Îles au trésor: Les paradis fiscaux et les hommes qui ont volé le monde (3/3)

Sur le même sujet...

2 réponses

  1. Bonjour Ben, je me moque bien des paradis fiscaux. Le problème n’est pas là. Les réformes bancaires et tout le tralala, on s’en moque. Comme c’est – à peine abordé – dans ce livre (d’après ce que tu écris) les grandes banques sont le problème. Les crises financières elles adorent ça. Il n’a pas été question du FMI et de la FED. Ces entités créent de la monnaie virtuelle. En cas de crise financière les actifs s’effondrent et les banques ramassent.
    En france on a l’exemple d’une banque spécialisée dans le domaine agricole. Les exploitations n’ont fait que disparaître et la petite banque mutualiste est devenu un géant. Comment ? Alors que ses premiers clients ont quasiment tous été ruinés ?

    La solution pour sortir de la crise (des crises) est de retirer le pouvoir à ces tirants. La Boétie disait que les puissants ne peuvent vivre sans leurs esclaves. Et que les esclaves pouvaient très bien vivre sans eux.
    Cessons de leur donner les moyens de leur pouvoir :
    refusons la monnaie électronique, la consommation à outrance, les médias, leurs politiques, …

    Tiens, rien qu’en europe. Il faut rejeter l’ue qui n’est qu’un mouvement fasciste dictatorial créateur de chômage et de crise. La solution est toute trouvée. Il faut sortir de l’europe. Donc voter pour ceux qui veulent sortir de l’europe.

    D’autre part, les USA cherchent quand même à tracer tous les flux financiers pour les taxer. On assiste juste au jeu du chat et de la souris. Dans ce jeu les particuliers sont plus faciles à chasser. Les mesures qui sont en cours de mise en place permettront de les taxer à volonté (et à mort).

    • Salut Michel,

      Merci de partager ton point de vue!

      Les banques, les gouvernements corrompus, les boites d’audit (au travers de leur comptables et avocats) sont clairement pointés du doigt dans le livre, et je suis navré si ce n’est pas suffisamment ressorti de mes articles. Ce n’était pas mon impression…

      Je persiste à dire que rien ne changera vraiment puisque ceux qui ont les moyens de changer ces mécanismes sont justement les premiers à en bénéficier… ils n’ont donc aucun intérêt à ce que ça change vraiment. Les “mesures” annoncées ou prises ne sont que poudre aux yeux pendant que ces mécanismes sont renforcés ou que d’autres sont mis en place.

      Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge