Je suis pas mort... seulement amoureux!

Je suis pas mort… seulement amoureux!

William O'Neil & CAN SLIM

Ça fait des siècles que j’ai pas donné de news… et c’est pas bien! 🙂 Pas vraiment des siècles quand même car j’ai continué à être actif sur les médias sociaux, mais je n’ai pas posté d’article sur le blog depuis le 29 février! Alors chers lecteurs et lectrices, je vous prie de bien vouloir me pardonner. Non, je ne suis pas mort… je suis seulement tombé amoureux! Je m’explique…

Je ne fais pas allusion à ma femme ou une quelconque maitresse, j’espère que ma femme ne m’en tiendra pas rigueur d’ailleurs avec un titre pareil 🙂 Mais je suis tombé amoureux de deux phénomènes qui touchent mon trading et mes investissements financiers. Je vous avoue aussi avoir malheureusement été très occupé personnellement pendant ces dernières semaines avec des choses qui n’ont rien à voir avec Bourse Ensemble ou l’investissement.

Après avoir lu “Market Wizards: Interviews with Top Traders”, publié tous les articles sur ces traders exceptionnels et participé au dernier événement interblogueur sur “mon style de trading et d’investissement”, j’ai voulu en savoir plus sur un de ces traders. Ce trader, c’est William O’Neil avec son célèbre CAN SLIM.

William O’Neil et CAN SLIM

J’ai donc lu “How to Make Money in Stocks: A Winning System in Good Times and Bad” (que je résumerai bientôt) qui a été traduit par un titre bien accrocheur, “Comment gagner avec les actions”. Et là, ça a été une claque dans la tête et une grande révélation. J’accroche énormément à sa méthode d’investissement qu’il a appelé “CAN SLIM”!

La méthode CAN SLIM selon moi combine les avantages suivants:

  • Les points forts de l’analyse fondamentale, en se focalisant sur les aspects les plus importants et en évitant de rentrer dans des détails insignifiants.
  • Les points forts de l’analyse technique, en utilisant quelques indicateurs puissants et en évitant d’avoir une ribambelle d’indicateurs.
  • Les points forts de l’analyse graphique, en utilisant quelques figures simples et en évitant des figures chartistes tout aussi loufoques les unes que les autres.
  • Une méthode complète sans être trop complexe.
  • Un risque limité.
  • L’utilisation d’un tableau de bord et d’une routine simple et efficace.

Et au niveau inconvénients, celui qui me vient en premier à l’esprit est que la méthode n’est vraiment utilisable qu’avec des instruments américains. Ça doit être faisable d’appliquer la méthode CAN SLIM à d’autres marchés, notamment français ou anglais, mais dans ce cas-la on ne peut pas bénéficier de tout le travail de recherche, les indicateurs et tableaux de bords accessibles à travers IBD.

IBD, c’est quoi? C’est “Investor’s Business Daily” qui en fait un journal en complément de la méthode CAN SLIM. Ce journal est un quotidien, accessible en ligne (ou sur un iPad) ou au format papier et se combine avec le site web (www.investors.com) où plein de données sur les actions et différents instruments financiers sont disponibles.

J’en dis pas plus pour le moment, mais je suis vraiment fan! 😉

ProRealTime, screening et Backtesting

L’autre aspect dont je suis tombé amoureux c’est ProRealTime. Alors je mens un petit peu ici car je connais ProRealTime depuis de nombreuses années et trouve que c’est une excellente plateforme pour accéder aux données des marchés. J’ai toujours passé beaucoup de temps avec cette plateforme, et surtout avec son outil de screening et de backtesting.

ProRealTime

ProRealTime

Pour ceux qui ne savent pas ce que sont le screening et le backtesting, il faudra être patient. Je couvrirai ces notions par la suite! Comme disent les anglais: “you can’t have your cake and eat it” que je trouve totalement stupide au passage. Ça peut se traduire par: “tu ne peux pas avoir ton gâteau et le manger”… ben si, regarde moi faire! Ahaha! 🙂 Non, en fait, l’explication est un peu plus subtile… si on mange son gâteau, on ne peut plus continuer à l’avoir 😉

Pour revenir à ProRealTime, c’est un super outil que je présenterai au fil du temps…

Très occupé personnellement aussi

Voilà mes deux amours! Pour être totalement transparent avec vous j’ai aussi été très occupé depuis les derniers articles avec une semaine au ski (puisque vous voulez savoir, c’était génial!), un déménagement et des gros soucis au travail dont je me serai bien passés et qui ne sont toujours pas résolus. Mais Rome ne s’est pas faite en un jour.

Je suis donc de retour et ai des tonnes de choses à vous raconter! Comme par exemple l’ouverture de mes comptes de trading en Angleterre. Affaire à suivre…

C’est à vous: Quels sont vos avis sur la méthode CAN SLIM et ProRealTime?

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Salut Ben,

    J’avoue m’être poser quelques questions sur ta motivation à continuer ce blog et là je suis soulagé 🙂

    Cette méthode CAN SLIM ressemble pas mal à la mienne.

    J’utilise :
    Le logiciel ProRealTime
    Un graphique en chandelier japonais
    Un tableau de bord que je publie sur mon blog
    Un risque limité avec des ordres stop
    Une méthode complète et simple
    un seul et unique indicateur technique

    Mais comme tu le sais, pas d’analyse fondamentale.

    Bon courage pour les épreuves que tu traverses

    Alex
    Alex de la bourse à long terme a récemment posté…La clé pour battre l’indice cac40 avec l’analyse graphiqueMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Alex,

      Je connais ta méthode dans les grandes lignes et elle se rapproche certainement un peu de CAN SLIM. Je sais aussi que tu es principalement focalisé sur le marché et le CAC 40. Est-ce que tu connaissais la méthode CAN SLIM avant? Si oui, comment est-ce qu’elle t’a inspiré pour établir ta méthode?

      Pour ton seul et unique indicateur technique, je ne me rappelle plus… tu l’as partagé publiquement?

      Ben

  1. 28/03/2015

    […] Récemment, j’ai fait la connaissance de William O’Neil et sa méthode CAN SLIM dont je suis de plus en plus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge