Pourquoi un patron d'entreprise est forcément égoïste?

Pourquoi un patron d’entreprise est forcément égoïste?

Patron égoïste

Ahhh… les patrons ont souvent une très mauvaise image… surtout en France! Tout est beaucoup question de culture. Il est facile de percevoir que l’image des patrons est bien différentes dans les pays anglo-saxons. Ce qu’il y a de sûr c’est qu’ils montrent tous des caractéristiques d’individus égoïstes!

Vous verrez que quand il s’agit de placer votre argent et de le gérer vous-même, vous aurez besoin de montrer de nombreux attributs similaires

Un patron en France

Un patron en France est généralement perçu de la façon suivante:

  • Il est riche sur le dos des autres
  • Il se la coule souvent douce pendant que ses employés travaillent dur pour lui
  • Il profite de plein d’avantages grâce à sa boite comme des sorties, des restos, des voyages, etc.
  • Il fait ce qu’il veut, quand il veut et comme il veut
  • Il profite des aides de l’états pour ne rien redistribuer à ses employés

Au final, c’est l’ennemi publique numéro 1!

Un patron dans les pays anglo-saxons

Un patron aux US, au Royaume-Uni, etc.est souvent considéré de la manière suivante:

  • Il est riche et méritant parce qu’il a pris de gros risques, s’est accroché et a fait de nombreux sacrifices
  • Il ne dépend de personne et fait preuve de grande autonomie et discipline pour être arrivé là
  • Il crée de l’emploi et fait tourner l’économie
  • Il transmet son savoir et aide les autres à progresser et à s’améliorer

Au final, c’est un héros!

Ces patrons sont tous égoïstes de toute façon!

La différence de perception est flagrante… et c’est pas près de changer je pense. Le changement d’état d’esprit est souvent un processus très long qui peut prendre des années, des décennies… voire ne jamais arriver.

Ce dont je suis persuadé c’est que dans tous les cas, un patron d’entreprise est super égoïste! Et il y a de nombreuses raisons à cela:

  • Un patron ne veut pas continuer à participer au projet en cours mais préfère aller faire bande à part: Il abandonne tous ces collègues, son environnement, son travail en ne pensant qu’à lui en leur tournant le dos.
  • Un patron préfère travailler pour lui-même plutôt que pour quelqu’un d’autre: Il préfère contrôler les autres, ses nouveaux employés, plutôt que d’être contrôlé par quelqu’un d’autre, son ancien patron. Tiens, le schéma se reproduit d’ailleurs, mais les rôles sont inversés et avec des protagonistes différents.
  • Un patron crée quelque chose dans lequel il croit plus et dans lequel il est prêt à s’investir à 200%: Avec ce point, je ne souhaite pas sous-entendre qu’il n’y a pas des employés qui s’investissent à plus de 100%, ou bien même qu’un patron était auparavant un employé qui se tournait les pouces. Mais inéluctablement l’investissement nécessaire (en temps et en énergie) dans l’entreprenariat demande souvent de passer la vitesse supérieure, quelque soit le référentiel précédent.
  • Un patron se lance dans le but de gagner beaucoup plus d’argent qu’avant: J’ai précisé “dans le but” car tous les autres points se concrétisent certainement et assez rapidement. Celui-là, et connaitre la réussite et la fortune est nettement plus hypothétique… et rare! En tout cas, il y a fréquemment cette volonté dès le départ de gagner plus qu’avant. Il y aussi parfois de façon moins révélée, un désir de gagner beaucoup plus que les autres et de mieux réussir.

Tous ces traits caractérisent sans aucun doute une personne égoïste! Sans cet égoïsme profond de départ, quasiment aucune entreprise n’aurait vu le jour. C’est cet égoïsme ardent qui permet les sacrifices, la discipline, la volonté, la motivation par la suite. J’en déduis que les patrons sont forcément égoïstes pour démarrer leur aventure 😉

Ah j’oubliais… j’ai déjà crée 2 entreprises. Je suis donc obligatoirement égoïste 🙂

Il y a de nombreuses analogies avec la bourse et le fait de prendre le contrôle de ses finances et de ses placements. Vous voyez lesquelles?

C’EST À VOUS: Êtes-vous ou souhaitez-vous être égoïste comme moi? Quelles sont vos réactions? Voyez-vous les choses de la même façon que moi? Quand est-ce que vous vous lancez et devenez patron?!

Crédits photo: © RATOCA  – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Martin dit :

    Bonjour Ben!

    Super article!

    Être patron c’est faire le choix de contrôler sa destinée. Ça ne garanti pas le succès mais au moins, on a un impact décisionnel sur le potentiel résultat.

    Au bout du compte, comme ce ne sont pas une majorité d’individu qui possèdent les traits de caractère inhérent à la vie de patron, il est normal que cette rareté se paye par des avantages pécuniaires et autres.

    Pour attirer les meilleurs, il faut offrir les meilleures conditions de vie et pour réussir au-delà de la réussite collective, il faut être un peu égoïste, c’est inévitable.

    L’homme raisonnable devient employé tandis que l’homme déraisonnable devient souvent patron.

    C’est bien ainsi car tout progrès dans le monde dépend des hommes déraisonnables, donc aussi bien qu’ils occupent des postes où ils peuvent avoir une véritable influence sur le monde de demain.

    Martin

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Martin,

      Je ne suis pas persuadé que tous les “hommes déraisonnables” deviennent patrons, mais je vois et partage ton point de vue: quasiment tous les patrons sont des “hommes déraisonnables” puisqu’ils ont pris une décision un jour suivie par les actions nécessaires pour sortir des sentiers battus et prendre un risque.

      Tu ne m’as pas dit analogies que tu vois avec la bourse et le fait de prendre le contrôle de ses finances et de ses placements. Alors?… 🙂

      Ben

      • Martin dit :

        Effectivement Ben, pour investir en bourse avec succès, il faut avoir une vision de style patron dans le sens où personne ne doit nous dicter la marche à suivre.

        Il faut y aller comme on le sent et surtout en faisant preuve d’une indépendance d’esprit à toute épreuve et en gardant le focus sur l’objectif, qui est de s’enrichir à long terme et de devenir maître de notre temps.

        Et si au bout du compte, l’autonomie intellectuelle et décisionnelle sont perçues comme de l’égoïsme, hé bien ainsi soit-il.

        On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs.

        Martin

        • Ben de Bourse Ensemble dit :

          Merci pour ta réponse Martin!

          Qui peut voir d’autres analogies avec la bourse?

          Ben

  2. Salut !

    Je ne peux qu’être entièrement d’accord avec cet article ! Je t’avoue que ton article ma touché ^^’

    Ayant moi même deux parents (serials) entrepreneurs chacun, il est clair que cela révèle d’un certain égoisme.

    Ce qu’il faut voir derrière, c’est également l’égoisme envers sa famille, puisqu’on ne peut être présent autant qu’on le souhaiterai (l’histoire de ma jeunesse …).

    Ceci dit, c’est une passion avant tout, et qui se transmet peut être génétiquement (ahah) car je formente également des plans pour l’avenir.

    Désolé pour le côté “humain” de la chose mais c’est un point qui échappe souvent à notre esprit “formaté” sur le côté financier des choses.

    Mais après tout, marge ou crève.
    Guilhem d’étudiant investir a récemment posté…Comment être meilleur investisseur demain que vous ne l’êtes aujourd’huiMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Guilhem,

      Super ce côté humain et tu touches encore un autre aspect qui peut être perçu comme de l’égoïsme selon quel angle on observe 😉

      Les enfants d’entrepreneurs ont bien souvent une enfance différentes des autres. Les sacrifices choisis par les entrepreneurs ont des répercussions sur tout leur entourage. Ces sacrifices au départ ont pour but de vivre une vie meilleure par la suite… si le projet réussit!

      À court terme, ces sacrifices paraissent être égoïstes. À plus long terme, ces sacrifices sont peut-être aussi pour les proches…

      Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge