Colm O'Shea

Colm O’Shea – Savoir quand il pleut (Hedge Fund Market Wizards)

Colm O'Shea - Savoir quand il pleut (Hedge Fund Market Wizards)

[Note: Cet article fait partie de la série sur Les magiciens de Hedge Fund et a été tiré du livre “Hedge Fund Market Wizards: How Winning Traders Win” de Jack D. Schwager qui pourrait être traduit en français par “Les magiciens de Hedge Fund: Comment les traders gagnants gagnent”.]

Style d’investissement Trader macro mondial qui anticipe les tendances directionnelles. Ses idées de trading sont des hypothèses qu’il faut liquider immédiatement si le marché bouge dans le mauvais sens. Le niveau de sortie et la taille de sa position limitent ses pertes à une faible portion de son capital. Ses pertes potentielles maximales sont limitées et ses gains potentiels sont illimités.
Marchés et Secteurs Devises, taux d’intérêt, actions et matières premières.
Performances +11.3% par an de 2004 à 2011 avec une volatilité annuelle de 8.1% et la pire perte mensuelle de 3.7%. Jamais une seule année de pertes.

Histoire de Colm O’Shea

O’Shea s’est d’abord intéressé à la politique, puis l’économie et enfin aux marchés financiers. Il a acquis de bonnes connaissances dans les mesures et les indicateurs économiques au travers de ses lectures.

Après être sorti de Cambridge en 1992, il a obtenu un poste chez Citigroup. Il était bénéficiaire chaque année, par conséquent la taille de son capital alloué et ses responsabilités n’ont fait qu’augmenter jusqu’à atteindre plusieurs milliards de dollars. En 2003, il a quitté Citigroup pour rejoindre le Quantum de Soros en tant que manager de portefeuille.

Après deux années de succès avec Soros, il est parti pour devenir le manager de la stratégie macro mondiale pour le fond Balyasny. Inspiré de cette dernière expérience, deux ans plus tard il forme son propre hedge fund, COMAC.

O’Shea est devenu particulièrement cynique après avoir compris le principe suivant: en tant que consultant économique, la façon dont les données sont présentées est bien plus importante que les données elles-mêmes ou le travail effectué. D’après lui, il y a un véritable phénomène moutonnier dans les prévisions économiques. En restant dans la moyenne des autres analyses, vous avez tous les avantages et aucun des inconvénients.

Conseils en bourse de Colm O’Shea

  • Ne cherchez pas à deviner ce qui va se produire, mais cherchez plutôt à reconnaitre ce qui s’est passé.
  • Essayer de déterminer un sommet ou quand une bulle va éclater est très difficile et se traduit généralement par une stratégie perdante.
  • Attendez plutôt qu’un évènement se produise et vienne confirmer une hypothèse de trading.
  • Prévoir le futur est beaucoup moins lucratif que de reconnaitre l’importance d’un évènement que tous les autres ignorent.
  • La façon dont un trade est implémenté est plus important que le trade lui-même.
  • Cherchez à implémenter un trade afin qu’il procure le meilleur ratio de gains / risques et limite les pertes au cas où il se déroule mal.
  • Être flexible est essentiel en bourse.
  • Il est important de ne pas être attaché à une idée et de toujours avoir la volonté de sortir d’un trade si les mouvements de cours ne sont pas cohérents avec l’hypothèse de trading de départ.
  • Le meilleur moyen de gérer une bulle de marché est de participer à la hausse pour profiter de l’euphorie excessive et de la tendance progressive plutôt que des mouvements erratiques qui arrivent après.
  • Pour profiter d’une bulle à la hausse il faut premièrement démarrer la position tôt et deuxièmement limiter la perte contre le pire scénario de perte quand la chute soudaine et sévère se produit.
  • Les trades macro se prennent souvent en se basant sur des vues fondamentales du marché, mais pas toujours; de forts mouvements de cours peuvent révéler quelque chose d’important même si les raisons fondamentales ne sont pas apparentes.
  • La rigueur dans le money management peut parfois être contre-productif s’il n’est pas cohérent avec l’analyse du trade en lui-même.
  • Déterminez d’abord où vous avez tort sur une position pour placer votre stop loss; si vous n’êtes pas confortable avec la perte potentielle, alors déterminer la taille de votre position en fonction.

La liste des managers couverts dans la série “Les magiciens de Hedge Fund”

Les Hommes Macro

Les Joueurs Multi-stratégies

Les Traders sur Actions

La suite dans le prochain épisode avec “Ray Dalio – L’homme qui adore les erreurs”…

C’EST À VOUS: Que pensez-vous de Colm O’Shea, le magicien de Hedge Fund qui cherche à savoir quand il pleut?

 

Lire des commentaires en français de “Hedge Fund Market Wizards: How Winning Traders Win” sur Amazon.fr

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Dans “Attendez plutôt qu’un évènement se produise et vienne confirmer une hypothèse de trading” on peut reconnaître l’inférence bayesienne (encore empirique). C’est la vrai méthode statistique !
    Et on ne peut qu’approuver “Le meilleur moyen de gérer une bulle de marché est de participer à la hausse pour profiter de l’euphorie excessive et de la tendance progressive plutôt que des mouvements erratiques qui arrivent après.”
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Jack Schwagger – Market Wizards : le biais du survivantMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge