Combien gagne (réellement) un trader à succès ?

Combien gagne (réellement) un trader à succès ?

En France, la fourchette de salaire des traders est assez large et varie selon leurs expertises. Cependant, pour un débutant, il faut l’estimer entre 4 000 et 6 000 € par mois. Cette rémunération varie évidemment selon son profil, son expérience et l’établissement bancaire dans lequel il se trouve.

Ce salaire fixe de 4 000 à 6 000 euros ne comprend pas les primes potentielles. Il n’est pas rare de voir d’énormes primes tomber pour les meilleurs traders sur le marché. Elles peuvent aller de quelques milliers d’euros à plusieurs millions par an.

Dans cet article, nous allons voir combien gagne un trader en réalité (qu’il soit débutant ou expert). Vous découvrirez également comment ils génèrent ce profit leur permettant de vivre du trading.

Comment les traders gagnent de l’argent ?

Il ne faut pas confondre trader et investisseur. Les traders professionnels tradent 99 % du temps sur du court terme voire du très court terme. C’est le cas qu’ils soient au service :

  • d’institutions financières ;
  • ou d’établissement bancaire.

Devenir trader revient généralement à acheter et revendre des actifs à très haute fréquence. Les positions sont détenus sur des horizons généralement très courts, de quelques heures (Day Trading) à quelques jours (Swing Trading).

De ce fait, un investisseur traditionnel va se baser sur la revalorisation progressive d’un actif. Le trader a plutôt tendance à profiter de la volatilité du marché sur le court terme. Il l’utilisera pour générer du profit rapidement.

Les gains potentiels d’un trader dépendent de beaucoup de paramètres. En voici les trois principaux :

  • ses compétences et son expérience ;
  • le capital que l’institution ou l’établissement bancaire va mettre à sa disposition ;
  • ainsi que la stratégie qu’il a adoptée.

Apprenez dans le guide acheter et vendre des actions le même jour, comment vous servir de petits mouvements de cours pour générer des revenus.

Les compétences du trader et son expérience

Plus les traders seront compétents et expérimentés et plus ils sauront dénicher les meilleures opportunités. Ainsi, ils pourront faire fructifier efficacement le capital mis à leur disposition.

C’est pour cette raison que les experts en trading sont payés davantage que les débutants.

Le capital que l’institution ou l’établissement bancaire met à disposition du trader

Les traders ne possèdent pas tous le même capital à investir en bourse. Certains ont plusieurs millions voire des dizaines de millions à leur disposition.

Avec de tels chiffres, il devient bien plus facile de générer des revenus conséquents tous les jours.

Bien évidemment, le gain n’est cependant jamais assuré à 100 % et les risques peuvent être plus ou moins importants.

La stratégie adoptée par le trader

Le troisième paramètre est sa stratégie, en particulier son ratio gain/risque. Ainsi, en tant que trader :

  • plus vous prendrez de risque élevé ;
  • et plus vos gains pourront être conséquents en général.
Evidemment, un risque élevé augmente aussi vos chances de perdre votre argent rapidement.

C’est pour cela qu’il faut que l’équilibre gain risque soit toujours en faveur du gain, voire largement en sa faveur. Les traders professionnels et expérimentés peuvent d’ailleurs prendre beaucoup de risques tout en gardant un ratio très avantageux.

Les différents types de trader sur le marché

Il y a trois grands types de traders sur le marché. Vous avez :

  • les traders travaillant pour des établissement bancaires ;
  • les agents de change ou courtier en bourse ;
  • ainsi que les traders indépendants.

Les traders travaillant pour des établissements bancaires

Des traders d'établissements bancaires

Le salaire des traders travaillant pour des établissements bancaires est généralement constitué d’un fixe d’abord. Autrement dit, l’argent qu’ils génèrent eux-mêmes n’aura pas d’impact sur ce fixe à la fin du mois.

Cependant, les établissements bancaires reversent très souvent des bonus en fin de mois à leurs traders. Il est calculé en fonction du gain effectué par chacun d’entre eux.

En règle générale, ces bonus représentent environ 5 % des bénéfices totaux générés.

Ce type de trader est très fréquent sur les marchés boursiers. En effet, il représente entre 65 et 80 % des traders actifs en bourse.

Le salaire d’un trader travaillant pour des établissements bancaires est défini par son profil, c’est-à-dire :

  • son expérience ;
  • ainsi que son ancienneté.

Combien gagne un trader travaillant pour des établissements bancaires ?

Il est estimé que le salaire d’un trader débutant dans un établissement bancaire pourra osciller entre 40 000 euros et 50 000 euros par an.

Il est fixe et est déjà bien plus élevé que le salaire moyen français. De plus, il ne cessera d’augmenter année après année tant que le trader accumulera :

  • des compétences et de l’expérience ;
  • et surtout un “track record” important, c’est-à-dire une bonne performance régulièrement.

Après une dizaine d’années d’expérience, il pourrait toucher entre 60 000 et 100 000 € par an.

Sachez cependant que le salaire fixe d’un trader est bien souvent une petite partie de son revenu total. En effet, les primes variables qu’il touche sur le bénéfice peuvent atteindre des sommes astronomiques.

Comme je le disais, elles varient en fonction du bénéfice engendré par le trader. Le pourcentage touché du bénéfice est généralement négocié lors de la signature du contrat.

De cette façon, le trader reste toujours motivé pour générer du bénéfice pour la société. En effet, il va lui-même y toucher un petit pourcentage.

La moyenne des primes touchées par les traders en France s’élève à 250 000 euros par an. Vous conviendrez avec moi que ce montant est bien plus que leur salaire de base.

Découvrez le guide devenir trader en France quel statut ; vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de trader en France.

Les agents de change ou courtier en bourse

Des agents de change

Les agents de change ou les courtiers sont très souvent d’anciens traders qui se sont reconvertis. Ils sont devenus des intermédiaires financiers sur les marchés boursiers.

Leur volume de trading est donc bien plus faible. Toutefois, leur commission sur le bénéfice est bien plus élevée.

Certains agents ou certaines agences peuvent capter jusqu’à 30 % des bénéfices. Ce type de trader représente entre 10 et 25 % des traders en bourse.

L’entreprise spécialisée dans ce type de trading donnera accès aux marchés boursiers à sa clientèle. En bref, elle gérera les passages d’ordre et d’achat sur les marchés.

Le trader pour compte propre (indépendant)

Les traders indépendants sont minoritaires sur le marché boursier. En effet, ils ne représentent qu’un peu moins de 5 % des traders. Cette catégorie de trader particulier effectue ses achats et reventes avec son propre capital.

La fourchette des salaires des traders est très vaste, puisque parmi ces derniers nous retrouvons :

  • des personnes avec très peu d’expériences ;
  • et d’autres étant d’anciens experts de grandes banques.

La réponse à la question combien gagne un trader particulier va donc dépendre de trois principaux facteurs :

  • le capital à sa disposition ;
  • son expérience et sa stratégie ;
  • et le temps qu’il accorde aux marchés financiers.

Une très grande majorité des traders indépendants et particuliers perdent de l’argent. Une poignée des traders indépendants arrivent à être rentables, voire très rentables.

Vous rêvez de faire partie de cette minorité ? Découvrez le secret pour y parvenir dans l’article devenir trader indépendant.

Le capital à la disposition du trader indépendant

Lorsque les traders travaillent pour des institutions ou des banques, le capital est fourni par ces dernières. Dans certains cas, il peut atteindre des millions d’euros.

Dans le cas d’un trader indépendant, il doit d’abord utiliser son épargne personnelle comme capital qu’il fera grossir au fur et à mesure.

Le capital investi en bourse d’un trader indépendant à l’autre peut donc varier considérablement. C’est cet aspect justement qui peut expliquer des différences importantes de gains entre les uns et les autres.

L’expérience du trader et sa stratégie

Combien gagne un trader : un gain selon l'expérience

Le second facteur est l’expérience du trader et sa stratégie. Comme je l’ai dit, vous trouverez de tout en termes de trader indépendant. Vous aurez :

  • le débutant qui a à peine effectué quelques opérations en bourse sans réelle stratégie ;
  • et l’expert ayant passé des dizaines d’années de sa vie sur le marché boursier avec une stratégie très solide.

Comme vous pouvez l’imaginer, leur rentabilité sera bien différente. Pour être honnête, le débutant a bien plus de chances de perdre d’argent que de gagner surtout à ses débuts.

L’expert en revanche, sera bien plus à l’aise pour :

  • déterminer les bonnes opportunités ;
  • et faire fructifier sereinement son capital.

Le temps accordé aux marchés financiers

Certains traders indépendants peuvent consacrer seulement quelques heures par semaine au trading. Il est donc logique qu’ils génèrent le plus souvent moins de revenus que les autres.

Au contraire, un trader indépendant y consacrant 8 à 10h par jour aura bien plus de chances de générer des revenus encore plus conséquents. Mais ce n’est pas toujours vrai, loin de là !

Dans le trading, le bénéfice est généralement estimé en termes de pourcentage de capital. Vous pouvez donc espérer faire fructifier votre capital d’au moins 30 % par an lorsque :

  • vous êtes indépendant ;
  • et que vous possédez une bonne stratégie et de bonnes compétences.

+30 % par an est une bonne performance. Il est même possible de générer encore plus certaines années favorables comme en 2020 et 2021. Peu de traders indépendants pourront atteindre ce genre de rendement néanmoins.

N’hésitez pas à consulter mon guide trader en compte propre pour en apprendre plus.

Combien gagnent les meilleurs traders et investisseurs au monde ?

Les meilleurs traders au monde sont devenus très rapidement milliardaire sur les marchés boursiers. Je vais vous présenter les 10 traders / investisseurs les plus riches et par ricochet les plus connus.

Warren Buffett

Inutile de le présenter, car il est l’investisseur le plus connu sur le marché boursier. Vous le connaissez sûrement déjà. Sa fortune personnelle est estimée à plus de 53 milliards de dollars.

C’est un investisseur qui a été extrêmement rentable dans sa vie. Sa stratégie s’est beaucoup focalisée sur du très long terme. Certaines des actions qu’il possède dans son portefeuille datent de plus de 50 ans.

Ayant maintenant près de 90 ans, il préside toujours la société Berkshire Hathaway. Il y est à sa tête depuis 1970.

Warren Buffett a réussi l’exploit de battre pendant près de 40 ans, les indices de référence du marché comme :

  • le S&P 500 ;
  • et le Dow Jones.
C’est une performance tout à fait exceptionnelle. En effet, 80 % des investisseurs ne battent pas leur indice boursier.

Les plus-values réalisées par Warren Buffett sont estimées à près de 30 % par an.

Il faut noter que la moyenne du marché se situe généralement entre 5 et 12 %.

George Soros

La banque d'Angleterre

Il est surnommé l’homme qui fit sauter la Banque d’Angleterre. C’est un titre qu’il a reçu en pariant en 1992, sur l’effondrement de la livre sterling. Cela lui a permis d’empocher avec un seul trade près de 1,8 milliard de dollars.

George Soros s’est spécialisé dans la spéculation des devises et est à l’origine des fonds spéculatifs.

Il possède actuellement une fortune estimée à un peu moins de 20 milliards de dollars accumulée depuis les années 60.

James Simons

James Simons est un mathématicien de formation et le précurseur des mathématiques financières. C’est l’un des seuls traders à avoir anticipé la crise des subprimes en 2007 – 2008.

Il a fondé le fonds d’investissement Renaissance Technologies Corporation gérant plus de 15 milliards de dollars.

James Simons est l’investisseur ayant eu la meilleure rentabilité annuelle avec plus 34 % par an. Il l’a maintenu sur plus de 30 ans. Sa fortune est estimée aujourd’hui à un peu moins de 12 milliards de dollars.

Il a pris sa retraite de la Bourse depuis 2010.

John Paulson

John Paulson est très connu pour avoir spéculé sur l’effondrement des subprimes. Il a gagné le surnom du sultan des subprimes. Paulson est donc devenu milliardaire en pariant sur la baisse des subprimes et en vendant à découvert de nombreux en 2007 juste avant la crise.

La vente à découvert consiste à parier sur la baisse d’un actif en le vendant d’abord alors que vous ne possédez pas encore. Tout en étant en mesure de le détenir le jour où sa livraison est prévue.

L’idée est donc :

  • de le vendre lorsque le prix est haut ;
  • et de le racheter lorsque le prix est plus bas.

La fortune de Paulson est estimée à 12 milliards de dollars. Elle est majoritairement constituée de gains ayant été effectués pendant la crise des subprimes en 2007.

Il y a également d’autres traders particuliers comme :

Steven Cohen

C’est le gérant du hedge fund Capital Advisors. Ce fond d’investissement est spécialisé dans l’achat et la vente d’actions. Il possède une fortune estimée à un peu moins de 15 milliards de dollars.

Paul Tudor Jones

Illustration du lundi noir

Appelé le Robin des Bois de New York, il a fait fortune principalement en 1987 en anticipant le célèbre lundi noir. Il a effectué une vente à découvert massive juste avant la chute. Cela lui a permis d’engendrer environ 100 millions de dollars de gains.

Il est manager d’un hedge fund et possède une fortune estimée à 3,6 milliards de dollars.

Kenneth Griffin

C’est un investisseur assez peu connu du grand public de par sa discrétion. Il est cependant le gérant du hedge fund Citadel LLC. Ce hedge fund est parmi :

  • l’un des plus grands ;
  • et l’un des plus rentables au monde.

La rumeur raconte qu’il aurait acheté l’appartement le plus cher des États-Unis avec un total de 238 millions de dollars. Sa fortune totale estimée par Forbes est de 34 milliards de dollars.

Philippe Falcon

C’est un ancien joueur de hockey qui a fait fortune en pariant en 2007 contre les subprimes. Sa fortune personnelle est estimée à un peu moins de 1,5 milliard de dollars.

Noam Gottesman

GottesMan est le fondateur du premier fond de Wall Street spécialisé dans les fonds spéculatifs. Il possède une fortune estimée à 1,6 milliard de dollars.

Alan Howard

Howard est également un manager de hedge fund. Il possède une fortune estimée à près de 1,6 milliards de dollars.

Les 10 traders / investisseurs les plus riches et les plus connus au monde

  • Warren Buffett

  • George Soros

  • James Simons

  • John Paulson

  • Steven Cohen

  • Paul Tudor Jones

  • Kenneth Griffin

  • Philippe Falcon

  • Noam Gottesman

  • Alan Howard

Ces tradeurs et investisseurs ont pour la plupart commencé comme des traders salariés avant de créer leurs propres fonds personnels.

Chacun d’entre eux s’appuie sur des stratégies différentes mais toutes extrêmement rentables.

Beaucoup d’entre eux :

  • sortent de grandes écoles comme Harvard ;
  • et ont étudié dans des universités prestigieuses.

Il n’est pas rare de voir également leurs noms dans de grandes banques de renom.

Combien gagne un trader en prenant peu de risques ?

Combien gagne un trader prenant peu de risques

Il est difficile d’estimer et de comparer les risques d’un trader à l’autre. En effet, ces risques varient selon le profil.

De plus, le rapport au risque est bien différent selon le capital mis à disposition. Quelqu’un possédant un large capital pourra plus facilement :

  • se permettre de risquer moins ou sur seulement une petite partie de son capital ;
  • tout en générant un revenu plus conséquent.

En revanche, quelqu’un possédant un capital limité sera obligé de prendre plus de risques pour générer des bénéfices conséquents. Le principal risque est de mettre en péril une grosse partie de ce capital.

Généralement, les risques sont calculés à l’avance pour les traders embauchés par des institutions ou par des établissements bancaires.

Il faut remarquer que la prise de risque en pourcentage de capital est assez similaire chez :

  • le trader professionnel ;
  • et l’indépendant.

En effet, cette prise de risque se situe généralement entre 1 et 3 % du capital total par trade.

Il est possible de constater des prises de risques un peu plus élevées. Toutefois, cela dépend également de la stratégie choisie.

Je vous invite alors à lire le guide stratégie de trading pour apprendre à développer une bonne stratégie sans risque.

Certaines stratégies peuvent permettre une prise de risque un petit peu plus importante. En France, un trader débutant gagne en moyenne entre 4 000 et 6 000 € par mois hors bonus.

De plus, le salaire moyen d’un trader salarié en France est d’environ 70 000 euros par an. Sachez également que le bonus ajouté au salaire d’un trader peut atteindre 8 à 10 fois ce salaire.

Tous les traders ne touchent pas d’aussi gros bonus et d’aussi grosses primes. Toutefois, les traders ayant une très bonne rentabilité peuvent toucher de très grosses primes.

Bon à savoir

Du côté américain, un débutant faisant ses premiers pas dans une banque réputée gagnera gros. Prenons par exemple le cas de Goldman Sachs. Un débutant pourra espérer gagner 700 000 dollars par an sans compter les bonus.

Il n’est pas rare que des traders de cette banque engendrent plus de 20 millions de bonus par an. Cependant, les banques américaines ne sont pas les seules à proposer des salaires attractifs.

En effet, une banque comme BNP Paribas propose en moyenne un salaire fixe de 291 000 euros par an hors bonus. Le Crédit Agricole propose en moyenne des salaires de 150 000 euros par an, toujours hors bonus.

Les banques situées dans la City de Londres sont aussi très généreuses avec leurs meilleurs traders.

Bien évidemment, les banques américaines proposent des bonus bien supérieurs. La principale raison est que leur capital est souvent plus élevé. De ce fait, elles peuvent proposer à leur trader un capital d’investissement conséquent.

Vous souhaitez vous faire former pour travailler à compte propre ? Apprenez à identifier les meilleures formations via le guide formation trader indépendant.

Combien gagne un trader en prenant des risques ?

Un trader prenant des risques et qui gagne beaucoup d'argent

Les meilleurs traders français génèrent entre 1,5 million et 5 millions d’euros de bénéfice par an. Bien évidemment, ce sont des chiffres qui ne concernent que les traders les plus performants.

Sachez que la plupart du temps, les bonus sont versés sous forme d’actif et non de cash.

De ce fait, avec une bonne méthode, les traders particuliers peuvent :

  • faire fructifier leur bonus ;
  • et ainsi en retirer davantage de bénéfices.

Trouvez la meilleure stratégie de trading en lisant le guide méthode de trading simple et efficace.

On estime qu’un trader français gagne en moyenne environ 35 % de moins qu’un trader Américain.

Les traders londoniens quant à eux sont à peu près au même niveau que leurs homologues français.

Les plus grands experts en trading au monde se situent évidemment aux États-Unis. En effet, les entreprises et les établissements bancaires implantés sur ce territoire proposent des salaires particulièrement attractifs.

Ils peuvent se permettre de payer leurs traders aussi cher car ces derniers réalisent des bénéfices absolument colossaux.

Certains d’entre eux dépassent plusieurs millions de dollars de bénéfice tous les jours. Avec un taux de bonus fixé à 5 %, imaginez le chiffre à la fin du mois.

Foire aux questions

Est-ce que le trading est rentable ?

Le trading est rentable à condition d’appliquer une bonne stratégie d’investissement. Il faut bien garder en tête que 90 % des débutants se lançant en bourse sont déficitaires. Cela veut dire qu’ils ne génèrent pas de bénéfice, mais ils perdent de l’argent lors du trading.

Les raisons à cette perte sont souvent les mêmes :

  • un mauvais mental ;
  • une mauvaise stratégie ;
  • et un mauvais contrôle de leurs émotions.

Vous devez donc absolument éviter de commettre les fautes énoncées dans l’article erreurs en bourse, pour ne pas vous retrouver dans la même situation.

Est-il possible de gagner 1 % par jour en trading ?

Gagner 1 % par jour en trading, soit environ 1 000% par an en réinvestissant les gains, est tout à fait irréaliste sur le moyen / long terme sans prendre des risques gigantesques.

Il est beaucoup plus raisonnable d’aller chercher au moins +30% par an, voire plus certaines années. Le trader doit pouvoir gérer correctement son capital et limiter ses pertes au maximum. Il doit s’assurer de faire une moyenne sur la durée et non pas jour après jour.

En effet, vous aurez des jours positifs et des jours négatifs. L’important n’est pas le résultat au jour même, mais bel et bien celui :

  • à la fin du mois ;
  • ou à la fin de l’année.

Combien gagnent les day traders indépendants ?

Un day trader particulier expert génère généralement un bon salaire de base au-dessus de 10 000 € par an. Au contraire, les débutants ayant peu de compétences ont tendance à perdre une partie de leur argent. Les gains des traders indépendants sont donc difficiles à estimer exactement.

En effet, vous pouvez retrouver énormément de profils différents de métier de trader. Ils peuvent aller du débutant en bourse à l’expert ayant plusieurs années d’expérience.

Sachez également que la plupart des traders négocient pour le compte de grandes sociétés ou de banques. Il existe cependant des traders indépendants qui font fructifier leur propre capital.

Vous trouverez d’autres informations intéressantes dans l’article quel capital pour vivre du trading.

Références

https://www.ziprecruiter.com/Salaries/Day-Trader-Salary

https://www.investopedia.com/articles/active-trading/053115/average-rate-return-day-traders.asp

https://80000hours.org/2017/05/how-much-do-hedge-fund-traders-earn/

https://tradingsim.com/blog/day-trading-salary-how-much-can-you-really-make/

https://www.glassdoor.com/Salaries/trader-salary-SRCH_KO0,6.htm

https://patternswizard.com/how-much-traders-make/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.