Avantages et Inconvénients du Spread Betting

Avantages et Inconvénients du Spread Betting

Spread Betting: Avantages & Inconvénients

J’ai déjà résumé deux livres qui abordent le spread betting:

Et depuis, de nombreuses personnes m’ont déjà posé la question:

Quels sont les avantages et les inconvénients du spread betting?

Je ne vais donc pas revenir sur le fonctionnement et les mécanismes de cette solution de trading. L’objectif de cet article est plutôt d’en présenter les avantages et les inconvénients.

Avant cela, je souhaite quand même clarifier un point important: le spread betting n’est pas autorisé dans tous les pays et n’est par exemple pas permis aux résidents français. Je vous invite donc à vérifier les aspects légaux dans votre pays de résidence.

Avantages du spread betting

  • Un simple compte donne accès à une grande variété de marchés comme les actions, les obligations, les devises, les taux d’intérêts, les indices, les secteurs, les options et les matières premières.
  • Pas de taxe “Stamp Duty” (0.5%) sur les profits (taxe généralement appliquée en Grande-Bretagne).
  • Pas d’impôts sur les plus values mobilières.
  • Pas besoin de conserver des notes et de la paperasse pour les taxes… puisqu’il n’y en a pas!
  • Pas de commission directe ou de frais de transaction, donc la possibilité d’entrer ou sortir par étape.
  • La possibilité de profiter de la baisse des cours, offrant ainsi un mécanisme d’assurance ou de hedging.
  • Les gains sont théoriquement illimités.
  • Il est possible d’acheter et de vendre même quand les marchés sont fermés.
  • De toutes petites position peuvent être ouvertes.
  • Les positions peuvent utiliser un effet de levier en achetant à crédit.
  • Des transactions très rapides puisqu’il n’y pas besoin d’avoir une contrepartie ou un échange
  • Pas de risque de change en général puisqu’il est possible de parier dans sa propre devise même pour des sous-jacents dans une autre devise normalement.
  • Possibilités de placer des ordres stop pour protéger ses positions.
  • Facilité pour suivre les positions car pas de frais et une structure de prix très simple.

Inconvénients du spread betting

  • La plupart des marchés accessible à travers le spread betting sont souvent très volatiles.
  • Les pertes ne peuvent pas être déduites des gains pour réduire ses impôts sur les plus values mobilières.
  • Souvent moins adapté aux investissements à long terme car des couts additionnels sont souvent appliqués pour conserver la position après expiration.
  • Pas de pouvoir ni de droit ne vote en tant qu’investisseur puisqu’on ne possède pas directement l’instrument.
  • Risque d’être trop avide et de prendre des positions trop élevées surtout à cause de la tentation de trop utiliser l’effet de levier.
  • Le spread du bookmaker est plus large entre le cours d’achat et le cours de vente qu’en achetant l’instrument en direct.
  • Les pertes peuvent être supérieures au capital initial.
  • Vraiment pas toutes les actions sont accessibles au travers de ce produit dérivé.

En conclusion

Personnellement, je trouve que le spread betting disposent d’avantages particulièrement intéressants… si on fait extrêmement attention! Pourquoi?

Je considère que la plupart des avantages majeurs du spread betting ne sont pas accessibles ou alors très difficilement avec la plupart des autres produits. Je pense par exemple à la simplicité des transactions, la possibilité de jouer la baisse, accéder à de nombreux marchés avec un seul compte, mais surtout à l’inexistence d’impôts ou de taxes, de commissions et de frais.

Les inconvénients eux sont quasiment tous surmontables, même si je suis bien conscient qu’ils demandent une volonté de fer et une discipline à toute épreuve. Mais au moins, on a un contrôle dessus.

Pour toutes ces raisons, je vous recommande d’utiliser un peu de spread betting dans votre stratégie… si vous y avez accès légalement!

C’est à vous: Vous pensez quoi du Spread Betting? Vous l’utilisez déjà ou comptez l’utiliser?

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. Stéphane dit :

    J’ai tenté à plusieurs reprises le spread betting mais je n’ai pas trouvé celà interessant par rapport aux CFD et au spot forex pour plusieurs raisons:

    – Perte de repères par rapport au trading “classique”
    – Pas de notion de lots
    – Spread très large
    – Brokers souvent plutôt orientés jeux en ligne que finance
    – Plateformes souvent mal conçues

    En tout cas continue ton blog, c’est très intéréssant !

    • Ben Le Brozec dit :

      Salut Stéphane,

      Merci pour ton retour!

      – Qu’entends-tu exactement par “Perte de repères par rapport au trading classique”?
      – Quels brokers / plateformes as-tu utilisés?

      J’attends tes réponses avec impatience et curiosité.

      Ben

  2. Tu sais si c’est interdit en France je doute que tu ai beaucoup de personnes qui te répondront “oui oui je l’utilise déjà” 😉

    Personnellement je ne connais pas le Spred Betting, mais de ce que j’en comprends ça me semble très risqué… Tu as donc intérêt à commencer petit 😉

    • Ben Le Brozec dit :

      Salut Benjamin,

      Tu as raison, le spread betting n’est pas autorisé en France… mais il y aurait entre 100,000 et 300,000 français dans en Angleterre! Les estimations sont très variées et surtout extrêmement difficiles à valider.

      En ce qui concerne le risque, il me semble surtout se situer au niveau de l’effet de levier qui a l’air assez facilement maitrisable. Il faut “seulement” se contrôler et ne pas être trop tenté d’en abuser… Mais tout ça reste de la théorie pour moi pour le moment. La pratique peut s’avérer beaucoup plus difficile par la suite 🙂

      Ben

      • Stéphanie dit :

        Bonjour à tous!

        Mon compagnon est en train de suivre une formation sur internet d’angleterre sur le spread betting en bourse et voyant vos messages je me sens un petit peu perdue… En effet vous dites que le spreadbetting est interdit en France?!
        Il suffit juste de ce servir d’un broker anglais est le tour est joué n’est-ce pas?
        Mais étant interdit, est-ce considéré comme une activité illégale de faire de la bourse en spreadbetting depuis la France?
        Dernière question, comment pourrais déclaré les revenus de mon conjoint, comme des paris en ligne ou bien comme des placements en bourse? Mon conjoint étant sans emploi cela sera sa seule source de revenu.
        Merci d’avance pour votre aide! 😉

        • Ben de Bourse Ensemble dit :

          Salut Stéphanie,

          Je vais essayer de répondre à toutes tes questions. D’abord, je tiens à te préciser que je ne suis pas juriste je n’ai pas non plus épluchés les textes de loi.

          À ma connaissance, le spread betting n’est pas autorisé aux résidents français, peu importe ton origine ou ta nationalité. Les lois s’appliquent généralement aux résidents d’un pays.

          Les bookmakers sont généralement très ouverts pour accepter des clients résidents dans n’importe quel pays et ainsi travailler en toute illégalité. C’est pour cette raison qu’il est possible en pratique d’ouvrir un compte de spread betting en étant résident français. L’activité reste néanmoins illégale pour le bookmaker et pour le client.

          En ce qui concerne la déclaration des gains, étant donné qu’il s’agit d’une activité illégale, il va être délicat de déclarer des gains…

          Ben

  3. Mathieu dit :

    J’étais un client d’une société au Costa Rica qui s’appelle ARka Trader et c’est très bizzare car il y a une société anglaise d’Arka Trader à Londres et le directeur est Gashi Kastriot le même que l’administrateur de la société Premier Investment en Suisse… Ce qui me fâche c’est qu’ils ont joués avec moi en bougeant les effets de leviers n’importe quand et n’importe comment, c’est pourquoi j’ai tout perdu mon argent ! attention à ces sociétés !

    • Ben Le Brozec dit :

      Salut Mathieu,

      Tu fais bien de partager des expériences négatives comme la tienne et de nous mettre en garde! Il faudra que je dresse une sorte de blacklist pour être sûr qu’on ne se fasse pas avoir.

      Peux-tu nous expliquer comment cette société s’y est prise pour “bouger les effets de levier n’importe quand et n’importe comment” et nous en dire un peu plus?

      Merci,
      Ben

    • pierrot dit :

      il y a une plainte de très nombreux clients en suisse a la police financière de vaux en fait ce gaschi était un escroc !!

  4. Julien dit :

    Personnellement, je ne suis pas fan du tout de ce genre de trade. La bourse n’a pas lieu d’être une place sur laquelle on peut faire des paris voire même des effets de leviers. C’est un peu à cause de cela qu’une partie de l’économie virtuelle est complètement déconnecté de l’économie réelle…

  5. Jacques dit :

    Heureusement que google existe car grâce à vos infos, je viens de sortir de la société d’arka et j’ai eu la même expérience que Mathieu. Je trouve très bien que vous allez faire une black list. Moi aussi Arka trader m’a bougé les effest de levier exemple, j’avais 50 fois sur le forex et j’utilisais seulement 20% de ma marge et en dans la journée sans aucune raison, j’ai passé à 120% et ils m’ont pris l’argent ! J’ai téléphoné pour me plaindre ils m’ont très très mal parlé, insulté m’eme. En plus Monsieur Kuczynski qui est l’associé du patron m’a proposé de trader mon compte… jamais si ils pensent que je suis bête … ils voulaient que je perde encore plus vite.

    • Ben Le Brozec dit :

      Salut Jacques,

      Je suis content que cet article et les commentaires aient pu t’aider. Il faut effectivement être extrêmement prudent avec les sociétés de spread betting et les brokers en général.

      Tu fais bien en tout cas de ne pas accepter que quelqu’un d’autre opère ton compte pour toi!

      Ben

  6. Thiébaud dit :

    Bonjour Ben, j’ai demandé un retrait de fond chez Arka et je trouve innaceptable car ma demande a été faite il y a plus de trois semaine et je n’ai toujours pas l’argent. Il joue avec ma patience. Ben, pouvez-vous me dire combien de temps il faut pour retrouver son argent dans une société de spread betting normalement ? Et comment dois-je faire ?

    • Ben Le Brozec dit :

      Salut Thiébaud,

      Je suis désolé d’apprendre tes problèmes avec Arka. Pour répondre à ta question concernant le délai pour retirer des fonds, cela dépend vraiment d’une société à l’autre. Je vais essayer de rédiger un article assez rapidement pour comparer les offres commerciales de différentes sociétés et les critères à prendre en compte avant de choisir. Je t’invite donc à suivre ce blog en cliquant sur une des “boules” en haut à droite du site pour être notifié sur Facebook, Twitter, email ou flux RSS.

      Ben

  7. Je voulais dire que j’apprécie vraiment votre blog et il faut continuer à diffuser ces informations, elles sont très utiles. Pour ma part, je suis sur un site de Spread Betting, X Spreads, un site d’amérique latine, ce sont des personnes très sérieuses et je prends des positions depuis plus d’un an et tout fonctionne très bien. J’ai beaucoup gagner d’argent, fait des retraits de mes gains et tout fonctionne. Je le recommande !

    • Ben Le Brozec dit :

      Salut Stéphane,

      Merci pour ton partage d’expérience avec le Spread Betting et X Spreads! J’irai voir leur offre quand je ferai un article sur les différents fournisseurs 😉
      N’hésite pas à partager avec nous des exemples concrets si tu en as.

      Ben

  8. Mathieu dit :

    Bonjour,
    Je voulais donner de l’information concernant ARKA TRADER, PREMIER INVESTMENT, KASTRIOT GASHI, nous sommes cinq clients avoir déposés plainte et le procureur est en train d’instruire le dossier.
    Il y a un article dans la presse :

    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e5ac286e-bbfa-11e2-916a-41ad3074dd31+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ch

    L’attention se concentre essentiellement sur l’un des produits offerts par Premier Investment: Arka Trader, qui utilisait un compte en Grande-Bretagne et une plateforme internet au Costa Rica pour proposer du «spread betting», soit des paris sur la direction et la volatilité des marchés. «A ce jour, les obligations ont l’air de fonctionner, mais Arka, c’était une escroquerie, explique un plaignant, Philippe de son nom d’emprunt. Le modèle de ce produit fait que 80% des gens perdaient de l’argent.» Une information confirmée au juge par Kastriot Gashi lui-même, patron de Premier Investment, qui a répondu à nos questions par écrit: «C’était un produit à hauts risques et ceux-ci étaient détaillés et expliqués en long et en large dans la documentation que le client signe.»
    Aujourd’hui il est en train de vendre des actions pourries de la société Premier Investment. De toute les manières merci pour votre blog qui permet de nous tenir informé sur les différentes plates-formes et les mauvaises comme les bonnes expérience. Pour ma part je suis chez cmc market en ce moment et je suis content.

  1. 28/03/2015

    […] pour le court terme, je peux utiliser le spread betting pour accéder à ces supports sans payer […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge