Vivre du trading : comment concrétiser votre rêve ?

Vivre du trading : comment concrétiser votre rêve ?

Quel est le secret pour réellement pouvoir vivre du trading ? Sachez que vous aurez tout d’abord besoin d’une bonne stratégie et d’un objectif bien défini.

Il vous faudra ensuite chercher à suivre une formation sur le trading. Cela vous permettra d’acquérir les compétences, les outils et l’expérience nécessaires.

Je suis Ben Le Brozec, un trader indépendant depuis 2001 et formateur en bourse depuis 2014. Les formations que je dispense ont pour but de vous aider à faire fructifier votre argent efficacement pour éventuellement atteindre l’indépendance financière grâce aux marchés boursiers.

Dans cet article, je vais vous apporter des réponses concrètes sur quelques interrogations courantes de traders débutants telles que :

  • comment vivre du trading ?
  • quelle stratégie adopter ?
  • et quel statut choisir pour y arriver ?

Est-il possible de vivre du trading ?

Tout le monde peut vivre du trading et cela reste même un choix de carrière de rêve pour certains. Il faut cependant rester réaliste et être conscient des compétences et des qualités indispensables pour réussir. Pour devenir un trader rentable, il est bien évidemment primordial de se former.

Aucun trader ne peut vivre de ses investissements s’il n’est pas un minimum formé. Nous avons l’avantage aujourd’hui de profiter d’Internet qui nous permet de pouvoir :

  • trader de n’importe où ;
  • et trader n’importe quand.

Avec les bonnes stratégies de trading, il est possible de générer un revenu confortable en bourse depuis chez soi.

Comment vivre du trading ?

Pour pouvoir vivre du trading, il est primordial d’accumuler au préalable :

  • un certain nombre de compétences ;
  • et de l’expérience.
Il est très rare de voir un trader débutant être performant avec ses investissements en bourse.

Pour faire partie des traders rentables sur les marchés boursiers, vous devez :

  • avoir une forte motivation ;
  • visualiser clairement vos objectifs ;
  • prendre le temps de vous former ;
  • et mettre en pratique vos stratégies de trading.

Je vous expose également 4 règles d’or à suivre pour y parvenir dans mon guide vivre du trading.

Avoir une forte motivation

La première qualité à acquérir et à préserver sur la durée est la motivation. Il est très facile d’être motivé pendant les premiers jours et les premières semaines. Toutefois, cette motivation de départ va progressivement diminuer si vous ne faites pas attention, et surtout si vous essuyer des pertes.

La meilleure façon de la maintenir intacte est de garder en tête les raisons de vos investissements :

  • Pourquoi est-ce que vous essayez de gagner de l’argent en bourse ?
  • Qu’est-ce que cela va vous apporter ?

Ces raisons peuvent être diverses et varient en fonction des profils et des besoins de chacun. Parmi elles, nous retrouvons par exemple :

  • le fait d’être libre financièrement ou d’être libre géographiquement (en effet, il est possible de trader depuis n’importe où dans le monde) ;
  • ou le besoin de générer une certaine somme d’argent pour investir dans des projets particuliers (comme l’achat d’une maison ou le financement d’un projet entrepreneurial) ;
  • ou le besoin de se dégager du temps libre ;
  • ou le besoin de préparer sa retraite correctement.

Chacun d’entre nous a ses propres raisons et son propre parcours. En perdant votre motivation, vous avec un risque élevé :

  • de perdre votre concentration et prendre davantage de mauvaises décisions ;
  • de commettre des erreurs qui coûtent cher.

Vous finirez ainsi par abandonner trop rapidement. Je vous convie à la lecture de l’article erreurs en bourse. Vous y découvrirez les pièges à éviter pour réussir facilement.

Visualiser clairement ses objectifsUn trader en train de visualiser ses objectifs pour vivre du trading

Il est également possible de préserver sa motivation en établissant :

  • des objectifs clairs et précis ;
  • ainsi que des deadlines.

Cela vous permet d’être organisé et d’avoir en permanence une vue d’ensemble sur vos buts. Avoir des objectifs clairement définis a deux principaux bénéfices :

  • le premier est de savoir à tout moment dans quelle direction vous vous déplacez ;
  • et le second est de ne pas vous perdre en route.

Vous pourrez donc savoir en permanence quoi faire et quand le faire.

Par contre, si vos objectifs sont mal définis ou pas définis du tout, alors :

  • vous avancez à l’aveugle ;
  • et vous n’avez donc pas réellement de but à atteindre.

Vous ne savez donc pas dans quelle direction vous déplacer.

Prendre le temps de se former

Comme vous le savez sûrement, la majeure partie des débutants perdent de l’argent à leur début. La principale raison à cela est leur manque de stratégie efficace et donc de formation.

En effet, la majorité pense que la bourse est un moyen magique de générer de l’argent. Pourtant, c’est très loin d’être le cas.

En réalité, beaucoup de traders indépendants qui espèrent vivre du trading perdent de l’argent à leurs débuts.

Pour être rentable et régulier sur la durée, vous devez avoir :

  • de bonnes compétences ;
  • de bons outils puissants ;
  • une bonne expérience ;
  • et un bon money management.

L’expérience, vous l’accumulerez au fil du temps en multipliant vos opérations. C’est donc une caractéristique que vous ne pouvez pas trop maîtriser au début.

Par contre, pour ce qui est des compétences, des outils puissants et du money management, vous pouvez les acquérir très rapidement. Il vous suffit de vous former avant même de commencer à trader pour votre propre compte.

Les formations en bourse peuvent paraître chères à première vue. En effet, les meilleures d’entre elles coûtent quand même quelques milliers d’euros.

Cependant, vous allez très certainement perdre beaucoup plus d’argent en vous lançant sur les marchés financiers sans être formé.

Vous devez donc investir de l’argent dans une formation maintenant pour ne pas en perdre plus tard, mais au contraire en gagner rapidement. Croyez-moi, cet investissement sur vous-même sera le meilleur que vous n’aurez jamais fait.

Mettre en pratique ses stratégies de trading

Se former avant de se lancer dans le trading est une excellente chose. Cependant, vous n’irez nulle part si vous n’appliquez pas ce que vous avez appris. Vous devez donc mettre en pratique vos stratégies de trading de façon stricte.

Il serait contre-productif de mettre en place une stratégie ou une méthode pour au final ne pas la respecter. Cela peut même vous pousser à prendre de mauvaises décisions.

Une méthodologie moyenne sera toujours mieux que pas de méthodologie du tout.

Investir à l’instinct ou en se fiant à la chance est la meilleure manière de perdre rapidement son capital.

Vous pouvez vivre du trading si vous êtes motivé et avez une vision claire de vos objectifs. Une des conditions requises est également de suivre une formation.

C’est grâce à cette dernière que vous pourrez concevoir ou trouver votre stratégie de trading. Mettez-la en pratique pour acquérir de l’expérience et des compétences.

L’article vivre du trading à domicile en dit long.

Est-ce que le trading est rentable ?

Un trader se demandant quelle est la rentabilité du trading

Cette question est complexe puisque la réponse dépend de vous.

Un débutant non formé se lançant sur le marché boursier aura très peu de chances d’être rentable.

Au contraire, un expert avec des années d’expériences et de bonnes stratégies sera plus rentable sur la durée. Cela ne veut cependant pas dire qu’il est impossible d’être rentable lorsque vous êtes débutant, mais c’est très très rare.

Il existe des stratégies et des méthodes que vous pouvez appliquer pour générer de l’argent, même si vous êtes un pur débutant. Vous devez cependant faire extrêmement attention à vos décisions.

La vraie question est davantage : est-ce que le trading peut-être rentable sans prendre trop de risques ? La réponse est absolument. Il est possible :

  • d’être rentable sur les marchés boursiers en restant aux commandes du risque ;
  • et de vivre du trading très confortablement.

Toutefois, vous aurez besoin d’une bonne formation à vos côtés pour :

  • avoir une bonne maitrise des marchés financiers ;
  • et acquérir de bonnes connaissances et des outils puissants.

Cette étape d’apprentissage décourage généralement les débutants. En effet, ils se rendent compte :

  • que les marchés boursiers sont loin d’être magiques ;
  • et qu’ils demandent des compétences, de l’expérience et une méthode avec un vrai avantage sur les marchés.
Vous devez donc consacrer du temps à l’apprentissage. Il n’y a aucune honte à avoir à se former. Nous avons tous été débutants un jour dans un tas de domaines.

Il faut juste :

  • accepter le fait de ne pas avoir l’expérience suffisante ;
  • et investir une partie de votre temps à cet apprentissage qui vous servira pour le reste de votre vie.

Je peux vous assurer que n’importe qui peut être rentable en trading à condition d’avoir :

  • de bonnes connaissances ;
  • et une bonne stratégie rentable, peu risqué et qui prend peu de temps.

Vivre du trading : quelle stratégie adopter ?

Les grandes familles de stratégies à connaître dépendent généralement tout d’abord de l’horizon de placement. C’est-à-dire la période de temps sur laquelle vos positions vont être ouvertes ou détenues. Cette durée peut varier de quelques secondes à des dizaines d’années.

En fonction de votre horizon de placement, vous allez appliquer l’une ou l’autre des stratégies suivantes :

  • swing trading ;
  • day trading ;
  • scalping ;
  • et copy trading.

Le copy trading est une autre solution un petit peu à part mais nous allons la voir rapidement quand même.

Le swing trading

Le swing trading, c’est une stratégie de placement de court à moyen terme. Avec cet horizon de placement, vos positions resteront ouvertes pendant plusieurs jours jusqu’à plusieurs semaines.

Dans certaines situations, il est même possible de continuer jusqu’à plusieurs mois.

Son but est de profiter des mouvements majeurs de hausse et de baisse des marchés boursiers. Avec cette stratégie de trading, vous pouvez vous permettre d’investir sur l’ensemble des actifs boursiers c’est-à-dire les :

  • actions ;
  • obligations ;
  • devises ;
  • ou cryptomonnaies.
Grâce à cette stratégie, vous pouvez vous permettre d’opérer sur les marchés en-dehors de leurs heures d’ouverture, donc avant ou après. Ainsi, elle :

  • vous exempte de l’obligation de passer votre journée devant votre écran d’ordinateur à scruter les opportunités ;
  • et vous permet ainsi de prendre vos décisions de trader à tête reposée.

Dans de telles conditions, vous limiterez le risque de faire de mauvais choix dus :

  • aux news qui tombent ;
  • à vos émotions ;
  • et à l’excitation du moment.

Vous pouvez bien entendu si vous le désirez opérer pendant que les marchés sont ouverts comme avec les autres horizons de placement ci-dessous. N’hésitez pas à consulter la page stratégie de trading pour apprendre à opérer de façon efficiente.

Le day trading

Un homme day trader

Cette stratégie consiste à ouvrir et à fermer des positions au cours de la même journée. Ainsi, vos positions ne resteront pas ouvertes après les fermetures des marchés.

Vous pouvez donc facilement échapper aux effets de Gap boursier. Rappelons que ces derniers causent des problèmes en Swing Trading lors des clôtures et des ouvertures de marché, mais pas en Day Trading.

Avec cette stratégie :

  • vos positions peuvent être ouvertes pendant quelques minutes jusqu’à quelques heures ;
  • et vous aurez la possibilité d’investir dans toute une variété d’actifs différents.

Vous êtes par contre obligé d’opérer pendant que les marchés sont ouverts. Cela implique que vous serez devant votre ordinateur pendant de longues heures.

Pour appliquer cette stratégie, il est indispensable de posséder :

  • un mental très fort ;
  • et une bonne maîtrise de ses émotions.

En effet, vous êtes toute la journée face à l’irrationalité des marchés. Vous pouvez donc facilement :

  • vous laisser embarquer par vos émotions ;
  • et prendre de mauvaises décisions.

Comme vous pouvez l’imaginer, cette stratégie :

  • demande beaucoup de temps puisque vous devrez scruter les marchés une bonne partie de lla journée et passer de nombreux ordres de bourse ;
  • et n’est pas forcément meilleure en terme de rendement à la fin du mois (ni en terme de ratio performance par rapport au temps passé) si votre stratégie n’est pas impeccable.

Le scalping

Le scalping est un horizon de placement encore plus court que la stratégie précédente. Vous gardez vos positions ouvertes seulement pendant quelques secondes à quelques minutes.

Elle vous permet également d’investir sur l’ensemble des produits boursiers sans problème. Toutefois, vous êtes obligé également de travailler pendant que les marchés sont ouverts donc pendant la journée.

Comme vous pouvez l’imaginer, il faut également un :

  • mental en béton ;
  • et une très bonne réactivité pour appliquer la stratégie du scalping.

En effet, la volatilité à court terme peut y être importante. Il ne faut donc pas traîner pour saisir les meilleures opportunités ni pour fermer rapidement une position.

Vous devez également vous attendre à passer beaucoup d’heures sur votre écran et les marchés en appliquant une stratégie de scalping.

Vos performances à la fin du mois ou de l’année :

  • ne seront pas forcément meilleures qu’avec un horizon plus long ;
  • et peuvent également être extrêmement fluctuantes.

Apprenez à identifier le meilleur horizon de placement pour vous en lisant mon article sur le scalping bourse.

Le copy trading

Un trader appliquant le copy trading

Le copy trading est un concept assez nouveau, puisqu’il a été popularisé par le courtier eToro.

Comme vous pouvez le deviner, il consiste à copier exactement une stratégie de trading existante. Vous allez donc adopter la stratégie de trading d’un autre trader à succès.

Il s’agit d’une méthode qui peut paraître intéressante au premier abord. Toutefois, je la déconseille personnellement. En effet, tous les traders n’ont pas :

  • le même profil d’investisseur ;
  • la même discipline ;
  • et les mêmes objectifs.

Ils ne prennent pas également le même pourcentage de risque sur l’investissement. Vous êtes donc incapable de savoir si l’investissement en bourse du trader que vous copiez vous convient ou non.

De plus, rien ne vous affirme que la performance et les chiffres réalisés par un trader une certaine année se reproduiront les autres années. Ainsi :

  • vous êtes donc totalement dépendant de la décision du trader que vous suivez sans être autonome ;
  • et n’avez pas vraiment de contrôle ni de compréhension sur votre investissement.

Ce qui est plutôt dommage, puisque c’est votre capital et donc votre argent que vous mettez en jeu. Il est donc indispensable au minimum :

  • de comprendre ce que vous faites et où vous placez votre argent ;
  • de devenir totalement autonome.

Cependant, il ne faut pas voir la situation de façon totalement négative. En effet, il peut être avantageux de voir ce que font les traders à succès. Cela pourrait vous apprendre de nouvelles choses ou de nouvelles stratégies. Vous découvrirez également plein d’autres stratégies et des informations utiles en lisant des ouvrages de référence sur le trading. Je vous recommande quelques-uns sur la page livre pour apprendre le trading.

Vous pourrez même gagner de l’expérience en profitant :

  • de leur forte expérience ;
  • et de leurs compétences et techniques.

Toutefois, cela doit juste s’arrêter là. Vous ne devez pas tenter de reproduire à la lettre la stratégie d’investissement d’un trader à succès, mais simplement vous en inspirer s’il est particulièrement efficace.

Quelle stratégie adoptée pour vivre du trading ?

  • Swing trading

  • Day trading

  • Scalping

  • Copy trading

Quel statut choisir pour faire du trading une source de revenus ?

Vous avez trois grandes possibilités pour gagner votre vie en faisant du trading. Il s’agit :

  • de devenir un trader indépendant (donc vous travaillez à votre propre compte) ;
  • d’être un trader salarié pour une institution ou un établissement bancaire (pour laquelle vous travaillerez) ;
  • et de devenir un intermédiaire financier (comme un courtier par exemple).

Devenir trader indépendant

Les traders indépendants représentent environ 20 % de tous les traders sur les marchés boursiers. Ils sont donc minoritaires et sont principalement des particuliers.

Devenir un trader indépendant peut être une très bonne façon :

  • de faire fructifier son capital efficacement ;
  • et de générer un revenu secondaire ou un complément de retraite.

Toutefois, cela peut également être une bonne façon de perdre son capital :

  • lorsque la stratégie adoptée n’est pas bonne ;
  • ou s’il n’y a aucune stratégie du tout.

Le trader indépendant est donc contraint de se former par lui-même s’il veut générer des revenus conséquents. Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent à lui. Je les détaille dans mon guide formation trader indépendant.

Devenir trader salarié

Un trader salarié

Devenir un trader salarié est un peu plus complexe, puisque vous avez besoin d’un diplôme en poche. Il est possible d’avoir différents diplômes pour entrer dans le monde du trading. Toutefois, cela concerne généralement la gestion, la finance, les investissements ou l’informatique.

Un master spécialisé dans les marchés financiers est souvent nécessaire pour être embauché :

  • dans un établissement bancaire ;
  • ou dans une société d’investissement.

Le trader salarié contrairement aux traders indépendants ne travaille pas pour son propre compte. Il travaille plutôt pour une société. Le capital mis à sa disposition n’est donc pas le sien, mais celui de la société.

Il aura donc la possibilité d’utiliser un capital très important. Ce dernier peut s’élever à des millions voire des centaines de millions €. Les revenus que ces traders génèrent sont donc tout aussi conséquents et proportionnels.

Les meilleurs traders salariés au monde peuvent toucher d’énormes salaires et bonus. Ces derniers peuvent aller d’un à plusieurs millions de dollars ou d’euros par an. Vous en saurez davantage dans l’article combien gagne un trader.

Devenir un courtier

De manière générale, les courtiers et les intermédiaires financiers sont :

  • d’anciens traders expérimentés ;
  • et qui se reconvertissent en tant qu’intermédiaires.

Ce sont donc des personnes avec :

  • une bonne expérience ;
  • et de très bonnes compétences sur les marchés financiers.

Ils mettent leurs compétences et leur expérience au service des investisseurs. C’est une position qui est rarement occupée par des débutants. En effet, elle demande, comme je le disais, beaucoup d’expériences.

Vous avez le choix entre trois statuts si vous désirez gagner votre vie avec le trading. Il est possible d’être un trader indépendant, salarié ou un courtier.

Quelques points essentiels pour réussir à vivre du trading

Je vous présente ici quelques points essentiels à respecter pour réussir à vivre du trading.

Disposer d’un capital suffisant pour trader

Lorsque vous êtes un trader indépendant, vous devez faire très attention en investissant en bourse. Vous devez juste utiliser une partie de vos économies à utiliser en tant que capital à investir dans des actifs boursiers.

Dans un premier temps, vous devez éviter d’investir un capital que vous n’êtes pas prêt à perdre. Chaque centime investi en Bourse doit être considéré comme un centime que vous pouvez vous permettre de perdre.

Ca ne signifie pas que vous allez le perdre, loin de là. En apprenant à bien gérer votre argent (money management), vous mettrez de nombreux garde-fous en place pour bien protéger votre capital tout le temps, même en cas de forte crise comme avec le Covid ou les subprimes par exemple.

Vous vous demandez toujours si vous disposez du capital suffisant pour trader ? L’article quel capital pour vivre du trading vous apportera suffisamment de réponses.

Pour déterminer si vous êtes en capacité de perdre ou non un certain montant d’argent, demandez-vous : si ce capital disparaissait demain, serais-je en difficulté financière ?

Si la réponse est oui, alors vous devez retirer immédiatement le capital investi et le sécuriser avec des stratégies beaucoup plus long terme et moins risquées en Gestion Passive.

Dans le cas contraire, vous pouvez continuer d’investir ce capital en Gestion Active pour le faire fructifier rapidement au maximum.

Même en respectant ce que nous venons de voir, en parallèle du capital que vous utilisez pour trader, il est toujours important de disposer d’une épargne de précaution. Il s’agit d’un capital que vous aurez à votre disposition si vous accusez un coup dur. Il vous permettra :

  • d’être à l’abri financièrement ;
  • et de compenser vos pertes en bourse si nécessaire.

Être capable de suivre un plan établi

Un trader qui suit le plan de trading établi

Avoir un plan et une stratégie d’investissement est la meilleure chose que vous puissiez faire. Cependant, après l’avoir établi, il est indispensable de pouvoir les suivre à la lettre.

En effet, énormément de débutants mettent au point une stratégie, mais ne la respectent quasiment jamais.

Cela pourrait vous faire penser que la stratégie en question n’est pas efficace et n’est pas rentable. Toutefois, c’est juste vos prises de décisions qui ont saboté le potentiel de celle-ci.

Vous devez donc :

  • établir une stratégie stricte ;
  • et vous y tenir quoi qu’il arrive.

Ainsi, vous pourrez :

  • vous rendre compte après quelques mois de la rentabilité ou non de la stratégie choisie ;
  • et donc modifier certains paramètres en conséquence.

Avoir un fort mental

Il est extrêmement important de maîtriser ses émotions avec les marchés boursiers. C’est même indispensable lorsque vous faites du trading à court terme ou à très court terme.

En effet, les marchés boursiers :

  • sont remplis d’irrationalités ;
  • et sont bien plus régis par les émotions des intervenants que par la logique et le bon sens.
Vous devez donc développer une carapace pour vous immuniser contre ces émotions. Ces dernières pourraient vous pousser à prendre de mauvaises décisions.

Les événements les plus fréquents dus à l’émotion sont par exemple : les mouvements de panique qui font généralement plonger certains cours.

À l’opposé, vous pouvez très souvent apercevoir des investissements dictés par l’avidité. Ils poussent les cours à monter très haut puis à chuter très fort.

Si vous ne devez garder qu’une seule qualité, ce serait celle-ci : avoir un bon sang-froid et une bonne maîtrise de vos émotions.

Savoir gérer les risques et limiter les pertes (stop loss)

Avant de générer des bénéfices sur les marchés boursiers, vous devez éviter de perdre votre argent. Les débutants sont le plus souvent déficitaires à leur début. Plus de 90 % d’entre eux perdent de l’argent après être rentrés sur les marchés boursiers.

Vous devez donc appliquer une stratégie de limitation des risques et de limitation des pertes (stop loss). Elle passe par exemple par la mise en place de différents garde-fous pour vous protéger contre les grosses pertes soudaines ou contre les nombreuses pertes consécutives.

Elle passe aussi par la diversification de vos actifs.

Sur du long terme, il vaut mieux être très diversifié, ne pas se soucier des mouvements de cours passagers, ni du meilleur moment pour entrer ou sortir de position.

Sur du court terme, il vaut mieux être plus concentré avec peu de positions, très bien sélectionnées, protégées et surveillées.

Il faut absolument éviter de risquer plus de 1 à 2 % de son capital total par position. Ainsi, une chute du cours d’une position sur laquelle vous avez investi n’affectera qu’1 à 2 % de votre capital total.

Si au contraire vous investissez 80 % de votre capital au même endroit, alors l’impact de la chute va se répercuter sur 80 % de votre capital.

Il est donc important de faire un bon money management pour réussir en bourse. Savoir se fixer un stop loss, donc savoir quand fermer une position si ça se passe mal, est aussi essentiel. J’ai donné d’autres recommandations dans l’article comment réussir en bourse ; elles vous seront utiles.

Déterminer le type de stratégie de trading à appliquer

Un trader prêt à investir avec la bonne stratégie

Je vous invite à vous renseigner sur les différentes stratégies de trading existantes. Il en existe des centaines et des centaines. Pour dénicher la bonne stratégie, il faut respecter deux principaux points :

  • sa rentabilité ;
  • et si elle correspond aux autres aspects vus ici.

Vous n’allez pas appliquer une stratégie qui n’est pas rentable sur le long terme. De la même manière, vous ne pouvez utiliser une stratégie qui vous ferait perdre votre argent.

Le second point est très souvent sous-estimé et un peu moins connu. Selon moi, il est important d’adopter une stratégie qui corresponde aux autres aspects abordés ici et notamment à votre profil d’investisseur.

Une stratégie correspondant à votre profil d’investisseur vous permettra :

  • de préserver votre motivation sur le long terme ;
  • et de rester concentré en toute circonstance.

À titre d’exemple, les traders les plus célèbres n’investissent que dans des secteurs qui correspondent à leur profil et qui leur plaisent personnellement.

Il peut s’agir du secteur :

  • de l’automobile ;
  • de l’immobilier ;
  • des matières premières ;
  • ou encore des devises.

L’important est que celui dans lequel vous investissez vous plaise et ait un intérêt pour vous.

Être prudent avec l’effet de levier

Un effet de levier est un outil très puissant sur les marchés boursiers. Qui dit outil très puissant dit également outils très dangereux.

L’effet de levier permet à un investisseur :

  • de pouvoir investir une somme supérieure à son capital ;
  • et ainsi obtenir potentiellement des revenus qu’il n’aurait pas eu en investissant de façon classique.
Vous pouvez par exemple :

  • investir 10 € ;
  • et choisir un effet de levier de 50.

Cela veut dire que vos gains et vos pertes seront multipliés par 50. Vous faites en quelque sorte un emprunt d’argent pour augmenter votre capacité d’investissement.

Si votre investissement est positif, alors pas de problème et vous pouvez encaisser vos gains. Cependant, s’il se retrouve déficitaire, vous perdrez beaucoup plus que votre investissement personnel. C’est le résultat de l’effet de levier.

C’est un outil avec lequel vous devez être extrêmement prudent. Je vous le déconseille d’ailleurs si vous êtes un parfait débutant sur les marchés financiers. Et par la suite, je vous invite à prendre au maximum un effet de levier de 2 ou 3 si vous êtes déjà bien rentable avec votre stratégie sans effet de levier.

Quelques points essentiels pour réussir à vivre du trading

  • Disposer d’un capital suffisant pour trader

  • Être capable de suivre un plan établi

  • Avoir un fort mental

  • Savoir gérer les risques et limiter les pertes

  • Déterminer le type de stratégie de trading à appliquer

  • Être prudent avec l’effet de levier

Quel capital de départ pour trader ?

Un trader qui a fixé son capital de départ

Il n’est pas forcément utile de débuter avec un capital de départ important. Vous pouvez facilement démarrer sur les marchés financiers avec un petit capital.

Pour débuter en Bourse avec la Gestion Active en Swing Trading, je vous recommande un minimum de 2 000 € de capital.

Pour débuter en Day Trading, Scalping ou Copy Trading, je vous recommande un minimum de 25 000 € de capital.

Et pour les stratégies plus sécurisées en Gestion Passive, vous pouvez démarrer avec seulement quelques centaines d’euros.

Avec un capital de départ élevé, vous prenez le risque de perdre une plus grosse part de votre argent si vous n’avez pas l’expérience nécessaire.

Le capital de départ que vous pourriez investir dépendra essentiellement de :

  • votre profil d’investisseur ;
  • et de la stratégie et de l’horizon de placement que vous allez adopter.
Donc en fonction de votre argent disponible et de votre temps disponible vous devez vous orienter vers :

  • vers la Gestion Active avec du Swing Trading, Day Trading, Scalping ou Copy Trading si vous avez plus de 2 000 € et 15 minutes de temps en temps en semaine ou le weekend ;
  • vers la Gestion Passive sur du long terme si vous avez moins de 2 000 € ou seulement 30 minutes de disponible par an.

Si vous disposez de plus de 50 000 € de capital, je vous recommande de faire les deux en parallèle.

De manière générale, ne vous attendez pas trop à générer énormément de revenus les premiers mois. La bourse est un domaine qui demande des compétences, de l’expérience et de la patience.

Commencez petit et simple avec la Gestion Passive avec le moins de risque possible et de temps disponible.

Accélérez ensuite avec la Gestion Active, pour prendre un peu plus de risque, y consacrer un peu plus de temps et faire fructifier pour argent beaucoup plus vite et fort.

D’autres étapes incontournables sont également à suivre. Je les expose dans l’article débuter en bourse.

Foire aux questions

Comment vivre du trading en France ?

Pour vivre du trading en France, il faut se déclarer en tant que professionnel de la bourse. Il est également possible de trader pour compte propre ou à titre de particulier. La condition demandée est que les gains réalisés en bourse ne soient pas supérieurs au salaire actuel.

S’ils y sont supérieurs, vous devez :

  • vous déclarer en tant que professionnel ;
  • et choisir un statut juridique spécifique.

Gardez à l’esprit que les taxes sur les gains financiers :

  • sont assez élevées en France ;
  • et limiteront un petit peu vos revenus.

L’article devenir trader indépendant en France quel statut vous apportera des réponses supplémentaires.

Comment fonctionne le trading en direct ?

Le trading en direct consiste à exécuter soi-même ses opérations d’achat et de vente. Le trader décide donc quel actif acheter et vendre et passe lui-même ses transactions.

Les solutions de courtage en ligne sont maintenant devenues très accessibles et peu chères. Elles vous permettent de :

  • passer vos ordres de bourse sur différents marchés et actifs ;
  • tout en restant totalement autonome pour gérer vous-même vos investissements efficacement.

Le trading, peut-il être une carrière ?

Le trading peut effectivement devenir une carrière pour les meilleurs traders. Pour être performant, il faut accumuler des connaissances et des compétences sur le trading et les marchés financiers. Pour vraiment y arriver, il est également indispensable de suivre une bonne formation et d’avoir un capital suffisamment important pour en vivre.

Notez que le trading n’est pas la seule manière de faire de l’argent sur les marchés boursiers. En effet, vous pouvez également devenir analyste ou conseiller en investissement. Vous pourrez ainsi proposer vos compétences et votre expérience à des clients. Si c’est le trading qui vous intéresse, lisez sans plus tarder l’article devenir trader indépendant pour savoir par où débuter.

Références

https://www.udemy.com/course/day-trading-for-a-living/

https://fr.scribd.com/book/451467329/Swing-Trading-From-Zero-to-Hero-Learn-How-to-Make-Money-in-the-Stock-Market-in-this-Simple-Guide-for-Beginners/

https://www.thebalance.com/is-it-possible-to-make-a-living-trading-stocks-3140573

https://www.nerdwallet.com/article/investing/stock-trading-how-to-begin

https://www.quora.com/Is-it-possible-to-make-a-living-trading-stocks

https://www.equitymaster.com/timeless-reading/48/how-to-make-a-living-from-trading-stocks-and-more…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.