La compétence qui a le plus révolutionné mon trading - Bourse Ensemble

La compétence qui a le plus révolutionné mon trading

La compétence qui a le plus révolutionné mon trading

Quelle est la compétence qui va le plus améliorer votre performance en bourse?

Quel est l’impact de cette compétence sur votre vie?

Comment faire pour acquérir cette compétence qui va vous surprendre?

En développement personnel, on cherche souvent LA compétence qui peut dramatiquement changer notre vie, ou “le truc” qui va nous faire prendre un raccourci pour atteindre notre objectif plus rapidement et de manière plus fiable.

En bourse, ce besoin est quasi constant pour dénicher:

En fait, dans tous ces domaines, il n’y a jamais une réponse unique. Les solutions sont multiples et les chemins pour arriver à vos fins sont nombreux…

Mais pour ce qui concerne mon trading, mon développement personnel et ma vie en général, je peux facilement regarder en arrière et pointer du doigt LA COMPÉTENCE unique qui a tout changé. Je n’ai aucun doute là-dessus!

Cette compétence c’est l’anglais! Alors, ça vous surprend?!? 🙂

J’ai mis beaucoup d’efforts et d’énergie à acquérir cette compétence pour maintenant être totalement bilingue. Est-ce que j’ai maintenant des regrets?… absolument AUCUN!!!

L’impact sur ma vie

Quand j’avais 12-13 ans, on parle de presque 30 ans en arrière (!) je jouais beaucoup aux jeux de rôles. Je jouais aussi pas mal à des jeux vidéos sur un Atari puis sur PC. Pour ces deux passions, il y avait un élément qui me bloqué énormément, c’était de ne pas parler anglais.

La plupart des jeux vidéos étaient en anglais. Et les meilleurs livres de jeux de rôles étaient aussi en anglais. Il existait un monde bien plus grand que celui que je connaissais, mais il m’était littéralement fermé à cause de cette barrière de la langue…

Mon niveau d’anglais avec uniquement mes cours à l’école était déplorable. Je trouve le système français pour apprendre les langues réellement catastrophique au passage: des années à “apprendre une langue” pour des années plus tard, toujours être plus ou moins aussi nul… c’est un vrai gâchis!

À l’époque, j’ai donc décidé de prendre les choses en main, et j’ai commencé à lire beaucoup de livres en anglais. Mais c’était l’horreur!

  • Très peu de livres en anglais étaient disponibles en France
  • Je passais autant de temps dans le dictionnaire que dans mon livre
  • Il me fallait des dizaines et dizaines d’heures pour lire un livre en avançant à pas d’escargot comparé à ce que je pouvais faire en français

Les gros avantages étaient que:

  1. Je progressais… lentement mais surement!
  2. Les livres en anglais étaient moins chers qu’en français.
  3. Et mes notes en anglais s’amélioraient… sans le moindre effort supplémentaire de la part des profs 🙂

Durant mes études supérieures, je n’allais plus aux cours d’anglais. Je surprenais mes profs lors des exams car ils ne me connaissaient pas et ne m’avaient jamais vu avant. Ça les surprenait d’autant plus que je décrochais les meilleures notes de ma promo 😉 Sans origines anglo-saxonnes ni séjours dans des pays anglophones…

Mon bon niveau d’anglais m’a permis par la suite de démarrer ma carrière à San Francisco en Californie puis de travailler par la suite à Londres en Angleterre. Je continuais de perfectionner mon apprentissage en regardant des films et des séries en anglais, d’abord avec les sous-titres en français, puis en anglais et enfin sans plus de sous-titres.

Certains vont dire que j’ai triché… car j’ai aussi épousé une anglaise! Vous n’êtes pas obligé d’aller aussi loin 🙂

Vous seriez d’ailleurs surpris de savoir le nombre de personnes que je connais qui ont leur conjoint anglo-saxon et pourtant qui ont un niveau déplorable en anglais. Dans ce cas-là, si vous continuez de parler en français à la maison, votre anglais ne va pas s’améliorer d’un iota, que votre conjoint soit anglais ou martien.

L’étape d’après a donc été de parler anglais à la maison… même si ma femme parlait mieux français que moi anglais! Et là, ça a vraiment catapulter mon bilinguisme.

L’anglais me permet aujourd’hui de vivre quasiment n’importe où dans le monde et de pouvoir communiquer avec une bien plus grande partie de la planète. Sans l’anglais, je n’aurai pas pu me développer autant que je le souhaitais au niveau carrière et au niveau personnel…

L’impact sur mon développement personnel

L’anglais m’a ouvert un monde gigantesque! J’ai pu découvrir et accéder à des connaissances auxquelles j’étais privé avant.

En parallèle de la lecture de livres en anglais, j’ai pu me plonger dans une multitude de ressources comme des vidéos, des documentaires, des blogs, des conférences, des formations sur la bourse mais aussi de nombreux autres domaines du développement personnel. Ces marchés sont beaucoup plus développés et avancés dans les pays anglo-saxons.

Et ces mécanismes sur le développement personnel se transforment rapidement en cercle vertueux: plus je pratique l’anglais, plus j’ai accès à de l’information et des connaissances, plus je suis à l’aise avec, plus ça me fait pratiquer mon anglais!

Sans surprise, je ne consulte pratiquement plus rien en français et acquiert probablement 95% de mes compétences au travers de l’anglais maintenant. La formation, c’est pour le reste de la vie… autant accéder à ce qu’il y a de meilleur et avoir un panel plus large de ressources 😉

L’impact sur mon trading

L’impact sur mon développement personnel a évidemment eu un impact colossal sur mon trading.

Sans compter les ressources mentionnées précédemment sur la bourse, j’ai pu aussi utiliser des outils uniquement en anglais comme certains brokers, des plateformes de trading, des indicateurs techniques ou screeners documentés seulement en anglais.

L’aide du meilleur broker du marché (Interactive Brokers) est toujours uniquement disponible en anglais, comme une partie de son interface d’utilisation d’ailleurs.

L’anglais m’ouvre constamment l’accès à un monde ultra riche comme avec de nouveaux indicateurs techniques, de nouveaux filtres ou screeners, à des sites pour dénicher les annonces de résultats boursiers, des reportages sur la bourse, des formations pointues, etc.

Je n’habiterais pas à l’Île Maurice aujourd’hui si je n’avais pas eu l’anglais pour me propulser à tous ces niveaux.

C’est jamais désespéré d’apprendre l’anglais et il faut démarrer maintenant pour pouvoir  bénéficier des fruits par la suite. Je n’ai pas pu lire des livres et suivre des formations en anglais, ni lire des news, des aides (plateforme trading) ou utiliser des outils en anglais du jour au lendemain.

Il faut bien démarrer quelque part, avec des concepts plus simples. Et pour ça, les formations d’anglais sont un sacré boost! Particulièrement les formations en ligne qui n’existaient pas il y a encore quelques années, et encore moins quand j’ai décidé de m’y mettre sérieusement dans ma jeunesse…

Pour conclure

Je vais donc vous faire profiter de ma femme (:-)) et surtout de ses compétences et de son expérience car c’est elle qui m’a amené à ce niveau actuel.

Elle s’appelle Sophie, est Anglaise et est totalement bilingue en français et en anglais avec une licence de français et espagnol et 12 ans de vie en France. Ça fait 20 ans qu’elle apprend et enseigne les langues, en travaillant avec des personnes de tout âge et tout niveau de motivation – des bébés de 4 mois aux retraités, en passant par des adolescents boudeurs!

Elle a un blog Fun and English où vous pouvez apprendre et améliorer votre anglais. Il y a notamment une formation gratuite pour enfants avec de nombreux concepts pour tous les âges. Donc n’hésitez pas à la récupérer 😉

Formation d'anglais en ligne fun et gratuite

Ne négligez pas l’impact de l’anglais sur votre trading, votre développement personnel et dans votre vie. Cette compétence va littéralement révolutionner tous les aspects de votre vie!

Et si je devais tout refaire, toute mon attention serait de nouveau focalisée sur l’acquisition de cette compétence essentielle pour réussir sur tous les niveaux… et particulièrement en trading!

C’EST À VOUS: Quelle est LA compétence qui a le plus révolutionné votre vie, votre développement personnel et votre trading?

Crédits photo: © Baillou – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Malheureusement les écoles n’ont toujours pas compris l’importance des langues (surtout l’anglais pour les francophones), ni comment les enseigner pour que les enfants apprennent avec plaisir. Une chose est sure: plus on s’amuse, mieux on apprend, donc il vaut toujours mieux apprendre de manière ludique!
    Sophie de Fun and English a récemment posté…La vie quand on parle pas anglais – Interview avec Claudia GrimaudMy Profile

  2. Yves dit :

    Tout à fait d’accord Ben. J’ai longtemps hésité à me documenter en Anglais pour le trading mais c’est vrai que au bout d’un moment les ressources en français s’épuisent car il y en a peu comparé à l’Anglais. C’est naturellement en fait que je me suis mis à l’Anglais en regardant youtube ou en cherchant sur le net des infos sur le trading et en effet les infos sont inépuisables. J’ai découvert des traders américains canadiens hong kongais vraiment très bon. J’ai acheté des formations en Anglais, des bouquins et depuis mon trading a progressé. J’ai éliminé beaucoup de défauts de débutants. En effet je me suis aperçu que les anglos saxons sont beaucoup plus pragmatiques et utilisent des stratégies plus simples basées essentiellement sur le price action (enfin ceux qui réussissent en tout cas!) Depuis je ne suis que des blogs de traders de langue Anglaise plus quelques français comme le tien. En fait ce n’est pas si dur de s’y mettre car la plupart des terminologies du trading sont anglaises donc quand on entend parler take profit, stop loss breakeven ou trendline on sait de quoi il s’agit. J’avoue aussi que le fait d’habiter à l’étranger m’a peut etre ouvert d’avantage aux langues même si pour ma part j’habite un pays hispanophone. Good luck for your business Sophie!

  3. Merci Yves! Je suis tout à fait d’accord avec toi – bonne continuation avec l’anglais, et amuse-toi bien dans ton pays hispanophone! J’ai vécu en Espagne pendant une partie de mes études et j’ai adoré 🙂
    Sophie de Fun and English a récemment posté…Vous avez honte de parler en anglais?My Profile

  4. lol !!
    En ouvrant cet article, je ne m’attendais pas du tout à cela… Mais c’est tellement vrai!
    Beaucoup d’ouvrage sont uniquement en anglais. De plus, mon mentor en Trading ne me donne que des documents en Anglais, car ses mentors sont américain.
    Bref, l’anglais est un sérieux atout pour avancer 🙂
    Merci de le partager 😉

    • Salut Adem,

      En fait, j’ai mis longtemps à écrire cet article car d’une certaine manière je ne m’attendais pas non plus à tomber sur cette compétence. Mais avec du recul et un peu de réflexion, c’est sans hésiter LA compétence qui a eu le plus d’influence dans ma vie!

      Peux-tu partager avec nous qui est ton mentor et qui sont ses mentors américains?

      Ben

  5. Christian dit :

    Bonjour Ben, ton post est très pertinent et me fait d’un seul coup percuter que les années passent très vite et que je suis toujours au même point au sujet de l’anglais et pourtant ce que j’aimerai bien parler anglais. Pour être franc je ne sais pas par où commencer, je suis allé sur la toile et c’est la jungle, des promesses de parler l’anglais en quelque mois voir même en quelles semaines… Alors il faut que je commence

    • Bonjour Christian,

      Oui, le temps passe et les accomplissements s’éloignent si on n’y prend pas garde! Il n’y a pas de secrets, pour accomplir de belles choses dans la vie, il faut sortir de sa zone de confort, se former et passer à l’action…

      Il est tout à fait possible d’avoir un bon niveau dans une langue en seulement quelques mois… mais il faut s’y mettre à fond! Il m’a fallu plusieurs années pour arriver à bon niveau d’anglais et encore plus pour être totalement bilingue sans accent. Mais ma femme est arrivée à parler espagnol couramment en 3 mois, après une immersion TOTALE dans le pays. L’immersion dans le pays aide beaucoup, mais si elle n’est pas totale, alors les progrès sont nettement moins fulgurants. Je connais beaucoup de personnes qui habitent à l’étranger et ne progressent pas si vite que ça pour apprendre la nouvelle langue, tout simplement parce qu’elles continuent de côtoyer trop de francophone et au final ne pratiquent la nouvelle langue que 10-20% du temps. Ce n’est pas suffisant!

      Je te recommande évidemment d’aller sur Fun and English pour progresser le plus rapidement possible avec le travail remarquable de mon épouse 🙂

      Ben

  6. Effectivement, l’anglais permet de se sourcer aux meilleures sources d’infos. Par exemple, dans le domaine de la nutrition c’est essentiel. Vu que tout ce qu’on nous dit est faux. Les dernières découvertes ou expériences commencent à dévoiler la vérité. Sauf que ce n’est qu’en anglais.
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Une stratégie de VAD simple et rentable ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge