inscrire et rejoindre des groupes de discussion sur des sujets financiers ou de bourse. Évitez cependant de prendre tout ce que vous verrez dans ces groupes au pied de la lettre.

Vous avez également la possibilité :

  • de vous former en investissant dans différentes formations sur le web ou en présentiel ;
  • ou de faire appel à un coach en trading.

Ce dernier pourra vous conseiller sur une ou plusieurs stratégies qu’ils applique avec succès et adaptées à votre profil d’investisseur. Si vous êtes débutant, je vous invite fortement à investir dans une formation dès le départ. Vous pourrez ainsi démarrer directement dans la bonne voie vers vos premiers gains réels.

Vous trouverez d’autres informations utiles dans l’article débuter en bourse.

S’instruire au quotidien est l’une des meilleures façons de maximiser vos gains en bourse.

Les 10 règles d'or pour réussir en bourse

  • Trouver une bonne source d’information

  • Investir de l’argent que l’on peut se permettre de perdre

  • Diversifier ses placements

  • Etre capable de prendre du recul

  • Définir des objectifs raisonnables

  • Choisir des stratégies d’investissement qui vous correspondent

  • Ne pas se laisser influencer

  • Confier son capital à un intermédiaire financier adapté

  • Ne jamais prédire l’évolution des marchés financiers

  • Continuer à s’instruire

Réussir en bourse sur le long terme nécessite de suivre et de respecter 10 règles d’or. Chacune d’entre elles est indispensable pour atteindre ses objectifs.

Comment bien investir en bourse avec succès ?

Comment réussir en bourse : des traders sur le chemin de la réussite

En tant que débutant et ayant un capital réduit, vous pouvez vous tourner vers :

  • la Gestion Passive sur le long terme ;
  • la Gestion Active sur le court / moyen terme.

Avec la Gestion Passive sur le long terme, vous pouvez démarrer avec seulement quelques centaines d’euros, y consacrer très peu de temps et diminuer votre risque au maximum.

De cette façon, vous n’aurez pas beaucoup de décisions à prendre. Toutefois, votre rentabilité sera seulement de +10 % à +12 % par an. C’est la meilleure façon de vous lancer en bourse si vous n’avez pas beaucoup de temps disponible et si vous avez un tout petit capital de départ.

Je parle très souvent de capital, car il est essentiel d’en avoir avant d’investir en bourse. Plus il sera élevé et plus vous aurez de possibilités générer un retour important.

Avec la Gestion Active sur le court terme ou moyen terme, vous pouvez démarrer avec seulement 2 000 € de capital, y consacrer quelques minutes par semaine ou par weekend et maximiser votre performance.

Votre rentabilité peut atteindre au moins +30 % par an (voire +107,13 % !). C’est la meilleure façon de vous lancer en bourse si vous avez le capital nécessaire et un peu plus de temps disponible.

Si vous êtes particulier, vous devez évidemment déclarer vos gains réalisés en bourse. Vous avez plusieurs possibilités pour faire cela.

Vous pouvez par exemple ouvrir un PEA (un plan d’épargne en actions). Je vous invite par ailleurs à l’ouvrir le plus tôt possible. En effet, vous profitez d’une fiscalité plus attractive en fonction du temps passé.

L’imposition diminue une première fois après 2 ans et une seconde fois après 5 ans. Même si vous n’utilisez pas votre PEA tout de suite, il reste intéressant de l’ouvrir maintenant. Vous pourrez ainsi profiter de cet abaissement de fiscalité.

Foire aux questions

Comment débuter à la Bourse ?

Pour débuter en bourse, il faut d’abord déterminer l’argent que nous sommes prêts à perdre. Il faut ensuite gagner en compétences en investissant dans des livres ou des formations. Il faudra enfin rechercher une stratégie d’investissement efficace et qui vous corresponde pour maximiser vos gains et minimiser vos pertes.

Comment gagner de l’argent en bourse ?

Pour gagner de l’argent en bourse, il est important d’éviter la mentalité du troupeau. Il faut avoir une stratégie d’investissement et éviter de laisser ses émotions influer sur son jugement. Se fixer des objectifs réalistes et tout faire pour les atteindre sont aussi indispensables.

Pour vous faciliter la tâche, je vous dévoile ma stratégie dans mon article intitulé gagner en bourse simplement.

Évitez de prendre trop de risques dans votre stratégie d’investissement. Faites très attention à vos frais de courtage, car ils peuvent aussi diminuer vos rendements. Évitez de vous jeter sur les prétendues opportunités suite à des conseils ou des news comme tout le monde.

En effet, lorsqu’une opportunité est connue du grand public alors il est trop tard pour ouvrir une position dessus. Cette information est déjà très souvent périmée.

Quel est le moyen le plus rapide de gagner de l’argent en bourse ?

Pour gagner rapidement de l’argent en bourse, il faut utiliser la Gestion Active pour acheter un actif et le revendre plus cher. L’analyse technique et l’analyse graphique sont les plus appropriées pour gagner de l’argent sur le court terme. Elles permettent également de multiplier les opérations gagnantes plus rapidement. Découvrez d’autres moyens efficaces dans l’article conseil boursier court terme.

Vous devez pour cela sélectionner avec soin vos opportunités avant d’investir.

Références

https://www.learntotradethemarket.com/forex-articles/3-ms-of-trading-improve-results

https://www.trading101.com/es/blog/the-3-ms-to-be-a-successful-trader

https://www.investopedia.com/articles/trading/10/top-ten-rules-for-trading.asp

https://www.piranhaprofits.com/3m-profitable-trader-method

https://atozmarkets.com/news/how-to-maximize-your-effectiveness-in-forex/

https://www.dailyfx.com/forex/fundamental/article/guest_commentary/2013/05/29/The_3Ms_of_Successful_Trading.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.