Warren Buffett et l’interprétation des états financiers –Résultat net, Bénéfices par action, Bilan comptable, Actifs - (4/10)

Warren Buffett et l’interprétation des états financiers – Résultat net, Bénéfices par action, Bilan comptable, Actifs – (4/10)

Warren Buffett et l’interprétation des états financiers
  • Titre original: Warren Buffett and the Interpretation of Financial Statements
  • Auteur: Mary Buffett & David Clark
  • Kindle Edition: 224 pages
  • Editeur: Simon & Schuster Ltd (6 janvier 2011)
  • Langue: Anglais

Voici la suite du résumé du livre “Warren Buffett et l’interprétation des états financiers”. La partie précédente peut se trouver ici.

Résumé (4/10)

Chapitre 19: Le résultat net

Le résultat net constitue l’argent que l’entreprise garde après avoir payé ses impôts. Warren se focalise sur ce montant plutôt que sur les bénéfices par action pour déceler une tendance haussière historique. Les entreprises dont le résultat net est d’au moins 20% des recettes totales ont de forte chance d’avoir un avantage concurrentiel durable.

Chapitre 20: Les bénéfices par action: Comment Warren fait la différence entre les bons et les mauvais

Les bénéfices par action sont le résultat net de l’entreprise divisé par le nombre d’actions. Par exemple, si une entreprise a un résultat net de 100 millions d’euros pour 10 millions d’actions, alors le bénéfice par action est de 10 euros. Plus une entreprise a un bénéfice par action élevé et plus sont cours sera élevé aussi normalement.

Le bilan comptable

Chapitre 21: Le bilan comptable en général

Contrairement au compte de résultat, le bilan comptable se présente à un instant donné comme une photo instantanée des conditions financières de l’entreprise. Cette capture est constituée de deux parties:

  • Les actifs: les liquidités, les créances, les stocks, les biens immobiliers, les implantations et les équipements.
  • Le passif et les capitaux propres: le passif comprend le passif à court terme (dû dans l’année comme des investissements à court terme, le stock total, le total des créances et les charges payées d’avance) et le passif à long terme (dû au-delà d’un an comme l’argent dû aux vendeurs ayant vendu des biens, les impôts non encore payés, les prêts bancaires et les obligations).

Valeur nette de l’entreprise ou les capitaux propres = Actifs – Passif

Chapitre 22: Les actifs

Les actifs sont séparés en deux catégories:

  • Les actifs courants: ce sont des liquidités ou bien des éléments qui peuvent être convertis en liquidités rapidement (moins d’un an).
  • Les autres actifs: ces actifs ne peuvent convertis mais cela prendra plus d’un an (par exemple les investissements à long terme, l’amortisation accumulée, etc.).

Chapitre 23: Le cycle des actifs courants: comment l’argent est généré

Le cycles des actifs courants est généralement le suivant:

Liquidités -> Stocks -> Créances -> Liquidités

Chapitre 24: Les liquidités et équivalents: Le butin de Warren

Les liquidités peuvent être du cash, mais aussi d’autres actifs extrêmement liquides comme des bons du trésor. Il existe trois possibilités pour une entreprise de générer des liquidités:

  • Emettre des actions ou obligations.
  • Vendre des parties ou bien des actifs de l’entreprise.
  • Posséder un système qui crée plus de cash que ce qu’il en consomme.

En règle générale, beaucoup de liquidités pour peu de dettes est toujours un bon signe.

La suite au prochain épisode…

 
C’est à vous: Que préférez-vous qu’une entreprise fasse avec ses bénéfices et liquidités? Qu’elle les mette en réserve? Qu’elle les redistribue sous forme de dividendes? N’hésitez pas à répondre en laissant des commentaires ci-dessous.

Lire des commentaires en anglais de “Warren Buffett and the Interpretation of Financial Statements” sur Amazon.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge