Trader en compte propre : les secrets pour bien réussir

Trader en compte propre : les secrets pour réussir

Tout comme le trader professionnel, le trader en compte propre achète et vend des titres en bourse. Au lieu de dépendre d’une institution ou d’un établissement bancaire, il travaille pour son propre compte. Il gagne sa vie en réalisant des plus-values lors de ses opérations.

Le métier de trader en compte propre est un rêve pour beaucoup. Il est cependant plus risqué qu’un métier classique et demande des compétences et connaissances spécifiques.

Dans cet article, nous allons voir :

  • les avantages et les inconvénients à devenir trader particulier ;
  • et comment le devenir.

Les avantages et les inconvénients des traders en compte propre

Trader à son propre compte a ses avantages, mais également ses inconvénients. Je vous invite à y réfléchir avant de vous lancer en bourse.

En effet, trader à domicile est un activité complexe demandant :

  • des connaissances ;
  • et de l’expérience.

Pour les futurs traders, faire ce choix d’activité à temps partiel ou de carrière à plein temps n’est pas anodin et doit être mûrement réfléchi.

Les avantages à devenir un trader en compte propre

Un bon trader indépendant est son propre patron. Son premier avantage est bien évidemment les horaires libres qu’il va pouvoir s’imposer.

Un trader indépendant pourra :

  • travailler à n’importe quel moment de la journée, pendant les horaires d’ouverture de marché ou en-dehors ;
  • et aussi, organiser son emploi du temps comme il le souhaite.

De plus, la majorité des opérations boursières sont aujourd’hui effectuées en ligne. Cela permet donc au trader de travailler de :

  • chez lui ;
  • ou depuis un lieu qui lui convient.
Se lancer dans une carrière de trading nécessite un capital conséquent à investir. Toutefois, il faut noter que les frais liés à l’activité professionnelle sont plutôt faibles.

Un bon ordinateur et une bonne connexion internet seront tout ce dont vous aurez besoin.

Un bon trader en compte propre a aussi la possibilité de se lancer sans avoir fait d’études.

Cela reste difficile voire impossible dans le cas du trader professionnel. En effet, ce dernier travaille généralement pour une grande banque ou une grande société d’investissement.

Toutefois, cet avantage est aussi un inconvénient pour le trader indépendant. Son manque d’expérience peut l’amener à appliquer de mauvaises stratégies.

Il est donc indispensable de vous former personnellement sur le sujet :

  • afin d’avoir les bases nécessaires ;
  • d’éviter les principales erreurs des débutants ;
  • et d’adopter de bonnes stratégies dès le départ.

Même si ces formations pour traders peuvent paraître chères, elles vous permettront de sérieusement réduire vos pertes d’argent à vos débuts.

Vous pouvez vous rendre sur la page formation trader indépendant pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Bon à savoir

En tant que bon trader en compte propre, vous pouvez également choisir librement votre marché. C’est tout le contraire des professionnels travaillant pour une société. Cette dernière leur impose sur quel marché ils doivent investir.

Vous êtes également libre d’adopter votre propre stratégie de trading. Les traders professionnels eux ont souvent une stratégie imposée, principalement via leur horizon de placement.

Ils ont le plus souvent deux choix :

  • une spécialisation dans du trading de court terme (ils ouvrent et ferment des positions très fréquemment) ;
  • ou un rôle d’investisseur ou gestionnaire (ils placent le capital de clients sur des actions ou des actifs de moyen ou de long terme).

Lorsque vous êtes à votre propre compte, vous pouvez choisir votre horizon de placement librement. Toutefois, devenir trader en compte propre possède également son lot d’inconvénients.

Les inconvénients d’un trader en compte propre

Je distingue quatre inconvénients à devenir un trader à son propre compte :

Les inconvénients de devenir trader indépendant

  • La question du capital

  • La solitude

  • Un salaire très fluctuant

  • La nécessité de choisir une stratégie adaptée à son profil

N’hésitez pas à consulter la page trader indépendant pour en savoir plus.

La question du capital

Un trader en compte propre et son capital de départ

Un trader particulier est obligé de fournir son propre capital pour investir sur les marchés financiers. Un professionnel quant à lui disposera du capital mis à disposition :

  • par son entreprise ;
  • ou par son établissement bancaire.
Utiliser son propre capital pour investir est bien évidemment plus risqué que d’utiliser le capital d’une entreprise ou de ses clients.

Si vous venez à perdre ce capital, alors ce sont directement vos économies personnelles qui s’envoleront.

Il est heureusement possible de démarrer en bourse avec un petit capital. Toutefois, il vous faudra au minimum quelques milliers d’euros. Cela peut représenter un investissement conséquent pour certains.

Sachez également qu’investir en bourse, c’est prendre le risque de perdre une partie de votre capital. C’est particulièrement vrai si vous avez une mauvaise gestion du risque. À l’inverse, vos pertes resteront très limitées.

Ainsi, ne placez que l’argent que vous êtes prêt à perdre et pas un centime de plus.

Un salaire très fluctuant

Le salaire que vous toucherez à la fin du mois dépendra exclusivement de vos performances. Si elles ne sont pas terribles, alors ce dernier ne sera pas terrible non plus.

En revanche, de bonnes performances vous permettront de profiter d’un salaire important.

Il faut donc être préparé à voir vos revenus faire des vagues d’un mois à l’autre. Mais ce n’est pas le plus important, car l’essentiel est le gain que vous ferez sur la durée. Il faut cependant vous préparer à cette particularité.

N’hésitez pas à lire l’article combien gagne un trader pour tout savoir sur le salaire des traders.

La solitude

En étant tradger seul à la maison, vous allez être confronté à deux problèmes étroitement liés :

  • la solitude contrairement à un salarié dans un bureau ;
  • et la difficulté de confronter vos choix, vos décisions et vos doutes facilement.

Néanmoins, il existe des solutions pour pallier à cet inconvénient comme rejoindre :

  • la communauté au sein d’une formation ;
  • un club d’investissement ;
  • ou des forums.

L’idéal évidemment est la première solution puisqu’elle vous permet de bénéficier d’une communauté de personnes dans la même situation que vous et utilisant la même stratégie et les mêmes outils.

Découvrez sur ma page outil de trading, 5 outils que je vous recommande pour maximiser vos chances.

Devoir choisir une stratégie adaptée à son profil

C’est une étape cruciale si vous voulez performer sur les marchés financiers. Vous devez choisir une stratégie que vous appréciez appliquer sur la durée. Elle doit également être rentable.

Pour cela, il n’y a pas de méthode secrète. Il faut :

  • se renseigner ;
  • découvrir et tester différentes stratégies ;
  • et appliquer celle qui vous convient le mieux.
Je vous déconseille fortement de vous lancer en Bourse sans une stratégie efficace et éprouvée.

Pour en choisir une, basez votre décision sur des critères de solidité, de transparence et réalistes.

Les principaux éléments à prendre en compte comprennent :

  • l’approche utilisée ;
  • le capital de départ nécessaire ;
  • le temps à y consacrer ;
  • un maximum d’information sur la stratégie et comment elle fonctionne ;
  • une performance éprouvée dans la durée et par de nombreux traders.

La stratégie ne doit pas être une “boite noire”, avec laquelle vous ne savez pas pourquoi ni comment elle fonctionne. Je vous invite à bien vous renseigner avant d’en choisir une vraiment rentable.

Les inconvénients à devenir trader particulier existent donc bel et bien. Ils ne doivent pourtant pas être un frein pour réaliser votre rêve. Ils doivent au contraire vous pousser à vous lancer dans le trading en les connaissant bien, à apprendre et à vous perfectionner.

Je vous recommande le guide devenir trader indépendant en France quel statut. Vous y trouverez plusieurs informations pratiques.

Les différents courtiers pour particulier

Un groupe de courtiers dans un local open space

Choisir son courtier est une étape importante dans votre aventure boursière. Le courtier représente l’intermédiaire entre vous et les marchés financiers. S’il n’est pas fiable et efficace, vous prenez le risque d’être gêné dans votre activité et de subir des pertes inutiles.

Pour devenir un bon trader, il est donc important de comparer les prix et les services de chaque courtier. Cela vous permettra de déterminer celui qui correspond à vos attentes et à votre besoin.

Il existe trois types de broker différents :

  • le gestionnaire ;
  • le conseiller ;
  • et le broker execution only.

Le broker gestionnaire

Ce dernier est payé pour gérer entièrement votre portefeuille. En effet, il :

  • prend les décisions de son propre chef ;
  • et ne vous consulte pas.

Le gestionnaire vous fait tout de même un rapport de temps en temps à une date fixée. Il vous tient ainsi informé :

  • de l’évolution de votre capital ;
  • et de ses objectifs.
Vous n’avez donc aucun contrôle sur votre investissement. Le courtier décide de tout du début jusqu’à la fin.

Comme vous pouvez l’imaginer, les frais liés à ce genre de courtier sont assez élevés. Et ce, qu’il s’agisse des frais de transaction ou de gestion.

Généralement, ces derniers dépendent du capital que vous avez investi. Il est donc assez difficile d’entrer dans ce genre de broker.

En dessous de 50 à 100 000 € de capital, vous aurez du mal à vous payer ces services. Et même si vous y arrivez, vous ne gagnerez que très peu d’argent.

De plus, les frais appliqués annuellement se font :

  • en fonction de votre capital ;
  • et non en fonction de la performance du courtier.

Cela veut dire qu’il peut :

  • avoir une performance médiocre ;
  • et vous taxer malgré tout un pourcentage.

Ce dernier est fixe et applicable à votre capital tous les ans. De plus, les performances sont rarement au rendez-vous chez ce type de courtier.

Il reste cependant efficace :

  • lorsqu’il est compétent et fiable ;
  • et si vous n’avez pas le temps ni les compétences d’effectuer vous-même les opérations boursières.
Ce type de broker n’est absolument pas adapté pour être un trader en compte propre.

Le broker conseiller

Il s’agit d’un courtier qui vous fournira comme son nom l’indique des conseils d’investissement. Ces derniers sont « gratuits “, car ils font partie de ses services.

Encore une fois, ce broker n’est là que pour vous conseiller. En le choisissant :

  • vous êtes libre de suivre ou non ses recommandations.
  • et vous décidez personnellement quoi acheter et vendre.

Le principal inconvénient de ce genre de broker est qu’il doit bien vous connaître.

De ce fait, l’inscription à son service prend généralement beaucoup de temps. Elle demande de répondre à énormément de questions pour pouvoir cerner vos objectifs et votre profil.

Ce courtier pourra par contre vous permettre d’avoir accès à des informations « privilégiées ». Cela peut être :

  • des bons plans ;
  • les rapports d’entreprise ;
  • des newsletters privées ;
  • ou des analyses de marché poussées.

C’est une bonne stratégie à appliquer :

  • si vous avez un peu peur d’être seul sur les marchés financiers ;
  • ou que vous voulez avoir quelqu’un avec qui discuter de stratégie de trading.
Certains courtiers viendront d’eux-mêmes à vous et vous proposeront leurs conseils. D’autres préféreront attendre et répondront à vos questions si vous en avez.

Les frais de gestion sont un petit peu moins élevés que le broker gestionnaire. Toutefois, ils restent plus élevés que ceux d’un courtier classique.

La rémunération du conseiller va vous coûter une partie de vos bénéfices. Elle varie en fonction des opérations que vous allez passer.

Vous pouvez tomber sur un conseiller vous poussant à effectuer beaucoup d’opérations. C’est un stratagème qu’il utilise pour engranger un maximum de bénéfices.

Ce type de courtier est peu adapté pour être trader en compte propre mais il peut permettre de vous lancer au début.

Le broker execution only

Un broker execution only

C’est le broker le plus classique et le plus basique. Il exécute seulement les ordres d’achat et de vente que vous lui donnerez. C’est à vous et vous seul de prendre vos décisions.

Ce courtier vous propose des prix attractifs la plupart du temps. Il faut cependant faire attention, car ces prix peuvent varier énormément en fonction des services proposés. Mais de façon générale, c’est ce type de courtier qui est le moins cher et le plus courant.

Les principaux frais de ce genre de courtier sont :

  • de frais d’ouverture de compte ;
  • des frais d’inactivité ;
  • et des commissions sur les transactions.

Si vous faites le choix de vous investir personnellement dans la bourse, alors ce courtier est ce qu’il vous faut. En effet, c’est seulement avec ce genre de courtier que vous allez comprendre vous-même :

  • comment investir ;
  • et comment établir une stratégie.

Si vous souhaitez développer de bonnes connaissances, alors il faut faire les recherches vous-même. Personnellement, je vous conseille ce dernier broker, car vous bénéficierez :

  • d’un tarif défiant toute concurrence ;
  • et donc d’une possibilité de revenus plus importants.

Sachez également qu’il est tout à fait possible d’avoir un compte de trading chez plusieurs brokers. De cette façon, vous pouvez :

  • investir depuis plusieurs courtiers ;
  • et pouvoir bénéficier des avantages de chacun comme les frais selon les marchés ou les produits utilisés.
Vous avez toutes les informations qu’il vous faut pour sélectionner le type de broker adapté à vos besoins. Faites votre choix en fonction de votre profil de trader, votre expérience, votre objectif en matière de trading et votre stratégie.

Comment reconnaître un bon courtier ?

Il est important de sélectionner avec soin le courtier ou broker avec lequel vous allez travailler. Pour cela, il vous faut vous renseigner sur un certain nombre de caractéristiques.

Les produits accessibles via ce courtier

Aujourd’hui, la plupart des courtiers proposent tous les actifs et tous les produits de bourse disponibles. Cependant, ce n’est pas le cas de tous. Vous devez donc faire attention aux produits dans lesquels vous pouvez investir comme par exemple :

  • les actions ;
  • les obligations ;
  • des devises ;
  • ou les options.

Vous devez également vous renseigner sur la zone géographique dans laquelle vous pouvez investir. En effet, certains bons brokers ne vous permettent pas d’investir sur les marchés américains par exemple.

Les frais liés à l’utilisation de ce courtier

Il est important de privilégier un courtier ayant des frais bas plutôt qu’un autre imposant de lourdes commissions. Vous devez donc vous renseigner sur un certain nombre de frais tels que ceux pour :

  • l’ouverture de compte de trading, pouvant aller d’une dizaine à une centaine d’euros ;
  • la gestion, qui sont de plus en plus rares, mais qui peuvent exister tout de même ;
  • l’inactivité, demandés à la fin du mois ou à la fin de chaque trimestre si vous n’effectuez aucune opération ;
  • et les commissions sur transaction, fixes, en pourcentage ou un mélange des deux.

Les frais d’inactivité ont pour but de vous pousser à faire des opérations. En effet, ce sont ces dernières qui rémunèrent le courtier.

Le fonctionnement le plus fréquent est de voir un tarif minimum en euros puis un pourcentage de l’opération effectuée.

Vous devez également faire attention au taux d’intérêt :

  • si vous faites de l’achat d’actifs à crédit en utilisant un mécanisme de marge ;
  • ou si vous essayez d’effectuer des opérations de vente à découvert pour profiter des baisses.
Si vous êtes débutant, je vous invite à faire extrêmement attention à cette manière d’investir. Évitez de vous y lancer si vous n’avez pas de bonnes compétences et une excellente stratégie.

En effet, les mécanismes de crédits boursiers sont risqués et peuvent vous faire prendre une risque important de perdre beaucoup plus de capital que prévu, voire la totalité de votre capital.

Lorsque vous cherchez un courtier adapté à vos besoins, je vous déconseille d’utiliser les comparateurs de prix. Généralement, les infos sont obsolètes ou inexactes sur ceux-ci.

De plus, la plupart d’entre eux :

  • utilisent des liens affiliés biaisés ;
  • et ne sont donc pas objectifs.

Les conditions d’ouverture

Un courtier expliquant les conditions d'ouverture

La plupart des courtiers possèdent un certain nombre de conditions d’ouverture. Il est important de les respecter si vous souhaitez vous y inscrire.

Parmi ces conditions d’ouverture, vous retrouverez :

  • l’expérience existante ;
  • et le capital de départ suffisant.

Il n’est pas rare de voir des courtiers demander 1 000 ou 2 000 € minimum. Ces brokers sont à considérer en prenant bien en compte un tel inconvénient.

Les fonctionnalités proposées sur la plateforme

Plus elles seront nombreuses et plus vous aurez de possibilités pour investir. Parmi ces fonctionnalités, vous retrouverez la possibilité d’effectuer des opérations depuis :

  • un ordinateur ;
  • une tablette ;
  • ou un téléphone.

Je vous déconseille cependant de réaliser la grande partie de vos opérations depuis un téléphone ou une tablette car :

  • ces appareils sont peu pratiques pour effectuer une routine de trading efficace ;
  • et vous risquez de prendre les mauvaises décisions en étant dans un environnement de trading peu adapté et d’opérer de manière émotionnelle plutôt que rationnelle.
Cherchez également à savoir si le courtier possède un compte de démo ou de test. Ce dernier est nécessaire pour utiliser un portefeuille virtuel et vous entraîner.

Jetez également un œil aux outils mis à votre disposition. Il est important d’avoir des outils performants et pratiques.

Toutes ces informations, vous les retrouverez généralement sur la documentation fournie sur le site.

Évitez de vous limiter aux informations marketing. Elles sont faites pour :

  • vous convaincre de venir chez eux ;
  • et non vous présenter objectivement leurs services.

La fiabilité du support

C’est une caractéristique qui est très souvent sous-estimée. Elle est selon moi indispensable pour trader à domicile sereinement. En effet, s’assurer que le support soit fiable et de qualité vous permettra :

  • d’être plus à l’aise au quotidien ;
  • mais également de régler vos problèmes beaucoup plus rapidement.

Dans la même catégorie, je vous invite à vous renseigner à propos :

  • des pannes du site ;
  • et de la qualité de leurs installations.

Vous vous assurerez ainsi que vous ne serez pas troublé dans vos opérations. Chaque panne ou problème logiciel peut vous empêcher d’avoir un contrôle sur le capital investi. Cela pourrait être le début d’une très mauvaise situation.

Trouvez dans l’article meilleur logiciel bourse, une liste des bons logiciels pour progresser facilement en trading.

Tout ce qui a trait à la loi et à la fiscalité

Le courtier en question doit être agréé par les autorités. En France, c’est l’AMF (l’Autorité des marchés financiers) qui s’en charge.

Je vous invite fortement à éviter les courtiers domiciliés dans des petits pays ou des paradis fiscaux. Ce n’est jamais un très bon signe.

Demandez-vous également si votre courtier vous aide pour la déclaration de vos impôts. Cela vous permet de gagner du temps lorsque vous déclarez vos revenus.

Cela peut être banal lorsque vous vous inscrivez. Mais croyez-moi, en prenant de l’expérience, vous serez très content d’avoir des rapports :

  • clairs et précis ;
  • et qui faciliteront votre déclaration à la fin de l’année.

Les informations mises à votre disposition

Un trader pour particulier ayant des informations de trading complètes

Les informations que votre courtier peut vous fournir touchent aux données :

  • fondamentales ;
  • techniques ;
  • et graphiques ;

Vous pouvez également avoir droit :

  • à certaines news économiques et financières, et des newsletters ;
  • à des analyses d’opportunité ;
  • et à des conseils.

Dans certains cas, vous trouverez souvent des conseils d’achats chez des courtiers. Ils ont pour but de vous pousser à lancer des opérations. Vous n’êtes évidemment pas obligé de respecter ces conseils, mais dans le lot, certains peuvent être valables.

Trouvez sur ma page courtier en bourse, d’autres astuces pour sélectionner un meilleur courtier.

Les caractéristiques à considérer pour reconnaître un bon courtier

  • Les produits de bourse accessibles

  • Ses frais d’utilisation

  • Les conditions d’ouverture

  • Les fonctionnalités proposées sur la plateforme

  • La fiabilité du support

  • Tout ce qui a trait à la loi et à la fiscalité

  • Les informations mises à votre disposition

Quels sont les pièges à éviter en choisissant un courtier ?

Les courtiers sont des entreprises comme les autres. Leur but principal est donc de faire du bénéfice. Ce dernier passe bien évidemment par vous et par vos opérations.

Lors de votre choix, faites ainsi attention de ne pas vous faire avoir par des éléments marketing. Parmi ces derniers, vous retrouverez les bonus par exemple.

Il est très fréquent de voir des courtiers vous proposer lors de votre inscription :

  • des réductions de 100 € ou 200 € ;
  • ou alors des bonus (permettant de ne pas payer de commission pendant les 10 ou 20 premières opérations).

Il faut bien comprendre que sur la durée, ces bonus ne valent absolument rien. Ainsi, ne vous y fiez pas pour choisir un courtier.

Il faut toujours privilégier la qualité intrinsèque de la plateforme plutôt que ces éléments marketing.

Certains courtiers font des promesses de gain, ce qui est une aberration. En effet, ce gain ne dépend que de vos choix et de votre stratégie. Le courtier n’a aucun impact sur ces derniers. Ces promesses de gains faites en l’air n’ont donc aucun intérêt.

Vous trouverez également de temps en temps des formations offertes. Ces dernières sont généralement biaisées et très souvent à l’avantage du courtier. En effet, elles vous invitent :

  • à faire beaucoup d’opérations ;
  • et ainsi à générer des commissions à votre courtier.

Je vous invite donc à ne pas faire confiance à ces formations, sauf si c’est pour vous former aux mécanismes de la plateforme de trading. Évitez aussi de baser votre stratégie là-dessus.

Je vous recommande de lire le guide stratégie bourse pour apprendre comment trouver la meilleure.

Je recommande Interactive Brokers

Des traders utilisant ProRealTime

Personnellement, j’utilise le courtier Interactive Brokers. Il rassemble la plupart des avantages que j’ai présentés sans avoir les inconvénients.

Les frais sont compétitifs avec une interface et un support en français. Tous les principaux ordres de bourse, produits de bourse et marchés sont disponibles. C’est donc le courtier que je vous conseille si vous souhaitez vous lancer.

Il existe cependant d’autres courtiers également compétents. Vous avez par exemple :

  • ProRealTime ;
  • Degiro ;
  • ou encore Bourse direct.

C’est à vous de faire vos comparaisons et de choisir celui qui vous convient le plus.

Les meilleures stratégies pour particulier

En tant que trader en compte propre, vous avez le choix entre trois principaux horizons de placement et donc stratégies qui en découlent :

  • le swing trading ;
  • le day trading ;
  • et le scalping.

Le swing trading

Le swing trading est une stratégie de trading permettant d’investir sur le court ou moyen terme. Vos positions ne resteront ouvertes que pendant quelques jours ou au maximum quelques semaines.

Grâce à cette stratégie, vous profitez :

  • de la volatilité des cours pour générer du profit sur de courtes ou moyennes périodes ;
  • et vous pouvez vous permettre d’y consacrer seulement quelques minutes ou quelques heures par semaine.

Vous aurez cependant besoin de compétences et de connaissances adéquates pour appliquer cette stratégie de trading.

Le day trading

Le day trading est une stratégie d’investissement de court terme, voire de très court terme. C’est-à-dire que vos positions :

  • ne seront ouvertes que pendant la journée ;
  • et seront fermées dans la même journée de trading, c’est-à-dire avant la clôture des marchés.

C’est une stratégie de trading qui :

  • demande beaucoup de temps disponible et de capital de départ ;
  • nécessite une énorme résistance mental et un fort contrôle de soi ;
  • et n’est pas forcément adapté à tout le monde, et encore moins aux débutants.

La majorité des traders professionnels utilisent cette stratégie de trading pour générer des revenus réguliers.

Rendez-vous sur la page conseil boursier court terme pour plus d’explications.

Le scalping

Le scalping est un horizon de placement basé sur du très court terme. Vos positions resteront ouvertes de quelques secondes à quelques minutes. Vous allez donc profiter des rapides variations de cours pendant que les marchés sont ouverts pour générer du profit.

C’est une stratégie de trading :

  • encore plus agressive et risquée que le day trading ;
  • et donc réservée aux experts.

Si vous êtes un trader débutant, je vous conseille fortement de commencer par du swing trading pour faire vos armes.

Vous avez le choix entre trois stratégies court / moyen terme lorsque vous êtes trader en compte propre. Il s’agit du swing trading, du day trading et du scalping. Cette dernière stratégie n’est cependant conseillée qu’aux traders indépendants confirmés.

Comment trader en ligne pour son propre compte ?

Des traders gagnants

Vous devez posséder un certain nombre de compétences pour pouvoir :

  • trader en ligne à votre propre compte ;
  • et générer des revenus réguliers.

Parmi ces qualités, vous retrouverez la capacité à :

  • gérer votre mental efficacement face à des évènements et des décisions souvent difficiles ;
  • et être objectif sur vos propres réussites et échecs.

Cela demande :

  • de mettre votre ego de côté ;
  • et d’analyser froidement vos performances.

Lorsque vous débutez, vous pouvez tout simplement vous entraîner avec un compte de démo. Vous éviterez ainsi de prendre le risque de mettre en péril votre capital.

Comme vous le savez sûrement, la plupart des débutants perdent énormément d’argent à leurs débuts sans stratégie solide ni accompagnement sérieux.

Commencer sur un compte démo en utilisant un portefeuille virtuel vous permettra de limiter cette perte.

Vous devez également avoir une bonne gestion du risque, appelée en anglais : “money management”. Il faut penser à protéger votre capital avant même de songer à gagner de l’argent en bourse.

Les débutants perdent de l’argent lors leurs débuts en trading principalement à cause de :

  • leurs émotions ;
  • leur manque d’expériences ;
  • et leur prise de risques trop importante.

Vous devez donc appliquer une stratégie de trading stricte et efficace pour :

  • ne pas essuyer des pertes sans arrêt en bourse ;
  • générer des gains réguliers ;
  • et vivre du trading.

Une grande variété de stratégies de trading

D’excellentes stratégies de trading pour gagner de l’argent peuvent être trouvées en se renseignant sur Internet. Il en existe des milliers et des milliers différentes.

Vous devez toujours sélectionner une stratégie de trading rentable et qui corresponde à votre profil. Après l’avoir sélectionnée, vous devez :

  • la respecter à la lettre ;
  • et éviter de la remettre en question sans arrêt.

Vous devez également faire attention à diversifier vos investissements en utilisant différentes stratégies, produits de bourse et marchés boursiers.

Beaucoup de traders débutants concentrent beaucoup trop leur capital dans un même secteur par exemple. Ils prennent ainsi le risque de perdre une grosse partie de leur capital si ce secteur se comporte mal.

Le fait de diversifier vos investissement vous permet de diminuer le risque. De cette façon, vous respectez la première règle en bourse qui est de protéger votre capital avant tout, pour ensuite vivre du trading.

Foire aux questions

Comment trouver un bon trade ?

Pour trouver un bon trade, il est important d’utiliser une bonne stratégie et des techniques efficaces et rentables. En effet, ces dernières permettent de détecter les meilleures opportunités du moment pour vous. Il est ensuite primordial de passer vos ordres sortie défensive et offensive au même moment que votre ordre d’entrée.

Ce choix permettra de nettement réduire vos pertes potentielles pour toujours rester bien protégé.

Je vous donne plus d’astuces pour faire un bon choix, dans le guide technique de trading.

Comment bien trader ?

Un bon trader commence par déterminer son profil d’investisseur. En fonction de celui-ci, il va plutôt s’orienter vers certaines stratégies, produits de bourse, marchés et horizons de placement.

L’important est de faire vos choix en adéquation avec votre profil pour rester motivé et rigoureux dans votre routine de trading pour être rentable sur la durée. Comme le détaille si bien le guide comment bien trader ?

Quelles sont les bases du trading ?

Les bases du trading se résument avec la règle des “3 M” :

  • d’abord, avoir une bonne Méthode, c’est-à-dire une stratégie efficace et rentable pour trouver les meilleures opportunités ;
  • ensuite, avoir une bonne gestion du capital et du risque, connu en anglais par “Money management” ;
  • et enfin, avoir une bonne gestion du Mental pour faire face à toute épreuve et rester discipliné dans sa routine de trading.

Quand ces trois règles sont respectées vous savez que vous êtes sur la bonne voie pour limiter vos pertes et accumuler des gains régulièrement.

Trouvez encore plus de conseils pour bien trader sur ma page conseil en bourse.

Références

https://www.investopedia.com/terms/s/stock-trader.asp

https://www.gov.uk/set-up-sole-trader

https://work.chron.com/become-independent-stock-trader-21451.html

https://www.quora.com/How-can-I-be-an-independent-stock-trader

https://www.stockbrokers.com/guides/day-trading

https://made-in-entreprise.fr/actualites/trader-independant-comment-faire-pour-le-devenir-en-2021-7407

https://www.ziprecruiter.com/Salaries/Independent-Stock-Broker-Salary

https://www.bankrate.com/investing/best-online-brokers-for-beginners/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.