L'Assurance Vie (1/2)

L’Assurance Vie (1/2)

Assurance Vie

Et voilà la dernière enveloppe de notre liste d’enveloppes fiscales à utiliser pour investir en bourse en France (je précise “en France” car comme vous le savez déjà j’habite à Londres et donc toutes ces enveloppes fiscales ne me concerne pas vraiment, je ferai donc des articles similaires pour la Grande-Bretagne pour tous les français expatriés comme moi).

Après avoir vu donc le Compte Titres et le Plan d’Epargne en Actions (PEA), voici maintenant le dernier moyen pour placer et gérer activement et personnellement ses économies avec l’Assurance Vie. J’ai donc décidé de garder le plus complexe pour la fin!

L’assurance vie est le placement préféré des français pour différentes raisons que nous allons explorer ensemble.

Caractéristiques de l’assurance vie

Mais d’abord, avant de rentrer trop dans les détails de ce cadre fiscal, je souhaiterai casser plusieurs mythes:

  1. Le premier est que le nom “assurance vie” peut porter à confusion… Il ne s’agit pas d’une assurance au cas où “on perd la vie”, mais bien une assurance “en cas de vie”. Elle fournit donc un système pour épargner pendant sa vie. C’est pour cette raison que cette assurance s’appelle aussi une “assurance sur la vie”. Dans le cas où on souhaite qu’un proche perçoive un capital ou une somme régulièrement après notre mort (une rente) alors il faut souscrire à une assurance décès, aussi appelée un contrat de prévoyance.
  2. Le deuxième mythe concerne un aspect qu’on entend souvent, totalement à tort: les fonds sur une assurance vie sont bloqués pendant 8 ans. C’est complètement faux! Retirer des fonds avant 8 huit ans n’est pas fiscalement avantageux, comme on va le voir dans la section “Fiscalité” mais il est tout à fait possible de retirer une sommes sans clôturer l’assurance. Il est quand même préférable d’attendre si possible.

Alors, comment fonctionne une assurance vie? Pour commencer, il faut comprendre les différents types d’intervenants dans ce type de contrat. Certaines personnes physiques peuvent représenter plusieurs intervenants:

  • Le souscripteur: la personne physique qui contracte une assurance vie auprès de la compagnie d’assurance, en direct ou bien par l’intermédiaire d’un courtier. Cette personne choisit l’assuré et peut donc se choisir elle-même comme assuré.
  • La compagnie d’assurance: la société qui va assurer les risques et détenir les fonds, aussi appelé l’assureur.
  • L’assuré: la personne physique sur laquelle porte le risque. Elle peut être la même que le souscripteur.
  • Le(s) bénéficiaire(s): le ou les bénéficiaires sont les personnes physiques qui percevront les capitaux de l’assurance vie si le risque se réalise.
  • Le courtier: un intermédiaire éventuel qui fait de la médiation entre le souscripteur et la compagnie d’assurance.

Ensuite, il faut comprendre qu’il y a différentes phases:

  1. Au début, une phase de souscription. C’est le moment où le souscripteur ouvre le contrat auprès de la compagnie d’assurance, en lisant soigneusement les conditions générales, en choisissant un type de contrat, en déterminant l’assuré, le ou les bénéficiaires en cas de risques, les supports sur lesquels placer les fonds, le versement initial et enfin la fréquence des versements automatiques selon le choix (sinon versements manuels).
  2. La phase d’épargne, où le souscripteur verse des fonds sur son contrat détenu auprès de l’assureur en choisissant des placements variés.

Les 2 types de contrat qui déterminent les supports sur lesquels placer les fonds:

  • Le contrat monosupport: le capital peut seulement être placé sur un fond en euros.
  • Le contrat multisupports: le capital peut être placé indépendamment entre un fond en euros et / ou sur des unités de compte, c’est-a-dire des OPCVM (SICAV, FCP et trackers).

Nous avons donc vu le Compte Titres et le Plan d’Epargne en Actions (PEA), et maintenant la première partie de l’Assurance Vie dans notre série d’articles sur les enveloppes fiscales à utiliser pour investir. La deuxième partie se concentrera sur les dernières caractéristiques, la fiscalité, et les avantages et inconvénients.

C’est à vous: Quels sont les caractéristiques qui vous plaisent le plus dans l’assurance vie et pourquoi?

Crédits photo: © Frog 974 – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Bonjour Ben,

    désolé, je n’aime pas trop l’assurance vie, mais je veux bien que tu me convertisses.

    J’ai entendu dire qu’il y avait certaines compagnies très avantageuses (meilleure rendement et frais réduits). Nous en parleras-tu ?

  2. Irène dit :

    Bonjour,
    Le 14/01 sur LCP, le débat portait sur la dette mondiale. Certains économistes prévoient la ruine des particuliers, pour la France via les deux supports : Livret A et Bleu et l’Assurance Vie.
    Sommes nous sur le fil d’une succession de faillite des états ? Le l’assurance vie serait-elle encore une opportunité ?

  1. 26/03/2015

    […] L’assurance vie […]

  2. 19/06/2018

    […] Account”, plus ou moins l’équivalent anglais d’un PEA ou d’un contrat assurance vie) pour ne pas payer de taxes! Tu peux trader à travers un ISA sans être assujetti aux […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge