10 films sur la bourse à voir absolument

10 films sur la bourse à voir absolument

10 films sur la bourse à voir absolumentJe ne regarde pas très souvent la télé… J’ai des périodes où je ne la regarde pas du tout et d’autres où je la regarde plus fréquemment. J’ai aussi des périodes principalement documentaires et d’autres plutôt films ou fictions. En ce moment, je suis dans ma période films sur la bourse.

J’ai sélectionné une liste de films (fiction ou non), et pas documentaires, qui tournent autour de la bourse et qui valent le détour. Ils peuvent être inspirant ou au contraire montrer les dérives et les erreurs à ne pas commettre. Comme c’est un sujet qui me passionne, dans tous les cas je les trouve divertissants 😉

Si les titres originaux en anglais sont différents, je les ai mis entre parenthèses. Il n’y a pas d’ordre spécifique…

Voici la liste des 10 films sur la bourse à voir absolument:

1. Le Loup de Wall Street (The Wolf of Wall Street)

Un film à scandal sorti en 2013 que j’attendais avec impatience après avoir lu le livre il y a 5-6 ans, puis la suite (Catching the wolf of Wall Street). Le film est sorti en début d’année. Je ne voyais pas du tout Di Caprio dans le rôle quand il avait été annoncé… et pourtant il est excellent au final!

Di Caprio incarne parfaitement le personnage de Jordan Belfort, un courtier en bourse qui ne connait que les excès. L’histoire est vraie. Belfort sera reconnu coupable de fraudes pour des manipulations sur les marchés financiers et pour avoir monté un “boiler room” pour vendre des actions pourries à des non-initiés.

2. Margin Call

Une fiction de 2011 avec Kevin Spacey qui s’inspire fortement des événements autour de la dernière crise financière. Le film suit les personnages principaux d’une banque d’investissement pendant une période de 24 heures, pendant le début de la crise financière.

3. Wall Street

Celui-là date un peu… mais quel classic! Le film date de 1987 avec Michael Douglas (Gordon Gekko) et Charlie Sheen. Un courtier jeune et fougueux est prêt à tout pour aller au sommet. Tous les coups sont permis: délit d’initié, intimidation, chantage… le tout enseigné par le maitre, Gordon Gekko, dans la plus grande illégalité bien sûr 🙂

4. Wall Street – L’argent ne dort jamais (Money never sleeps)

Difficile de parler du film “Wall Street” sans parler de la suite… 23 ans plus tard (2010). Toujours avec Michael Douglas, mais cette fois avec Shia LaBeouf. Gordon Gekko est de retour et sort tout juste de prison. Tous ses pairs le renient, mais il trouve un moyen de se venger et de récupérer sa fortune avec l’aide de son futur gendre.

Ce second volet n’est pas aussi bien que le premier, mais vaut quand même le détour 😉

5. Trader (Rogue trader)

Ce film de 1999 avec Ewan McGregor raconte l’histoire vraie de Nick Leeson. Vous le connaissez certainement. C’est l’ambitieux courtier en investissement qui a lui tout seul a mis en faillite une des plus anciennes et importantes banque du Royaume-Uni. Joli exploit! Le film donne des frissons dans le dos car je sais que ce genre de problèmes s’est reproduit depuis et continuera de le faire par la suite…

6. Les initiés (Boiler room)

Un film de 2000 avec Giovanni Ribisi en rôle principal et Ben Affleck. Pour ceux qui connaissent Giovanni Ribisi pour son rôle dans Friends… et ben ça n’a rien à voir! Il incarne un étudiant qui abandonne la fac et obtient un job comme courtier pour une petite boite d’investissement excentrée. Cette petite entreprise le propulse rapidement vers la gloire et la fortune. Mais tout n’est pas forcément légal…

Pour les amateurs de speech corsé, voilà le passage culte du film avec Ben Affleck… en anglais s’il vous plait! (Vous avez droit aux petites roulettes… les sous-titres en anglais ;-)):

7. Arbitrage

De nouveau un film plus récent (2012) avec Richard Gere où il joue un magnat gérant d’un hedge fund. Il doit s’occuper de terminer la vente de son empire basé sur le trading mais commet une grosse erreur et doit faire appel à une personne plutôt inattendue pour le sortir de sa galère. Un rôle parfait pour Richard Gere avec un dénouement bien sympa à la fin. Les choix toujours faciles pour ce puissant “decision maker” s’avèrent être particulièrement difficiles pour une fois…

8. Too big to fail

Un énorme classic de 2011 sur la dernière crise financière et les implications des banques, des autorités de régulations, des gouvernements de différents pays. Un film, qui ressemble plutôt pas mal à un documentaire (mais qui n’en est pas un!), à voir et à revoir. Le film est tiré d’un livre au départ que j’ai résumé et couvert en détails ici: Too big to fail (1/2).

9. Le capital

Ehhh… un petit français de 2012! C’est rare et mérite donc d’être mentionné et de faire partie de cette liste. Gad Elmaleh joue le rôle principal où on ne l’attend pas du tout. Et pourtant, il se débrouille à merveille. J’avoue que je m’attendais à tout moment à le voir péter les plombs et retomber dans la comédie… mais pas du tout!

Gad est donc le tout nouveau patron d’une gigantesque banque d’investissement européenne sans trop avoir anticiper cette énorme promotion. Le poste va être difficile à tenir, surtout quand un hedge fund américain essaie de racheter la banque d’investissement.

10. Le Bûcher Des Vanités (The Bonfire of the Vanities)

Et pour finir dans la légèreté… une comédie de 1990 avec une jolie brochette d’acteurs:  Tom Hanks, Bruce Willis et Melanie Griffith. Le film ne nous rajeunit pas 🙂

La maitresse d’une grosse pointure de Wall Street renverse un jeune homme de couleur avec sa voiture dans le Bronx et le tue. La vie de cet as de Wall Street va dramatiquement s’écrouler, surtout quand un vieux reporter se mêle de l’affaire.

C’EST À VOUS: Et vous, quels sont les films liés à la bourse que vous aimez, qui vous inspirent et qui vous révulsent?

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Salut Ben,

    Mon préféré : Trader et j’aime bien l’acteur

    Celui qui me révulse : Le loup de Wall Street Trop d’excès entre les paroles et les actes et le tout pendant 3 heures, je suis parti de la salle au bout d’une heure, j’en pouvais plus….

    Alex
    Alex de la bourse à LT a récemment posté…Comment miser sur la hausse de l’EuroStoxx 50 ?My Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Alex,

      Ewan McGregor est un bon acteur et parait être un mec sympa d’après ce que j’ai vu sur lui en dehors des films 😉

      Le loup de Wall Street montre les excès et les dérives qui arrivent (fréquemment?) dans le milieu de la finance. Abstraction faite de ces excès, ce qui est intéressant avec ce film c’est le parcours de cet homme. Peut-être encore plus intéressant c’est la reconversion et la réinsertion de Jordan Belfort dans la société. Au final, c’est un excellent vendeur et c’est bien sûr dans ce domaine qu’il a repris une carrière en tant que formateur. La finance, il peut oublier pour le reste de sa vie…

      Ben

  2. sam ventura dit :

    Le loup de wall street – dèlirant et plain d humour

    Wall Street – L’argent ne dort jamais – authentique
    sam ventura a récemment posté…L’astuce pour ne plus hésiter quand vous trouvez une bonne opportunitéMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Eheh! Merci Sam pour ce retour 😉

      J’ai beaucoup aimé The wolf of Wall Street… malgré les excès! Au final, le film montre quand même une certaine justice, c’est plutôt positif! Comme quoi, il est possible de tomber de très haut quand on fait de grosses c*&%^£ries!

  3. Chris dit :

    Le Loup de Wall Street, je l’ai vu il y a une bonne semaine et je dois avouer que ça fait longtemps que je n’avais pas été aussi captivé par un film 🙂

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Chris,

      C’est marrant, Le loup de Wall Street, ou bien les gens adorent ou bien ils détestent… un peu comme la “marmite” en Angleterre (ou “vegemite” en Australie).

      Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un truc infâme (vous maintenant dans quel camp je me trouve 🙂 ) à base de levure qui est étalé en fine couche sur des tartines au petit déj’. Les camps sont tellement bien délimités que la marque joue même dessus en présentant un maître nageur qui refuse de faire du bouche à bouche à un noyé, si je me souviens bien, parce que le noyé a mangé de la marmite au petit déj’. Excellent! Je plaisante régulièrement en disant que c’est un mélange d’huile de vidange et de viandox… À mon plus grand désespoir, une de mes filles et ma femme adorent ça! Il me reste encore un petit espoir avec la plus jeune de mes filles qui est encore trop jeune pour goûter… ce produit infâme! 🙂

      Quelqu’un connaît-il d’autres films sur la bourse aussi controversé que Le loup de Wall Street?

      Ben

  4. Stéphane dit :

    J’avoue que le Loup de Wall Street m’a soufflé.

    J’avais lu le roman et je ne m’attendais pas à une adaptation aussi proche de l’ouvrage.

    Car beaucoup de passages sont très dégradants pour Léonardo DiCaprio.

    Rogue Trader et Wall Street sont également très bons.
    Stéphane a récemment posté…Mise à jour de la liste noire des brokers d’options binaires par l’AMFMy Profile

  5. AISM dit :

    J’ai été agréablement surpris par Le Capital avec Gad Elmaleh. Je trouve qu’il joue bien dedans et que le film montre bien les dessous des banques d’investissement.

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut AISM,

      Oui, super film Le Capital! On n’attend pas du tout Gad Elmaleh dans un rôle pareil et pourtant il se débrouille à merveille! Je le regarderais de nouveau avec grand plaisir…

      As-tu d’autres suggestions de bons films liés à la bourse et aux marchés financiers?

      Ben

  6. Hello ! je n’aime pas trop les films sur la bourse. Le plus souvent ce sont des caricatures qui parlent plus d’investisseurs à coup de millions.

    Ces films font croire que la bourse c’est fait de bons coups ! Or, le particulier ne pourra jamais atteindre ce niveau d’information nécessaire pour trouver le bon coup.

    D’autre part on encense ou dénonce les traders qui gagnent à la marge en risquant des milliards (cf. Kerviel).
    Même si cela a un côté positif par le fait de les dénoncer, cela forge une mauvaise image de la finance.

    Même si c’est vrai que les professionnels de la finance sont verreux et néophytes pour la plupart, cela se retourne sur qui au final ?

    Sur les pauvres épargnants, ceux qui triment toute leur vie et dont on taxes les plus-values boursières à 50%, parce qu’un gouvernement de gauche a décidé que le capital est mauvais et que l’on est riche dès que l’on gagne 4000 euros par mois.

    Taxer le capital est une grave erreur. Le taux de chômage qui augmente sans cesse en est la preuve. Le capital c’est le travail !
    Michel de Trading-Attitude a récemment posté…Et de 10 000 pour mon robot de trading ForexMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Michel,

      Tu touches à des points très importants et qui montrent souvent une image inaccessible de la bourse, c’est vrai!

      Pour le capital, j’irais même plus loin: sans capital, pas de travail! En faisant fuir les “fortunes” (et le seuil est de plus en plus bas), il n’y a plus d’investissement, plus d’entrepreneurs et le pays finit par se flétrir complètement.

      Donc même pas un petit film sur la bourse que te plait?… 🙂

      Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge