Outil de trading boursier : les 5 indispensables

5 OUTILS boursiers indispensables aux traders et investisseurs

Quelles sont les outils de trading que je considère comme indispensables pour opérer en bourse ?

Comment certains de ces outils de trading peuvent être combinés judicieusement pour en limiter le nombre encore plus ?

Découvrez ce qui est indispensable et ce qui est superflu pour obtenir une performance efficace en bourse !

[Note : Cet article fait partie d’un carnaval d’articles organisé par Alexandre du blog La bourse à long terme. Vous pouvez trouver à la fin de l’article tous les autres blogs qui ont participé à l’événement. Le thème commun est le suivant : “Les outils de l’investisseur et du trader”. Bonne lecture à tous et surtout, je vous encourage à aller lire les articles des autres blogs participants !]

C’est ce que nous allons voir en détail dans cette vidéo. Juste avant, cliquez sur le bouton S’ABONNER pour rejoindre les autres traders gagnants abonnés à la chaîne YouTube Bourse Ensemble et recevoir les prochaines vidéos.

VIDÉO – 5 OUTILS de trading boursier indispensables aux traders et investisseurs

TRANSCRIPTION TEXTE – 5 OUTILS boursiers indispensables aux traders et investisseurs

Il ne faut pas se leurrer. Pour trader ou investir en bourse, il faut un minimum d’outils de trading. Peu de ces instruments sont vraiment indispensables.

Il est d’ailleurs très facile et tentant de s’entourer d’une panoplie d’outils et d’équipements en croyant que :

  • plus on en a, et plus on a l’air pro ;
  • ou même, plus on s’entoure d’un arsenal de guerre et plus on va réussir.

Il existe aussi une pléthore de sociétés qui sont prêtes à vous vendre tout et n’importe quoi dans cette industrie juteuse. Car une industrie qui peut faire gagner de l’argent est par nature une industrie extrêmement profitable.

Vous vous demandez combien peut on gagner en bourse par mois ? Rendez-vous sur la page pour le découvrir.

En bourse, vous devez rechercher des solutions simples et efficaces pour plusieurs raisons :

  1. Plus vous faites compliqué et plus il est difficile par la suite de comprendre réellement ce qu’il se passe, ou bien même qui influence quoi ?
  2. Plus vous avez de paramètres, de systèmes ou d’outils à prendre en compte et plus il est difficile de tous les gérer efficacement, de les mesurer, les tester, les améliorer et recommencer.
Et tous ces éléments à prendre en compte sont aussi totalement valables pour choisir vos propres outils de trading en bourse.

Vous avez donc besoin de vous cantonner au strict minimum. Ici, je vais donc me limiter uniquement aux 5 outils suivants que je considère indispensables aux traders et aux investisseurs pour bien débuter.

Nous allons voir maintenant :

  • en quoi ils consistent ;
  • et pour quelles raisons ils sont indispensables.

Outil 1 : Un ordinateur avec un accès à internet

Outil de trading : des ordinateurs avec un accès internet

Un ordinateur basique mais récent

Pour l’ordinateur, un PC sous Windows ou Linux ou un Mac est parfait. Et ça tombe bien, presque tout le monde en a un à la maison.

Et les caractéristiques techniques ne sont plus importantes de nos jours. TOUTES les machines récentes (moins de 2 ans) sont largement assez puissantes pour faire l’affaire !

Je ne vais pas m’attarder sur les raisons pour lesquelles nous avons besoin d’un ordinateur. Elles sont plutôt évidentes : tous les autres outils que nous allons voir sont sans exception des outils informatiques.

Nous vivons au 21ème siècle, pas besoin de vous faire un dessin. Fini les coups de téléphone au courtier et toute l’information sur papier 😉

J’ai personnellement un iMac 27” (desktop) et un MacBook Air 13” (laptop) pour diverses raisons.

Je ne fais quasiment rien sur le MacBook à propos de la bourse et mon trading. La résolution est un peu faible pour visualiser plusieurs données, des graphiques et des indicateurs techniques en même temps.

Je m’en sers quand même de temps en temps… c’est quand je suis en déplacement. Là, je n’ai pas vraiment d’autres solutions et c’est super pratique.

En vacances, j’évite au maximum de trader et je vous invite à faire pareil, sinon ce n’est plus des vacances.

Donc en déplacement, c’est correct mais c’est loin d’être aussi confortable qu’à la maison. C’est pratique aussi d’avoir l’ordinateur portable, si j’ai un souci avec l’iMac.

Le gros du travail pour la bourse se fait donc sur l’iMac :

  • chercher de nouvelles opportunités à fort potentiel ;
  • passer des ordres de bourse auprès du courtier ;
  • suivre les cotations ;
  • gérer le portefeuille ;
  • et maintenir le journal de trading.

Vous n’avez absolument pas besoin d’un deuxième gros écran si vous en avez déjà un gros (style 21 pouces). Si votre écran principal est assez petit, alors pourquoi pas un second écran…

Une connexion ADSL au minimum

Pour l’accès internet, n’importe quelle connexion ADSL fera l’affaire.

Même si des investissements colossaux sont mis en place actuellement entre les US et l’Europe pour gagner quelques microsecondes (voir le trading à haute fréquence), je peux vous dire sans trop me tromper que vous êtes comme moi, vous n’en avez pas besoin 🙂

Pour ma part, j’ai la fibre optique à la maison à Maurice avec 500 Mbps et ça dépote grave ! C’est même plus que ce que j’avais à Londres quand je suis parti… mais les débits ont encore grimpé à Londres depuis !

Outil 2 : Un courtier en ligne

Un trader et son courtier

Il existe de nos jours de nombreuses façons de gagner de l’argent en bourse sans même avoir à ouvrir un compte avec un courtier classique, c’est-à-dire auprès de votre banque.

J’espère que ce n’est pas votre cas. Sinon vous pouvez commencer à chercher tout de suite des alternatives pour avoir largement mieux avec d’autres courtiers en ligne.

Au cas où vous ne saurez pas comment procéder, je vous invite à lire mon article qui explique comment gagner en bourse simplement.

Pour information, un courtier s’appelle un “stock broker” en anglais ou tout simplement “broker”. Vous verrez assez souvent ce mot anglais utilisé sur le net plutôt que le mot “courtier en bourse”.

Selon dans quel pays vous vivez vous pouvez avoir accès aux :

  • devises ;
  • actions en direct ;
  • CFDs ;
  • options ;
  • futures ;
  • et à des fonds, etc.
Il n’a jamais été aussi simple et facile d’acheter et de vendre des produits en bourse sur les marchés financiers.

Pourquoi choisir un courtier en ligne ?

Le mieux quand vous débutez c’est d’acheter et revendre en direct (des actions par exemple) à travers un courtier en ligne et pas un courtier classique (votre banque généralement) pour les raisons suivantes :

  1. Les outils sont généralement plus simples à découvrir et à appréhender ;
  2. Les coûts sont beaucoup moins élevés ;
  3. Les produits accessibles sont bien plus nombreux ;
  4. Le service est plus rapide, plus pratique et plus simple

Votre courtier en ligne vous permet d’effectuer vos opérations sur vos produits de bourse. C’est lui qui ensuite exécutera automatiquement l’ordre pour vous sur les marchés.

Votre opération est généralement enregistrée sur votre compte. Vous pourrez y accéder par la suite pour visualiser différentes informations comme :

  • la date de l’opération ;
  • la quantité ou taille concernée par l’opération ;
  • le cours au moment de l’opération ;
  • le prix de revient ;
  • la performance, etc.

Les courtiers en France vous proposeront les 3 enveloppes fiscales pour investir en bourse. Elles représentent les différents types de comptes que pouvez utiliser pour exécuter ces opérations boursières.

Certains autres courtiers en Europe ciblant la clientèle française vous proposeront aussi ces enveloppes fiscales ou types de comptes de bourse. Pour les courtiers en dehors de l’Europe, ils ne vous proposeront que des compte-titres.

Selon l’enveloppe fiscale choisie et le courtier sélectionné, vous aurez accès à différentes places boursières ou marchés comme Euronext, le New York Stock Exchange (NYSE), le London Stock Exchange (LSE), le Nasdaq, etc.

Le courtier en ligne est donc votre intermédiaire indispensable entre vous et les marchés boursiers 😉

Outil 3 : Un accès aux cotations boursières et aux infos du marché

Un accès aux cotations boursières

Maintenant que vous avez un compte ouvert chez un courtier en bourse pour acheter et vendre des titres, il faut généralement utiliser d’autres sites ou outils pour accéder aux cotations boursières et aux infos du marchés.

Pourquoi ? Certaines de ces informations sont disponibles avec votre courtier mais elles sont souvent TRÈS basiques et pas suffisantes pour trouver de vraies pépites.

Vous découvrirez plusieurs astuces en lisant mon guide comment vendre ses actions (quand, et pourquoi) ?

Voici les informations boursières et les fonctionnalités dont vous avez principalement besoin de :

  • graphiques sur une action ou un secteur en particulier, couvrants les cours, les volumes et proposant des indicateurs techniques pour avoir des informations supplémentaires ;
  • screeners pour filtrer des titres (comme les palmarès des hausses et des baisses sur une période donnée) ou des titres remplissants tel ou tel critère ;
  • nouvelles liées à vos titres détenus ou ceux qui vous intéressent comme par exemple les moments où les sociétés font des annonces de résultats boursiers (passés et présents) ;
  • dividendes qui vont être ou ont été payés par une société dont vous détenez des titres ;
  • données fondamentales ou financières sur une entreprise ou un secteur ;
  • et d’un outil de backtest pour tester des simulations et des stratégies sur les cours historiques.

La solution que je recommande pour ce genre de plateforme de trading: ProRealTime – Software (PRT, gratuit la plupart du temps) !

Outil 4 : Un outil pour gérer votre portefeuille boursier

Un outil pour gérer votre portefeuille boursier sert principalement à suivre facilement vos investissements et leurs performances.

La méthode la plus simple (hormis la feuille de papier et le stylo) est d’utiliser une feuille de calculs comme Excel, Numbers d’Apple, les feuilles de calcul de Google ou avec OpenOffice. Avec une feuille de calcul, vous pouvez :

  • enregistrer vos entrées, sorties, tailles de trade, commissions et décalages ;
  • prendre des notes d’évaluation de vos trades et des sources d’idées pour d’autres trades ;
  • accéder à l’historique de vos transactions ;
  • accéder aux opérations sur votre portefeuille comme les apports, les retraits, les droits de garde, etc ;
  • suivre vos opérations sur vos transactions comme les dividendes, les attributions, les droits de souscription, etc ;
  • accéder à des graphiques comme ceux mentionnés dans la section précédente mais aussi de vos propres gains et pertes ;
  • accéder à la valorisation réelle de votre portefeuille et avoir une synthèse.
Si votre outil de gestion de portefeuille boursier est intégré à un flux de données ou à votre courtier, c’est encore mieux !

Personnellement, j’utilise une feuille de calcul au format Numbers d’Apple et je combine ça aux rapports fournis par mon courtier.

Outil 5: Un journal de trading

Un trader complétant son journal de trading

Un journal de trading peut vous paraître facultatif mais c’est en fait un outil ESSENTIEL pour votre réussite en bourse.

Dans mon article comment réussir en bourse, j’ai donné plusieurs conseils à ce sujet. N’hésitez pas à les appliquer.

Un journal de trading est un enregistrement illustré de tous vos trades :

  • il documente vos entrées et sorties et si possible avec des graphiques pour visualiser ces niveaux à l’aide de flèches et de lignes ;
  • et il doit aussi inclure vos propres commentaires sur les différents aspects de vos trades, comme vos émotions au moment où vous avez ouvert et fermé une position.

Vous devez absolument mettre votre journal de trading à jour régulièrement après chaque entrée et sortie. Ensuite, il est bon de faire une analyse détaillée à posteriori de toutes vos notes et opérations.

Faites-le au moins une fois par mois ou par trimestre pour essayer de comprendre vos erreurs, vos réussites, vos erreurs ou réussites à répétition. Le but est d’optimiser votre système et votre approche.

Garder un journal de trading est l’outil le plus important pour devenir un bon trader ou investisseur !

Techniquement ce journal de trading peut être combiné à d’autres outils pour investisseurs qu’on vient de voir précédemment.

Par exemple : vous pouvez avoir toutes ces informations dans votre outil pour gérer votre portefeuille boursier, donc une feuille de calcul. Il peut aussi être combiné avec votre solution d’accès aux cotations boursières comme avec PRT.

Les outils que j’ai omis volontairement

Voici quelques outils que j’ai décidé d’omettre délibérément car je ne les considère pas comme importants ou indispensables en bourse, ou du moins pour débuter.

Les systèmes de trading automatiques ou semi-automatiques commercialisées

Ce sont des boîtes noires où on ne comprend pas réellement ce qui se passe généralement. C’est plutôt dangereux avec votre propre argent car elles présentent un risque élevé de perte ! D’ailleurs, beaucoup de débutants perdent de l’argent en les utilisant.

Les méthodes miracles

Aucune ne marche, il ne faut pas vous voiler la face. Ce qui semble trop beau pour être vrai, l’est souvent. Tout le monde serait riche facilement… et c’est loin d’être la réalité. Il existe de bonnes méthodes et formations sur le marché, mais aucune n’est “miraculeuse” !

Les gadgets (tablette, smartphone, des dizaines d’écrans, etc.)

Et pourtant je suis un “nerd / geek” par nature comme aime me le rappeler ma femme anglaise 🙂 Mais faire de la bourse sur de tels outils relève de la rigolade.

C’est bien pour jouer au casino ou frimer. Mais pour vraiment gagner en bourse, vous pouvez oublier. Et ils présentent un risque élevé de perte et surtout, de vous faire tomber dans le piège de l’overtrading en étant peu concentré en plus !

Nous venons de voir les 5 outils boursiers indispensables aux traders et investisseurs avec des explications pour mieux comprendre :
  • en quoi ils consistent ;
  • et pour quelles raisons ils sont indispensables.

Il y a un sixième outil… enfin qui n’en est pas un vraiment mais qui est tout aussi indispensable sinon plus… c’est la formation.

Soyez équipé d’une bonne formation et d’un ou plusieurs investisseurs expérimentés tout le temps à vos côtés pour vous accompagner en bourse. Ne restez pas seul 😉

De quels outils avez-vous besoin pour trader au jour le jour ?

Un trader qui présente un outil pour trader au jour le jour

Voici d’autres outils qui correctement utilisés peuvent être un excellent complément à ceux mentionnés précédemment pour être efficace en Gestion Active sur le court terme. Ils peuvent notamment vous aider à prévoir les fluctuations des cours et à trouver de bonnes opportunités.

La maîtrise de ces outils peut avoir un impact majeur sur votre performance dans le monde de la bourse.

Les plateformes de trading

Une plateforme de trading est un site qui regroupe des outils et un logiciel ou plusieurs. Ces derniers vous permettant de quantifier et de calculer l’activité des marchés financiers au travers de l’analyse technique et l’analyse graphique.

J’ai écrit un article consacré au meilleur logiciel de bourse, au cas où vous aurez du mal à choisir.

L’utilisation d’une plateforme de trading :

  • est extrêmement importante pour l’activité d’un trader ;
  • et peut vous permettre de prendre des décisions éclairées.

Personnellement, je vous invite à utiliser la plateforme de trading que j’utilise : ProRealTime. Elle vous permettra d’avoir accès à :

  • des graphiques avec un historique important ;
  • un très large choix d’outils d’analyse ;
  • ainsi qu’à des données fiables du marché.

Avec la plateforme de trading ProRealTime :

  • vous avez de nombreux indicateurs ;
  • vous pouvez personnaliser vos graphiques comme vous le souhaitez afin d’y être le plus à l’aise possible ;
  • et vous y trouverez également des outils de trading automatiques comme la détection de tendance ou les scans de marché qui peuvent être utiles dans certains cas.

Vous avez également la possibilité d’utiliser une plateforme comme MetaTrader 4 ou 5, ou encore TradingView ou xStation 5.

MetaTrader 4 est la plateforme de trading :

  • la plus populaire en ce moment même pour le trading sur devises (Forex) ;
  • offrant un large panel d’outils et d’analyse ainsi qu’un système de trading flexible.

Informez-vous sur l’importance d’un outil d’analyse de bourse sur cette page.

La plateforme de trading xStation 5, a reçu le grand prix de l’excellence en 2019 pour son exécution par l’agence IAT.

Ne vous limitez pas à la première plateforme que vous trouverez. Je vous invite à essayer différentes plateformes :

  • pour vous rendre compte de leurs points forts ou leurs points faibles ;
  • et pour voir également sur laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

Les algorithmes de trading

Il y a quelques dizaines d’années, les algorithmes de trading étaient réservés à de grosses entreprises ayant des moyens colossaux. Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’en utiliser un certain nombre même en tant que particulier.

Vous trouverez des sites internet utilisant ces algorithmes. MetaTrader 4 et ProRealTime que nous avons vu à l’instant en proposent eux-mêmes.

Vous pouvez trouver également d’autres sites comme Waldata, Aldexia, TradingView. Ils mettent à disposition un certain nombre d’algorithmes également.

Ces algorithmes présentent certains avantages et certains inconvénients. Par exemple, ils vous empêchent d’être en proie à l’émotion, car une fois votre algorithme en place :

  • vous n’avez quasiment plus rien à faire pour la recherche d’opportunités, voire pour le passage d’ordres de bourse ;
  • vous gagnez énormément de temps pour votre trading et libérez donc du temps pour vous car tout ou une partie est automatisé ;
  • et vous n’avez pas besoin de rester collé à votre écran pendant toute l’ouverture des marchés.

Cependant, il est possible de rencontrer quelques inconvénients comme la perte de contrôle. En effet, une fois que l’algorithme est lancé, vous n’avez plus la possibilité de bonifier quoi que ce soit si ce n’est de l’arrêter.

Ces algorithmes peuvent également être sujets à des pannes techniques, électriques ou de réseau. Si l’un des systèmes tombe en panne, alors vous n’aurez plus rien pour faire fructifier votre argent.

Vous pouvez consulter ma page logiciel algorithme de bourse pour avoir encore plus de détails.

Les screeners

Aperçu d'un screener de trading

Les screeners sont beaucoup utilisés en bourse. Ils ont pour rôle de filtrer et scanner des milliers de titres sur le marché afin de faire ressortir tous les titres ayant certaines caractéristiques.

Dans un sens, il font partie des algorithmes de trading.

Evidemment, ces caractéristiques, c’est vous qui les choisissez via votre screener au sein du système de trading. Vous pouvez donc automatiquement faire ressortir du marché, tous les actifs qui répondent à vos caractéristiques précises.

C’est un outil qui peut être très puissant mais il faut tout de même faire attention avec. En effet, les actifs que le screener sortira pour vous ne seront peut-être pas les meilleures opportunités possibles si votre système de trading et le choix de vos caractéristiques ne sont pas optimaux.

Découvrez comment créer le vôtre via mon article qui porte sur le système de trading automatique.

Le trading social

Egalement appelé trading communautaire, il a un fonctionnement extrêmement simple. L’idée est :

  • de repérer quelques actionnaires connus et talentueux ;
  • puis de copier leurs décisions et leurs prises de position.
Il vous faudra donc passer des ordres d’achat et de vente sur les mêmes positions qu’eux avec des tailles certainement plus petites.

Cette méthode a l’avantage :

  • de laisser le professionnel que vous avez choisi, prendre les décisions à votre place ;
  • et d’essayer de copier sa performance sans trop d’efforts.
Vous pouvez donc imiter quelqu’un d’expérience en étant un simple novice. Cela peut être une bonne base d’appui.

Cependant, vous ne devez pas laisser utiliser la totalité de votre capital sur une seule de ces stratégies là.

En effet, chaque investisseur a une méthode d’investissement qui lui est propre. Cette dernière n’est peut-être pas en concordance avec la vôtre. La prise de risque de l’investisseur peut :

  • différer de la vôtre ;
  • et être beaucoup plus élevée.

Vous n’êtes également pas certain que la réussite de cet investisseur continue dans le futur même si ses performances passées pourraient le laisser croire.

Personnellement, je vous invite avec votre stratégie d’investissement globale :

  • à suivre la stratégie d’un investisseur célèbre seulement sur une partie de votre capital total ;
  • et à la combiner à des stratégies d’autres investisseurs célèbres.

Le calendrier économique

Sur un calendrier économique vous retrouverez :

  • tous les évènements économiques d’une entreprise (comme les dates d’annonce de résultats) ou d’un marché en particulier ;
  • et des évènements politiques qui peuvent influencer le cours des marchés.

Il est toujours intéressant de garder un œil sur ce genre de calendrier. Ils peuvent aisément expliquer certaines hausses ou certaines baisses dans des secteurs particuliers.

Je vous invite d’ailleurs à récupérer notre calendrier boursier offert chaque année 😉

Les sites web d’actualités financières

Un sites web d'actualités financières

Vous avez la possibilité de trouver vos informations concernant la bourse sur :

  • des sites web d’actualités financières ;
  • des revues ;
  • ou encore des émissions télévisées.

La plupart des grands journaux ont leurs catégories business et finance. Personnellement je vous invite à rester loin de ce genre de nouvelles.

Cela peut paraître contre-intuitif car de temps en temps, ces journaux peuvent vous apporter des informations que vous n’avez pas à votre disposition.

Des informations périmées

Il faut bien comprendre que lorsque cette information est mise en ligne pas le journal, elle est bien souvent déjà périmée.

De plus, cette information, des millions de personnes vont probablement la lire en même temps que vous.

Lorsqu’un journal ou une émission parle d’une opportunité financière importante, il est très fréquent de constater par la suite une forte hausse ou une forte baisse due à l’émotion injectée dans le marché.

En effet :

  • les retardataires pensant avoir mis la main sur une information de qualité vont se jeter sur l’occasion ;
  • et c’est précisément ce moment que vont choisir les investisseurs de première heure pour quitter le navire et empocher leurs gains. Et ceci, afin d’éviter le climax run et de prendre le risque de voir le prix des actions chuter.

En bref, n’utilisez pas ces informations d’actualité car elles :

  • ne vous seront d’aucune utilité en vous faisant perdre beaucoup de temps ;
  • et vous empêcheront d’appliquer votre stratégie et votre plan de trading avec rigueur.

Si vous voyez que ces journaux mettent en avant une très bonne opportunité, vous pouvez être sûr qu’il est déjà trop tard pour rentrer dessus.

Pour ne pas commettre des erreurs que vous aurez pu éviter, je vous recommande de lire mon article conseil boursier court terme.

Il peut effectivement être tentant d’essayer de grappiller sa part du gâteau. Cependant, c’est une grave erreur dans laquelle bon nombre de débutants tombent.

Les outils pour trader au jour le jour

  • Les plateformes de trading

  • Les algorithmes de trading

  • Les screeners

  • Le trading social

  • Le calendrier économique

  • Les sites web d’actualités financières

Désormais, vous savez tout sur les outils de trading, ceux particulièrement utiles et ceux nettement moins. Il est avant tout important de choisir une bonne plateforme de trading ou les autres outils :
  • qui correspondent à vos objectifs ;
  • et avec lesquels vous êtes à l’aise.

Références

Maintenant, allez vite lire les articles des autres blogueurs ayant participé à cet événement inter-blog pour découvrir leurs outils de trading et d’investissement (une fois de plus, pas d’ordre particulier dans la liste ci-dessous) :

Merci d’avoir regardé cette vidéo !

Cliquez sur le bouton “J’aime” et abonnez-vous à la chaîne YouTube pour ne pas rater les prochaines vidéos.

À bientôt sur Bourse Ensemble et n’oubliez pas, faites partie des traders qui s’équipent intelligemment avec les bons outils boursiers sans oublier les indispensables et en délaissant le superflu !

C’EST À VOUS : quels sont les outils indispensables aux traders et investisseurs que vous utilisez et recommandez ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.