Trading gagnant: Mettez toutes les chances de votre côté (5/5) - Bourse Ensemble

Trading gagnant: Mettez toutes les chances de votre côté (5/5)

  • Titre: Trading gagnant: Mettez toutes les chances de votre côté
  • Titre original: High-probability trading: Take the steps to become a successful trader
  • Auteur: Marcel Link
  • Édition brochée: 464 pages
  • Editeur: Valor
  • Date: 8 juin 2006
  • Langue: Français

Quelle est la clé du succès en trading?

Quels sont les dangers de l’overtrading et comment les parer?

Comment découvrir le côté intérieur du trading?

[Note: Pour information, j’ai lu la version originale en anglais de McGraw-Hill Education publié le 7 avril 2003]

On voit les réponses à toutes ces questions avec cette cinquième et dernière partie du résumé du livre “Trading gagnant: Mettez toutes les chances de votre côté”…

La partie précédente avec le système de trading, du backtesting, paramétrer le risque, et utiliser et créer un plan de money management se trouve ici: “Trading gagnant: Mettez toutes les chances de votre côté (4/5)

Résumé (5/5)

Partie 5 – Le self-control

Chapitre 16 – La discipline: la clé du succès

Beaucoup de personnes en bourse savent ce qu’il faut faire et ne pas faire, malheureusement la bonne performance n’est pas au rendez-vous car elles n’ont pas la discipline pour faire les bonnes choses.

Le succès demande de la discipline:

  • Pour attendre le bon moment: vous devez être patient et rester inactif jusqu’à ce que la bonne opportunité se présente.
  • Pour ne pas faire d’overtrading: vous améliorerez votre performance en opérant sur moins de positions et en vous focalisant sur le bon timing.
  • Pour mettre au point, tester et suivre un système de trading
  • Pour établir et suivre des règles de trading: si vous accusez des pertes, c’est probablement parce que vous ne suivez plus vos règles, c’est donc le moment de les regarder de nouveau de très près.
  • Pour créer et suivre votre plan de trading
  • Pour faire votre travail de préparation
  • Pour suivre vos paramètres de money management
  • Pour définir vos limites de perte: peu importe la taille de votre capital (même très petit!), n’ignorez pas votre money management qui est là pour tous les cas de figures et toutes les situations.
  • Pour sortir d’une position: rappelez-vous que c’est ok de perdre un peu de temps en temps, vous ne pouvez pas gagner avec chaque position. Les pertes font partie du jeu malheureusement. Quand les conditions sont présentes, sortez de votre position et n’essayez pas de vous persuader du contraire.
  • Pour conserver une position gagnante
  • Pour travailler sur vos erreurs
  • Pour contrôler vos émotions comme la peur, l’avidité, l’espoir, la revanche et l’arrogance

Connaitre vos défauts et vos erreurs ne suffit pas, vous devez aussi avoir la discipline de travailler dessus. Alors comment faire?…

La meilleure façon de démarrer est d’établir une liste de vos faiblesses et ensuite de travailler sur chacune d’elle, une par une en commençant par les plus faciles à résoudre.

D’autres solutions complémentaires comprennent par exemple:

  • Traiter votre trading comme un business
  • Demander à quelqu’un de vous surveiller pour que vous restiez sur le droit chemin
  • Établir des objectifs réaliste et analyser votre performance régulièrement (pas fréquemment!)
  • Garder votre plan de trading toujours visible et à portée de la main

Chapitre 17 – Les dangers de l’overtrading

Le trading coute cher alors il est important d’être sélectif pour préserver au maximum le capital de départ avec notamment les commissions et le “slippage” (délai pour l’exécution des opérations et spread entre cours d’achat et de vente)!

La diversification peut avoir des avantages comme réduire le risque, mais le fait de rester focalisé sur un seul marché ou une petite sélection de titres est ce que font la plupart des traders professionnels. Il est facile de tirer sur tout ce qui bouge en opérant sur beaucoup de marchés. Gérer ses entrées et sorties sur de nombreuses positions devient particulièrement délicat.

Il est plus judicieux de vous spécialiser sur un marché ou des opportunités que vous connaissez bien en gardant les choses simples. En opérant sur un horizon de temps plus long, avec des niveaux d’entrée et de sortie clairement établis et le capital nécessaire, il devient plus facile de gérer un plus grand nombre de positions en parallèle.

Il existe deux type d’overtrading: émotionnel et environnemental.

L’overtrading émotionnel:

  • Pour l’excitation: comme avec le casino ou le loto, c’est l’addiction au jeu!
  • Pour la peur de rater un mouvement: il y a des moments où il vaut nettement mieux ne rien faire plutôt que de chercher de belles opportunités qui ne sont pas présentes.
  • Pour rattraper une erreur: après une grosse perte ou une série de pertes, le mieux est de respecter les limites de votre money management et passer à autre chose en acceptant vos pertes.
  • Pour la revanche: généralement pour récupérer une perte, mais le trading n’est pas un événement d’une journée. Avec de la chance, tenir une mauvaise position ou une position perdante peut parfois marcher. Mais le trading n’est pas une question de chance! Vous devez faire les bonnes choses régulièrement, en acceptant une perte quand elle se produit pour continuer de l’avant.
  • Pour revenir doucement avec le scalping: vous pouvez être tentés après une grosse perte d’essayer de l’effacer avec de nombreux petits gains en abandonnant votre stratégie. Sur la longueur, même une grosse perte n’est pas si importante que ça, donc n’essayez pas de sortir trop prématurément d’une position gagnante.
  • Pour l’ego: après des pertes en pensant que le marché s’acharne sur vous ou après une série de gains en pensant que vous êtes invincible. Les pertes seront toujours présentes, il faut les accepter et les minimiser. Et vous ne serez jamais plus fort que le marché, alors dans les deux cas, c’est un bon moment pour faire un break et revenir plus tard.

L’overtrading environnemental:

  • Pendant un trading range étroit et sans volume: ce n’est pas le moment d’être particulièrement actif. Privilégiez plutôt les forts mouvements en tendance.
  • À cause d’internet: pouvoir opérer n’importe quand, depuis n’importe ne constitue pas une invitation à faire n’importe quoi. Vous devez rester sélectif et ne pas agir pour l’excitation.
  • La pression du broker: gardez à l’esprit que l’objectif principal d’un broker est de générer des commissions donc ne le laisser pas prendre VOS décisions car sinon il sera le seul gagnant dans l’opération.

Chapitre 18 – Le côté intérieur du trading: garder un esprit clair

Il est très important en trading de garder un esprit clair et de contrôler vos émotions. Le trading est déjà particulièrement difficile et c’est encore pire si vous commencez à être distrait par vos problèmes personnels, le stress, des pertes, etc.

Si vous faites une erreur, sortez de votre position, changez-vous l’esprit et pensez à votre prochaine position.

Vous allez souvent être confronté à des dilemmes et des pensées contradictoires. L’hypnose peut apporter des solutions comme en vous imaginant en train de surfer sur les marchés, en ressentant chaque creux et sommet. Vous devez arriver à contrôler vos émotions au point où personne ne devrait être capable si vous êtes en pertes ou en gains.

En cas de pertes, il est de votre devoir d’accepter votre responsabilité sans blamer le reste de la planète. Faire une pause dans une telle période est généralement très bénéfique aussi! Une autre solution est de prendre du recul en imaginant que vous êtes en train de vous regarder pendant que vous agissiez, comme si vous étiez spectateur pour regarder la situation avec un oeil nouveau et extérieur.

Voici maintenant les traits de caractère qui peuvent venir influencer votre comportement en bourse:

  • L’espoir: c’est un signe de problème qui arrive, si par exemple vous refusez d’admettre une position perdante ou si vous avez des attentes trop élevées pour un gain. Acceptez votre erreur et soldez votre position.
  • L’obstination: pas la peine de vous entêter, la flexibilité est un atout en trading. Vous devez être capable de changer d’avis quand les conditions de marché changent.
  • L’avidité: c’est la cause de l’overtrading, d’une mauvaise discipline, et d’un mauvais money management. Ne cherchez pas l’énorme gain avec chaque position. Vous ferez beaucoup mieux avec des gains plus modestes, mais plus réguliers.
  • Essayer de presser un rocher pour faire sortir de l’eau: essayez de tirer le plus possible d’une position, mais ne vous obsédez pas sur un nombre ou une zone en particulier. Si vous savez que c’est le moment de sortir mais que vous n’avez pas le tarif souhaité, sortez quand même!
  • L’arrogance: ce trait est présent avant de débuter et après une série de gains. Revoyez régulièrement vos paramètres de gestion du risque, restez humble et gardez des objectifs réalistes.
  • La peur: ça peut être la peur d’appuyer sur la gâchette, de perdre de l’argent, de redonner une partie des gains, de rater un mouvement… dans ce cas, le trading n’est peut-être pas fait pour vous.
  • La colère: quand les marchés et l’univers “s’acharne sur vous”, vous feriez mieux de canalisez votre énergie sur une activité plus productive pour vous remettre en question et vous améliorer.

Quand tout va mal, faites une pause, prenez de la distance avec la bourse et ensuite revenez aux bases 😉

Critique

Pour

  • Un livre particulièrement complet qui aborde quasiment tous les aspects pour réussir en bourse.
  • Les 3 piliers de la réussite en bourse que sont la méthode, le money management et le mental sont clairement couverts en détails pour apporter une solution d’ensemble cohésive et en apportant suffisamment d’importance aux 2 derniers piliers.
  • La progression dans le livre est bien faite pour qu’un débutant évolue correctement et efficacement.

Contre

  • Ma plus grosse critique et de loin sur ce livre: il y a BEAUCOUP TROP de répétitions! Pour être franc, de tous les livres de bourse que j’ai lus, c’est celui que j’ai eu le plus de mal à finir. Le livre contient 464 pages et il aurait pu en faire seulement 200 sans rien perdre du tout comme contenu. Les longueurs ne proviennent pas de nombreux exemples qui n’apportent pas grand chose, mais vraiment de nombreux concepts qui sont répétés des dizaines de fois au travers du livre.
  • Le livre manque aussi de stratégies plus concrètes pour aborder réellement les marchés mais il se veut plus un livre complet sur l’ensemble plutôt que sur des applications pratiques spécifiques.
  • Je suis en désaccord avec plusieurs points exposés par Marcel Link sur certaines croyances comme je l’ai souligné au travers de notes dans les différentes parties de la chronique.

C’EST À VOUS: Que pensez-vous de ce livre, de ses “pour” et “contre”?

Lire des commentaires en français de “Trading gagnant: Mettez toutes les chances de votre côté” sur Amazon.fr

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Jean-Marie MULTON dit :

    Bonjour Ben,

    Merci pour cette synthèse et ce partage, qui représente beaucoup de travail.

    Sur l’aspect répétition, c’est vrai que c’est pénible pour quelqu’un d’expérimenté comme toi mais pour un débutant ça peut-être utile car il faut souvent répéter pour que ça rentre. C’est ce que j’apprécie dans le coaching commun de ta formation où on revoit apparaître régulièrement les mêmes questions et pour lesquelles tu prends le temps à chaque fois d’y répondre pour que ça finisse par rentrer dans nos têtes 🙂 D’ailleurs, je pense qu’un plan de trading idéal, ce n’est pas quelque chose qu’on écrit mais qui fini par être ancré dans notre mental, une seconde nature 🙂

    Jai déjà lu pas mal de livres et j’en arrive toujours sur la même conclusion que tu fais pour ce livre : pas de stratégie concrète ! On referme le livre et on est toujours aussi seul devant les graphiques 🙁 C’est ce qui fait qu’un jour on décide d’investir dans une formation, c’est ce que j’ai fait en prenant ta formation GeBS, et je ne le regrette pas car on est vraiment dans le concret et plus tout seul 🙂

    Jean-Marie

    • Bonjour Jean-Marie,

      Merci pour ton retour sur ma formation GeBS!

      La répétition est indispensable pour assimiler des concepts et pour la pratique aussi par la suite. Dans le livre de Marcel Link, je trouve que c’est un peu excessif 🙂

      J’ai rarement trouvé des stratégies concrètes et détaillées dans des livres, mais ça peut se comprendre. Le plus concret de tous pour moi est “Stratégies Gagnantes en Spread Betting” de Malcolm Pryor, malheureusement les stratégies sont quand même bien orientées spread betting, et c’est un produit qui est interdit aux résidents français…

      Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge