Comment esquiver les CLAQUES en bourse lors des annonces de RÉSULTATS? - Bourse Ensemble

Comment esquiver les CLAQUES en bourse lors des annonces de RÉSULTATS?

Comment esquiver les CLAQUES en bourse lors des annonces de RÉSULTATS?

Comment améliorer votre performance à l’approche des annonces de résultats d’entreprise?

Pourquoi surveiller les dates exactes d’annonce de résultats?

Où trouver les dates d’annonce de résultats?

On est actuellement en pleine période d’annonces de résultats trimestriels. Qu’est-ce que ça signifie? Ça signifie que les entreprises cotée en bourse présentent leurs résultats économiques comme notamment leurs ventes, leurs chiffres d’affaire, leurs bénéfices, leurs prévisions pour la suite, etc. Ces annonces sont plus ou moins fréquentes selon des règles strictes appliquées par les pays, les marchés financiers et les compartiments de ces marchés.

Certaines entreprises devront donc publier leurs résultats une fois par trimestre, une fois par semestre ou une fois par an. Cette communication officielle des résultats s’accompagne généralement d’une conférence. Les actionnaires et les analystes peuvent ainsi poser des questions sur l’état de santé financière de l’entreprise, ses réussites, ses challenges, ses perspectives et ses projets actuels et futurs.

Pourquoi surveiller les dates d’annonces de résultats?

Je n’utilise normalement pas l’analyse fondamentale avec ma méthode Gagner en Bourse Simplement (GeBS) au quotidien. Je ne suis pas du tout les news économiques ni celles liées aux entreprises. Je considère que toutes ces informations ne sont que du BRUIT ambiant et n’enrichissent que les analystes, les conseillers financiers et les médias avec les magazines, journaux, télé, radio et sites web.

Mais pendant ces périodes assez spécifiques, je fais très attention aux dates précises d’annonces de résultats! Pourquoi?… parce ce que c’est les montagnes russes sur les cours et sensations EXTRÊMES quasiment garanties. Les cours vont fortement fluctuer et souvent faire le yoyo juste avant, pendant et juste après l’annonce de résultats d’une entreprise. Peu importe que les résultats soient bons ou mauvais vraiment!

Vous ne savez pas dans quel sens les cours vont partir réellement au moment de l’annonce. Certains initiés ont d’ailleurs fréquemment les informations juste avant les annonces et vont prendre position dans la plus grande ILLÉGALITÉS. Ces comportements s’observent très facilement de manière visuelle sur un graphe de cours. Et c’est encore plus vrai sur un graphe de volumes avec un pic qui intervient la veille ou l’avant-veille de l’annonce comme dans les exemples suivants…

Exemple 1 de breakout avant l’annonce de résultats

XRAY: Breakout avant l'annonce de résultats

XRAY: Breakout avant l’annonce de résultats

J’ai matérialisé la date d’annonce de résultat par la ligne verticale rose à droite du graphe des cours. Un breakout a été retourné par mon screener comme vous pouvez le voir avec le petit bâtonnet vert tout en bas.

Ce breakout qui vient casser la résistance d’un calme plat sous forme de triangle symétrique a lieu la veille. Le breakout intervient avec une explosion à la hausse des cours et des volumes. Certains initiés ont clairement eu vent de très bonnes informations juste avant l’annonce officielle de résultats et ont pris massivement position…

Exemple 2 de breakout avant l’annonce de résultats

AMGN: Breakout avant l'annonce de résultats

AMGN: Breakout avant l’annonce de résultats

Dans ce deuxième exemple, on a un scénario similaire avec un breakout (pic de volumes et de cours venant casser une résistance) qui intervient 2 jours avant l’annonce officielle de résultats. Cette annonce a lieu le 30 juillet après la clôture des marchés.

La séance le lendemain est pour le moins houleuse avec un doji longues jambes, c’est-à-dire une bougie japonaise avec une très longue mèche en haut et en bas du corps. Ce doji longues jambes caractérise un affrontement important entre acheteurs et vendeurs avec de volumes importants.

Clairement vous ne vouliez pas ouvrir une position à l’achat suite au breakout le 28 juillet pour vous retrouver dans un petit tour de rodéo le 31 juillet.

Exemple 3 de breakout avant l’annonce de résultats

OCLS: Breakout avant l'annonce de résultats

OCLS: Breakout avant l’annonce de résultats

Dans ce troisième et dernier exemple, on a un breakout le 29 juillet, une fois de plus la veille de l’annonce officielle des résultats avec une intervention massive d’initiés. Le lendemain de l’annonce, c’est le scénario catastrophe! Les initiés ont déjà soldé leurs positions et c’est la dégringolade.

Le breakout en apparence intéressant était une très mauvaise idée un jour avant l’annonce de résultats

Quoi faire pour éviter les claques?

Alors quoi faire pour éviter de se retrouver balloté dans tous les sens au moment des annonces? Pour ne pas prendre de risques, avant d’acheter une action et de rentrer en position, vérifiez la date EXACTE de l’annonce des prochains résultats. Si la date se trouve être dans seulement quelques jours, alors passez votre chemin sinon vous allez vivre la même expérience que si vous faisiez un petit séjour dans une machine à laver à plein régime!

Attendez que la tempête passe tout juste et prenez position tout de suite après si les conditions sont toujours aussi bonnes bien évidemment 😉

Où trouver les dates d’annonce de résultats?

Voici quelques sites maintenant pour vous aider à trouver les dates d’annonces de résultats des entreprises:

Pour conclure

Pour esquiver les claques et ne pas vous retrouver “caught with your pants down” (“surpris avec la culotte baissée” en français). Vérifiez la date et achetez potentiellement après si tout est toujours bon. Votre performance n’en sera que meilleure au final 😉

C’EST À VOUS: Comment abordez-vous les annonces de résultats? Quels sites utilisez-vous pour chercher les dates d’annonce?

Crédits photo: © Nomad_Soul – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Seb Say dit :

    Bien vu Ben, je fais exactement pareil : si je suis trop près des annonces de résultats, je ne trade pas le titre. Toujours penser : ratio potentiel/risque. Dans ces cas-là, le risque est trop grand.
    Mais la question principale n’est elle pas également : “Mais que fait la police ?”
    Nous, particuliers, sommes capables de déceler des comportements de cours anormaux juste avant les résultats …. et pas la police du marché ? On est pas censé avoir un organe de contrôle et régulation du marché boursier ? AMF ? Ah oui pardon, ils sont en manque de moyens, j’avais oublié !
    Encore une preuve qu’en bourse on ne peut compter que sur soi-même !
    Seb Say a récemment posté…« Trading : les 4 erreurs contre intuitives qui détruisent votre capital »My Profile

    • Bonjour Seb,

      Vouloir trader des breakouts sortis de nulle part comme dans les exemples cités dans cet article. Les deux premiers surviennent après des mois de hausse, le troisième après des mois de baisse sur une action en perdition (à éviter).

      Il faut acheter le momentum, pas espérer en trouver un. C’est sûr que l’on peut tomber sur le bon numéro, mais la probabilité est plus faible. Mieux vaut choisir les coups sûrs.

      En bourse il faut prendre un peu de recul. Celui qui ne sait pas lire les cours est comme un aveugle devant eux.
      Michel de Trading Attitude a récemment posté…Comment bien tracer les supports et résistances et autres lignes de tendanceMy Profile

      • Ben de Bourse Ensemble dit :

        Salut Michel,

        Qu’entends-tu exactement par “Vouloir trader des breakouts sortis de nulle part comme dans les exemples cités dans cet article”? À quelle question réponds-tu? J’ai l’impression d’avoir raté quelque chose…

        Savoir lire les cours est pour moi LA compétence principale à avoir… elle ne s’acquiert pas en quelques jours en revanche!

        Détecter un début de tendance ou de momentum peut être extrêmement lucratif, mais c’est quasiment impossible! Le ratio gains / risques n’est absolument pas favorable et rend donc l’exercice très (trop!) risqué à mon goût au aussi 😉

        Ben

        • C’est vrai que ce n’est pas très clair 🙂

          Je voulais dire par là des break outs après une longue période de stagnation. Effectivement il peut y avoir accumulation, mais si personne ne se précipite pour acheter cette valeur durant tout ce temps, c’est pas top.
          Il faut vraiment que la news soit super bonne.

          Donc, sur ce genre de configurations je pense qu’il vaut mieux attendre. C’est le suivi de tendance dont Seb parle plus bas.
          Michel de Trading Attitude a récemment posté…Le meilleur courtier en ligne pour les débutants sur le marché USMy Profile

          • Ben de Bourse Ensemble dit :

            Salut Michel,

            Il faut que la news soit super bonne… ou le breakout super puissant, peu importe la véritable raison fondamentale derrière!

            Ben

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Seb,

      Des délits d’initiés, il y en a à foison! C’est pour ça que reposer uniquement sur l’analyse fondamentale pour prendre des décisions est un leurre dangereux 😉 L’AMF ne fait pas grand chose effectivement…

      Et comme tu le dis: on ne peut compter que sur soi-même… et les mouvements de cours!

      Ben

  2. C’est pour cela qu’il est hasardeux de jouer les simples figures chartistes quand on veut trader. Il faut aussi prendre en compte l’action des prix dans le passé grâce à des indicateurs adaptés.

    L’utilisation d’indicateurs adaptés lisant la structure interne des cours et de l’action des prix dans le passé permet de trouver les actions qui se moquent bien des annonces de résultats.

    Il faut beaucoup de mauvaises nouvelles pour faire changer de sens une tendance qui a un fort momentum. C’est le principe de l’inertie…
    Michel de Trading Attitude a récemment posté…+293% en 3 jours pour VergnetMy Profile

  3. Seb Say dit :

    D’accord en majeure partie avec vous deux.
    Pour moi, trader un breakout peut, certes, être lucratif mais c’est un jeu dangereux donc il faut bien le maitriser, et surtout bien maitriser le risk management et l’émotivité. Pour résumer, on va dire que c’est faisable mais que c’est pas le plus simple.
    Perso, je préfère me concentrer sur ce qui est simple et rémunérateur : le suivi de tendance. Certains m’objectent souvent : “oui mais quand les cours sont en range, ça marche pas !” … et bien oui, la réponse est dans la question ! Je ne trade pas les cours en range. Basta ! Il y a des milliers de titres à trader aus US et en Europe, pourquoi se compliquer la vie ?
    Seb Say a récemment posté…« Indicateurs de trading : mon outil technique le plus indispensable »My Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Eh oui! Bien maitriser le trading de breakout est particulièrement lucratif 🙂

      Ben

  4. Paul dit :

    Bonjour,
    Personnellement, j’adore la saison des earnings. Cela peut-être une période très lucrative pour le trader options. Et ce n’est pas du tout incompatible avec les actions. http://www.celtinvest.com/les-earnings
    Paul a récemment posté…TradeStation en françaisMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge