Devez-vous être fort en MATHS ou en INFORMATIQUE pour gagner en bourse? - Bourse Ensemble

Devez-vous être fort en MATHS ou en INFORMATIQUE pour gagner en bourse?

Devez-vous être fort en MATHS ou en INFORMATIQUE pour gagner en bourse?

Pour quels aspects essentiels en bourse vous avez besoin des maths ou de l’informatique?

Quel niveau en maths et en informatique devez-vous avoir pour pouvoir véritablement gagner en bourse?

Langage de programmation informatique, statistiques, probabilités, dérivées, séries, matrices, formules mathématiques complexes: de quoi avez-vous besoin en bourse?

C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo. Juste avant, cliquez sur le bouton S’ABONNER pour rejoindre les autres traders gagnants abonnés à la chaine Youtube Bourse Ensemble et recevoir les prochaines vidéos.

VIDÉO – Devez-vous être fort en MATHS ou en INFORMATIQUE pour gagner en bourse?

TRANSCRIPTION TEXTE – Devez-vous être fort en MATHS ou en INFORMATIQUE pour gagner en bourse?

Pour quels aspects essentiels en bourse vous avez besoin des maths ou même de l’informatique? Quel est le niveau en maths et en informatique dont vous avez besoin pour pouvoir véritablement gagner en bourse? Langage de programmation informatique, statistiques, probabilités, dérivées, séries, matrices, formules mathématiques complexes et barbares, de quoi vous avez vraiment besoin en bourse? C’est ce qu’on va voir en détail dans cette nouvelle vidéo. Comme d’habitude je vous invite à vous abonner à la chaîne Bourse Ensemble pour ne pas rater les prochaines vidéos.

Alors les maths et l’informatique, il y en a dans quasiment tout ce qui touche à la bourse mais vous allez avoir différents besoins en math, donc aussi bien en maths qu’en statistiques et probabilités, qu’en informatique aussi selon les aspects que vous allez utiliser, selon notamment les différents types d’analyse que vous allez utiliser en bourse et selon les différentes approches en bourse que vous allez utiliser. Pour tout ça, je ne vais pas rentrer dans les détails des types d’analyses, dans les types d’approche en bourse. J’ai fait de nombreuses vidéos à ce sujet, j’ai mis les liens sous cette vidéo pour que vous puissiez vous y référer et aller les voir pour un petit peu mieux comprendre les différents types d’analyses et les différentes approches.

Différents types d’analyse

Donc d’abord, en fonction des types d’analyse, vous allez avoir des besoins plus ou moins conséquents en maths, en statistiques, probabilités et informatique.

  • Premièrement, si vous utilisez de l’analyse fondamentale, je vous rappelle que c’est l’analyse des bilans. de l’analyse des comptes de résultats. Vous allez utiliser des ratios financiers avec différents aspects du bilan, des comptes de résultats. Vous allez utiliser aussi des pourcentages donc il n’y a rien au niveau mathématique de bien complexe. Au niveau informatique, non plus, ça va être uniquement d’utiliser quelques sites de référence pour pouvoir aller chercher ces bilans, pour pouvoir aller chercher ces comptes de résultats. Il y a même des sites qui vont vous proposer d’avoir accès rapidement à ces ratios, à ces pourcentages et à faire tous ces calculs pour vous. Donc au final, vous, en tant qu’utilisateur d’une méthode, en tant qu’utilisateur de l’analyse fondamentale, vous n’allez pas avoir des gros besoins en mathématiques. Le seul niveau dont vous avez véritablement besoin, c’est de comprendre un ratio, donc une division plus ou moins et quelques pourcentages, quelques chiffres, donc des opérations basiques en maths, très simples.
  • Si vous utilisez de l’analyse technique, ça va être un petit peu plus compliqué, notamment au niveau de l’informatique. Alors l’analyse technique, elle repose solidement sur des indicateurs techniques qui vont vous montrer d’une autre manière ce qui se passe sur les marchés financiers avec les comportements des intervenants au niveau des cours et des volumes et aussi l’utilisation de screeners donc des outils, des petits moteurs de recherche, des petits robots, des filtres si vous voulez, qui vont aller faire un gros travail de recherche pour vous au travers de milliers d’actifs en seulement quelques secondes. Donc aux milliers d’actions, des dizaines d’autres produits, des centaines, des milliers d’autres produits en l’espace de quelques secondes seulement. Ces outils-là, ce sont des outils informatiques et vous allez en avoir besoin pour utiliser et appliquer de l’analyse technique.
    Au niveau mathématique, vous allez avoir besoin seulement d’utiliser un petit peu des pourcentages et de quelques ratios. Une fois de plus, ça va pas aller bien loin si vous appliquez une méthode. Par contre si c’est vous qui mettez en place tous ces indicateurs et ces screeners, là évidemment, il y a des besoins en maths et des besoins en informatique qui sont beaucoup plus poussé.
  • Troisième type d’analyse qui est proche de l’analyse technique, c’est l’analyse graphique. Si vous utilisez de l’analyse graphique, dans ces cas-là, vous allez utiliser différents types de modélisation, de graphiques, d’utilisations de figures graphiques aussi, de bases graphiques. Il va falloir donc l’utilisation d’un ordinateur pour pouvoir utiliser une plateforme graphique et une plateforme technique. Donc au niveau mathématique, cela va se résumer simplement à quelques pourcentages et à quelques ratios aussi. Donc de nouveau, il n’y a rien de véritablement complexe de ce côté-là. Au niveau informatique, c’est pas une utilisation très poussées non plus. Si vous n’avez jamais touché un ordinateur de votre vie, ça va prendre un petit peu de temps de vous adapter, mais au jour d’aujourd’hui, ça paraît assez improbable.

Différentes approches en bourse

Voilà donc ça c’était en fonction des trois types d’analyses, maintenant en fonction des approches en bourse que vous allez utiliser, vous allez avoir aussi des besoins qui peuvent varier et un niveau en maths et un niveau en informatique qui peuvent être du plus exigeant au moins exigeant.

  • J’ai regroupé différentes approches en bourse dont notamment l’approche dans la valeur, dans la croissance et dans le rendement. Ces approches-là, elles vont reposer énormément sur l’analyse fondamentale, donc vous allez avoir de nouveau les mêmes besoins que je viens de lister pour l’analyse fondamentale.
  • Si vous faites de l’approche plus systématique, dans ces cas-là, vous allez essayer d’informatiser ça un petit peu plus et donc dans ces cas-là, un besoin informatique plus important. De nouveau, si c’est vous qui mettez cette approche systématique en place, qui créez la méthode, etc… Oui, il va vous falloir des connaissances en informatique, en langage de programmation, en manipulation d’outils et c’est beaucoup plus poussé que si tout cela avait déjà été fait et déjà été mis en place pour vous. Si en revanche vous les utilisez simplement, alors là dans ces cas-là, il n’y a pas besoin d’avoir des gros besoins en informatique pour utiliser une approche systématique ou même une approche automatique.
  • Alors, l’approche automatique bien évidemment, elle est automatisée, comment ? Elle est automatisée à travers un ordinateur et des programmes informatiques. Donc il va falloir savoir comment démarrer ces outils, savoir comment démarrer automatiquement les prises de position, les sorties de position en fonction d’algorithmes, c’est à dire des petits programmes, des règles préétablies à l’avance, pour définir quand est-ce que vous rentrez et quand est-ce que vous sortez de position.
  • Si vous êtes plutôt sur du suivi de tendance ou une approche momentum, dans ces cas-là, vous allez beaucoup plus reposer sur de l’analyse technique et de l’analyse graphique de nouveau avec les besoins en maths et informatique que j’ai listés à l’instant.

Gestion du risque, money management, analyse & optimisation

Donc ces besoins en informatique et en maths vont dépendre aussi de votre gestion du risque, pas seulement du type d’analyse, de l’approche, mais vont dépendre aussi de votre gestion du risque, de votre money management et de la façon dont vous analysez vos opérations et vous essayez d’optimiser vos opérations et votre stratégie. Donc pour cela par contre, vous allez avoir besoin d’un petit peu plus de statistiques, un peu plus de ratios, un petit peu plus de pourcentages, mais tout ça de nouveau, ça reste basique.

La plupart du temps, votre broker, votre courtier en bourse, va vous fournir ces rapports avec ces statistiques, ces ratios, ces pourcentages basiques. Vous n’avez pas, vous-même, à faire les calculs. Ils vont vous fournir donc ces ratio gain/risque, votre profit-factor, il va vous proposer votre ratio gain to pain par exemple, votre max drawdown. Tout ça, c’est des termes un peu barbares. Je vous renvoie vers les liens sous la vidéo pour que vous compreniez un petit peu mieux en quoi ils consistent, mais de nouveaux c’est rien de très poussé au niveau mathématique et au niveau statistique pour pouvoir faire votre analyse de votre performance, analyse de vos prises de position dans le passé.

POUR CONCLURE

Voilà, donc pour conclure cette vidéo, il y a véritablement une différence énorme entre le fait que vous soyez le créateur d’une méthode solide et le fait que vous soyez un utilisateur de la méthode.

  • Si vous êtes créateur de la méthode, j’allais dire peu importe le type d’analyse, peu importe l’approche et même la gestion du risque, etc… vous allez avoir besoin de connaissances importantes qui vont être nécessaires pour pouvoir mettre en place cette stratégie, pour pouvoir tester tout ça, pour pouvoir back-tester tout ça sur des données dans le passé aussi, pour pouvoir mettre en place des ratios, pour pouvoir déterminer de nouveaux ratios, de nouveaux indicateurs, de nouveaux screener. Là, il va vous falloir des connaissances plus poussées en mathématiques et en informatique.
  • Par contre, si vous êtes un simple utilisateur d’une méthode déjà établie, solide etoffée, alors là, dans ces cas-là, vos besoins en maths et vos besoins en informatique sont extrêmement faibles et n’importe qui, qui a un niveau collège et un niveau suffisant pour pouvoir avoir les connaissances de base en mathématiques et au niveau informatique, le fait de savoir utiliser au minimum une feuille Excel par exemple, donc une feuille de calcul Excel ou de savoir lancer une application assez bête et méchante et prendre quelques notes, ça suffira largement pour pouvoir opérer en bourse, pour pouvoir aller chercher des opportunités, pour pouvoir tenir à jour votre journal de trading. Donc pas des connaissances poussées ni en maths ni en informatique pour pouvoir appliquer une méthode sérieusement qui a été déjà établie, élaborée pour vous.

Par contre donc, c’est vraiment pas l’aspect le plus important, le niveau mathématiques et le niveau informatique. Ce qui est beaucoup plus important par contre, c’est de vous focaliser sur la bonne méthode, de vous focaliser sur votre discipline, de vous focaliser sur votre gestion du risque et sur la gestion de votre capital et aussi sur votre travail d’analyse et votre travail de correction. Donc pour ça, vous avez un besoin minimum en maths pour pouvoir ré-analyser vos chiffres. Une fois de plus, c’est rien de plus compliqué que ce que vous avez au niveau collège, à un niveau de 4ème, 3ème et ça n’ira pas plus loin. Pas de série, pas de matrices, pas de grosses dérivées, pas de formules mathématiques complexes, pas d’algèbre ultra complexe ou quoi que ce soit. Donc je vous rassure de ce côté-là, il n’y a absolument aucun souci.

Merci d’avoir regardé cette vidéo!

Cliquez sur le bouton “J’aime” et abonnez-vous à la chaîne YouTube pour ne pas rater les prochaines vidéos.

Accédez aussi gratuitement à ma formation exclusive “La Voie Rapide en Bourse vers l’Indépendance Financière” en cliquant sur le lien pour que je vous montre comment démarrer correctement ou enfin réussir en bourse.

À bientôt sur Bourse Ensemble et n’oubliez pas, faites partie des traders qui connaissent le niveau en maths et en informatique dont ils ont besoin selon leur approche en bourse et leur type d’analyse utilisé, et surtout qui se focalisent sur l’essentiel qui se trouve ailleurs!

C’EST À VOUS: De quel niveau en maths et en informatique vous avez besoin pour gagner en bourse?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge