PRUDENCE: La bulle du Mississippi et le 1er krach boursier de l'histoire - Bourse Ensemble

PRUDENCE: La bulle du Mississippi et le 1er krach boursier de l’histoire

PRUDENCE: La bulle du Mississippi et le 1er krach boursier de l'histoire

Quelles leçons pouvez-vous tirer du premier krach boursier de l’histoire?

Qui était John Law et comment est-il arrivé à créer la plus grande crise financière du 18ème siècle?

Comment vous prémunir d’une action qui monte de 150€ à 10 000€ pour rechuter à 0?

C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo avec cette histoire vraie que beaucoup de personnes ont oublié et pourtant qui a façonné le cours de notre histoire. Juste avant, cliquez sur le bouton S’ABONNER pour rejoindre les autres traders gagnants abonnés à la chaine YouTube Bourse Ensemble et recevoir les prochaines vidéos.

VIDÉO – PRUDENCE: La bulle du Mississippi et le 1er krach boursier de l’histoire

TRANSCRIPTION TEXTE – PRUDENCE: La bulle du Mississippi et le 1er krach boursier de l’histoire

À la fin du 17ème siècle, les puissances européennes terminent de se fatiguer pour la conquête du monde au travers de leurs différents empires. Les deux grands gagnants, ou plutôt derniers à encore se battre, sont la France et la Grande-Bretagne. La France semble même en meilleure position en étant plus riche, plus peuplée et avec une armée plus expérimentée et plus importante.

Malheureusement la France a fait de grosses erreurs stratégiques au niveau financier en essayant d’être innovante. L’histoire de la bulle du Mississippi devrait vous apprendre beaucoup de leçons sur les erreurs fatales à ne pas commettre en bourse, même si les évènements se sont produits il y a presque 300 ans maintenant! Je vous rappelle que ce qui provoque les plus grosses erreurs en bourse sont les émotions et la nature humaine. Et ces 2 aspects n’ont pas vraiment changé en 3 siècles…

Au début du 18ème siècle, un écossais au nom de John Law, doué en maths et en finance et grand adepte du jeu et des paris, fait le tour de l’Europe. Il amasse une petite fortune avec son don pour les probabilités.

Arrivé en France, en 1717, il relance la Compagnie du Mississippi, enregistrée en France qui avait pour objectif de coloniser la partie basse de la vallée du même nom. Pour ça, il fallait de l’argent, beaucoup d’argent car il y avait aussi beaucoup d’argent à gagner sur ces nouvelles terres où tout restait à faire. Le Roi Soleil, Louis XIV avec ses excès comme avec la construction de Versailles, avait sérieusement vidé les caisses de l’état.

Mais Law, avec sa fortune et ses connexions se retrouve gouverneur de la banque centrale de France et contrôleur général des finances, c’est-à-dire plus ou moins l’équivalent du ministre des finances actuel. En faisant outre ses conflits d’intérêts évidents, il arrive à persuader le nouveau Régent, Philippe le Duc d’Orléans de vendre des action de la Compagnie du Mississippi sur le marché boursier de Paris.

 

John Law Camp 1720

 

Même si la Louisiane était encore ni plus ni moins qu’un grand marais, Law survend énormément les possibilités de la nouvelle région et les perspectives alléchantes de richesses quasi infinies. Les cours de l’action s’emballent et tout le monde veut participer à la ruée vers l’or. Pour info, on est grosso modo 50 ans trop tôt encore pour la ruée vers l’or du côté du Far West.

Au début, les actions cotent 500 livres et deux ans plus tard, au 1er août 1719, elles sont déjà à 2 750 livres. Un mois plus tard, elles atteignent 5 000 livres. Et trois mois plus tard, elles sont à plus de 10 000 livres. C’est l’euphorie totale dans Paris et beaucoup s’endettent massivement pour sauter dans le train vers la richesse facile et rapide!

Quelques jours plus tard, tout commence à s’effondrer et c’est la panique générale. Les premiers arrivent à revendre leurs actions et à récupérer de l’or sonnant et trébuchant. Pour tous les autres, c’est la débandade! Les prix chutent et rapidement plus personne ne veut des actions de la Compagnie du Mississippi.

Pour stabiliser les prix, et peut-être aussi pour atténuer sa grosse boulette, John Law rachète des actions de la société au travers de son poste de gouverneur. C’est fait un peu à la manière du gouvernement américain qui vient secourir les banques quand elles ont fait trop d’excès comme dans le film “Too big to fail”. La différence ici est encore pire puisque Law lui était en fait des deux côtés de la transaction.

Mais la France n’arrive plus a acheter suffisamment d’actions. Alors Law fait imprimer encore plus de billets de banque. Le système financier français se retrouve dans une bulle totale avec au coeur, un individu qui a des conflits d’intérêt partout!

Le cours de l’action chute de 10 000 livres à 1 000 livres et finit par ne plus rien coté en très peu de temps. Comme avec les autres crises qu’on a connues par la suite, le roi (ou l’état de nos jours) n’a plus d’argent. Les petits investisseurs n’ont plus d’argent non plus et nombreux se sont suicidés. Et les plus gros spéculateurs sont arrivés a tirer leur épingle du jeu et à revendre au plus tôt et au plus haut avec souvent des délits d’initiés.

La bulle du Mississippi est une des bulles les plus spectaculaires de l’histoire du monde. Elle a totalement appauvri la France et a complètement discrédité le pays pour obtenir des prêts. D’une certaine manière, c’est ce qui a crée la chute de l’empire français face à l’empire britannique et déclenché la révolution française…

Pour conclure

Avec de l’argent, du pouvoir et des relations, un SEUL homme est arrivé à provoqué un véritable raz de marée dans l’histoire française.

Quelles sont les leçons que vous pouvez tirer en tant que petit investisseur de ce premier krach boursier?

D’abord, ne sautez pas à pieds joints sur un investissement hyper récent, sans historique et que personne ne connait encore vraiment correctement! C’est par exemple le cas avec des introductions en bourse ou des nouveaux actifs comme les crypto-monnaies à leur tout début et les nouvelles qui voient le jour sans arrêt.

Ensuite, ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier. Je suis loin d’être partisan de la diversification à tout-va, mais mettre tout votre capital sur une seule et unique position n’est JAMAIS une bonne idée! Emprunter à long terme pour financer des investissements à court terme ou vous endettez jusqu’au cou est aussi à proscrire.

Quand une action chute fortement, il ne faut pas la conserver! Vous devez mettre en place des solutions pour sortir sereinement et automatiquement afin de limiter au maximum vos émotions comme avec mes 4 TECHNIQUES pour VENDRE une action efficacement.

Enfin, essayez de garder la tête froide et de relativiser. Certains investissements permettent de beaucoup s’enrichir et parfois assez rapidement. Mais un seul et même investissement n’enrichira pas tout le monde en même temps. Tout ce qui parait beaucoup trop beau n’est très souvent pas une bonne opportunité d’investissement. Regardez les options binaires par exemple…

Merci d’avoir regardé cette vidéo!

Cliquez sur le bouton like juste en-dessous et abonnez-vous à la chaîne YouTube pour ne pas rater les prochaines vidéos.

En complément, accédez aussi gratuitement à ma formation exclusive “La Voie Rapide en Bourse vers l’Indépendance Financière” en cliquant sur la vignette correspondante pour que je vous montre comment démarrer correctement ou enfin réussir en bourse.

Allez voir aussi la vidéo suivante avec l’autre vignette.

À bientôt sur la chaine Bourse Ensemble et n’oubliez pas, faites partie des traders qui connaissent les principales crises et bulles financières pour ne pas répliquer les mêmes erreurs que ceux qui sont tombés dans les pièges avant eux!

C’EST À VOUS: Qu’est-ce que vous faites pour vous protéger des crises financières comme la bulle du Mississippi?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge