Bien gérer votre portefeuille: Les 7 règles d'OR - Bourse Ensemble

Bien gérer votre portefeuille: Les 7 règles d’OR

Bien gérer votre portefeuille: Les 7 règles d'OR

Devez-vous gérer vous-même votre portefeuille boursier ou le confier à un expert?

Quelles sont règles indispensables à connaitre pour gérer un portefeuille efficacement?

Comment gérer vos opérations pour diminuer votre risque et augmenter votre performance?

[Note: Cet article constitue ma participation à un évènement inter-blog dédié à la Bourse. Il est publié régulièrement un article sur un thème différent. Ce mois-ci c’est Alexandre Déodat, du blog “La bourse à long terme” qui en est l’organisateur et qui nous a invité à plancher sur “Les secrets pour bien gérer son portefeuille”]

Acheter et vendre des actions, c’est facile! Effectuer correctement ces opérations au sein d’un vrai plan de bataille pour gérer votre portefeuille boursier convenablement, c’est une toute autre paire de manche!

Voici 7 règles d’or à connaitre et maitriser pour opérer efficacement et sereinement sur les marchés financiers.

Règle #1: Gérez vous-même votre portefeuille

Avant de regarder comment faire, j’aimerais aborder le sujet de la responsabilité: qui doit gérer votre portefeuille?

Pour la réponse est sans équivoque: VOUS devez gérer VOTRE portefeuille… et personne d’autre!

Je le répète à outrance, ce n’est pas la peine d’étudier pendant 20-25 ans et de travailler pendant 40-45 ans pour tout confier le fruit de son dur labeur à un expert inconnu qui va faire n’importe quoi avec. Les connaissances de ce “gestionnaire” tiennent bien souvent sur le dos d’un timbre poste, son expérience pratique est généralement inexistante et les produits de bourse qu’il va vous recommander, il ne les utilise pas!

S’il perd tout (ce qui arrive très fréquemment!), il aura toujours une excuse ou des clauses dans son contrat pour s’extirper de la mauvaise situation… vous non!

Cette règle est la plus simple à comprendre et à appliquer au final: pas d’expert! VOUS êtes responsable de votre épargne et de vos investissements. Ne déléguez pas cet aspect aussi important de votre vie. Sur toute une vie, prenez le temps de le faire vous même 😉

Règle #2: Maitrisez et limitez votre risque

Une performance boursière en dent de scie, comme un yoyo est la preuve irréfutable d’une très mauvaise gestion du risqueUn débutant peut facilement afficher un gros gain un jour et quelques jours après il accusera d’une ou plusieurs pertes beaucoup plus impressionnantes!

Votre objectif en bourse est double:

  • Minimiser le nombre de vos positions perdantes ET minimiser la taille de chacune
  • Le tout en augmentant le nombre de vos positions gagnantes ET en augmentant la taille de chacune

Ce double objectif ce traduit par 2 étapes distinctes que vous devez respecter dans cet ordre précis:

  1. Premièrement vous devez survivre, c’est-à-dire protéger votre capital le plus possible. C’est la règle numéro 1 en bourse!
  2. Deuxièmement vous devez prospérer et gagner de l’argent.

Le money management est là justement pour adresser ces deux aspects grâce à la gestion du risque. Le “money management” qui vient de l’anglais pourrait être traduit littéralement par “la gestion de l’argent” ou “la gestion du capital” en français. Cet aspect est directement lié à la gestion du risque.

Les débutants en bourse ont malheureusement tendance à inverser ces deux éléments en voulant d’abord gagner puis par la suite essayer de protéger leur capital, une fois qu’il est trop tard… et qu’il n’y a plus de capital à protéger!

Faire un gain de plusieurs dizaines de pourcents en quelques jours, tout le monde peut le faire avec un tout petit peu de chance ou en utilisant un fort effet de levier.
Protéger son capital avant tout pour ensuite accumuler les gains réguliers… très peu de personnes savent le faire et surtout arrivent à le faire.

Ne soyez pas impatient et ne brûlez pas les étapes. C’est ce que vous pouvez faire de pire si vous débutez ou si vous affichez une mauvaise performance.

Les deux règles suivantes sont spécialement dédiées à la gestion du risque pour mieux gérer votre portefeuille.

Règle #3: Limitez vos pertes individuelles

Cette troisième règle consiste à limiter vos pertes sur chaque position prise individuellement. Pour gérer votre portefeuille efficacement, vous devez éviter de subir un gros crash.

À chaque nouvelle position que vous ouvre, que ce soit à la hausse ou à la baisse, vous devez absolument savoir:

  • où vous mettez les pieds
  • ce que vous allez faire
  • et comment vous allez le faire

En anticipant les principaux cas de figure qui peuvent se présenter, vous savez À L’AVANCE comment réagir avant même qu’un mauvais scénario ne se produise. Et si un scénario favorable se déroule, c’est la même chose: vous devez avoir déterminé en amont comment gérer cette situation.

Vous ne pouvez pas anticiper tous les cas de figure possible bien évidemment. Mais vous devez savoir quoi faire si les cours montent fortement en utilisant la vente offensive, baissent fortement en utilisant la vente défensive… ou ne font rien pendant un certain temps.

En limitant vos pertes individuelles, vous faites une pierre deux coups car cet exercice vous permet aussi de déterminer intelligemment au passage la meilleure taille de vos positions avant de les ouvrir.

Règle #4: Limitez l’ensemble de vos pertes

Évitez un gros crash sur une position en particulier c’est bien, mais ça ne suffit pas. Il existe un autre mécanisme beaucoup moins visible et pourtant tout aussi néfaste sur votre portefeuille, ce sont les petites pertes qui s’accumulent. Avec la règle précédente, normalement vous ne devriez pas accumuler des GROSSES pertes 😉

La grosse perte, elle fait mal et vous vous en rendez compte rapidement. La petite fuite régulière, elle, est plus difficile à identifier. Elle se produit encore plus fréquemment si le marché sur lequel vous opérez baisse ou s’effondre carrément. Tous les titres sont attirés dans la mauvaise direction, créant un hémorragie générale sur votre portefeuille.

Et une fois de plus, plutôt que de corriger un problème, mieux vaut l’anticiper. Le simple plus reste donc de l’empêcher dès le départ ou de s’en protéger à l’avance au cas où il viendrait à se produire. Et ne vous leurrez pas, il VA se produire!

Pour limiter l’ensemble de vos pertes, vous devez déterminer la perte maximale sur votre capital total par rapport à l’ensemble de vos positions ouvertes.

Cette règle, comme la précédente a l’avantage de vous faire faire une pierre deux coups, cette fois-ci en vous aidant à calculer le nombre maximum de positions que vous devez avoir ouvertes en même temps sans trop exposer votre portefeuille.

Elle a aussi un autre avantage, c’est de vous diversifier juste comme il faut: ni trop peu, ni pas assez. J’ai une approche très différente de Warren Buffett avec son approche dans la valeur mais il a un expression que j’aime beaucoup à ce sujet: “Une large diversification est requise seulement lorsque les investisseurs ne savent pas ce qu’ils font.”. Il vaut mieux savoir ce qu’on fait et être focalisé, plutôt que dispersé pour étaler le risque par manque de compétences 😉

Règle #5: Mesurez et analysez vos opérations

Un excellent moyen de déceler les grosses pertes et l’ensemble de vos pertes en incluant les plus petites et les plus sournoises, c’est de mesurer et d’analyser vos opérations passées.

Pour ça rien de tel qu’une feuille de gestion du risque combinée à un journal de trading.

La feuille de gestion du risque effectue tous les calculs automatiquement pour vous pour:

  • limiter vos pertes
  • savoir où placer vos objectifs de vente
  • déterminer la taille de vos positions
  • surveiller votre risque individuel et global

Dans votre journal de trading, c’est là que vous renseignez toutes les informations liées à vos opérations d’achat et de vente comme les raisons derrière votre prise de position, les conditions de marchés, votre état mental à ce moment-là, etc.

Ces deux outils boursiers vous permettent ensuite de pouvoir effectuer un travail de mesure et d’analyse par la suite pour décortiquer vos actions et corriger le tir afin de continuer à gérer votre portefeuille efficacement et sereinement.

Règle #6: Suivez une routine

En fait, le meilleur moment pour faire ce travail de rétrospective régulier se trouve dans votre routine boursière. Les 5 règles précédentes, pour être appliquées correctement doivent être incorporées dans une routine afin d’être le plus efficaces possible.

Une routine, c’est absolument pas passionnant, et ça fait disparaitre toute l’excitation de la bourse… mais c’est justement tout le but et c’est IN-DIS-PEN-SABLE pour réussir!

Cette routine vous aide à opérer avec une meilleure rigueur et une discipline bien plus régulière. C’est comme ça que vous allez gagner de l’argent régulièrement et surement.

Pour ça, vous devez aborder la bourse et votre travail de la même manière qu’un business, avec:

  • Des règles (comme celles qu’on vient de voir à l’instant!)
  • Des objectifs
  • Et des processus ou des procédures

Ces processus regroupés au sein d’une routine ou d’un plan de trading vous assurent:

  • De savoir ce que vous devez faire et quand vous devez le faire
  • De ne rien oublier
  • De rester tout le temps dans les clous, sans vous disperser
  • De savoir en gros combien vos tâches vont vous prendre de temps pour vous organiser en fonction

Cette routine en bourse garde vos émotions à distance pour opérer de manière rationnelle et pas émotionnelle.

Règle #7: Débutez avec le capital suffisant

Commencer en bourse sous capitalisé, c’est-à-dire avec un capital insuffisant est une erreur fréquente. Les conséquences ne pardonnent pas car c’est la disparition rapide du capital de départ. Ce problème est encore plus vrai quand il s’agit d’argent non durement gagné comme avec un héritage, un don, etc.

On a vu avec la règle numéro 2 qu’avant tout en bourse il fallait protéger votre capital de départ. Mais si celui-ci est trop petit, alors vous allez être limité et bridé dans vos opérations. Même avec une méthode performante et en appliquant toutes les autres règles, si vous débutez avec 3 francs 6 sous, vous n’irez nulle part!

Pour débuter convenablement, sachez déterminer de combien d’argent vous avez besoin pour débuter en bourse.

Pour conclure

Suivez ces 8 règles d’or à la lettre pour bien gérer votre portefeuille boursier et votre performance va mécaniquement s’améliorer… même si vous n’en appliquez qu’une seule 😉

Pour finir, je vous rappelle que cet article fait partie de l’événement inter-blog “Les secrets pour bien gérer son portefeuille”. Allez donc vite voir les articles présentés par les autres participants:

C’EST À VOUS: Comment gérez-vous votre portefeuille boursier? Quelles sont vos règles indispensables?

Crédits photo: © Richard Villalon – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Bonjour Ben !

    Merci pour ces conseils bien pensés.

    J’ai particulièrement apprécié celui qui dit qu’il faut gérer soi-même.
    On n’est jamais mieux servi que par soi-même.
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…La gestion de portefeuille actions à la portée de tousMy Profile

    • Salut Michel,

      “On n’est jamais mieux servi que par soi-même”… surtout avec ses investissements 😉

      Je suis à fond dans la délégation de tâche pour démultiplier les potentiels et la croissance en gérant une équipe ou un département au sein d’une entreprise. Pas pour gérer mon argent!

      Ben

  2. Salut Ben et merci pour ta participation à cet évènement 🙂

    Haaaa, le capital boursier, le nerf de la guerre….Un capital insuffisant est un problème et un capital emprunté est un GROS problème.
    Celui qui me dit vouloir investir en Bourse activement par du swing trading, du Day trading, je lui dis : ” si tu as 20000€ (ou même plus c’est encore mieux) et si cette somme peut partir en fumée sans que cela change ton train de vie, alors essaye…”

    Alex
    Alex de la bourse à LT a récemment posté…Quel est le GRAND SECRET d’un portefeuille bien géré ?My Profile

    • Salut Alex,

      Merci d’avoir organisé cet événement!

      Je pense qu’il est possible de démarrer avec moins que 20 000€ si on est accompagné, qu’on a la tête bien sur les épaules avec des objectifs réalistes sans utiliser du levier. Le tout c’est de se faire la main au début et un plus petit capital suffit pour ça. L’apprentissage peut coûter très cher sinon. Ensuite pour opérer convenablement, un capital plus conséquent est nécessaire pour être plus confortable.

      Dans tous les cas, cet argent doit être de l’épargne non indispensable. Les personnes qui vivent au jour le jour avec leur argent et / ou qui n’épargnent pas ont des difficultés à comprendre ce concept malheureusement…

      Ben

  3. Bonjour Ben,
    Nouveau conseil,
    http://www.philippetrade.com/pages/methodes-pour-gagner-en-bourse/des-espoirs-et-des-reves.html

    Un autre conseil, ne jamais perdre espoir,
    Je serais un jour sur ta liste de sites recommandés,
    A bientôt,
    Il ne faut jamais dire jamais,
    Philippe Trade

  1. 08/06/2016

    […] · Ben de Bourse Ensemble : « Bien gérer votre portefeuille: Les règles d’OR » […]

  2. 09/06/2016

    […] · Ben de Bourse Ensemble : « Bien gérer votre portefeuille: Les règles d’OR » […]

  3. 05/12/2016
  4. 23/01/2017

    […] Ben de “bourse ensemble” […]

  5. 22/06/2017

    […] Et enfin suivre quelques conseils judicieux pour rester sur le droit chemin: 10 CONSEILS de Bourse Ensemble pour TRADER efficacement ET Bien gérer votre portefeuille: Les 7 règles d’OR […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge