GAGNER en bourse avec Jesse Livermore (3/3) - Bourse Ensemble

GAGNER en bourse avec Jesse Livermore (3/3)

  • Titre: Gagner en bourse avec Jesse Livermore
  • Auteur: Jesse Livermore
  • Édition brochée: 198 pages
  • Editeur: Valor Editions
  • Date: 18 août 2011
  • Langue: Français

Quel est LE facteur primordial à considérer avec les marchés?

Comment contrôler vos émotions pour toujours rester aux commandes en bourse?

Qu’est-ce que je pense du livre “Gagner en bourse avec Jesse Livermore”?

Toutes les réponses dans cette troisième et dernière partie du résumé du livre “Gagner en bourse avec Jesse Livermore”. La deuxième partie avec le timing et le money management se trouve ici: “GAGNER en bourse avec Jesse Livermore (2/3)“.

Résumé (3/3)

Chapitre 5 – Le contrôle des émotions

Le contrôle des émotions en bourseLe contrôle des émotions est le facteur primordial avec les marchés. Il ne faut pas anticiper et plutôt attendre que le marché nous montre les bons signaux de confirmation avant d’agir. L’anticipation provient de la peur et de l’espoir.

Tous les tuyaux et conseils sont presque toujours mauvais et dangereux. Ils peuvent nous persuader à tort qu’on se trompe, ou bien nous faire douter. Le doute provoque une perte de confiance, qui à son tour provoque souvent des pertes d’argent. Il ne faut pas écouter les conseils ni les suivre.

Etre trop confiant quand on gagne, ou abattu quand on perd, ne sont pas les bonnes attitudes à adopter. Il est préférable de trouver un juste milieu et de maintenir son calme.

Les marchés ne changent jamais. Seuls les intervenants sur les marchés changent et les nouveaux entrants n’ont aucune mémoire des cycles majeurs précédents comme les krachs par exemple car ils ne les ont pas vécus.

Il faut toujours avoir un plan pour spéculer, s’y tenir et ne pas le changer sans arrêt. Ce plan doit fonctionner intellectuellement et émotionnellement.

Et spéculer n’est pas la même chose qu’investir. Le spéculateur ne cherche pas à sécuriser un retour sur investissement constant et régulier sur une longue période de temps. Il cherche plutôt à bénéficier d’une hausse ou d’une baisse.

Pour gagner avec les marchés, 4 caractéristiques sont requises:

  1. L’observation pour observer les fait sans préjugés.
  2. La mémoire pour se rappeler correctement et objectivement des événements clés.
  3. Les mathématiques pour manipuler les nombres facilement.
  4. L’expérience pour retenir et apprendre de ses propres actions.

Avant de pouvoir réussir avec la spéculation, les émotions doivent être comprises et maîtrisées:

  1. L’avidité est présente dans chaque être humain et se caractérise par un désir excessif d’acquérir ou de posséder quelque chose dont on a besoin.
  2. La peur est toujours prête à surgir pour déformer la raison. Des personnes normalement rationnelles deviennent totalement irrationnelles sous l’emprise de la peur et la perte d’argent engendre la peur.
  3. L’espoir est fortement ancré chez l’être humain, comme l’espoir qu’un trade va bien se dérouler. L’espoir est un terrain miné et compter dessus prouve un mauvais comportement. Si on n’a pas de raisons solides pour ouvrir des positions alors il vaut mieux ne pas le faire et chercher d’autres actions. L’espoir va main dans la main avec l’avidité, la peur et l’ignorance.
  4. L’ignorance et l’appât du gain facile et rapide sont la cause de lourdes pertes financières. Il convient de bien étudier et comprendre le marché avant de s’y frotter. L’opposé de l’ignorance est la connaissance, et la connaissance c’est le pouvoir.

[Note: J’ai décidé de ne pas résumer les “Clés du marché de Livermore” qui faisaient partie de l’édition imprimée de 1940 car j’estime que son approche semble extrêmement vieillotte maintenant mais je vous invite à y jeter un coup d’oeil à la fin du livre, pour la culture générale ;-)]

Critique

Pour

  • Jesse Livermore est une des références majeures pour la spéculation et le trading des marchés financiers depuis plus de cent ans.
  • Il a influencé des générations avec son approche qui sert aujourd’hui de base à de nombreux auteurs très connus comme Van Tharp, Alexander Elder, Malcolm Pryor, William O’Neil, etc.
  • Les concepts sont extrêmement simples à comprendre et à assimiler, et semblent vraiment pertinents.
  • Des conseils à tout le temps garder à l’esprit quand on établit stratégie et quand on la met en place en ouvrant et fermant des positions.

Contre

  • Le livre comporte de nombreuses répétitions: les mêmes concepts de base sont réutilisés à un peu toutes les sauces possibles.
  • Le livre est mal structuré, ce qui m’a sérieusement accentué la difficulté pour le résumer.
  • Les concepts abordés sont peut-être trop basiques and simplistes de nos jours avec l’analyse graphique, technique, indicateurs, les ordinateurs et les plateformes de trading ultra évoluées… mais ce sont aussi peut-être les règles simples de Jesse Livermore au final qui font la force d’un bon trader ou spéculateur!

C’EST À VOUS: Que faites-vous pour contrôler vos émotions? Que pensez-vous du livre “Gagner en Bourse avec Jesse Livermore”?

Lire des commentaires en français de “Gagner en bourse avec Jesse Livermore” sur Amazon.fr

Crédits photo: © afxhome – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Léo Gélinas dit :

    comme je te l’ai dit déjà, je possède ce livre et je le trouve fabuleux! Et pour ce qui est du contrôle de la peur je commence toujours une ligne avec 250 actions et si c’est confirmé avec volumes et bris de résistance avec profits de 10% je triples la mise ce qui donne 1000 actions et si c’est toujours bon avec volumes qui augmentes je rajoutes 1000 de plus et si volumes n’augmente pas et que j’approche une résistance ma ligne est diminué ou reste comme elle est, dépendant du bêta du titre ou si tu aimes mieux la volatilité du titre intensité de la journée si non j’attends le lendemain pour une confirmation pour prendre une décision. Après quatre jours avant un replis ou une pose je prends des profits de 50% de la position et je garde le reste et si après une pose ça repart vers un autre résistance et que le target majeurs sois intéressant alors je rajoute.
    excuse les fautes pas fort, fort ,en français.

    • Bonjour Léo et merci pour le partage de ta stratégie!

      Pourquoi 250 actions et 1000 actions? C’est choisi arbitrairement? Ça peut être risqué sur des titres peu liquides ou des titres qui cotent très cher…

      Ben

  2. Bonjour Ben !

    Ah, les émotions…. Elles font couler beaucoup d’encre. Au moins, ça c’est sûr !

    Ma vision à moi c’est que la technique casse l’émotion. Plus de question à se poser quand on sait où on va et ce que l’on doit faire.

    Si on a un problème émotionnel il faut le traiter à part, avec la PNL ou l’hypnose par exemple.
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Stan Weinstein explique comment gagner en bourse grâce au momentumMy Profile

    • Tu as raison Michel! Plus l’approche est systématique et plus il est “facile” de gérer ses émotions pour agir rationnellement et dans un contexte maitrisé.

      Je ne suis pas fan de l’hypnose mais j’apprécie beaucoup la PNL 😉

      Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge