GAGNER en bourse avec Jesse Livermore (1/3) - Bourse Ensemble

GAGNER en bourse avec Jesse Livermore (1/3)

  • Titre: Gagner en bourse avec Jesse Livermore
  • Auteur: Jesse Livermore
  • Édition brochée: 198 pages
  • Editeur: Valor Editions
  • Date: 18 août 2011
  • Langue: Français

Quels sont les secrets de ce trader de légende?

Qu’est-ce que l’approche “top-down”?

Comment Livermore utilisait-il les formations graphiques?

Toutes les réponses dans la première partie du résumé du livre “Gagner en bourse avec Jesse Livermore” qui constitue un excellent complément au livre “Mémoires d’un Spéculateur“, d’Edwin Lefevre.

Description de produit

Jesse Livermore est devenu la légende des marchés financiers grâce à ses techniques de timing, ses systèmes de money management et son approche de fort momentum pour trader les actions et les matières premières. Ces systèmes de trading restent toujours particulièrement valides aujourd’hui car les marchés changent mais pas la nature humaine.
Nombreux sont les meilleurs traders de Wall Street aujourd’hui qui considèrent Jesse Livermore comme le plus grand trader qui ait jamais existé. Pour la première fois ses secrets de trading, ses techniques et ses méthodes en bourse sont révélés.

Livermore s’est enfuit de chez lui en 1891 à l’âge de 14 ans, avec seulement cinq dollars en poche pour démarrer tout en bas de l’échelle chez Paine Weber. Il a gagné tellement d’argent qu’il s’est fait bannir des “bucket shops” (pseudo courtiers qui peuvent s’assimiler de nos jours à un bookmaker) de Boston et New York. Il a fait sa fortune en 1907, pour la perdre par la suite, et la refaire et la reperdre à maintes reprises.

Pendant la panique de 1907, J.P. Morgan a personnellement imploré Livermore d’arrêter de faire de la vente à découvert pour l’empêcher de couler les marchés. Il a gagné 3 millions de dollars en une journée pendant la panique.

Il a épousé une très belle show girl de Ziegfield Follies. Ils ont vécu dans une magnifique résidence sur Long Island avec 14 serviteurs et un yacht de trois cents pieds de long ancré au bord du jardin pour aller tous les matins à Wall Street.

Il a vendu le marché à découvert avant le krach de 1929 et est entré dans la Grande Dépression avec 100 millions de dollars de cash.

En trader secret et mystérieux, il travaillait depuis sont luxueux penthouse, hautement sécurisé sur Fifth Avenue. Il tradait dans le plus grand secret. Quand les marchés ouvraient, personne n’avait le droit de parler jusqu’à la fermeture.

C’est l’histoire d’un génie dont l’ambition de sa vie était de réussir à Wall Street, et c’est ce qu’il fit.

Résumé (1/3)

Chapitre 1 – L’approche “top-down”

L'approche top-down en bourse

Le concept d’investissement “top-down” de Jesse Livermore est très simple à comprendre et à appliquer. Avant d’ouvrir une position, il suffit de tout d’abord regarder la situation globale du marché et de petit à petit utiliser une loupe pour regarder les détails dans la bonne direction et creuser de plus en plus.

Pour cela, il faut vérifier les éléments suivants dans l’ordre indiqué:

  1. Le marché
  2. Le secteur
  3. L’action leader
  4. L’action tandem

Une fois que vous avez acquis plus de confiance et d’expérience, l’idéal est d’avoir un aperçu rapide des quatre éléments précédents avant de prendre une décision. Regardons maintenant ces quatre facteurs plus en détail.

Le marché boursierLe marché

Le marché n’est jamais évident et a tendance à tromper la plupart des traders la majeure partie du temps. Le marché bouge en suivant des cycles. Il n’est jamais tout le temps haussier ou baissier. Quand il change de direction, il suit cette nouvelle tendance jusqu’à ce que le momentum commence à s’affaiblir.

Le trader doit définir la tendance générale du marché avant d’ouvrir une position en comprenant la ligne de moindre résistance. Il faut savoir si cette moindre résistance est haussière ou baissière, aussi bien pour l’ensemble du marché que pour une action en particulier.

Le marché peut aussi être sans tendance, c’est-à-dire ni haussier, ni baissier, et donc se déplacer dans une sorte de canal. Il faut toujours aller dans le sens de la tendance, jamais à contre courant!

Le principe de l’approche top-down est d’aller à contre courant de la nature humaine, mais surtout pas de la tendance générale du marché, du secteur ou de l’action.

Pour cela, il faut:

  1. Sonder son propre jugement, le timing et la ligne de moindre résistance avec de petites positions avant de prendre la totalité de ses positions par la suite.
  2. Suivre le mouvement des actions leaders. Une action ne se déplace jamais toute seule mais plutôt en groupe. Les actions leaders sont souvent les premières à changer de tendance et à mener la danse.
  3. Limiter le nombre d’actions (souvent les leaders) à suivre pour rester focalisé.
  4. Couper ses pertes rapidement.
  5. Faire courir ses gains s’il n’y a pas de raisons valables de fermer sa position.
  6. Surveiller des nouveaux plus hauts qui peuvent être des signaux de breakouts (“cassures” en français) valides.
  7. Éviter les actions “bon marché” qui semblent être de bonnes opportunités, mais en fait continuent généralement de chuter.
  8. Utiliser les Points Pivots pour identifier des changements ou des continuations de tendance.
  9. Définir une cible précise pour revendre une action si elle bouge dans le mauvais sens avant de l’acheter et s’y tenir absolument!
  10. Réagir rapidement à l’imprévisible en sautant sur les aubaines et en vendant les mauvaises nouvelles.
  11. Etre attentif aux grands volumes après une longue tendance haussière. C’est l’indice que la tendance s’essouffle, que les actions passent des mains fortes aux mains faibles, des professionnels au publique, d’une accumulation à une distribution.

Le secteur

Le secteur boursierUne fois que la tendance générale du marché global est déterminée, il faut regarder un peu plus dans les détails. La deuxième étape est donc de trouver un secteur fort. Les actions ne bougent pas toutes seules mais bien au seing d’un même groupe ou secteur.

Il faut s’assurer que ce secteur se déplace dans la même direction que le marché, c’est-à-dire que la ligne de moindre résistance est la même.

L’action leader

L'action leaderDe la même manière qu’il est préférable d’éviter les actions fragiles dans les secteurs fragiles, il vaut donc mieux se concentrer sur les actions solides dans les secteurs solides. Ces actions solides sont appelées des actions leader et ce sont celles sur lesquelles on veut investir.

L’action tandem

L'action tandemUne fois que l’action leader est déterminée dans un secteur solide, il convient de suivre une action “soeur” ou “tandem” qui fait partie du même secteur et qui va donc se comporter de manière très similaire. Le fait de suivre cette action tandem en même temps que l’action leader a un effet psychologique important car chaque mouvement de l’action leader doit être confirmé par l’action tandem et inversement.

Chapitre 2 – Formations graphiques confirmant les trades de Livermore

Formations graphiquesPlusieurs formations et figures graphiques permettent de confirmer les trades de Livermore même s’il n’utilisait pas ces techniques directement à l’époque car elles n’étaient pas vraiment disponibles:

  1. Les points pivots de retournement: D’après Livermore il s’agit du moment psychologique parfait pour acheter une action. C’est l’instant où un changement majeur intervient sur la tendance de base.
  2. Les points pivots de continuation: Un point pivot de continuation est la confirmation qu’un mouvement de correction vient de se produire mais la tendance de base reste identique. C’est donc une période de consolidation et constitue un excellent moment pour ouvrir une position ou en renforcer une existante dès que la tendance de base redémarre.
  3. Les pics: Un pic est une série de fortes hausses consécutives (sur trois jours successifs par exemple) à la fin d’un mouvement, accompagnées de gros volumes. Un pic annonce généralement un retournement.
  4. Les retournements quotidiens (“one day reversal” en anglais): Un retournement quotidien se produit quand le plus haut du jour est supérieur au plus haut de la veille, mais le cours de clôture du jour est inférieur au cours de clôture de la veille, et le volume du jour est supérieur au volume de la veille.
  5. Les cassures (“breakouts” en anglais): Une cassure qui se produit sur une consolidation, accompagnée de forts volumes signale souvent un mouvement imminent de l’action à la hausse ou à la baisse selon la direction de la cassure.

La suite au prochain épisode avec le timing et le money management: “GAGNER en bourse avec Jesse Livermore (2/3)“…

C’EST À VOUS: Qu’utilisez-vous aujourd’hui qui vient ou qui s’inspire de Jesse Livermore?

Lire des commentaires en français de “Gagner en bourse avec Jesse Livermore” sur Amazon.fr

Crédits photo: © Sergej Khackimullin, Claude Coquilleau, CYCLONEPROJECT, imacture, Julien Eichinger – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge