10 AUTRES grosses ERREURS qui vous font perdre de l'argent en bourse - Bourse Ensemble

10 AUTRES grosses ERREURS qui vous font perdre de l’argent en bourse

 

10 AUTRES grosses ERREURS

Quelles sont les erreurs coûteuses en bourse à éviter à tout prix?

Quelles sont les solutions pour vous prémunir des grosses erreurs en bourse?

Comment éviter de reproduire les mêmes erreurs encore et toujours?

Des erreurs en bourse, on commence avec beaucoup… presque que ça même, et on continue à en faire, même après de nombreuses années d’expérience sur les marchés. La bourse est un domaine qui est propice aux erreurs et qui les accueille à bras ouverts!

Il y a difficilement d’autres activités où on saute à pieds joints pour faire de grosses bêtises et où on répète encore et toujours les mêmes bourdes… même si on les connait par coeur et qu’on s’est promis la dernière fois de ne pas retomber dans le même panneau la prochaine fois.

Les émotions sont tellement fortes, qu’il est particulièrement difficile de garder la tête froide sans se maudire à répétition…

Vu l’énorme succès de mon article “Tu perds de l’argent en bourse? 10 erreurs à éviter” il y a bientôt 3 ans, je remets une couche avec 10 autres grosses erreurs qui sont toutes aussi importantes et que je vous conseille d’imprimer pour toujours les avoir sur un mur à côté de vous quand vous tradez 😉

Grosse erreur nº11: Démarrer sur les mauvais produits de bourse

Les signes

  • Vous voyez des pubs de brokers en bourse pour gagner GROS et VITE
  • Vous vous dites qu’en démarrant en bourse sur des produits simples comme les options binaires ou les devises sur le Forex, ça devrait rester assez facile
  • Vous souhaitez consacrer le moins de temps possible en bourse pour faire grossir votre capital
  • Vous ne voulez pas comprendre les mécanismes derrière les marchés financiers et leurs intervenants

La solution

Tous ces signes sont représentatifs du fait que vous cherchiez des raccourcis pour gagner en bourse. J’adore automatiser et optimiser tout ce que je fais que ce soit pour opérer en bourse, pour transmettre mon savoir et mon expérience, pour me former (en bourse et ailleurs), etc.

Donc personnellement, je suis constamment à la recherche de raccourcis pour me faire gagner du temps et arriver le plus rapidement possible à mon objectif… mais tout ça doit être balancé avec le risque encouru! Et bien souvent, les raccourcis les plus évidents sont aussi les plus dangereux… ou s’avère être de long détour au final!

Les débutants se jettent très fréquemment sur les mauvais produits de bourse comme les devises ou les options binaires. Ces produits paraissent simples car ils essaient de masquer la complexité importante des marchés financiers pour tourner le trading en un jeu aussi facile que de jouer à pile ou face.

La solution est toute simple: démarrez avec les actions en direct! Vous n’avez pas une couche de produits dérivés au-dessus comme avec les options binaires ou les CFDs. Vous avez un domaine pour opérer qui est beaucoup plus vaste que les devises. Vous n’avez pas la complexité ni les dangers de l’effet de levier(!) que vous avez avec d’autres produits comme les futures ou les options.

Grosse erreur nº12: Trader les mauvaises échelles de temps

Les signes

  • Vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à la bourse alors vous vous orientez sur des échelles de temps longues
  • Vous souhaitez faire des gains très rapides et les accumuler les uns derrière les autres

La solution

L’échelle de temps sur laquelle vous opérez est très dépendante de votre stratégie et du marché financier sur lequel vous opérez. Peu de stratégies sont capables de fonctionner aussi bien sur n’importe quelle échelle de temps. C’est donc votre stratégie généralement qui va déterminer l’échelle de temps ou votre horizon de trading sur lesquels vous allez travailler…

Mais évidemment, en fonction de votre temps disponible ou du temps que vous êtes capable d’allouer à votre trading, vous allez chercher des stratégies en fonction pour opérer plutôt en day trading ou en swing trading par exemple.

La grosse erreur est de vouloir aller opérer sur une échelle de temps souvent trop courte. Le gros inconvénient, qui peut paraitre paradoxal, est que plus l’échelle de temps est courte et plus elle demande d’y consacrer du temp! Et surtout, ce temps doit être utilisé quand les marchés sont ouverts, donc quand il y a des chances que vous soyez au travail.

Qui plus est, opérer quand les marchés sont ouverts constitue un inconvénient majeur supplémentaire: vous êtes pris dans le feu de l’action et vous risquez de trader beaucoup plus de manière impulsive.

La meilleure échelle de temps pour opérer en bourse est l’échelle journalière! Vous pouvez vous préparer le soir ou tôt le matin, au calme, sans passer des ordres d’achat et de vente sans arrêt qui enrichissent principalement votre broker.

Grosse erreur nº13: Trader sans formation ni accompagnement solide

Les signes

  • Vous essayez la bourse avec 2-3 conseils glanés par-ci par-là
  • Vous avez vu une vidéo sur YouTube ou lu un livre de bourse alors vous vous sentez d’attaque pour aller chercher vos premiers gains

La solution

Alors là… je suis É-PA-TÉ de ne pas avoir inclus cette grosse erreur dans le premier Top 10!

Mais ne vous leurrez pas! Ce n’est pas en regardant une petite vidéo ou en lisant un livre que vous allez être 100% opérationnel pour constituer votre complément de revenu ou atteindre l’indépendance financière. Il va malheureusement falloir un peu plus que ça!

Une bonne formation va vous permettre de prendre de GROS raccourcis (dont on parlait tout à l’heure) et baisser au final votre coût d’apprentissage.

Car il y a deux façons d’appendre: premièrement en vous formant sérieusement puis en utilisant un petit capital pour démarrer sur les marchés; deuxièmement en fonçant tête baissée sur les marchés avec votre capital. Les deux façons ont un coût… la deuxième façon est très généralement un gouffre à pognon sans fin!

Une bonne formation est donc IN-DIS-PEN-SABLE pour démarrer correctement en bourse et protéger au maximum votre capital de départ. Mais ce qui est encore mieux, c’est d’être accompagné en plus de la formation pour poser vos questions, valider vos connaissances, échanger, etc.

Grosse erreur nº14: Ne pas avoir de routine

Les signes

  • Vous opérez en bourse quand vous avez quelques minutes de libre sur votre mobile ou votre tablette
  • Vous opérez parfois le soir, parfois le matin, parfois le weekend
  • Vous n’avez pas besoin de discipline ni de rigueur tant que vous connaissez les bons titres sur lesquels placer vos ordres de bourse

La solution

Ne pas avoir de routine en bourse est une ÉNORME erreur! Si vous voulez être productif et efficace, si vous voulez répéter vos succès et diminuer vos échecs alors la solution est d’avoir une routine!

Celle-ci doit être claire, le plus rapide possible, ne pas être ambigue et elle doit changer le moins possible sinon vous ne vous en sortirez pas.

Ma routine de trading me prend 15-20 minutes par jour selon l’état des marchés. Elle me prend un peu plus de temps aussi quand on est en pleine période d’annonces de résultats trimestriels car il y a beaucoup plus de belles opportunités présentes à ce moment-là, aussi bien à la hausse qu’à la baisse.

Sans routine, vous ne serez pas discipliné, vous n’aurez aucune rigueur et vous aurez beaucoup de mal à appliquer votre stratégie, aussi bonne soit elle…

Grosse erreur nº15: Ne pas s’entourer des bons outils de bourse

Les signes

  • Vous n’avez pas besoin d’outils de bourse puisque vous avez quelques livres et les médias
  • Vous pensez que les outils de bourse sont uniquement nécessaires pour l’analyse technique ou l’analyse graphique, mais vous n’en avez pas besoin avec de l’analyse fondamentale

La solution

Il existe grosso modo 4 façons d’opérer en bourse. Certaines sont efficaces et d’autres beaucoup moins. Ce qui fait la différence entre chacune se joue principalement au niveau des outils boursiers qui sont utilisés…

Ces outils, peu importe le type d’analyse ou l’approche en bourse, sont indispensables pour gagner en temps et en productivité. Parfois même, ils sont essentiels pour appliquer une stratégie de manière réaliste comme avec les indicateurs techniques ou les screeners.

De nouvelles entreprises voient le jour sans arrêt dans le domaine des “Fintech” pour nous pondre justement de nouveaux outils toujours plus puissants pour avoir une longueur d’avance et déceler plus facilement les meilleures pépites.

À ce sujet, je vous invite à me suivre sur les médias sociaux pour connaitre les dernières nouveautés. Vous pouvez le faire avec les petites icônes en bleue, tout en haut à gauche du site pour me rejoindre sur Twitter, Facebook et Google+.

Je vous déconseille les médias sociaux en général qui vous disent “telle action est intéressante”, “tel événement géo-politique vient de se produire et les conséquences éventuelles sur les marchés”, etc. Ça n’a aucun intérêt et vous perdez votre temps!

En revanche, si vous souhaitez connaitre les nouveaux outils qui peuvent vous aider au quotidien pour gagner du temps et opérer en bourse plus efficacement, alors suivez-moi sur les médias sociaux… pas de brouhaha, que du pratique 😉

Grosse erreur nº16: Chercher le screener ou l’indicateur miracle

Les signes

  • Vous êtes persuadé que le Saint Graal en bourse se cache derrière un screener sur-puissant ou un indicateur miracle qui ne se trompent jamais
  • Grâce à un outil miraculeux vous pouvez tout automatiser et devenir riche rapidement et facilement, en dormant sur vos deux oreilles

La solution

Comme on l’a vu avec l’erreur précédente, savoir vous entourer d’outils puissants peut radicalement changer votre performance. Mais ne croyez pas qu’un seul outil fera tout pour vous, tout seul! Ce serait beaucoup trop simple et tout le monde y arriverait. Ne partez donc pas dans une quête interminable…

Si un site ou une méthode vous propose des gains assurés, rapides et faciles… alors FUYEZ! Bien souvent, ces solutions sont des boites noires, où vous n’avez pas accès à ce qui est à l’intérieur… de bons screeners ou de bons indicateurs vont vous aider, mais ils ne vont pas tout faire!

Je suis régulièrement contacté par des personnes qui me disent: “Ben, je suis intéressé par tes screeners et tes indicateurs, mais je ne veux pas ta méthode et tout le reste qui va avec”. Ma réponse est catégorique: “Il va falloir voir ailleurs alors!”.

Si vous avez un tel état d’esprit, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous: vous ne gagnerez JAMAIS en bourse! Il y a même de fortes chances que vous soyez passé à plusieurs reprises à côté d’une bonne méthode ou de bons outils techniques… mais en vous focalisant uniquement sur ces derniers, vous jetez le bébé avec l’eau du bain.

Ces outils sont certes indispensables, mais ils ne constituent qu’une partie des éléments nécessaires pour réussir en bourse… 30%-40% tout au plus. Tout le reste est indispensable aussi 😉

Grosse erreur nº17: Faire trop complexe

Les signes

  • À chaque fois que vous découvrez une nouvelle méthode ou un nouvel indicateur, il vous apporte toujours une nouvelle pierre à votre édifice
  • En combinant toujours plus d’indicateurs, vos signaux d’achat et de vente seront toujours plus efficaces
  • En combinant toujours plus d’avis d’analystes, vous arriverez forcément à un consensus idéal pour prendre position

La solution

Eh bein non!!!

Généralement plus vous rajoutez des pierres à votre édifice en bourse et plus vous le complexifiez et moins il est rentable. Plus vous rajoutez de règles, d’indicateurs ou de tracés sur un graphe par exemple et plus votre système devient bancale. Où bien vous conjuguez des informations contradictoires, ou bien vous fermez trop vos possibilités et votre système ne ressort plus d’opportunités.

C’est le problème majeur de l’optimisation à outrance. En bourse, il faut savoir au contraire simplifier plutôt que de complexifier. Essayez de garder le système le plus simple possible pour de bien meilleurs résultats.

Grosse erreur nº18: Ne pas couper vos pertes

Les signes

  • Votre position chute, vous n’avez pas tort, elle va se refaire et vous faire gagner beaucoup d’argent
  • Vous avez une perte assez conséquente, mais c’est pas grave puisque c’est un titre solide qui répondait à tous les critères de votre système

La solution

Ce n’est pas compliqué et peu importe votre méthode: si vous prenez une position et qu’elle se retourne fortement contre vous, quand est-ce que vous savez que vous vous êtes trompé ou que finalement ce n’était pas une belle opportunité? Quand votre position s’enfonce encore plus par la suite et qu’elle coûte encore moins cher? Ou alors quand vous avez établi un seuil avant même de prendre position qui vous dit: Si les cours descendent à ce niveau, c’est que ce n’est pas bon et qu’il faut que je passe à autre chose?

C’est la deuxième option évidemment, sinon vous ne savez jamais et vous vous enfoncez toujours plus dans votre erreur… et votre perte!

Mettez un stop loss AVANT d’ouvrir votre position et ne le déplacez JAMAIS contre vous, c’est-à-dire ne laissez jamais plus de place pour que la perte s’agrandissent!

Grosse erreur nº19: Ne pas comprendre que les pertes font partie intégrale du trading

Les signes

  • Vous affichez 3-4 pertes d’affilée alors vous décidez de jeter l’éponge
  • Après quelques pertes en bourse, vous accusez les marchés, votre broker, la méthode, les outils, votre voisin!

La solution

Une grosse perte qui s’accumule est inacceptable en bourse comme on vient de le voir avec l’erreur nº18. En revanche, plusieurs petites pertes consécutives… ça arrive, et souvent même!

Vous devez bien comprendre que ça n’arrivera jamais que vous ne perdiez pas en bourse. Les pertes sont totalement inhérentes au domaine. Ça ne veut pas dire qu’il faut complètement négliger vos pertes. Ça veut dire que c’est NORMAL… jusqu’à un certain degré.

Vous ne devez pas baisser les bras à la première série de pertes, mais vous ne devez pas non plus fermer les yeux et vous enfoncer dans un gouffre sans fond! Pour la solution, allez voir “PERTES en bourse: après combien faut-il TOUT ARRÊTER?“.

Grosse erreur nº20: Ne pas trader en démo d’abord

Les signes

  • Vous débutez en bourse et démarrez directement en réel avec du vrai cash durement gagné et économisé
  • Vous essayez une nouvelle méthode en réel car le mode démo c’est pour les mauviettes et ce n’est pas du tout pareil que la réalité

La solution

Pour le dernier point, c’est vrai! Enfin, pas que le mode démo est pour les mauviettes 🙂 Mais sur le fait que le mode démo / test / paper trading est souvent loin de la réalité…

Les environnements sont différents, les carnets d’ordre et niveaux de cours ne sont pas les mêmes. Et surtout, les émotions sont vraiment différentes puisque vous n’avez pas votre cash en jeu, ce qui fait toute la différence psychologiquement.

Mais écarter le mode démo uniquement pour ces raisons n’est pas suffisant. Pour vous familiariser avec les outils, la plateforme de trading, les fonctionnalités, les types d’ordre, la méthode, etc. alors cet environnement est incontournable! Si vous faites des erreurs et vos premiers pas, ceux-ci seront nettement moins douloureux tout en vous apprenant des leçons si vous jouez le jeu et restez sérieux.

Et n’espérez pas être bénéficiaire en réel si vous ne l’êtes pas encore ou assez durablement en démo…

Pour conclure

N’oubliez pas d’imprimer ces 10 grosses erreurs supplémentaires pour les avoir à portée des yeux quand vous effectuez votre routine de trading. Le fait de les lire régulièrement vous permet de les avoir constamment en tête et d’éviter de les répéter délibérément…

C’EST À VOUS: Quelles sont les erreurs que vous commettez et pour lesquelles vous vous maudissez?

Crédits photo: @ Brad Pict – Fotolia.com

 

 

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Bonjour à tous !

    Un système trop complexe est bancal. Mais où se situe le “trop”. Des méthodes simples utilisant le chartisme ou les infos aléatoires utilisant les volumes sont “trop” simples aussi. Il faut prendre en compte l’action des prix sur le moment mais aussi dans le passé. C’est ce qui différencie l’inférence Bayesienne des statistiques et probabilités classiques. L’inférence Bayesienne est utile quand on a peu de données pour décider. C’est le cas en trading.
    Il faut donc des indicateurs orthogonaux pour construire une méthode qui fonctionne tout le temps. Bien sûr vous ne les trouverez pas sous le sabot d’un cheval. Il va falloir travailler un peu ou vous former.
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Regarde ce que cette astuce va faire à ton portefeuille boursierMy Profile

  2. Levinas dit :

    Je souhaiterai signaler une arnaque avec eztrader.com
    Attention on vous rend pas votre argent si vous stopper votre compte, prétextant qu’il y a 50 € de pénalités par mois en cas de compte inactif.
    Et au téléphone j’avais bien posé la question, on m’avait assurer que je pourrai retirer mon argent quand je le souhaiterai sans parler de l’obligation de garder mon compte actif tout les mois. Malheureusement il serait écrit dans le contrat que je devais m’attendre à perdre la totalité de l’argent investit, en cas d’inaction de mon compte.
    Ci joint l’adresse du site en question basé à Chypre! et cela m’avait échapé!
    Bien Cordialement,

  3. deslandes dit :

    Salut BEN

    Mci pour ton article fort pertinent;
    Je partage globalement ton analyse avec quelques compléments:
    Je ne partage pas ta hiérarchisation des erreurs et une pondération
    me semble indispensable; Elles n’ont pas toutes les mêmes conséquences;
    Couper ses pertes doit être en tête de liste !!!par ex. pour tout débutant
    Tant que tu ne maîtrise pas ce point c’est compliqué en Bourse!
    avec pondération TRES TRES ELEVEE

    Une erreur que tu ne mentionnes pas et qui me parait pourtant vitale:
    Avoir un objectif de gain RAISONNABLE !!! et progressif!!! loin des 200% annuel annoncé trop souvent…; Mieux vaux viser 30% au début quitte à améliorer ce rendement en corrélation avec la progression de sa maîtrise; C’est un rendement TRES ELEVE que la plupart des traders ne sont pas capable d’obtenir; et c’est rarement dit !!!!!
    Très peu de formateurs, d’opérants , de conseillers sont réellement honnête et transparent sur ce point là; Ils gagnent très majoritairement massivement plus à vendre leur formation qu’à opérer en bourse eux mêmes. Cela n’enlève rien à leur mérite de partager leur savoir mais sa travestit l’image de la réalité;
    Erreur 20 : je ne partage ton point de vue; Je n’ai jamais tradé en Papper
    et cela ne m’a jamais empêché d’être rentable; C’est une aide pour les novices complets pour éviter de faire n’importe quoi ou attaquer des supports dont on ne comprend pas les risques et mécanismes
    mais ça présente un biai psychologique majeur qui rapidement peu être contre productif; puisque cela ne te coûte rien; sauf à être particulier et le vivre comme si c’était réel ce qui demande une grande capacité de projection ; Bien sûr cela peut aider pour apprendre à maîtriser certains outils ou techniques C’est la seule qualité mais la pondération est faible pour moi; (de 1 à 20 je met 5)
    Erreur FATALE : faire confiance aux autres plutôt qu’à soi même;
    En Trade , le point crucial pour moi c’est de s’engager dans un processus de développement de sa propre maîtrise de son système; (qui doit être adapté à sa psychologie, personnalité, disponibilité et à ses objectifs )
    Toutes les formations peuvent servir cet objectif; La tienne que je suis (mais peu assidu) m’a mis le pied à l’étrier en trade actif (swing) ce que je ne faisais pas auparavant; (hold seulement et très rentable également) Je te propose d’organiser un club privé d’investisseurs dans le cadre de ta formation qui partageraient un cadre commun d’une liste d’action partagé ou chacun expliquerait ses choix ; Un portefeuille de formation en live ; Seules les actions présentant un taux d’acceptation de 80% seraient intégrés à celui-ci; 🙂 Le club pourrait également développer en // plusieurs portefeuille selon Typologie d’investissement (Day / Swing / Year / Divid ..)

    Une autre erreur: Diversifier sa liste à une trop grande qté d’action;
    Mieux vaux cibler une grande qualité d’action !!! quitte à renforcer!
    Trop d’action dans le portefeuille le rend peu lisible et dilué;

    Cordialement
    @Xavier

    • Bonjour Xavier,

      Merci pour ton retour 😉

      J’aurai dû préciser que ces erreurs (comme les 10 précédentes) ne sont pas nécessairement triées par ordre d’importance, mais plutôt par thématique liée. Pour la notion de pondération, c’est un sujet compliqué car cela va dépendre aussi de chacun. Certains ont besoin de travailler plus sur une erreur que d’autres selon le profil, l’expérience, etc. On est déjà sur 10+10 grosses erreurs parmi des centaines et des centaines possibles et fréquentes.

      Mais tu as raison sur l’importance de savoir couper ses pertes! Celle-ci aurait mérité d’être dans le premier article…

      Pour l’erreur 20, ce n’est pas parce que certains traders comme toi arrivent à réussir directement en réel sans passer par le paper trading que ce n’est pas une erreur pour une très grande majorité de personnes, justement pour les raisons que je précise et que tu soulignes de nouveau. Il y a certes le biais psychologique avec l’environnement de démo, mais il apporte néanmoins de nombreux avantages pour se familiariser avec tout. Sinon cette étape va couter TRÈS TRÈS cher et c’est dans le top des problèmes qui me sont remontés par les lecteurs 😉

      Je ne suis pas fan des consensus pour investir. En bourse, le but est de faire les choses différemment de la majorité des autres opérateurs. Avec la notion de consensus, on s’éloigne de ce but…

      Je suis tout à fait d’accord avec toi avec la diversification et c’est un point sur lequel j’insiste dans la formation! J’aurai dû trouver une place dans ces 20 erreurs et on en discute d’ailleurs le premier volet 😉

      Ben

  4. Max Weber dit :

    Hello 🙂

    Pour moi les 3 piliers essentiels pour gagner en bourse sont : une bonne Méthode, un bon Money Management et aussi une Routine.

    Tu parles de la Routine et du compte Démo et je suis OK avec ça, j’aimerai juste rajouter qu’il faut combiner les deux et surtout appliquer une seule stratégie à la fois.

    Par exemple; on teste une stratégie pendant 2 mois (en démo) si elle donne de bons résultats alors elle a prouvé sa robustesse et on peut donc la passer en réel.

    Pour la Routine, je conseille d’avoir un Journal de Trading ou l’on note si on a respecté les règles, etc…

    A chaque fois que je veux tester une nouvelle méthode, j’ouvre un compte démo sur MT4 et je le relie à Myfxbook.com (journal de trading en ligne). Ça me permet de connaître automatiquement la performance, le winrate, le ratio, et tous pleins d’autres stats.

    Amicalement, Max
    Max Weber a récemment posté…ALERTE : Krach Boursier 2017 : C’est maintenant !My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge