Les 7 ÉMOTIONS en bourse - Bourse Ensemble

Les 7 ÉMOTIONS en bourse

Les 7 ÉMOTIONS en bourse

Quelles sont les émotions en bourse les plus difficiles à reconnaitre et à gérer?

Comment faire pour éviter l’anxiété ou la déprime en bourse?

Quelles sont les protections à mettre en place pour tenir vos émotions en bourse?

Une des activités les plus difficiles en bourse est de gérer vos propres émotions. Si vous débutez en bourse, je pense que vous avez encore du mal à imaginer les montagnes russes émotionnelles que vous allez traverser tout au long de votre trading.

Vous allez ressentir diverses émotions, à des moments très variés. Selon votre personnalité, certaines vont revenir à répétition, ou même être constamment présentes… et ce n’est pas toujours marrant!

Vous allez devoir reconnaitre ces émotions, en connaitre les causes pour ensuite les gérer. Il y a en avec lesquelles il faudra faire avec et d’autres que vous devez éviter absolument.

Si vous êtes plus expérimentés avec les marchés financiers, vous les connaissez probablement toutes. Vous savez aussi qu’elles ne sont jamais très loin. Le but du jeu est de les garder à distance pour ne pas qu’elles prennent le dessus sur vos décisions et vos actions!

Émotion 1: La peur

La peur touche aussi bien les débutants que les plus expérimentés. Pour les plus débutants, c’est d’ailleurs la principale barrière dès le départ qui vous empêche de vous lancer.

La peur de tout perdre arrive juste derrière et est souvent due à une ignorance totale des bonnes méthodes de trading et de la gestion du risque. Cette peur peut rapidement être maitrisée par la suite avec des règles simples à inclure dans votre plan de trading pour éviter les gros dérapages.

Quand vous savez que vous ne pouvez plus vraiment accuser d’une grosse perte, cette émotion disparait de votre registre.

En revanche, avec un manque de discipline, elle peut revenir au galop, notamment pour quand c’est le moment de clôturer une position perdante. Si vous n’avez pas automatiser cette partie, ou si vous flancher manuellement au moment de passer à l’action, alors la peur va refaire surface en un rien de temps pour vous tétaniser de plus en plus

Un des derniers aspects de la peur est de ne pas arriver à avouer vos pertes. Cela peut être à vos proches ou aux personnes importantes et concernées dans votre entourage, mais surtout, vis-à-vis de vous même! Tenez un journal de trading, analysez le régulièrement et ne faites pas l’autruche car ça ne va vous apporter que des ennuis et vous continuerez à répéter les mêmes erreurs encore et toujours.

Émotion 2: L’avidité

L’avidité est souvent la première émotion que vous rencontrez avant même de vous lancer. C’est souvent l’émotion qui vous oriente vers le trading et qui vous attire à découvrir ce domaine.

L’appât du gain est un puissant motivateur et c’est en partie un de ceux qui m’ont incité à me mettre à la bourse aussi avec les 3 principales méthodes pour gagner de l’argent.

Canalisé correctement, cette émotion peut permettre de se bouger, de passer à l’action, de se surpasser. Mais l’avidité et la cupidité peuvent néanmoins rapidement devenir dangereuses, surtout en bourse.

Après quelques gains en série, vous pouvez vous sentir invincible et invulnérable: tout marche et tout est facile! Les deux pièges juste derrière sont l’over-trading et faire grossir une position de manière beaucoup trop importante. Vous ne connaissez plus de limites et l’argent facile et rapide n’est plus loin… mais c’est généralement la catastrophe qui n’est pas loin!

Émotion 3: L’ennui

Quand les marchés font du sur-place, c’est hyper tentant de quand même prendre une position qui est un peu moins bien que les belles opportunités qui vont ont fait gagner beaucoup d’argent.

On se dit toujours: “Il vaut mieux une opportunité un peu moins bien plutôt que de ne rien aire du tout ou d’avoir notre argent qui dort et ne fait rien.” Mais c’est ARCHI FAUX!

La démangeaison peut être similaire quand les marchés sont baissiers et que votre stratégie ne vous permet de profiter que des hausses. La tentation est grande de faire quelques écarts passagers. C’est aussi le cas quand votre stratégie est trop répétitive, même si elle fonctionne!

Le meilleur moyen de gagner de l’argent en bourse est d’appliquer bêtement une méthode qui marche et d’être le plus “mécanique” ou “systématique” avec. Malheureusement, c’est le plus ennuyant aussi pour certains. Tout ça, ça manque d’excitation, d’adrénaline, de sensations fortes.

Avec l’ennui, vient le risque d’over-trading de nouveau…

Émotion 4: Le doute

Même avec une méthode béton, le doute s’insinue toujours plus ou moins à différentes étapes du cycle de vie d’une position:

  • Le doute d’avoir pris la mauvaise décision d’ouvrir
  • Le doute d’avoir pris la mauvaise décision de conserver
  • Le doute d’avoir pris la mauvaise décision de clôturer
  • Le doute d’avoir pris la mauvaise décision de renforcer
  • Le doute d’avoir pris la mauvaise décision d’alléger

Le doute va main dans la main avec une prise de décision. Et des décisions, il y en a constamment à prendre en bourse.

Mais mieux vous établissez votre plan de trading et votre stratégie en amont, et moins le doute à de place pour s’insinuer au moment de vos prises de décision.

Émotion 5: La colère

Après une erreur due à une mauvaise manipulation sur la plateforme de votre broker, ou si vous n’avez pas suivi votre plan de trading, la réaction classique est la colère. C’est plus rare si cette erreur mène à un gain, je vous l’accorde… malheureusement c’est rarement ce qui se produit dans un tel cas de figure.

Le trading impulsif implique aussi souvent la colère et la rage de ne plus contrôler les opérations et de subir les conséquences de grosses bêtises.

Le mieux dans ce cas-là est de corriger l’erreur tout de suite, quitte à fermer la position rapidement (elle n’évoluera presque jamais dans le bon sens, c’est promis!). Ensuite, faites une pause et aller vous changer les idées pour ne plus y penser et revenir calmé. Sinon les erreurs vont arriver à la pelle et vous allez embarquer dans un engrenage infernal!

Émotion 6: L’anxiété

L’anxiété s’introduit quand une ou plusieurs des cinq émotions précédentes se reproduisent à répétition. Vous commencez à culpabiliser et à ne plus vous faire confiance. Vous remettez tout en question et les conséquences de votre trading se ressentent dans les autres parties de votre vie.

Apprenez à reconnaitre et maitriser les 5 autres émotions et vous verrez que cette sixième émotion aura du mal à sortir le bout de son nez!

Dans les réactions en chaine, il suffit de trouver le maillon faible, de le casser pour rompre toute la chaine. Ici c’est pareil! Travaillez sur l’émotion qui vous pose le plus de problème et l’anxiété sera tenue en garde.

Émotion 7: La déprime

Si vous ne faites pas le nécessaire pour éradiquer l’émotion précédente, alors avec l’accumulation de pertes, ou une grosse perte, ou rien qui ne marche, c’est la septième émotion qui apparait: la déprime! Et là, bonjour les dégâts… et pas seulement pour votre portefeuille.

Une telle situation ne devrait JAMAIS se produire. Une telle descente en enfer signifie que vous n’avez rien faire pour vous protéger des autres émotions en bourse.

À ce stade, arrêtez tout, au moins temporairement! Il faut tout reprendre à zéro et mettre des garde-fous pour ne pas reproduire les erreurs qui vous ont amené à cette situation catastrophique.

Pour conclure

D’autres émotions en bourse peuvent vous toucher comme l’euphorie, la crainte, etc. mais elles rentrent généralement dans une ou plusieurs de celles que je viens de lister.

Ces émotions se présenteront à différentes périodes de l’évolution de votre vie de trader. Sachez les reconnaitre, luttez contre elles et tout le reste se mettra en place beaucoup plus facilement et rapidement.

C’EST À VOUS: Quelles sont les émotions en bourse qui vous posent le plus de problème et comment réagissez-vous?

Crédits photo: @ decade3d, Naty Strawberry, BillionPhotos.com, Helder Sousa, alphaspirit – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. L’ennui est effectivement un piège, surtout en sclaping. Rester devant un écran et attendre le bon moment est ennuyeux. Alors, la mauvaise décision prise à cause de l’ennui peut être contre performante. Il y a des solutions à cela, cependant.
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Savoir reconnaître jour après jour les titres gagnants en bourseMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge