4 façons d'opérer en bourse: laquelle est efficace? - Bourse Ensemble

4 façons d’opérer en bourse: laquelle est efficace?

4 façons d'opérer en bourse: laquelle est efficace?

Quelle est la bonne méthode pour opérer efficacement en bourse?

Vaut-il mieux rechercher les bonnes opportunités automatiquement ou manuellement?

Est-il préférable de passer par des listes de suivi ou des prises de position immédiate?

Je reste toujours épaté par le nombre de personnes qui opèrent en bourse en étant hyper mal équipé ou en ayant une méthode très peu efficace… et je ne parle pas seulement de l’efficacité à aller chercher des gains, mais aussi de l’efficacité en temps pour trouver de belles opportunités.

Passer des heures ou des journées pour trouver un titre sur lequel investir en faisant énormément de travail manuel est une énorme perte de temps! Au final, votre rentabilité par rapport à votre effort n’est pas nécessairement très bon et pourrait être sérieusement améliorée…

4 façons d’opérer en bourse

Pour opérer en bourse, vous avez littéralement 4 façons d’opérer:

  1. Recherche manuelle avec prise de position immédiate
  2. Recherche manuelle et utilisation de liste de suivi
  3. Recherche automatique et utilisation de liste de suivi
  4. Recherche automatique avec prise de position immédiate

Regardons les avantages et les inconvénients de ces différentes façons d’opérer en bourse et laquelle est la plus efficace

Recherche manuelle avec prise de position immédiate

La façon la plus simple de procéder… c’est aussi la moins efficace!

Vous cherchez d’abord manuellement des opportunités. Ces recherches peuvent se faire au travers des différents types d’analyses (analyse fondamentale, analyse technique ou analyse graphique), peu importe.

Avec cette recherche manuelle, comme son nom l’indique, vous faites tout tout seul: vous cherchez vos informations au travers d’une ou plusieurs sources comme des news, des publications de rapports financiers, des annonces de résultats boursiers, des avis d’experts ou d’analystes, des consensus, etc. En gros, vous n’avez aucun outil et reposez totalement sur d’autres ressources!

Une fois que vous avez trouvé une “belle opportunité” (je mets ce concept délibérément entre guillemets car l’opportunité sera rarement belle!), vous prenez rapidement position dessus en faisant confiance à votre ou vos sources.

L’inconvénient de cette façon de faire est évident: ce travail manuel est particulièrement chronophage et vous ne pouvez analyser que quelques titres par jour.

Vous travaillez donc sur un échantillon microscopique comparé à tous les titres disponibles. Donc même si vous trouvez une “belle opportunité”, elle est peut-être (très souvent?) minable par rapport au reste que vous n’avez pas analysez.

En fait, c’est un peu comme si vous recherchiez une aiguille dans une botte de foin avec une loupe: vous avez peu de chance de trouver l’aiguille, et même si vous la trouvez, il y a fort à parier que vous avec raté tout ce qu’il y a autour qui est probablement beaucoup plus intéressant!

Recherche manuelle et utilisation de liste de suivi

La deuxième façon de faire est peut-être encore pire… elle commence de la même manière que la précédente, mais en plus la “bonne opportunité” que vous avez trouvée n’est pas encore prête et il va falloir qu’un évènement particulier se produise.

C’est le cas par exemple d’un titre qui a un beau comportement financier mais il faut attendre l’annonce de résultats. C’est aussi le cas d’un titre qui présente une belle configuration graphique ou technique avec une figure graphique classique, mais qui nécessite un catalyseur comme une news pour vraiment déclencher le mouvement derrière.

Ce n’est que si cet évènement se produit que vous pouvez mettre le titre dans votre portefeuille

Avec cette façon, vous avez tous les inconvénients de la première façon, mais aussi un supplémentaire qui parait pourtant être un avantage au premier abord… c’est celui d’avoir des listes de suivi à gérer, comme mes 4 listes de suivi avec CAN SLIM à l’époque! C’est cette liste de suivi qui vous permet de surveiller ces “quasi belles opportunités” pour attendre qu’elles se transforment un jour en “belles opportunités”. Mais il faut les remplir, les parcourir régulièrement pour les vérifier, les mettre à jour, etc.

Être organisé et structuré, c’est bien! Mais il faut le faire avec le bon objectif en tête, les bons outils et surtout la bonne méthode. Vous pouvez très bien être organisé et structuré et pourtant faire quelque chose d’inutile ou qui pourrait être fait encore plus intelligemment autrement… et sans liste de suivi!

Ces listes de suivi vous apportent donc du travail supplémentaire et vous n’êtes même pas sûr que le catalyseur se présente dans un horizon proche… voire même qu’il se présente carrément!

Si vous êtes amené à utiliser des listes de suivi, c’est souvent parce que votre méthode pour rechercher de belles opportunités n’est pas suffisamment efficace et puissante. Il est d’ailleurs généralement possible d’optimiser votre méthode et / ou vos outils pour éviter ces listes de suivi. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Il est par exemple très difficile au niveau programmation de reconnaitre des figures graphiques fiables telles que des tasses, des triangles, des épaule-tête-épaules, etc.

Recherche automatique et utilisation de liste de suivi

Avec cette façon de faire, vous automatisez vos recherches avec des moteurs de recherche, des filtres ou screeners. Toute la difficulté est bien évidemment de conceptualiser ces outils de recherche et ensuite de les implémenter avec du code de programmation informatique. Mais une fois que c’est fait, le gros inconvénient de la perte de temps avec la recherche manuelle disparait pour parcourir des milliers de titres en quelques secondes au travers de n’importe quel marché.

Mais si cet outil de recherche n’est pas suffisamment puissant et n’arrive pas à conceptualiser ou prendre en compte la recherche en arrière d’un catalyseur alors on retombe sur l’utilisation nécessaire de listes de suivi et tous les inconvénients que ça implique pour les gérer.

Par exemple, de nombreuses méthodes avec une approche momentum nécessite l’apparition d’un breakout. Beaucoup de screeners sur le marché recherchent des breakouts sans être capables de détecter d’autres conditions au préalable. D’autres recherchent une baisse de la volatilité dans l’espoir qu’un breakout se produisent, auquel cas il faut mettre tous les titres potentiels dans une liste de suivi en surveillant tout le temps si un breakout s’est produit ou non… c’est parfaitement inefficace!

Recherche automatique avec prise de position immédiate

La dernière façon est de loin la plus efficace!

Après avoir vu les autres façons, leurs inconvénients et l’exemple précédent, il vaut beaucoup mieux utiliser un screener qui est capable de détecter un titre dont la volatilité a baissé ET qui est suivi d’un breakout puissant! Dans ce cas précis, vous pouvez entrer en position tout de suite sans attendre un scénario qui ne se produira peut-être jamais.

Ce n’est qu’un exemple bien sûr, mais de nombreux screeners sur internet ne font que la moitié du travail alors qu’ils pourraient aller bien plus loin et vous faire gagner beaucoup plus de temps dans votre routine de trading.

Cette quatrième façon allie recherche automatique et prise de position immédiate sans avoir à passer par des listes de suivi. Les bons outils doivent vous permettre d’y arriver simplement et rapidement.

Je ne suis pas contre les listes de suivi! Elles peuvent avoir du bon dans des cas spécifiques, comme un breakout qui se produit en deux temps, ou un breakout qui se produit la veille d’une annonce de résultat auquel cas il vaut mieux regarder ce qui se produit le jour de l’annonce pour éviter un fort contre-pied.

Pour conclure

La meilleure façon d’opérer en bourse est de combiner recherche automatique et d’éviter de passer par des listes de suivi au maximum. Si votre méthode vous permet de rechercher très rapidement les meilleures opportunités et de prendre position dessus tout de suite:

  • vous économiserez énormément de temps
  • vous pourrez sérieusement élargir vos horizons de recherche
  • vous éviterez la complexité souvent inutile de la gestion de liste de suivi
  • vous profiterez rapidement du mouvement de hausse ou de baisse (si vous faites de la VAD par exemple) dès le départ

Cherchez toujours une méthode qui va dans le sens de l’automatisation et du gain de temps pour être nettement plus efficace au final…

C’EST À VOUS: Quelle est votre façon d’opérer en bourse actuellement?

Crédits photo: @ peshkov – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge