Interactive Brokers: 5 Raisons d’avoir choisi ce courtier

Interactive Brokers: 5 Raisons d’avoir choisi ce courtier

INTERACTIVE BROKERS IB: 5 Raisons d’avoir choisi ce courtier en bourse

Quelles sont les principales raisons qui devraient vous inciter à rejoindre Interactive Brokers?

Quels sont les avantages et les inconvénients d’IB, le courtier incontournable en bourse?

Quels sont les aspects essentiels que vous devez impérativement vérifier avant de rejoindre un broker en bourse?

[NOTE: Cet article a été mis à jour en 2019 pour refléter certaines évolutions.]

C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo. Juste avant, cliquez sur le bouton S’ABONNER pour rejoindre les autres traders gagnants abonnés à la chaine Youtube Bourse Ensemble et recevoir les prochaines vidéos.

VIDÉO – INTERACTIVE BROKERS (IB): 5 Raisons d’avoir choisi ce courtier en bourse

TRANSCRIPTION TEXTE – INTERACTIVE BROKERS (IB): 5 Raisons d’avoir choisi ce courtier en bourse

Pour appliquer une stratégie d’investissement, il vous faut évidemment un compte en bourse chez un courtier. Ce compte fait partie des 5 outils boursiers indispensables aux traders et aux investisseurs.

Avant de choisir un bon courtier action, je vous recommande vivement d’aller voir ma vidéo “Comment choisir le meilleur courtier en bourse?” pour connaitre les aspects essentiels à vérifier avant de faire votre choix final! Bien entendu, dans cette vidéo, on va retrouver certains de ces aspects essentiels…

Avant de rentrer dans le vif du sujet avec IB, voici les autres principaux courtiers action en direct (je ne parle pas de CFDs ou autres produits dérivés) accessibles depuis la France (au travers d’un CTO et / ou PEA):

  • PRT Trading
  • Binck
  • BforBank
  • Bourse Direct
  • Boursorama
  • Cortal Consors
  • Degiro
  • Fortuneo
  • LYNX
  • Saxo Banque

Pour du day trading et swing trading sur actions en Europe et aux US, je recommande vivement Interactive Brokers. PRT Trading est aussi une très bonne solution si vous souhaitez avoir une plateforme de trading complète, plus facile d’utilisation et intégrant aussi bien la solution d’analyse technique et graphique que la solution de trading dans une seule et même interface.

Voilà maintenant les 5 raisons pour lesquelles j’apprécie particulièrement Interactive Brokers comme courtier action. On verra aussi à la fin quelques inconvénients avec IB quand même, c’est parti!

Raison 1: Ouverture de compte

Pays de résidence

Une flopée de pays de résidence sont proposés. J’ai habité en France, en Angleterre et maintenant à l’Île Maurice et aucun soucis. Au sein de ma formation phare GeBS, j’ai des membres éparpillés aux quatre coins de la planète et ils peuvent quasiment tous ouvrir un compte chez IB!

Raison 2: Frais, commissions & intérêts

Frais d’ouverture de compte

Zéro frais d’ouverture de compte, ça c’est toujours bon à prendre. Mais c’est de plus en plus courant chez les bons brokers

Frais de gestion

Zéro frais de gestion. Ça aussi, ça fait plaisir!

Commissions sur transaction

Interactive Brokers propose 2 formules pour les commission sur transaction:

  • Dégressive: Une commission qui diminue plus le nombre d’actions tradées est élevé. À cela, il faut rajouter les frais réglementaires, les frais de Bourse et de compensation (“clearing fees” en anglais) qui peuvent varier selon la transaction. Et quand la Bourse concernée applique une remise, IB répercute une partie ou la totalité de la remise sur les commissions
  • Fixe: Une commission fixe par nombre d’actions tradées ou en pourcentage de la valeur de la transaction. Cette tarification comprend les frais réglementaires, les frais de Bourse et de compensation.

Si vous avez un petit capital ou faites des transactions assez petites, alors choisissez la formule “Fixe” car vous n’aurez pas de surprise. La structure est aussi plutôt facile à comprendre.

Pour les marchés US, il y a un taux fixe de $0.005 par action échangé avec un minimum de $1 et un maximum de 1% du montant échangé. Autant dire que si vous avez des petites positions aux alentours de $1,500 alors vous paierez tout le temps 1$ 🙂

Qui connait MOINS cher? C’est donc pas sur le dos des traders à faible fréquence qu’Interactive Brokers fait tourner son business, ça c’est sûr.

Pour le marché européen et en euro, les commissions sont de 0.1% du montant de la transaction avec un minimum de €4 et un maximum de €29 en général.

Intérêts crédités sur le cash “qui dort”

En fonction des taux interbancaires, IB peut vous verser des intérêts sur votre cash qui dort. Le montant dépend de la devise et la taille totale de votre portefeuille. Si les taux d’intérêts sont négatifs, alors laisser dormir du cash sur votre compte va vous coûter de l’argent.

L’avantage d’IB c’est qu’ils répercutent aussi bien les intérêts positifs que les négatifs. Ce qui n’est pas le cas de tous les brokers. La plupart appliquent les intérêts négatifs… mais pas les positifs!

Raison 3: Instruments & offre

Marchés accessibles

Tous les marchés actions mondiaux auxquels je peux penser sont accessibles, comme:

  • États-Unis
  • Europe (Royaume-Uni, Espagne, France, Allemagne, etc.)
  • Asie (Hong Kong, Japon, Singapore, Corée du Sud)
  • Canada
  • Australie

Donc pas de soucis de côté-là. Ni du côté des produits de bourse: actions, ETF, devises, options, etc.

Vente à découvert & crédit ou marge

Pour ceux que ça intéresse, il est aussi possible de faire de la vente à découvert avec Interactive Brokers pour profiter des baisses. C’est ce que je couvre avec ma formation “GeBS ALB” (A la baisse). Le courtier vous propose aussi d’acheter sur marge, c’est-à-dire d’ouvrir des positions en empruntant de l’argent à Interactive Brokers.

Je déconseille fortement d’utiliser ces mécanismes de marge ou d’emprunt pour les débutants. Donc si c’est votre cas, vous n’avez pas vraiment besoin de vous pencher sur ces caractéristiques pour être franc. Mais en tout cas, c’est possible. Il est important dans ce cas précis de bien analyser les coûts engendrés car rien n’est gratuit, comme vous devez vous en douter, et ça peut chiffrer très vite!

Raison 4: Plateforme de trading

Canal pour exécuter les ordres

Plateforme de trading d'Interactive Brokers

Plateforme de trading d’Interactive Brokers

Interactive Brokers propose de placer ses ordres par téléphone, mais il faut savoir que l’ordre doit se porter sur un minimum de 10,000 actions ou 100 contrats. C’est donc pas pour les petits portefeuilles. Mais en général c’est un canal qui intéresse peu de personnes pour exécuter des ordres.

Je place évidemment tous mes ordres sur internet en passant par la plateforme propriétaire à télécharger et à installer sur un PC ou un Mac qui s’appelle Trader Workstation (TWS). La plateforme offre de nombreux types d’ordre où il est possible de combiner des ordres de base pour obtenir une flexibilité accrue. La documentation est aussi abondante et très bien faite, mais uniquement en anglais.

Il est aussi possible de placer ses ordres directement à partir d’un navigateur internet à travers la plateforme web appelée WebTrader. J’utilise très rarement cette solution car je suis d’habitude très satisfait de TWS qui est plus puissant.

Vous pouvez aussi suivre votre portefeuille et vos listes et passer des ordres depuis un téléphone mobile ou une tablette. Je ne passe aucun ordre de cette façon pour ne pas effectuer des opérations sur un coup de tête ou à cause d’une nouvelle. J’évite de perdre mon temps à regarder les cours ou à me faire influencer par mes émotions.

Je ne vais pas rentrer dans les détails de TWS car ce serait beaucoup trop long. Mais tous les types d’ordre possibles et imaginables sont disponibles… et voir beaucoup plus! Un gros atouts c’est de pouvoir placer des ordres au marché même quand les marchés sont fermés. Très pratique en swing trading et c’est assez rare chez les autres brokers!

Paper trading (portefeuille virtuel)

Interactive Borkers dispose aussi d’une fonctionnalité de “paper trading. Cet outil permet à l’aide d’un compte séparé de s’entrainer et se familiariser avec la plateforme en mode virtuel. C’est très appréciable pour tester le passage d’ordre en essayant les nombreux types d’ordres disponibles. Certains sont même extrêmement complexes et je ne l’ai recommande absolument pas. Faire les choses simplement est souvent la meilleure des choses à faire.

Avant de tester n’importe quelle stratégie ou méthode en bourse, il est essentiel de se faire la main dans un environnement de test. Cet outil est là pour ça. C’est un véritable plus, même s’il est toujours possible d’effectuer des tests avec d’autres outils de virtualisation.

Comme tout environnement de test, il a ses limites puisque les ordres sont simulés. Donc il n’est pas rare de voir un ordre exécuté au-delà des plus haut ou plus bas en réel.

Reporting

Reporting Interactive Brokers

Reporting Interactive Brokers

La solution de reporting d’Interactive Brokers est plutôt complète et bien foutue. Mais personnellement j’utilise aussi un journal de trading au format feuille de calcule pour me fournir la flexibilité que je souhaite et notamment prendre beaucoup de notes.

Les rapports peuvent bien sûr être entièrement personnalisés en fonction de:

  • la période de temps (quotidienne, mensuelle, annuelle, période définie manuellement)
  • le type d’actif (action, options, futures, etc.)
  • la marge
  • la devise utilisée
  • le format de sortie: HTML, PDF, XML, fichier texte, Quicken ou MS Excel

Les rapports sont un outil puissant au même titre que le journal de trading à ne pas négliger pour suivre votre performance personnelle et analyser ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Raison 5: Récompenses

IB est une entreprise solide et stable financièrement. Elle affiche aussi une multitudes de récompenses depuis 2005. En voici quelques unes:

  • Barron’s: de nombreuses récompenses comprenant le meilleur courtier en ligne à plusieurs reprises.
  • WSL: de nombreuses récompenses comprenant le meilleur courtier en options et futures en 2013, meilleur broker-dealer en 2014, meilleure solution de trading cross-asset en 2015, “Meilleure plateforme globale de trading” et
    “Meilleure plateforme de trading d’optionsCourtier” en 2018
  • Stocks and Commodities: meilleur courtier en actions, futures et forex en 2013, 2014.

Quelques inconvénients avec Interactive Brokers (IB)

Difficulté d’ouverture de compte

À mon avis, c’est certainement le plus GROS point faible d’Interactive Brokers. L’ouverture de compte est assez ardue. Surtout comparée à PRT Trading, Degiro ou Bourse Direct par exemple. Heureusement la démarche peut se faire en ligne, par téléphone ou par courrier.

La procédure en ligne comprends 7 étapes. Et il faut bien compter au moins une heure pour toutes les faire. Il y a quand même la possibilité d’interrompre la procédure pour la reprendre par la suite où on s’est arrêté.

Interactive Brokers réclame cependant 3 conditions importantes avant d’ouvrir un compte chez eux:

  • Une bonne expérience des produits qu’on souhaite trader.
  • Avoir déjà exécuté au moins une centaine de trades, peu importe les instruments.
  • Un dépôt minimum de $10,000 (ou équivalent dans une autre devise). Ce n’est plus le cas depuis 2018. C’est une ÉNORME barrière à l’entrée qui est tombée au plus grand bonheur de tout le monde!

ATTENTION! Je suis bien conscient que ces inconvénients peuvent être rédhibitoires pour des débutants qui n’ont jamais exécuté la moindre transaction boursière… Dans ce cas-là il faudra se rabattre sur un courtier plus classique comme PRT Trading, Degiro, Lynx, Bourse Direct, etc (voir le début de l’article).

Frais d’inactivité

Il y a des frais d’inactivité. On peut pas gagner partout!

Si les commissions dans le mois d’atteignent pas $10, alors $10 au total (comprenant les commissions du mois) seront quand même débités à la fin du mois. Donc $10 par mois, c’est pas donné… mais comme on l’a vu, avec les commissions déduites ci-dessus, au final, c’est loin d’être douloureux. Et au-delà de 10 transactions dans le mois, ces frais d’inactivité disparaissent. D’où le nom d’ailleurs 😉

Interface de trading TWS complexe

L’interface de trading est tellement complète et elle s’adresse à tellement d’utilisateurs différents (traders, gestionnaires, gérants de fonds, etc.) qu’elle est assez austère et difficile à appréhender au début. Heureusement le mode démo est là pour vous aider au début.

Vous avez aussi la possibilité de beaucoup personnaliser l’interface pour ne laisser apparaitre que les fonctionnalités que vous utilisez le plus souvent.

POUR CONCLURE

Je vous laisse juger par vous-mêmes pour toutes les autres récompenses et awards d’Interactive Brokers.

Qui peut le plus peut le moins. Et c’est une des principales raisons pour laquelle je me suis rapidement orienté vers Interactive Brokers comme principal courtier à mes débuts pour appliquer mes différentes stratégies actions. Je reconnais que c’est un peu l’artillerie lourde, notamment avec les nombreux types d’ordre et les algorithmes qui peuvent être mis en place pour exécuter des ordres.

Les deux autres gros avantages de mon point de vue sont l’accès aux marchés américains pour accéder aux actions, et les frais de transactions extrêmement faibles ($1 par transaction sur de faibles volumes).

Je tiens à vous rappeler néanmoins qu’il faut déjà avoir effectué une centaine d’opérations en bourse avant de pouvoir ouvrir un compte auprès d’Interactive Brokers. Cette contrainte peut limiter plus d’un débutant malheureusement… mais c’est une déclaration sur l’honneur, alors…

Merci d’avoir regardé cette vidéo!

Cliquez sur le bouton “J’aime” et abonnez-vous à la chaîne YouTube pour ne pas rater les prochaines vidéos.

Accédez aussi à 2H de FORMATION BOURSE OFFERTE en cliquant sur le lien pour que je vous montre comment démarrer correctement ou vous perfectionner pour faire fructifier vos investissements en bourse.

À bientôt sur Bourse Ensemble et n’oubliez pas, faites partie des traders qui utilisent régulièrement les meilleurs courtiers en bourse pour opérer efficacement et ne pas laisser de l’argent bêtement sur la table!

C’EST À VOUS: Quel est votre expérience et point de vue avec Interactive Brokers? Utilisez-vous d’autres excellents brokers, notamment pour trader sur les marchés actions et particulièrement américains?

Crédits photo: © Andrey Kuzmin – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...