Comment j'ai gagné 2 000 000$ en Bourse - 1er demi-million, 2ème crise & 2 millions (3/3)

Comment j’ai gagné 2 000 000$ en Bourse – 1er demi-million, 2ème crise & 2 millions (3/3)

Comment j'ai gagné 2 000 000$ en Bourse
  • Titre original: How I Made $2,000,000 in the Stock Market
  • Auteur: Nicolas Darvas
  • Nombre de pages: 171
  • Editeur: Valor
  • Date: 25 mars 2010
  • Langue: Français

Comment Darvas va-t-il connaitre une réussite aussi fulgurante grâce à son système de « boites »?

Comment va se terminer cette histoire folle à Wall Street digne des meilleurs thrillers?

Vous souhaitez connaitre ma critique sur le livre?

Voici la suite du résumé du livre « Comment j’ai gagné 2 000 000$ en Bourse ». La partie précédente se trouve ici: « Comment j’ai gagné 2 000 000$ en Bourse – Le technicien, le techno-fondamentaliste (2/3)« .

[NOTE: J’ai lu la version électronique en anglais de ce livre.]

Résumé (3/3)

Le Techno-Fondamentaliste (suite)

Chapitre 8: Mon premier demi-million

Malgré l’énorme succès que Nicolas Darvas connait avec E.L. Bruce, il sait rester prudent sans être avide. Il ne compte pas reperdre les $325,000 qu’il vient de gagner en seulement 9 mois. Pour ça, il retire la moitié de ces gains et continue à surveiller les meilleures actions de près. Mais comme d’habitude, suite à une jolie performance, les semaines qui suivent ne sont pas bien brillantes.

Darvas est obsédé par Lorillard. C’est pas une bonne chose et il en est conscient, mais ne peut pas s’en empêcher. Il s’intéresse aussi à Universal Controls (anciennement Universal Products) qu’il recommande d’ailleurs à son secrétaire. Ce dernier ne suit pas son conseil car il préfère écouter son père. Son père, un pur fondamentaliste, ne voit pas l’intérêt d’acheter une action qui a déjà bien grimpé et qui ne peut que descendre maintenant. Pendant que le père fait ses recherches et analyses les comptes de l’entreprise, le cours prend plus de 50%

Thiokol Chemical attire aussi Darvas. Il a l’impression de voir un calme avant une tempête. Les cours montent et il achète au-dessus de $45. Les cours oscillent maintenant entre $52 et $56. Notre danseur se voit proposer d’exercer un droit d’acheter une action pour douze déjà détenues, au prix préférentiel de $42. Il saute instantanément sur l’offre en utilisant de la marge! Les cours continuent leur ascension à plus de $100. Entre Thiokol et Bruce, il est assis sur plus d’un demi million de dollars de plus values latentes.

Faut-il vendre ou conserver?… L’éternel dilemme. Les sommes importantes le font hésiter encore plus. S’il garde ses positions, sa vie peut changer pour toujours. S’il revend, il risque de le regretter à jamais. Il choisit la première solution, et conserve ses positions. Ça correspond à sa stratégie de départ, il tient bon… Et il a raison! Les cours grimpent toujours plus. Darvas se sent fou de joie, confiant et victorieux.

Il ne sait pas encore que dans les semaines qui viennent, il va passer pour un imbécile et frôler la ruine…

Chapitre 9: Ma deuxième crise

Darvas gagne une énorme confiance dans son système. Il sait clairement comment il a réussi et peut répéter l’opération. S’il est arrivé à faire un demi million, qu’est-ce qui l’empêche de faire 2, 3, ou même 5 millions? Il venait de renforcer ses poches, mais avait ramolli sa tête. Il était devenu TROP confiant. C’est un état très DANGEREUX en bourse. Les marchés finissent toujours par punir cette arrogance.

Nicolas Darvas s’installe de nouveau à New York pour être plus proche des marchés. De toute façon il a un système infaillible, rien ne peut l’arrêter. En seulement quelques jours près de Wall Street, il vient de jeter tous ses principes acquis durant six ans par la fenêtre. Tout ce qu’il a appris à ne pas faire, il le fait de nouveau à New York: parler aux brokers, écouter les rumeurs, être rivé aux écrans sans arrêt.

Toute la partie rationnelle est en train de le lâcher et ses émotions prennent le contrôle total de ses décisions. Tout ce qu’il touche se passe mal. Il est dans un cercle vicieux infernal:

  • Il achète au sommet
  • Les cours commencent à baisser
  • Il panique et vend
  • Les cours commencent à grimper
  • Il devient avide
  • Il achète au sommet
  • Etc.

Au lieu de blâmer sa propre stupidité, il préfère trouver des excuses à toutes ses erreurs. ll connait une période désastreuse et perd $100,000 en quelques semaines. La liste de ses trades ressemble à celle d’un parfait imbécile. Son égo l’a mené vers la vanité, puis l’arrogance et enfin le désastre. Il ne s’est pas fait battre par le marché. Il a tout simplement perdu contre ses instincts irrationnels et ses émotions incontrôlables.

Il passe trop de temps devant les écrans, à essayer de trop en faire. Au final, il ne comprend plus ce qui se passe. Quand il voyageait, il était capable d’analyser les choses calmement, sereinement, de manière détachée. Maintenant, il est au beau milieu du brouhaha, constamment interrompu et influencé par les rumeurs. Il avait seulement besoin de ses cours, et c’était tout. Darvas est totalement démoralisé. Il a perdu son avantage. Il se sent comme s’il venait d’avoir un terrible accident et ne pourrait plus jamais redevenir normal.

Il demande donc à ses courtiers de ne le contacter plus que pour lui fournir des cours et rien d’autre. De nouveau, il arrive à différencier les actions solides des autres. Il est en pleine période de rééducation. Son moral revient. Il regagne confiance et commence à être prêt pour revenir sur les marchés. Comme un pilote qui se crash en avion, il doit retourner voler pour s’assurer que sa méthode fonctionne.

Chapitre 10: Deux millions de dollars

En février 1959, Darvas a complètement récupéré. Il investit dans les marchés de nouveau. Il sait qu’il doit s’en tenir uniquement à son système, celui qu’il a crée de toutes pièces. Il doit monter des défenses autour de lui pour ne pas être perturbé et reproduire ses erreurs du passé. Pour ça, il vit la nuit et dort le jour. Quand il est réveillé la nuit, les marchés sont fermés. Tout est calme, comme quand il était en voyage.

Il regarde uniquement les cours et les volumes et oublie tout le reste. Il travaille pendant que Wall Street dort. Tous ses trades ne sont pas gagnants, mais ce sont de petites positions. Quelques uns ne se comportent pas comme il l’avait prédit. Il a toujours Universal Controls et Thiokol. Darvas resserre son stop loss sur Universal Controls car la hausse ralentit. Il se fait sortir avec une plus value de $409,356.48. Il a maintenant une belle somme à réinvestir et son attention se tourne sur Texas Instrument. L’action montre un cours élevé et beaucoup d’activité.

Le deal avec Thiokol avait été tellement exceptionnel que Darvas a toujours gardé son stop loss plutôt éloigné pour laisser de la place à l’action. Cette flexibilité lui a d’ailleurs évité deux fois de se faire sortir alors que l’action continuait à grimper par la suite. L’activité sur Thiokol devient tellement hystérique que tous les ordres stop sont suspendus. Sans une de ses armes les plus efficaces, Darvas préfère solder toutes ses positions à $68 pour un profit de plus de $850,000.

Son capital est tellement important qu’il lui devient de plus en plus difficile de prendre des positions ou d’opérer sans influencer les cours. Il effectue donc des achats tests avec des sommes plus petites. Il place un stop loss arbitraire à 10% en-dessous de son cours d’achat et laisse le marché choisir pour lui les positions les plus fortes. Il se fait sortir des positions qui baissent et se renforce sur les positions qui montent. Il a maintenant plus d’un million de dollars sur deux positions: Zenith Radio et Fairchild Camera.

Critique

Pour

  • Livre cours, rapide et agréable à lire.
  • Un véritable parcours du combattant est présenté avec des expériences très variées et touchant à l’analyse fondamentale, l’analyse technique et l’analyse graphique. Darvas a touché un peu à tout avant d’arriver à élaborer un système qui lui corresponde et qui marche.
  • Les succès et les échecs sont racontés avec autant d’ampleur et de candeur.
  • L’histoire date de plus de 50 ans maintenant et prouve pourtant que les marchés ont peu changé sur certains aspects comme la forte influence des émotions, des rumeurs et des conseils ambiants.
  • Le livre prouve clairement qu’il est possible de bâtir une véritable fortune en bourse en un temps très court en ayant une méthode solide et la discipline pour s’y tenir.

Contre

  • Les exemples ne sont pas toujours clairs, notamment au niveau des montants investis et des marges utilisées, malgré plusieurs tableaux récapitulatifs.
  • L’introduction stipule que Darvas n’a pas réinvesti ses gains, mais ça ne semble pas être le cas en lisant le détails de son histoire. C’est seulement par la suite qu’il sort une partie de ses profits.
  • L’introduction précise aussi que Darvas n’a pas utilisé d’effet de levier, mais c’est totalement faux. Il fait appel à de la marge à de nombreuses reprises. Ça revient exactement à utiliser un effet de levier puisqu’il avance seulement une partie de fonds nécessaires pour ouvrir la totalité de ses positions. Son effet de levier est donc de 2, parfois même de 3.
  • Les éléments précis de son système de boite n’est pas totalement dévoilé. La définition et la construction même des boites reste un peu flou notamment les critères qui définissent les frontières exactes de chaque boite. Un présentation plus visuelle aurait été appréciable.

C’EST À VOUS: Que pensez-vous des « Boites de Darvas » et de l’histoire rocambolesque de cette véritable légende de Wall Street?

Lire des commentaires en français de “Comment j’ai gagné 2 000 000$ en Bourse” sur Amazon.fr

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Salut Ben,

    Je vais me procurer ce bouquin, c’est certain..

    Martin
    investir-a-la-bourse.com a récemment posté…Investir en bourse en évitant de jouer à l’autrucheMy Profile

  2. Hello à tous !

    Le titre est impressionnant, mais c’était avant. La méthode, comme tous ces livres, est un peu basique.

    Par contre, au fond, le principe est bon.

    Si je me souviens bien, ce sont des boîtes, des sortes de canaux de trading range, et chaque fois que l’on en sort, c’est cool.

    Il faut avant tout trouver les bonnes actions (celles qui trendent), et après, on peut faire ce que l’on veut, cela marche.

    La tendance est notre amie !
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…30000 euros par jour avec le day tradingMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Michel,

      Rare sont les livres qui partagent le coeur de la méthode pour gagner en bourse pour seulement 10€-20€. Mais c’est plutôt normal, tu ne penses pas? Cela ne signifie pas nécessairement qu’il n’y a rien à en tirer 😉

      Tu as raison sur la méthode, il s’agit bien des fameuses « boites » sous forme de canaux de trading range. La construction exacte des boites reste inconnue malheureusement…

      Ben

  1. 19/03/2015

    […] Comment Darvas va passer de presque $300 000 de gains à plus de $2 000 000? Comment va évoluer sa stratégie des boites? Comment fait-il pour afficher une telle réussite? La suite et fin au prochain épisode avec « Comment j’ai gagné 2 000 000$ en Bourse – 1er demi-million, 2ème crise &am…« … […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge