Comment vendre ses actions (quand, et pourquoi) ?

Comment vendre ses actions (quand, et pourquoi) ?

Quel est le meilleur moment pour vendre des actions en bourse ? Quelles techniques utiliser pour maximiser vos gains en vendant vos actions ?

Comment sortir de position efficacement à la hausse et à la baisse ? Savoir acheter des actions au bon moment c’est bien, mais savoir quand vendre ses actions (comment et faut-il ?), déterminer le meilleur moment, c’est encore MIEUX !

C’est une activité particulièrement ardue et plutôt subjective et pourtant qui a un impact très important sur votre performance finale. En effet, le tout peut dépendre de l’horizon de placement et du contexte.

Je m’appelle Ben. J’exerce en tant que trader indépendant et formateur en bourse pour les particuliers. Ayant acquis énormément d’expérience dans ce domaine, je peux vous assister dans votre processus d’apprentissage.

[Note: Cet article constitue ma contribution à l’événement inter-blog: « Quand vendre une action » que j’ai eu le plaisir d’organiser.]

Faut-il vendre ses actions ?

La vente des actions doit être intégrée au sein du plan de trading. Elle peut être intéressante pour couper court à vos pertes et sécuriser vos gains. Vendre ses actions peut aussi permettre de réallouer son capital et de limiter une « dévaluation » de votre capital qui fait du sur-place quand il n’y a pas de réelle tendance.

Savoir vendre des actions est primordial

La vente fait partie intégrante des points à mettre en place lorsque vous achetez une action. Elle peut toutefois être compliquée. En effet, vous aurez toujours envie d’attendre que votre position atteigne un sommet ou son maximum potentiel avant de vendre.

Dans certains cas, vous chercherez même à vendre vos actions dès que vous avez de petites pertes. Il est donc primordial de déterminer dans quelle situation il faut vendre correctement.

Gardez à l’esprit qu’une vente doit être conduite de manière rationnelle et non pas de manière émotionnelle. Cela vous permet de :

  • prendre les bonnes décisions en suivant votre plan de trading ;
  • et également de maximiser vos gains.

Déterminer le à l’avance

Il existe une façon simple de fortement limiter vos opérations dirigées par vos émotions lorsque vous tradez. Vous devez toujours savoir dans votre plan de trading le moment exact où vous allez vendre vos actions. Il est donc important de connaître à l’avance le moment :

  • où vous allez ouvrir votre position en achetant vos actions ;
  • et où vous allez les vendre avant même d’avoir acheté.

Il est également primordial de savoir :

  • à partir de quand ;
  • et à partir de quelle valeur de cotation.

Il faut que votre scénario soit clair et déjà établi dans votre plan de trading et dans votre tête. Vous devez avoir à l’esprit tous les scenarii possibles. Une fois en position, vous devez appliquer ce scénario à la lettre. Cela vous facilitera grandement vos décisions, vos opérations et votre routine de trading.

Rester vigilant

Dans tous les cas, lorsque vous avez un trade ouvert, il faut quand établir une certaine veille des cours de bourse de cette position. On verra néanmoins plus loin qu’il existe des solutions automatisées pour faciliter cette démarche.

En effet, il faut rester vigilant et assidu pour :

  • réagir rapidement si besoin ;
  • et vendre au meilleur moment pour laisser courir les gains le plus possible.
Vous l’aurez compris, savoir vendre ses actions est une partie primordiale du trading. Il faut le déterminer à l’avance et de manière la plus rationnelle possible. Il est également important d’établir une surveillance vigilante du cours de l’action ou de mettre en place une solution automatisée lorsque vous ouvrez votre trade.

Comment faire pour vendre ses actions ? 4 techniques très efficaces

Un couple qui se concerte sur quand vendre leurs actions

De la même manière qu’il existe une multitude de techniques et méthodes pour acheter des actions, il en existe également de nombreuses pour les vendre selon votre approche et votre stratégie. Je présente d’ailleurs dans cet article la stratégie de trading gagnante. N’hésitez pas à le lire.

Néanmoins, si vous souhaitez concevoir votre propre stratégie, alors les éléments les plus importants à considérer sont :

  1. se préparer À L’AVANCE en sachant exactement quoi faire avant qu’un scénario ne se produise ;
  2. couvrir TOUS les scénarios possibles avant qu’ils ne se réalisent ;
  3. avoir un plan d’action clair pour CHAQUE scénario ;
  4. appliquer le plan d’action À LA LETTRE quand les scénarios se produisent.

En ce qui concerne les scénarios possibles, ils peuvent être regroupés en 3 catégories qui vont déterminer les techniques possibles à appliquer :

  • les cours baissent : utilisez la vente défensive ;
  • les cours montent : utilisez la vente offensive ;
  • et les cours stagnent, évoluent sans réelle tendance ou font du sur-place : voir la section « Que retenir » plus bas.

La vente défensive

La vente défensive permet :

  • de vous protéger contre les baisses soudaines et trop prononcées des cours ;
  • et ainsi de protéger votre capital.
Le but est donc de positionner un ordre de vente de protection en dessous des cours actuels.

Elle est encore appelée ordre à cours limité. Une telle protection vous évite d’avoir une position toujours ouverte alors que :

  • les cours chutent ;
  • et rognent partiellement ou totalement votre capital.

Sans cette assurance, que ferez-vous quand les cours auront baissé de 10% ?… 30 ?… 50% ?… 100% ?

Et plus la baisse est importante, plus cela fait mal de couper sa position avec une perte importante. Il est difficile d’accepter sa perte et donc d’en prendre la décision. La technique la plus évidente pour palier à ce choix difficile est d’utiliser un stop loss.

Cela nous amène à notre première technique pour vendre ses actions efficacement.

Technique 1 : Le stop loss

Un trader qui met en place un stop loss

Le stop loss est un ordre de vente à seuil de déclenchement, aussi appelé ordre de vente stop. Le terme « stop loss » vient de l’anglais qui signifie littéralement « arrêter la perte ».

Cet ordre doit être placé dès que votre ordre d’achat est exécuté et que vous détenez vos actions.

En fait, il faut le faire le plus rapidement possible. Avec ce principe à l’esprit, il est même possible chez certains brokers de placer cet ordre au moment d’acheter des actions grâce à un ordre bracket.

Cet ordre de vente stop :

  • stipule donc un cours inférieur au cours actuel ;
  • et doit se déclencher quand les cours baissent et atteignent ou dépassent cette limite.

Il est possible de vendre seulement une partie de sa position.

Toutefois, je vous recommande vivement de solder la TOTALITÉ de votre position si cela se produit.

Vous ne voulez pas être devans un dilemme infernal entre :

  • encaisser une perte correcte maintenant ;
  • ou prendre le risque d’en encaisser une perte encore plus importante par la suite si la baisse continue.

Pour déterminer le cours exact où placer ce stop loss, les possibilités sont nombreuses et reposent pour la plupart sur :

  • le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre ;
  • et la volatilité de l’action en question.

Les outils de l’analyse technique et de l’analyse graphique vont vous aider dans cette tâche.

Un seuil de vente

La solution la plus utilisée est de placer le seuil de vente en dessous du dernier creux. Ce niveau se détermine facilement visuellement sur une courbe des cours comme dans l’exemple ci-dessous :

Graphique Stop loss sur SSNI au 15 juin 2015

Stop loss sur SSNI au 15 juin 2015 (Cliquez pour agrandir)

SSNI est une action sur le NYSE qui a été détectée le 10 février 2015 par mon screener maison en appliquant ma formation Gagner de l’argent en Bourse Simplement (GeBS). La ligne rouge représente le stop loss sur le dernier creux avec un minimum à 6.85$.

Si les cours montent tout de suite après votre achat, ou baissent, mais remontent par la suite, alors vous êtes dans une situation bien plus confortable. Quoi que, il est important de regarder ce phénomène avec la vente offensive.

C’est quoi la vente offensive ?

Les cours montent et la vie semble beaucoup plus rose et facile, non ? Pas si sûr, car un autre problème se pose : quand vendre ses actions ? et pourquoi ?

Tout le monde aimerait qu’une position grimpe, grimpe, grimpe jusqu’au ciel et multiplie son capital à l’infini. C’est malheureusement presque jamais la réalité ! Alors, pourquoi il est intéressant de vendre ses actions de manière offensive ?

En voici trois raisons :

  1. Évitez les baisses de régime, voire même les baisses par la suite qui viennent littéralement avaler une grosse partie de vos plus-values latentes.
  2. Sécuriser vos gains et ne pas vous reposer sur des gains virtuels qui ne vous enrichissent aucunement.
  3. Réallouer votre capital sur d’autres opportunités qui en ont plus sous le pied que celles qui viennent de tout donner ou presque.

Technique 2 : Les multiples de R

Cette seconde technique est la plus simple et la plus basique. Elle a l’avantage d’être extrêmement facile à mettre en place. Toutefois, ce n’est pas nécessairement la plus efficace pour maximiser votre performance.

Une fois que vous avez déterminé votre stop loss, vous connaissez le risque encouru par chaque action détenue pour le titre en question.

Prenons un exemple :

  • vous achetez l’action Parrot (PARRO) sur Euronext à 21.50€ (L’action a été détectée de nouveau détectée le 27 avril par mon screener maison. Certains membres de ma formation Gagner de l’argent en Bourse Simplement (GeBS) ont pris position à l’achat dessus et ont fait des gains spectaculaires.) ;
  • vous placez votre stop loss à 18€ sur le dernier creux visuellement ;
  • votre risque par action détenue R est de 3.50€ ou 16%.
Graphique PARRO au 15 juin 2015

PARRO au 15 juin 2015 (Cliquez pour agrandir)

Maintenant, vous pouvez aller chercher un gain d’1R, 2R, 3R, etc. C’est-à-dire dans notre exemple précédent de 1 fois le risque (3.50€), 2 fois le risque (7€), 3 fois le risque (10.50€), etc.

Technique 3 : Le chandelier

La technique du chandelier consiste à :

  • monter le stop loss automatiquement quand les cours montent ;
  • mais à ne SURTOUT PAS le bouger (ni à la hausse et encore moins à la baisse) si les cours baissent.
Le nom est tiré du fait que c’est comme s’il y avait un chandelier qui pendait en dessous des cours actuels pour représenter le seuil de vente.

Effectuer une telle opération manuellement à chaque fois que les cours montent serait trop fastidieux. Heureusement, la plupart des bons brokers comme Interactive Brokers proposent un outil de « trailing stop » ou « stop suiveur » en français.

Une fois votre ordre d’achat effectué, il ne vous reste plus qu’à ouvrir un ordre stop avec :

  • une option suiveur ;
  • et un montant fixe ou en pourcentage pour représenter le multiple du risque (R) à utiliser.

Le broker s’occupe de déplacer le stop suiveur automatiquement pour vous.

Une vente avec la technique du chandelier fonctionne très bien avec le titre PARRO qu’on a vu précédemment 😉.

Technique 4 : Les paliers avec nouveau plus bas

Vous connaissez maintenant la notion de plus bas ou dernier creux, voyons alors la quatrième et dernière technique offensive pour aujourd’hui. Il s’agit de la technique des paliers avec nouveau plus bas.

Le concept est tout bête : vous devez remonter votre stop loss au niveau du dernier creux quand les cours dépassent le dernier sommet.

Voici un exemple visuel avec le titre ALCLS sur Euronext avec les paliers représentés par les segments noirs.

Graphique Vente par palier sur ALCLS au 15 juin 2015

Vente par palier sur ALCLS au 15 juin 2015 (Cliquez pour agrandir)

Que retenir ?

Il existe un troisième scénario : quand les cours évoluent sans réelle tendance et font du sur-place. Ce cas de figure est en fait un cas particulier de la vente défensive et doit être considéré comme tel. Évidemment le stop loss ne se déclenche pas de sitôt, ni les techniques de vente offensive d’ailleurs !

Ce scénario est d’autant plus fréquent si vous laissez :

  • beaucoup de marge de manœuvre aux cours pour votre position ouverte avec un stop loss éloigné (donc très bas) ;
  • et un objectif de vente offensive éloigné aussi (donc très haut).

Dans une telle situation, vous pouvez envisager d’agir de 2 manières :

  1. Resserrer votre objectif de vente offensive (en le baissant) et celui de vente défensive (en le montant) pour laisser moins de place aux cours et ainsi d’aller nulle part ou de prolonger le sur-place.
  2. Vendre au marché tout de suite pour solder une position qui végète et ré-allouer votre capital ailleurs, sur une autre position au meilleur potentiel.

Bon à savoir

N’oubliez pas un point important : pas vendu, pas perdu, mais toujours pas gagné NON PLUS ! Donc tant que vous n’avez pas soldé votre position en vendant tous vos titres, vous n’affichez toujours pas de pertes.

Toutefois, vous n’affichez toujours pas de GAINS RÉELS non plus.

Afficher une belle performance fictive n’a rien d’exceptionnel. Ce n’est que du vent tant que vous n’avez pas vendu et soldé votre position pour de bon !

4 techniques très efficaces pour vendre ses actions

  • Le stop loss

  • Les multiples de R

  • Le chandelier

  • Les paliers avec nouveau plus bas

Quand vendre ou détenir une action ?

Après avoir commencé à trader, vous vous retrouvez parfois devant vos actions sans savoir quoi faire. Il existe des méthodes très simples à mettre en place pour vous faciliter la vie. J’en aborde d’ailleurs certaines dans ma formation phare GeBS mais aussi dans mon article méthode de trading simple et efficace.

Établir un plan de trading

Quand vendre ses actions : l'établissement d'un plan de trading

Avant de vous lancer dans la vente ou la détention d’actions, vous devez avoir établi votre plan de trading. Faites en sorte d’avoir une idée claire :

  • de ce que vous désirez vraiment faire ;
  • et comment vous y prendre.

Pour cela, vous devez établir différents scénarios selon les évolutions possibles des cours de l’action. C’est ce qui deviendra plus tard votre plan de trading.

Intégrer les techniques vues précédemment dans votre plan de trading.

Les techniques précédentes doivent naturellement faire partie intégrante de votre plan de trading. Vous devrez donc établir un stop loss lors de votre entrée et placer l’ordre de vente chez votre courtier le plus rapidement possible. Ce dernier devrait pouvoir évoluer selon certaines des techniques offensives que nous avons vues.

Et vous devrez l’établir :

  • à partir de quand vous sortez de position si ça se passe mal ;
  • ou à partir de quand vous aurez suffisamment de gain pour solder votre position.

Cela vous permettra de sécuriser votre capital et de maximiser votre performance.

Les exceptions

Vous pouvez très rarement faire des exceptions à votre plan de trading. En règle générale, ce n’est pas une bonne idée.

Toutefois, il est tout à fait possible, lorsque vous êtes près d’attendre votre seuil de vente offensive, d’au contraire conserver votre position. Dans ce cas, vous allez supprimer votre ordre de vente offensive pour utiliser une des autres techniques de sortie que l’on vient de voir. Cela permettra de laisser courir vos gains pour améliorer votre performance.

Ce choix peut augmenter votre risque de perte. Toutefois, il peut aussi augmenter considérablement vos chances de gains. Si votre position se comporte correctement et que vous utilisez une autre technique de vente, alors une exception peut être possible.

Néanmoins, lorsque vous aurez fermé votre position, il y aura une analyse à faire. Elle sert à savoir si cela a été intéressant ou non :

  • si oui, il faut revoir son plan de trading pour intégrer cette amélioration.
  • si non, la prochaine fois, il faut conserver son plan de trading et le suivre à la lettre.
Pour savoir quand vendre ou détenir une action, il faut avant tout établir un plan de trading. Vous devrez ensuite trouver un juste-milieu entre :

  • le suivre parfaitement ;
  • et rester parfois ouvert à de nouvelles améliorations.

Foire aux questions

Comment vendre les actions d’une entreprise ?

En considérant que les actions sont cotées en bourse et que vous en déteniez déjà, leur vente peut se faire sur les marchés boursiers au travers d’un compte chez un broker ou un courtier. Pour cela, il faut donc avoir un plan de trading clair et une très bonne de quand sortir de position si les cours évoluent dans le bon sens ou pas.

Les différents types d’analyse comme l’analyse fondamentale ou l’analyse technique pour prendre en compte son évolution de cours permettent d’établir des seuils de vente.

Cela vous permettra d’établir la stratégie la plus solide pour faire un maximum de gains au moment de vos ventes. Envie d’apprendre les bases pour la concevoir ? Mon article sur la stratégie de trading vous donnera toutes les informations dont vous aurez besoin pour réussir.

Puis-je vendre mes actions en une journée ?

Il est possible d’acheter et de vendre ses actions à quelques secondes seulement d’intervalle. Il est aussi possible de les traiter sur des échelles de temps journalières, hebdomadaires ou mensuelles même.

Pour des horizons de temps plus courts de quelques minutes à quelques heures comme avec l’intraday ou le scalping, les achats et les ventes sont beaucoup plus rapides.

Pour des horizons de temps encore plus cours (de l’ordre de la microseconde ou de la nanoseconde), on parle de trading à haute fréquence qui est réservé aux professionnels avec des moyens colossaux.

Comment savoir quand vendre les actions ?

La vente de l’action doit être réfléchie en amont avant même d’avoir acheté l’action et doit être intégrée dans le plan de trading. Il est donc important de mettre en place différents scénarios selon l’évolution du cours de bourses sur les marchés financiers. L’idée est d’éviter de vendre ses actions trop rapidement ou de manière émotionnelle en cas de panique.

Cela vous évitera de perdre en cas de chute ou d’avoir un gain limité en cas de hausse. En effet, il faut pour cela savoir :

  • repérer les actions de qualité ;
  • identifier la tendance général du marché ;
  • se fixer des objectifs de vente offensive et défensive;
  • et savoir maximiser ses plus values et minimiser ses pertes.

Besoin d’informations complémentaires à ce sujet ? Il vous suffit de lire mon guide quand vendre en bourse.

Références

Pour finir, je vous rappelle que cet article fait partie de l’événement inter-blog « Quand vendre une action ». Pensez donc à voir ce que les autres participants ont à partager avec vous. Cela vous aidera à découvrir d’autres techniques de vente au travers de différentes approches :

Merci d’avoir regardé cette vidéo !

Cliquez sur le bouton like juste en dessous et abonnez-vous à la chaîne YouTube pour ne pas rater les prochaines vidéos.

Allez voir aussi la vidéo suivante avec l’autre vignette.

À bientôt sur la chaîne Bourse Ensemble et n’oubliez pas, faites partie des traders qui savent vendre au meilleur moment pour maximiser leurs gains et faire grossir leur capital rapidement !

C’EST À VOUS : Merci de me dire dans les commentaires ci-dessous quelles techniques vous utilisez pour vendre une action efficacement de manière offensive ou défensive. Ensuite, allez lire les autres articles de l’événement 😉

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.