Warren Buffett et l’interprétation des états financiers – Compte de Résultat, Dépréciations, Impôts (3/10)

Warren Buffett et l’interprétation des états financiers – Compte de Résultat, Dépréciations, Impôts (3/10)

Warren Buffett et l’interprétation des états financiers
  • Titre original: Warren Buffett and the Interpretation of Financial Statements
  • Auteur: Mary Buffett & David Clark
  • Kindle Edition: 224 pages
  • Editeur: Simon & Schuster Ltd (6 janvier 2011)
  • Langue: Anglais

Voici la suite du résumé du livre “Warren Buffett et l’interprétation des états financiers”. La partie précédente peut se trouver: Warren Buffett et l’interprétation des états financiers – Compte de résultat, Recettes, Charges, Bénéfices (2/10).

Résumé (3/10)

Chapitre 13: La recherche et développement: Pourquoi Warren ne s’en approche pas

Les entreprises qui dépensent beaucoup en R&D ont une faille avec leur avantage concurrentiel, ce qui crée un risque financier élevé.

Chapitre 14: Les dépréciations: Un coût que Warren ne peut ignorer

Toutes les machines et bâtiments finissent par s’user et c’est ce qui se retrouve dans les dépréciations. Pour Warren, cette usure représente un réel coût et devrait toujours être pris en comte dans le calcul des bénéfices. Les entreprises avec un avantage concurrentiel durable ont toujours un faible pourcentage de dépréciations par rapport au bénéfice brut.

Chapitre 15: Les charges d’intérêt: Ce dont Warren ne veut pas

Ces charges sont les intérêts payés suite à des dettes (inscrites au passif du bilan comptable) contractées par l’entreprise. C’est un coût financier et non pas opérationnel, et il faut qu’il soit inférieur à 15% au résultat brut d’exploitation (mais ce ratio peut fortement changer d’une industrie à une autre).

Chapitre 16: Le gain (ou perte) sur cession d’actifs ou autres

Quand une entreprise vend un actif (autre que de les stocks), le bénéfice ou perte suite à la vente est enregistrée sous “gain (ou perte) sur cession d’actifs”. Ces événements se sont pas récurrents, donc Warren pense qu’ils devraient être enlevés du calcule des bénéfices nets d’une entreprise.

Chapitre 17: Le résultat avant impôts: Le montant que Warren utilise

Le “résultat avant impôts” est le résultat de l’entreprise après que toutes les dépenses aient été déduites, mais avant que les impôts sur les bénéfices aient été déduits. C’est le montant que Warren utilise pour calculer son retour sur investissement.

Chapitre 18: Les impôts payés sur les bénéfices: Comment Warren sait qui dit la vérité

Les entreprises américaines paient des impôts comme les personnes physiques. Ce montant est d’environ 35% sur les bénéfices. Une fois payés, ces impôts apparaissent au compte de résultat sous “Impôts payés sur les bénéfices”. Pour être sûr que l’entreprise n’essaie pas de tromper ses investisseurs, il suffit de comparé le montant payé et déclaré à la SEC, avec 35% du résultat avant impôts.

La suite au prochain épisode: Warren Buffett et l’interprétation des états financiers – Résultat net, Bénéfices par action, Bilan comptable, Actifs – (4/10)
C’est à vous: Comment prenez-vous en compte les impôts payés? N’hésitez pas à répondre en laissant des commentaires ci-dessous.

Lire des commentaires en anglais de “Warren Buffett and the Interpretation of Financial Statements” sur Amazon.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 28/03/2015

    […] La suite au prochain épisode: Warren Buffett et l’interprétation des état… […]

  2. 28/03/2015

    […] Voici la suite du résumé du livre « Warren Buffett et l’interprétation des états financiers ». La partie précédente peut se trouver ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge