Les intérêts composés, c'est quoi? - Bourse Ensemble

Les intérêts composés, c’est quoi?

Les intérêts composés, c'est quoi?

Comment les intérêts composés constituent l’aspect le plus essentiel de votre gestion du risque?

Comment pouvez-vous obtenir un capital de 14.697.716€ avec seulement 10.000€ de départ?

Quel sera votre capital après 10 ans grâce à la magie des intérêts composés?

La gestion du risque est un des piliers de la réussite en bourse et joue un rôle majeur pour votre performance. Avec une gestion du risque efficace, vos gains vont pouvoir grossir de plus en plus sans tout reperdre à chaque fois.

Mais l’avantage caché d’une bonne gestion du risque est aussi que vous allez être plus serein et plus confiant pour opérer en bourse. À tout ça, vient s’ajouter un autre élément magique qui va jouer en votre faveur. Cet élément magique c’est l’effet “boule de neige” grâce à la puissance des intérêts composés.

L’effet boule de neige est d’ailleurs le titre de la biographique officielle de Warren Buffett écrite par Alice Schroeder que je vous recommande de lire si vous ne l’avez pas encore fait.

 

Le principe des intérêts composés

Ce principe boule de neige est particulièrement précieux à Warren Buffett et devrait l’être pour vous aussi si vous souhaitez atteindre l’indépendance financière le plus rapidement possible. Ce mécanisme explique en grande partie la formidable réussite de Buffett et la fortune colossale qu’il a su bâtir tout au long de se vie.

Sans rentrer dans des détails mathématiques qui endormiraient la plupart d’entre vous, ce que vous devez comprendre avec les intérêts composés c’est qu’en réutilisant les intérêts ou les gains que vous accumulez avec vos positions gagnantes pour vos prochaines positions, vous faites grossir votre capital plus rapidement.

C’est un peu comme un effet de levier, sauf que cet effet est beaucoup plus sain et nettement moins risqué.

Quand vous commencez à rouler une boule dans la neige, elle est toute petite au début… mais plus vous continuez de la rouler dans la neige et plus elle grossit. En fait, sa superficie est de plus en plus grande, donc elle attrape de plus en plus de neige au fur et à mesure qu’elle roule. Et elle devient de plus en plus grosse, et ainsi de suite.

Les intérêts composés en bourse ou avec l’investissement en général, vous font profiter de l’exact même mécanisme: vous créez un vrai cercle vertueux qui tire votre capital vers le haut… et vous avec!

Et plus vous avez de gains, plus vous les réinvestissez et plus il est facile d’avoir des gains encore plus élevés en prenant de moins en moins de risque par rapport à la taille totale de votre capital.

La première grande difficulté c’est qu’il faut bien commencer quelque part, c’est-à-dire généralement avec une petite boule. Mais dans notre société actuelle de “gratification instantanée”, c’est difficile de ne pas dépenser tous vos revenus et d’en épargner un peu pour constituer cette première boule de neige.

Ensuite, la seconde difficulté est de protéger votre boule de neige au MAXIMUM et ne surtout pas l’éclater dès le départ. Sinon, devinez quoi?… il faudra aller chercher une autre petite boule de neige ailleurs et tout recommencer de zéro. Ce n’est absolument pas rigolo!

En l’occurrence en bourse, ça veut dire que vous avez perdu tout votre capital de départ que vous avez durement épargné et qu’il faudra recommencer à la case départ en arrêtant tout en bourse pour passer du temps à épargner de nouveau. Vous perdez donc un temps considérable! Et votre capital en fin de vie sera indéniablement plus petit que si vous n’étiez jamais repassé par la case départ…

 

 

Exemples des intérêts composés

Pour bien comprendre le mécanisme des intérêts composés et surtout leur puissance, je vais vous montrer quelques exemples…

Admettons que votre capital de départ soit de 10,000, peu importe la devise pour faire simple, donc des €, des $, ça ne change rien à la logique!

Voici le capital que vous aurez après les années indiquées à gauche dans le tableau et la performance moyenne annuelle en pourcents que vous obtenez avec votre stratégie en réinvestissant les gains:

Temps
(nb d’années)
Performance annuelle (%)
en réinvestissant les gains
+5% +10% +20%
5 12.763 16.105 24.883
10 16.289 25.937 61.917
15 20.789 41.772 154.070
20 26.553 67.275 383.376
25 33.864 108.347 953.962
30 43.219 174.494 2.373.763
35 55.160 281.024 5.906.682
40 70.400 452.593 14.697.716

Évidemment, vous n’aurez jamais une performance constante et aussi régulière chaque année, surtout après 40 ans! Mais comme vous pouvez le constater rapidement, votre capital grossit de manière exponentielle et non pas de manière linéaire.

Pour info, voici le capital que vous aurez  SANS réinvestir les gains, si  vous les mettez simplement de côté:

Temps
(nb d’années)
Performance annuelle (%)
sans réinvestir les gains
+5% +10% +20%
5 12.500 15.000 20.000
10 15.000 20.000 30.000
15 17.500 25.000 40.000
20 20.000 30.000 50.000
25 22.500 35.000 60.000
30 25.000 40.000 70.000
35 27.500 45.000 80.000
40 30.000 50.000 90.000

Et évidemment, si vous ne profitez pas des intérêts composés et qu’en plus vous dépensez tous vos gains, alors au bout de 40 ans, peu importe votre performance, vous aurez toujours 10.000€ de capital. Ce qui est bien dommage comparé aux presque 15 millions sur lesquels vous pourriez être assis…

Pour conclure

Si vous souhaitez vous constituer un capital important rapidement ou si vous voulez atteindre l’indépendance financière vite, alors il n’y a pas de secrets: les intérêts composés sont vos amis et vous devez OBLIGATOIREMENT les utiliser le plus possible!

C’EST À VOUS: Quelle est votre stratégie vis-à-vis des intérêts composés et le réinvestissement de vos gains?

Crédits photo: @Tatjana Balzer,  Thep Urai, cosma – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Garaud dit :

    Bien sûr les intérêts composés sont une aubaine surtout quant on réinvestit” sans aucun risque” type livret de Caisse d’Epargne bien que plafonné et bien faible d’intérêt maintenant ….. …Sur le plan théorique c’est parfait…. mais sur le plan pratique le risque étant loin d’être nul… une démonstration faite sur des “opérations boursières” serait la bienvenue ……Merci.

    • Bonjour,
      l’utilisation des intérêts composés est en effet très théorique. Il faut prendre en compte les impôts, les frais, les fluctuations de prix. Et puis, le rendement en général est faible et il faut attendre longtemps. De plus comme c’est une rente cela immobilise un important capital qui est ainsi soumis au risque de marché.
      Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Pourquoi les intérêts composés ne vont pas vous rendre richeMy Profile

      • Bonjour Michel,

        Tu as raison, il ne faut pas compter “que” sur les intérêts composés pour s’enrichir de manière importante. En revanche, il faut essayer de faire attention aux aspects que tu mentionnes pour qu’ils ne viennent pas trop ronger la performance et donc mécaniquement atténuer l’effet des intérêts composés aussi!

        Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge