Comment éviter les sites peu fiables en bourse?

Comment éviter les sites peu fiables en bourse?

Comment éviter les sites peu fiables en bourse?

Vous trouvez une multitude de sites sur la bourse et ne savez pas lesquels sont sérieux?

On vous promet des gains mirobolants en un rien de temps?

Vous tombez sur des comparatifs de courtiers en ligne partout qui se contredisent tous?

Bienvenue dans la JUNGLE!

Je vais vous aider à faire le tri pour éviter les sites peu fiables en bourse. Voilà comment vous y retrouver un peu mieux dans ce labyrinthe bourré de pièges!

Les signes classiques des sites peu sérieux en bourse

Heureusement, il existe de nombreux indices qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous aider à déterminer rapidement si un site boursier est sérieux ou pas. Je vous présente ci-dessous les signes qui devrait mettre le doute dans votre esprit. Si un site montre seulement un ou deux de ces signes, le doute est encore permis. S’il en affiche plusieurs, vous êtes certainement en présence d’un site peu fiable, voire d’une arnarque et vous devriez penser à passer votre chemin…

Voici ces signes classiques des sites peu sérieux en bourse:

Peu de contenu de valeur

Le site est généralement très agréable à l’oeil avec un beau design. Il est clair et excessivement bien structuré… trop peut-être? Mais voilà, le contenu n’est pas là! Il y a quelques articles, souvent très creux. Ces articles sont peu fréquents et pas du tout étalés dans le temps. La raison en est simple: ces sites sont des fermes de contenu. Ça signifie qu’ils sont tous plus ou moins les clones les uns des autres, avec le même contenu sans grand intérêt et très standard. La seule chose qui change vraiment c’est le design, les couleurs, la disposition des sections… car notre oeil humain se fait facilement avoir!

Ces fermes de contenu aux articles quasi identiques, répliqués à l’infini peuvent être créées très rapidement pour un coût extrêmement modique. Et avec quelques techniques simples de black hat, mêmes les moteurs de recherche n’y voient que du feu (voir mon dernier plus bas sur les experts en SEO).

En y regardant de plus près, vous noterez d’ailleurs que le site n’a aucun commentaires ou seulement quelques commentaires absolument pas pertinents. Le site n’est ni vivant, ni actif. Ce sont des coquilles vides… très bien maquillées!

De la publicité partout

Le site est souvent bourré de publicités. Ça bouge et ça clignote partout, vous ne savez même plus où regarder. La publicité est un business model qui peut être très lucratif… surtout combinée à des fermes de contenu comme on vient de le voir.

Le site n’a pas pour but de vous aider, ni de vous apprendre quelque chose ou de vous fournir de l’information pertinente. Non! Le but est de vous persuader de cliquer sur une publicité. D’ailleurs, vous ne savez même plus très bien discerner ce qui est du “vrai” contenu de ce qui est de la publicité. Et là, c’est que le site est vraiment efficace et à atteint son objectif ultime. Vous êtes totalement déboussolé et peu importe où vous cliquez, l’auteur du site engrange quelques euros.

Des comparatifs de brokers à tout va

Un comparatif de broker (ou courtier en français) sur la page d’accueil est un signe qui trompe rarement. S’il y en a sur de nombreuses pages du site, alors il n’y a plus de doute: vous êtes devant un site peu recommandable. Pourquoi?… parce que ces “comparatifs” n’en sont pas! Ils sont tout simplement de la publicité masquée.

L’auteur du site perçoit des revenus pour chaque clique ou chaque vente effectuée par la suite comme avec la publicité mentionnée précédemment. Cette publicité pour différentes entreprises les met en fausse concurrence, avec des notations bidon, des faux avantages et inconvénients et des faux témoignages pour augmenter la crédibilité perçue pour vous inciter à cliquer.

Page rank & autres indicateurs de notoriété

Enfin, un dernier point que j’aimerais couvrir c’est le page rank Google d’un site ou d’une page particulière. Et quand je fais allusion au page rank de Google, la situation est équivalente avec d’autres indicateurs fournis par les concurrents de Google comme le citation flow ou le trust flow de Majestic SEO, le trust rank de Yahoo, etc.

Mon conseil est le suivant: ne vous fiez pas aux indicateurs comme le page rank de Google ou indicateurs similaires pour juger de la notoriété et de la fiabilité d’un site boursier!

Les sites peu fiables qui présentent de nombreux signes décrits plus haut ont accès à une armada d’experts en SEO (“Search Engine Optimization”) qui travaillent pour eux sans relâche. En vous piégeant dans leurs filets, ils amassent de jolies petites fortunes qui leur permettent de faire grossir leur empire et d’exécuter des pratiques toujours plus à la limite de l’éthique ou de la fraude. Ces experts en SEO connaissent toutes les techniques existantes pour vous duper et aussi duper les moteurs de recherches. Ces techniques, connues sous le nom de black hat, changent constamment pour éviter les coups de semonce. Google et autres moteurs de recherche dépensent une énergie (et un budget) colossale à les pourchasser. C’est une guerre sans merci qui ne connaitra jamais de fin… tellement il y a d’argent en jeu!

Les sites à éviter ou à approcher avec vigilance

Parmi les sites boursiers, voici ceux qui sont le plus à même de montrer les caractéristiques précédentes:

Ces deux domaines permettent d’attirer facilement les débutants en bourse qui se laissent appâter par les gains faciles et rapides et se font plumer en deux temps trois mouvements. L’argent rapidement pris à ces débutants permet d’appliquer à la lettre les signes décrits plus haut… la boucle est bouclée 😉

Pour les options binaires, il y a une arnaque supplémentaire pour couronner le tout!

Pour conclure sur les sites à éviter

Le monde de la bourse n’est pas tout blanc, ni tout noir. Mon objectif avec cet article n’est pas de dire que la publicité est forcément mauvaise; qu’un site avec un comparateur de brokers est à éviter à tout prix; etc. Si ces éléments sont présents sur un site en très FAIBLE quantité, c’est ok. Si le site est inondé, ne perdez plus votre temps et allez voir ailleurs, il y aura beaucoup mieux!

Restez vigilants et bon surf sur le web 😉

C’EST À VOUS: Connaissez-vous d’autres signes pour identifier à coup sûr des sites en bourse peu fiables?

Crédits photo: © Laurent Hamels – Fotolia.com

Vous aimerez aussi...

14 réponses

  1. Martin dit :

    Excellent article Ben!

    c’est vrai que souvent, c’est le fla-fla et la poudre aux yeux qui l’emporte.

    Je pense que l’important c’est le contenu et le message véhiculé par le site. Il faut qu’il soit absent de promesses du style; faites de l’argent rapidement ou encore devenez riche sans rien faire ou presque…

    Martin
    http://www.investir-a-la-bourse.com
    Martin a récemment posté…Guérir l’avidité, un incontournableMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Ahhah merci Martin! C’est quoi le “fla-fla”? Une expression québécoise?

      Les signes que j’ai listés sont là pour effectivement vérifier la qualité et la fiabilité du contenu et du message véhiculés par le site. Les raccourcis en bourse n’existent pas vraiment. Il est possible de gagner, même beaucoup, mais il faudra beaucoup de travail, de patience, de persévérance… et une bonne méthode 😉

      Ben

  2. Salut Ben,

    je suis content que quelqu’un élève la voix contre le pagerank ! C’est fou le nombre de sites SEO (et on en fréquente forcément quand on est bloggeur) qui expliquent en quoi ce classement est fiable et souhaité pour un bloggeur …

    Pour les options binaires, comme d’hab, mieux vaut ne pas y toucher !

    Sur ce, je retourne faire un comparatif de brokers …
    Guilhem d’étudiant investir a récemment posté…Quelles valeurs acheter en bourse : mise à jour de ma watch listMy Profile

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Guilhem,

      Attention! Je ne dis pas qu’un fort page rank est nécessairement mauvais pour un blogueur. Mais il ne faut pas se fier uniquement ou principalement à cet indicateur pour juger de sa fiabilité. Pour un blogueur individuel, utilisant des techniques white hat, donc approuvées et encouragées par les moteurs de recherche et considérées comme pratiques naturelles, un gros page rank prendra beaucoup de temps et d’effort à obtenir.

      Les sites que je mentionne dans les signes dangereux sont souvent très creux, récents (environ un an) et ont un page rank de 2, 3, parfois 4. Ce sont des coquilles vides où l’effort principal est mis sur la génération de trafic pour duper les moteurs de recherche, et donc les visiteurs au final.

      Ben

  3. pierre beauregard dit :

    Bonjour,
    Je vais vous faire part de mon expérience et vous donner plutôt un signe pour faire confiance à un site en bourse. C’est pas un brocker.
    Un jour je suis tombé sur un site d’envoi de signaux sur CFD indices ou indices CFD, je ne sais pas comment on dit, qui garantissait le remboursement de mon abonnement annuel, si je ne gagnais pas plus que mon abonnement sur la même période. Je me suis demandé ou était l’arnaque car je n’ai jamais vu ca. Je me suis dit plusieurs choses, il est fou, il est bon ou bien c’est une arnaque. J’ai creusé la question et j’ai contacté le propriétaire du site. Il a été très clair en disant que cette offre était pour le lancement et donc faire le buzz, mais il a eu un argument imparable que j’ai pu vérifier par la suite, j’ai reçu une garantie bancaire couvrant mon abonnement, tout en me disant qu’il était fou ou très bon. (Abonnement 550 euros)
    J’ai mis 5000€ en me disant que je ne mettrai pas plus chez un broker. Depuis 6 mois j’ai largement rentabilisé mon investissement, je ne suis dérangé que 5 minutes tous les 2 jours pour passer les ordres reçus, je crois que j’ai une dizaine de signaux dans le mois, des signaux entre 15 et 30 points, parfois j’ouvre moins bien que le signal donné parfois mieux. J’ai fais des mois à 180€ comme à beaucoup plus, effectivement ce n’est pas régulier mais comme complément de revenus c’est le top. Je sais bien que les performances passées ne se reproduisent pas forcement dans le futur, je m’en moque un peu, j’ai déjà récupéré mon capital et mon abonnement donc que du bonus.
    Tout ça pour dire que certaines personnes peuvent être d’excellents conseils, peut-être que j’ai eu de la chance ou suis tombé sur la perle rare.

    • Ben de Bourse Ensemble dit :

      Salut Pierre,

      Merci pour ton retour d’expérience très intéressant! Tu sembles avoir trouvé un service fiable et sérieux qui te fournit des signaux avec des CFDs sur indices ( 😉 ) performants. Pourrais-tu partager avec nous le nom de ce service?

      Mon article avait pour but d’attirer l’attention sur les signes négatifs. Pas tous les services sont mauvais heureusement!

      Continue à nous tenir informé de ton expérience 😉

      Ben

      • pierre beauregard dit :

        oui bien sur, je pensais ne pas avoir le droit de citer de noms, le site est coteetbourse.com. Il ne fait pas d’analyses graphiques ou autres, mais donnent des signaux presque tous bons, je crois que j’ai eu 3 mauvais signaux sur 6 mois. En revanche même s’il ne fait pas de blabla, vous pouvez facilement converser avec lui, lui poser des questions il est assez accessible pour des conseils.
        Pierre

        • pierre beauregard dit :

          Je vous tiendrai au courant de la suite de mon aventure avec ce site http://www.coteetbourse.com/ . Quand à vous continuez comme ça c super votre blog.

          • Ben de Bourse Ensemble dit :

            Merci Pierre! Et oui, tiens-nous au courant de la suite 😉

        • Ben de Bourse Ensemble dit :

          Salut Pierre,

          Merci de partager ces informations avec les autres lecteurs 😉

          Comme avec tous les signaux je soulignerais un point important: assurez-vous de comprendre comment ces signaux sont construits, comment ils fonctionnent, pourquoi ils fonctionnent. Il est très dangereux de suivre aveuglément des signaux d’achat et de vente. S’il y a le moindre soucis, vous êtes laissés totalement vulnérables et sans défense… une situation vraiment désagréable!

          Ben

  4. Guide trading dit :

    Merci pour l’article. Maintenant; on sait comment differencier un vrai site en bourse d’un site fait spécialement pour le SEO qui dévalorise le metier. Mais heureusement que Google est maintenant plus sevère sur ce genre de pratique; ce qui fait le bonheur des vrais sites(ceux qui sont rigoureux dans leur contenu et suivent à la lettre les guidelines de Google). Pour ma part; je reconnais je genre de site par son contenu mediocre où chaque article est bourré de lien.
    Guide trading a récemment posté…Quelles sont les arnaques courantes sur les options binaires ?My Profile

  1. 25/08/2014

    […] Comment éviter les sites peu fiables en bourse? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge